Jump to content

UdontMessWithDaJohan

Membres
  • Content Count

    5
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Club
    Toulouse
  • Gender
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pourquoi des ennemis ? C'est intéressant comme point de vue. Exprimez-vous on est à Toulouse pas à Scampia
  2. Compte-tenu de la puissance de feu des deux bonhommes, mieux vaut rester en dehors de la mêlée.  Hmm je ne suis plus, de qui parle-t-on ?
  3. JB haïrait-il les violets? C'est bien ce que tu veux dire? JB n'a jamais été très fervent défenseur d'Olivier Sadran. Le sondage est très partagé c'est pour ça que j'avais envie d'échanger là-dessus mais apparemment vous n'avez pas l'air très concernés
  4. Non c'est pas JB je trouve juste le site bien, je pense pas que JB partage les mêmes opinions surtout
  5. JeJe voudrais parler ici du sondage proposé par l'excellent site LesViolets.com (lien ci-dessous) qui nous invite à exprimer notre degré de confiance en Olivier Sadran. https://www.lesviolets.com/actu/quelle-opinion-avez-vous-de-Sadran-,46519.html Pour ma part, j'accorde une totale confiance en Olivier Sadran en tant que président, malgré des saisons mornes, pour plusieurs raisons. Je pense qu'en terme de gestion, que ce soit financière ou sportive, le TFC a souvent fait de très bons choix. Nous n'avons jamais cramé plus de 6M sur un joueur, nous avons eu de très bons retours sur investissements ces 10-15 dernières années que ce soit avec le centre de formation ou joueurs achetés (excepté Delort qui formerait une belle bande de prix Nobels avec Jourdren et Yohan Mollo). Je pense à des Elmander, Gignac, Capoue, Diop, Ben Yedder... Nous n'avons jamais consommé des entraîneurs à la chaîne comme peut le faire le FC Nantes de Kita. Au final, notre club est en Ligue 1 depuis 2003/2004 soit 15 ans d'affilée avec stabilité financière malgré un stade vide... Ce n'est pas la faute d'Olivier Sadran si la même cellule de recrutement qui a trouvé et fait venir les Elmander, Abdennour, Ben Yedder a pu se planter avec des Pesić, Furman ou autre Pavel Fort. Quand vous prenez des joueurs qui sont issus de championnats dits inférieurs ça reste des paris, qui se révèlent gagnants ou perdants avec le temps. En conclusion, je pense que le TFC du futur, c'est à dire le TFC des 40-50 prochaines années se souviendra d'Olivier Sadran comme quelqu'un parti avec un club endetté en National, monté en Ligue 2 et en Ligue 1 avec des gars du coin ou trouvés dans le coin (Fauré, Mazel, Taïder, Emana, Avezac, etc...) et qui a réussi a maintenir le club dans l'élite en dégageant des bénéfices, sans faire de folie et parfois en faisant éclore des talents incroyables. J'attend vos avis et vos opinions sur la gestion de notre club et comment vous le voyez dans un futur proche. Forza Viola
×
×
  • Create New...