Flolynyk

Topic présidentielles 2017 #TeamOnEstDansLaMerde2017

8 566 messages dans ce sujet

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 3 heures, Hasdrubald a dit :

Je suis sûr que dans 6 mois max les gens se sentiront cocus

Ça m'étonnerait que beaucoup d'électeurs de Macron aient pensé qu'il votait à gauche donc non -_-

C'est beau l'expatriation. Les résultats à Bangkok:

Fillon 31.7%

Macron 29.5%

LePen 19.3%

Mélenchon 11.1%

Hamon 3%

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 1 heure, Planino a dit :

Tu oublies le côté financier non ? Pouvait-il se retirer (et donc faire moins de 5% et ne pas avoir la campagne remboursée) sans devoir rembourser l'argent de la campagne ?
Et pouvait-il le faire de son propre chef ? Le PS n'aurait-il pas remis un autre candidat à sa place ?
Je pense que ce n'était pas si simple.

 

De mon côté, j'en veux beaucoup au peuple de gauche d'avoir lâché complètement le PS.
Je comprends qu'on puisse être déçu d'Hollande/Valls et attiré par un beau parleur au discours séduisant mais abandonner complètement Hamon (qui pourtant s'est toujours opposé à Hollande/Valls) pour voter pour le gourou, je trouve ça dommage.
La gauche est définitivement morte et enterrée maintenant... alors qu'avec Hamon, un vrai type de gauche, il y avait possibilité de la reconstruire sur ses valeurs.

 

PS: merci pour le lien FF, et en effet il manquait des % sur ma source :grin:

Heu, le PS est certes ravagé mais la gauche, elle, demeure tout à fait vivace... Divisée mais vivace. Les deux grands gagnants de l'élection sont pour moi Macron et Mélenchon. Or, les deux sont des entrepreneurs politiques : ils ont monté un "mouvement" à partir d'un pool de ressources dont le militantisme de gauche est une composante importante, même si ce ne sont pas des gauches facilement conciliables (n'empêche, je connais pas mal de gens qui ont fortement hésité entre Macron et Mélenchon :grin:). Mais c'est pas nouveau : l'union, c'est le problème de toujours, à gauche. Quand tu vois que même Poutou et Arthaud font candidature séparée tandis que Jadot et Hamon auront passé un mois à s'entendre :lol:...

Le blème, c'est pas la gauche : c'est la gauche "institutionnelle", celle qui s'exprime au travers d'un "parti" plutôt que d'un mouvement. Et à droite, au-delà de la désastreuse campagne de Fillon (parce que le Penelopegate, OK mais en dehors de ça, il a été nul, quand même...), le problème de l'institution plutôt que du mouvement se pose aussi...

Perso, entre Mélenchon et Hamon, mon coeur balance :ninja:. Mais j'oublie pas que Hamon, sous ses dehors sympas, est un pur apparatchik. Pas fâché de le voir discrédité dans ces proportions, donc...

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, elkjaer a dit :

Ça m'étonnerait que beaucoup d'électeurs de Macron aient pensé qu'il votait à gauche donc non -_-

la composition du gouvernement déjà devrait créer de belles tensions, déjà ici t'en as qui savaient pas quel était son non programme ni à quoi ressemblait sa femme alors les électeurs de droite, quand ils vont voir parader robert hue et autres bayrou qu'ils exècrent ils vont vite tirer la tronche.

les électeurs de gauche quant à eux vont aussi découvrir quelques visages sympathiques, certainement au gouvernement, mais aussi aux legislatives...on en reparlera, mais faudra bien placer les copains^^

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 2 heures, LaCroix a dit :

On est quand même le seul pays au monde actuellement où les gens sont assez cons pour donner raison aux sondeurs :ninja:

C'est parce qu'on est le dernier pays au monde à croire que la politique, c'est important. Du coup, on a effectivement les meilleurs sondeurs (comme je te l'ai un jour fait remarquer...)

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, Gollum a dit :

Heu, le PS est certes ravagé mais la gauche, elle, demeure tout à fait vivace... Divisée mais vivace. Les deux grands gagnants de l'élection sont pour moi Macron et Mélenchon. Or, les deux sont des entrepreneurs politiques : ils ont monté un "mouvement" à partir d'un pool de ressources dont le militantisme de gauche est une composante importante, même si ce ne sont pas des gauches facilement conciliables (n'empêche, je connais pas mal de gens qui ont fortement hésité entre Macron et Mélenchon :grin:). Mais c'est pas nouveau : l'union, c'est le problème de toujours, à gauche. Quand tu vois que même Poutou et Arthaud font candidature séparée tandis que Jadot et Hamon auront passé un mois à s'entendre :lol:...

