Jump to content

Alfcat

Membres
  • Content Count

    1821
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Club
    Toulouse
  • Gender
    Homme

Recent Profile Visitors

5867 profile views
  1. Bon, ben , ce coup ci, c'est cuit. Même la covid19 n'aura pas pas été suffisante pour retourner la situation. Bien essayé pourtant. Ne reste plus qu'à espérer que le Dr Garande arrive à déconfiner le jeu toulousain et à vacciner le club contre l'apathie et le manque d'imagination afin d'éviter une rechute de kambouarithe aigüe.
  2. je prédis que si tout cela ne suffit pas à faire maintenir le Téf en L1, le mystérieux laboratoire chinois (selon quelques complotistes il s'agirait d'un certain labo dénommé "Total Fuck Chemicals", bizarre bizarre) pourrait frapper un coup encore plus fort cet automne. Il est encore temps pour la LFP de se repentir!
  3. Et bien si, les clubs sont déboutés. Mais le bon point est que c'est pour une question de compétence même de la juridiction administrative et non pour une question de fond. Cela aura donc le grand intérêt de s'éviter de passer par une CAA (cour administrative d'appel) qui aurait forcément été saisie par l'une ou l'autre des parties après un jugement du TA avant de pouvoir arriver devant le Conseil d'Etat. Voici donc directement le CE, ce qui va permettre de raccourcir la durée de cette procédure, et c'est tant mieux, quelqu'en soit le résultat. Cette décision du TA est donc une très bonne chose, d'autant qu'il existe aussi une procédure de référé devant le CE. La fin du bras de fer est donc proche.
  4. bon, on peut être rassurés: · "Avant de fonder RedBird, Gerald a passé 20 ans chez Goldman Sachs, en tant qu’associé, où il a été l’un des principaux dirigeants de l'activité capital-investissement. Il y gérait alors plus de 100 milliards de capital privé dans le cadre de stratégies d'investissement, notamment en immobilier et en infrastructures." Espérons qu'il ne vient pas ici pour coincer "la bulle" et les "grandes qualités éthiques" développées chez Goldman Sachs (remember: subprimes, entrée au capital de GS de Warren Buffet, ...) vont sans nul doute lui permettre de se centrer exclusivement sur la beauté du sport. Ou pas. Bref ceux qui traitaient Sadran d'affairiste ne cherchant qu'à se faire du fric avec le TFC et souhaitaient son départ aussi pour cela doivent donc être rassurés. La beauté du du sport vient de faire un grand bon en avant à Toulouse. Ou pas.
  5. En fait, ce COVIT19 est la dernière arme pour, à la fois, - dissuader les investisseurs chinois, voire les faire disparaître avant qu'ils n'agissent, - terroriser et faire expier ceux qui voient (ou pire, espèrent voir) le Téf relégué en L2 la saison prochaine - et enfin assurer un maintien par blocage du championnat 20019-2020 avec ni descentes ni montées Il ne serait pas surprenant d'apprendre que O. Sadran s'est associé avec SANOFI.
  6. Tu as raison. Le Téf remontait tout juste de D2 et jouait enfin en D1. La saison 82-83 fut bien merdique sur le plan de l'état d'esprit de l'équipe et le public ne fut pas en reste. Et s'il y a bien eu 8 buts, ce fut seulement 2-6 pour Sochaux, avec un Sochaux porté par les vivats des "supporters" toulousains. J'en suis encore consterné rien que de devoir fouiller dans ma mémoire pour rétablir l'exactitude de ces faits.
  7. perso, je trouve rassurant cette expression de souffrance, de rage et d'envie d'essayer encore. Il est un des rares à toujours se donner à fond. Les 1-2-3-0 entendus d'autant plus facilement que le Stadium résonne creux sont sans doute, pour un joueur qui a son haut niveau de conscience professionnelle, encore bien plus douloureux à entendre que des sifflets basiques. Je lui souhaite de se trouver un club sympa pour finir ses 1, 2 ou 3 ans de carrière, loin de Toulouse, histoire de se réconcilier avec l'envie partagée de jouer au foot. Pour moi, il restera, au delà de ses qualités et défauts, un vrai capitaine courage. Alors je comprends son écoeurement face aux cris d'une poignée "d'humoristes" abonnés à RMC Sport (avec sans doute des posters de Riolo aux murs de tout l'appartement), alors même que le match est plié d'entrée parce qu'un gamin de 19ans dont ce n'est pas le poste et un prétendu gardien de but se trouent comme des débutants. Vivement la fin de cette saison. La relégation aura au moins le mérite de ne pas attirer des investisseurs qui seraient venus uniquement pour profiter de la belle enveloppe que va constituer le montant des droits pour la saison prochaine et repartir vite fait ensuite sans avoir investi quoique ce soit, un peu comme pour l'aéroport de Blagnac. Se posera aussi la question de savoir aussi quel est finalement l'intérêt d'avoir un club de L1 à Toulouse au regard du peu d'intérêt suscité et de supporters concernés. Les puristes peuvent facilement faire un saut à Barcelone, Londres ou Paris dans la journée. Les justes passionnés peuvent aller voir Balma, Rodéo, ... et tous ces clubs moins glorieux où l'on pratique le foot avec passion et envie de se faire plaisir. En plus, ça se trouve à côté de chez nous tous. Et pour les plus chauvins, il restera le rugby pour redorer l'image de la ville sur le plan sportif. Enfin, que les plus tristes se rassurent: j'ai toujours gardé le souvenir d'un matche de D2 à domicile (contre Sochaux me semble-t-il) avec cette recrue très vieillissante de Christian Lopez durant laquelle l'équipe adverse était applaudie à chaque action offensive, contrairement à Toulouse. Le score avait du être un cuisant 0-8. Cela n'a pas empêché de revoir de la passion saine quelques années plus tard, même si à Toulouse, comme toujours, elle est branchée sur courant alternatif.
  8. Le but initial de ce topic était à fois fort louable et pas abscons pour 2 sous. Mais aujourd'hui, la pelouse du Stadium, c'est juste "Waterloo, Waterloo, morne plaine" et ce ne sont pas les quelques fulgurances entrevues par-ci par-là pendant les matches qui laissent espérer le moindre espoir de maintien. J'espère me tromper totalement, mais cette équipe est juste désespérante. Trop de joueurs ne sachant pas se concentrer pendant 90 minutes qui viennent en spectateurs ou comme des joueurs de niveau R1 contents d'avoir pu dire le lundi à leurs potes "j'ai joué en L1 ce WE" , ce qui constituerait une fin en soi, quelque soit le résultat. D'où cela peut-il donc venir? Ni la maffre au niveau des blessures, des suspensions, ni le manque d'omniprésence du Président ne peuvent expliquer tout cela. Le recrutement? Plus sûrement car recruter des jongleurs de cirque avec de la sauce blanche en guise de matière grise et du jus de navet à la place du sang conduit à avoir une équipe qui a "de la gueule" sur le papier mais aucune envie sur le terrain. Le faible budget? il fera toujours que le Téf recrutera les "invendus" des autres clubs car il faut arrêter de croire que le nombre de joueurs de vrai talent est quasi-illimité et que des perles se trouvent dans les bourriches des recruteurs passés par Victor-Hugo et Bondy La qualité minable des infrastructures de formation qui fait que la montée en puissance de la "relève" sera toujours moindre que ce qui pouvait raisonnablement être espéré? Sans doute aussi, mais comme à Trifouilli-sur-Baïse ou -sur-Tarn, la mairie préfère favoriser les dépenses et subventions pour le rugby plutôt que pour le foot, question de copinage, d'ambiance et de visées électoralistes. En résumé, le Téf est ma barré. C'est d'autant plus navrant qu'il n'y a aucun autre club solide permettant d'avoir de la L1 dans la région et que le message envoyé à tous les gamins qui aiment le foot dans la région est déplorable et les envoie dans les filets du QSP ou des sardines. Belles références. Heureusement, le Téf sera sans doute racheté par un fonds de placement chinois ou américain qui pourra donc développer l'esprit so Toulouse en parfaite connaissance. Finalement la L2, c'est pas si mal. Et le rugby non plus. Personne ne lira ce post jusqu'au bout, mais ça soulage quand même de l'avoir écrit. Je vous doit combien docteur? A la semaine prochaine? Toujours à Marchand?
  9. convaincre de signer au mercato hivernal dans un club bon dernier et en crise, ça ne va pas faciliter les choses ! J'espère que l'organisation interne sera revue rapidement pour au moins permettre au club de bâtir un vrai projet sportif dès la prochaine saison si, comme cela semble se dessiner, cela devait se faire en L2 Même en cassant sa tirelire, Sadran aura du mal à pouvoir faire mieux que ça, faute de volontaires et d'attractivité.
  10. En fait, l'intensité est indispensable mais dans le cadre de la mise en oeuvre d'un plan de jeu, sinon ça n'a aucun sens. Or les prestation du Téf laissaient penser qu'il n'y a avait schéma tactique digne de ce nom mais juste de l'impact. AK a bien été dans la continuité de ses dernières expériences: il n'a apporté aucun plan tactique. Ou alors il a été incapable de les faire comprendre, ce qui serait peut-être pire.
  11. “Je ne vous laisserai pas partir si on descend en Ligue 2, j’ai la capacité financière de vous garder pour que vous remontiez le club, vous allez tous crever avec nous.” Moi je trouve ça plutôt pas trop mal comme remontée de bretelles dans le genre "vous allez vous mettre à bosser, bande de fainéants, et que ça saute!". Par contre s'il pouvait avoir le même volontarisme financier pour remplacer Rachedi et Aribagé, ce serait pas mal.
  12. "quand le vin est tiré, il faut le boire jusqu'à la lie". Nouvelle devise du TFC sponsorisée par les vignerons de Fronton... ou pas. Mon optimisme habituel commence à faiblir un peu. Vivement que Kambouare soit viré.
  13. on peut meme dire que c'est inuit ! Laurence Aribage a prevenu son mari que pour le réveillon ce serait omelette norvegienne. Le Dominique n'aurait pas voulu être en reste. Mais tout cela est à mettre au conditionnel.
  14. si en plus il permet de recruter Pedro Lahn ce sera en effet parfait
×
×
  • Create New...