Le blème, c'est pas la gauche : c'est la gauche "institutionnelle", celle qui s'exprime au travers d'un "parti" plutôt que d'un mouvement. Et à droite, au-delà de la désastreuse campagne de Fillon (parce que le Penelopegate, OK mais en dehors de ça, il a été nul, quand même...), le problème de l'institution plutôt que du mouvement se pose aussi...

Perso, entre Mélenchon et Hamon, mon coeur balance :ninja:. Mais j'oublie pas que Hamon, sous ses dehors sympas, est un pur apparatchik. Pas fâché de le voir discrédité dans ces proportions, donc...

pour moi les grands gagnants sont surtout le pen et melenchon: la première a quand mm réussi l'exploit d'élargir considérablement son socle électoral ses dernières années. l'ancien FN à la papa a laissé la place à un parti séduisant (surtout chez les jeunes).

je ne suis pas inquiet pour la droite institutionnelle par contre, je pense quelle dépassera facilement cette caricature d’élection, mais la base est forte et je pense qu'ils gagneront les législatives (macron risque de devoir se brosser pour le coup).

le vrai perdant, c'est le PS. La gauche institutionnelle est morte dès lors qu'elle a cessé d'être de gauche...on devrait vois se produire ce qui s'est passé en son temps avec le grand parti radical: une scission qui laissera les socialistes de droite comme de gauche se raccrocher aux branches électorales dans le futur.

Partager ce message


Lien à poster

Illustration du délabrement de la gauche, MLP fait plus de 18% à Limoges, une ville connue pour son socialisme séculaire. :( 

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, Hasdrubald a dit :

pour moi les grands gagnants sont surtout le pen et melenchon: la première a quand mm réussi l'exploit d'élargir considérablement son socle électoral ses dernières années. l'ancien FN à la papa a laissé la place à un parti séduisant (surtout chez les jeunes).

je ne suis pas inquiet pour la droite institutionnelle par contre, je pense quelle dépassera facilement cette caricature d’élection, mais la base est forte et je pense qu'ils gagneront les législatives (macron risque de devoir se brosser pour le coup).

le vrai perdant, c'est le PS. La gauche institutionnelle est morte dès lors qu'elle a cessé d'être de gauche...on devrait vois se produire ce qui s'est passé en son temps avec le grand parti radical: une scission qui laissera les socialistes de droite comme de gauche se raccrocher aux branches électorales dans le futur.

Le Pen est quand même très en retrait des 25% et de la première place qu'on sentait venir dans un contexte où tout lui était favorable depuis deux ans (terrorisme, crise des réfugiés, rejet du PS, affaires Fillon). J'ai du mal à les voir grands gagnants de cette élection. J'espère que Mélenchon a mordu dans leur électorat parce que ce serait une très bonne nouvelle. Les seuls grands gagnants sont à mon sens Macron et Mélenchon, les seuls à avoir significativement augmenté leur audience dans les derniers dix-huit mois. Mais pour les deux le gros challenge est de transformer ça aux législatives.

Partager ce message


Lien à poster

Macron choisira un premier ministre "avec une forte majorité politique"...de droite ou de gauche? il n'est pas con il ne s'est encore pas mouillé sur le sujet, pas plus que sur les investitures car il sait qu'il risquait d'y laisser des plumes au premier tour. mais il va falloir abattre son jeu maintenant...on devrait bien se marrer je pense

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, Hasdrubald a dit :

Macron choisira un premier ministre "avec une forte majorité politique"...de droite ou de gauche? il n'est pas con il ne s'est encore pas mouillé sur le sujet, pas plus que sur les investitures car il sait qu'il risquait d'y laisser des plumes au premier tour. mais il va falloir abattre son jeu maintenant...on devrait bien se marrer je pense

Ça m'étonnerait qu'il abatte son jeu maintenant. Il est presque certain de l'emporter. Ce sont les meilleurs quinze jours de l'année 2017 pour lui. Il peut s’asseoir et regarder comment ça s'agite autour de lui. Et laisser son équipe faire des calculs sur les résultats des circonscriptions pour décider s'il doit plutôt ouvrir à gauche ou à droite.

Partager ce message


Lien à poster
il y a 2 minutes, Hasdrubald a dit :

Macron choisira un premier ministre "avec une forte majorité politique"...de droite ou de gauche? il n'est pas con il ne s'est encore pas mouillé sur le sujet, pas plus que sur les investitures car il sait qu'il risquait d'y laisser des plumes au premier tour. mais il va falloir abattre son jeu maintenant...on devrait bien se marrer je pense

Il a juste dit qu'il ne prendrait pas d'anciens ministres dans son gouvernement. Le suspense est total. Sauf s'il nous embrouille et ressort Bayrou du placard. :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, elkjaer a dit :

Ça m'étonnerait qu'il abatte son jeu maintenant. Il est presque certain de l'emporter. Ce sont les meilleurs quinze jours de l'année 2017 pour lui. Il peut s’asseoir et regarder comment ça s'agite autour de lui. Et laisser son équipe faire des calculs sur les résultats des circonscriptions pour décider s'il doit plutôt ouvrir à gauche ou à droite.

non mais concrètement, tu vois comment le truc? prenons l'exemple de la circonscription d'estrosi (je sais mm pas s'il est candidat hein, c'est juste un exemple): ça veut dire que macron va soit tenter de convaincre estrosi de postuler sous l'etiquette en marche et de voir arriver en face un autre candidat LR moins connu mais beneficiant du soutien du parti? ou prendrait il le risque de mettre en face un gentil néo marcheur fraichement émoulu? je pige pas en fait comment il va faire

il y a 1 minute, Stormy31 a dit :

Il a juste dit qu'il ne prendrait pas d'anciens ministres dans son gouvernement. Le suspense est total. Sauf s'il nous embrouille et ressort Bayrou du placard. :ninja: 

tu parles charles^^...ceci dit j'avais vu à une époque je sais plus où que l'hypothèse parisot voire lagarde serait étudiées car il voudrait une femme à matignon...dure sera la digestion :ninaj:

je sens quoiqu'il arrive une belle dissolution avant deux ans^^

Partager ce message


Lien à poster
il y a 1 minute, Hasdrubald a dit :

non mais concrètement, tu vois comment le truc? prenons l'exemple de la circonscription d'estrosi (je sais mm pas s'il est candidat hein, c'est juste un exemple): ça veut dire que macron va soit tenter de convaincre estrosi de postuler sous l'etiquette en marche et de voir arriver en face un autre candidat LR moins connu mais beneficiant du soutien du parti? ou prendrait il le risque de mettre en face un gentil néo marcheur fraichement émoulu? je pige pas en fait comment il va faire

A Nice il arrivera quoi qu'il arrive en troisième position donc là oui il mettra un (une) jeune la gueule enfarinée :grin:

Faut déjà voir s'il est en tête dans suffisamment de circonscriptions. Ensuite il investira (ou ne mettra pas de candidats face à) quelques candidats de gauche ou de droite (vraisemblablement des sortants) qui sont suffisamment proches pour être capables de faire le nombre de temps en temps sur un vote à l'AN. Je pense que le PS va faire quelques génuflexions pour sauver quelques députés sortants. A droite ça sera plus délicat parce que LR débarrassé de Fillon s'en sortira probablement pas mal mais ça va calculer sévère sur les résultats du 1er tour pour voir les risques de triangulaires ou quadrangulaires :lol:

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 2 minutes, elkjaer a dit :

A Nice il arrivera quoi qu'il arrive en troisième position donc là oui il mettra un (une) jeune la gueule enfarinée :grin:

Faut déjà voir s'il est en tête dans suffisamment de circonscriptions. Ensuite il investira (ou ne mettra pas de candidats face à) quelques candidats de gauche ou de droite (vraisemblablement des sortants) qui sont suffisamment proches pour être capables de faire le nombre de temps en temps sur un vote à l'AN. Je pense que le PS va faire quelques génuflexions pour sauver quelques députés sortants. A droite ça sera plus délicat parce que LR débarrassé de Fillon s'en sortira probablement pas mal mais ça va calculer sévère sur les résultats du 1er tour pour voir les risques de triangulaires ou quadrangulaires :lol:

 

ça serait l'enterrement de première classe!!

j'ai regardé à droite à gauche sur le net et force est de constater que c'est le flou le plus complet. ça va être saignant à coeur je pense^^

mais bon, au final les macronistes de gauche devraient avoir la gueule de bois...

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, Hasdrubald a dit :

les macronistes de gauche 

:huh:

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 6 minutes, elkjaer a dit :

:huh:

 

tu penses pas que des électeurs de gauche aient pu être séduits par la candidature macron et voter pour lui? sur les 23,5% y'en a forcément

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant