Jump to content

Informations en direct


connemara

Recommended Posts

la religion seule n'explique pas tout, c'est évident, mais nier que la religion ait quoi que ce soit à voir avec ça, c'est tout autant nier l'évidence.

 

Je ne l'ai pas fait. J'ai dit que la religion était un prétexte, et je le répète et le répèterai encore: les Merah ou Kouachi n'ont-ils pas tué des musulmans, Coulibaly n'en a-t-il pas pris en otage, Nemmouche n'a-t-il pas tué un mec qui a fini par être enterré avec ses grand-parents dans un cimetière musulman? C'est ça qui différencie fondamentalement ce qui se passe "ici" de ce qui se passe au Proche-Orient et en Afrique, où Daesh, AQMI, Boko Haram ou les shebabs s'en prennent à des gens parce qu'ils ne sont pas musulmans (qu'ils soient coptes, juifs ou simplement athées), ici les mecs se foutent de savoir à qui ils s'en prennent. La religion est-elle donc la motivation principale de ces actes?

 

Les revendications des personnes qui ont commis ces actes, de Merah à Coulibaly en passant par Adebolajo ou Kouachi, aussi farfelues puisse-t-on les juger, elles sont bien davantage politiques que religieuses ("vous tuez nos frères, on vous tue" => acte politique bien plus que religieux, où dans les 3 religions "tu ne tueras point ton prochain", la critique récurrente de la politique du fameux "axe américano-sioniste", qu'on ne retrouve pas que dans la rhétorique musulmane mais dans presque tous les partis politiques français à des degrés divers, ce n'est pas une revendication religieuse, l'expression de la volonté de laisser les musulmans pratiquer la loi qu'ils veulent dans leur pays - y compris la "loi de Dieu" -, qu'on retrouve dans le principe d'autodétermination en droit international, ça peut difficilement être perçu pour une revendication religieuse, etc.).

 

Ca peut faire mal de s'en rendre compte, mais c'est le cas: ces gens-là sont à la base loin d'être des déficients mentaux, ce sont juste des mecs complètement paumés qui ne se servent de leur cerveau qu'en mode "courant alternatif" pour commettre des choses abominables. Et présenté de la sorte je te renvoie sur le profil d'un Justin Bourque - l'auteur de la fusillade de Moncton au Canada - qui présente exactement le même type de personnalité, à l'exception de ne pas être musulman.

 

Je t'ajoute aussi ce lien: http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/04/29/en-france-les-detenus-musulmans-sont-surrepresentes-selon-le-washington-post_1039616_3224.html . On peut tirer 2 conclusions totalement opposées de ce genre de statistiques:

- les musulmans ont une tendance inéluctable à refuser de s'intégrer où qu'ils aillent => c'est ce qu'on entend de plus en plus (et c'est le discours vers quoi vous tendez en disant que c'est avant tout une question de religion...), mais c'est complètement faux puisque ce n'est pas le cas dans les autres pays sur lequel se sont penchés ceux qui ont fait cette étude.

- il y a une partie de la population française qui se retrouve exclue du reste de la société, se trouve en marge de celle-ci, et finit par se refermer sur elle-même en cherchant à se construire une identité => il se trouve qu'ils ont un point en commun qui est la religion, alors ils se servent de ça pour exprimer leur haine de cette société.

 

Quand on sait que le parcours de ces mecs présentent pour points communs (dans TOUS les cas d'attentats "djihadistes" commis en Occident ces 3 dernières années, un seul échappe à la règle, celui des frères Tsarnaev, légèrement différent au niveau du mode opératoire et de ce fait dans l'analyse criminologique qu'on peut en faire) d'être des enfants d'immigrés nés dans un pays pacifié, d'avoir grandis dans des conditions difficiles (familles nombreuses, placements en famille d'accueil ou vie dans une cité particulièrement craignos), d'avoir connu la prison, et d'être musulmans, pourquoi n'insiste-t-on que le fait que sur le dernier point?

Edited by Trollololala
Link to post

alors évidemment que le point commun c'est l'islam, mais c'est l'islam comme ça aurait pu être le communisme ou n'importe quelle autre idéologie, ce qui est intéressant c'est de comprendre pourquoi ces gens en viennent à prendre ce chemin, et là, y'a des chances qu'on se rende compte que c'est avant tout politique et social, tu vois ce que je veux dire ?

On est bien d'accord pour dire que "le politique et le social" ont leur importance.

mais les victimes innocentes -soit juives, soit dessinateurs blasphématoires- sont bel et bien aussi victimes de la religion.

Tu as déjà vu un "siphonné du bulbe" communiste aller tuer gratuitement un banquier de sa ville - sans doute capitaliste anticommuniste- ? Le souci est là, la religion a bien sa part de responsabilité dans ces évènements.

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des inconnus -dans la rue, dans un parc...-. C'est politique et social. Les morts innocents sont victimes du politique et social.

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des juifs ou des dessinateurs blasphématoires. C'est politique et social ET religieux. Les morts innocents sont victimes du politique et social ET religieux.

Des brebis égarées, on en trouvera toujours, dans tous les pays, dans toutes les sociétés et dans toutes les époques. Les sociétés, éducations, les religions ont pour devoir -en principe hein, c'est fait pour ça si je puis dire- de remettre sur le droit chemin ces brebis afin qu'elles vivent en paix, ensemble, au sein du troupeau.

Si une frange parmi cette société, cette éducation, cette religion légitime l'assassinat d'innocents, il faut le dénoncer.

Et c'est à cette société, cette éducation, cette religion de le dénoncer avant-tout car ils seront plus écoutés et mieux perçus donc assimilables -si la critique vient de l'extérieur, les brebis égarées restantes ou futures n’accepteront pas le message de la même manière-.

Exemple con: tu es gamin-e-, tu fais une connerie au collège, un prof t'engueule, ok ça passe. Un prof t'engueule ET tes parents -ton éducation- t'engueulent aussi, y'a bien plus de chances que tu te tiennes à carreau pour un moment.

La critique "de l'intérieur" -et/ou auto-critique- a ainsi toute sa place.

Autre exemple, bien plus long, étayé -et moins puéril-, qui parle aussi d'ailleurs à un moment de la vision "intellectuelle occidentale" de Trollollala:

http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html

 

J'ai dit que la religion était un prétexte, et je le répète et le répèterai encore: les Merah ou Kouachi n'ont-ils pas tué des musulmans,

C'est pas terrible d'entrée ton justificatif:

- les Kouachi ont tué un flic qui venait s’interposait après la tuerie de Charlie -il aurait été athée, gay, albinos...-

- dans le monde, des intégristes musulmans tuent bel et bien d'autres musulmans au nom de leur croyance...

Bref... la mort de cet homme est surtout un effet de bord de l'acte prémédité principal.

La religion est-elle donc la motivation principale de ces actes?

Dans la tuerie de Charlie, par ex, oui.

Quand on sait que le parcours de ces mecs présentent pour points communs d'être des enfants d'immigrés nés dans un pays pacifié, d'avoir grandis dans des conditions difficiles (familles nombreuses, placements en famille d'accueil ou vie dans une cité particulièrement craignos), d'avoir connu la prison, et d'être musulmans, pourquoi n'insiste-t-on que le fait que sur le dernier point?

parce que le portugais de cité craignos qui fait de la prison ne tue pas de juifs à sa sortie ? :ph34r::ramongrin:

En résumé:

Brebis égarée ou siphonné du bulbe = cause politique et sociale

+ vegan naturopathe qui parle aux arbres --> + cause dérive écologique

+ suicide collectif --> + cause dérive secte

+ hardtek,camionnette et chien en pleine forêt --> + cause dérive psychotrope

+ maillot psg --> + cause dérive médiatique

+ homme blanc, crâne rasé, tongs et toge orange dans paris l'hiver --> + cause dérive identitaire

+ femme blanche avec des locks --> + cause dérive hygiénique

+ achat CD nouvelle star --> + cause dérive musicale

+ tuerie de juifs ou de dessinateurs blasphématoires --> + cause dérive islamiste

...

Edited by max65
Link to post

Très très très bonne la publication d'Abdennour Bidar. Une analyse pertinente des méfaits de la religion quand elle est omniprésente, quand elle s'impose inconsciemment, comme un réflexe Pavlovien, dans les actes quotidiens.

 

Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ? Je dis qu'il est l'heure, dans la civilisation de l'islam, d'instituer cette liberté spirituelle - la plus sublime et difficile de toutes - à la place de toutes les lois inventées par des générations de théologiens !

 

Cette réflexion est bien évidemment valable pour toutes les religions et leurs excès.


Autre bonne publication de sa part : http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/07/resister-collectivement-a-la-haine_4551015_3232.html

Link to post

On est bien d'accord pour dire que "le politique et le social" ont leur importance.

mais les victimes innocentes -soit juives, soit dessinateurs blasphématoires- sont bel et bien aussi victimes de la religion.

Tu as déjà vu un "siphonné du bulbe" communiste aller tuer gratuitement un banquier de sa ville - sans doute capitaliste anticommuniste- ? Le souci est là, la religion a bien sa part de responsabilité dans ces évènements.

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des inconnus -dans la rue, dans un parc...-. C'est politique et social. Les morts innocents sont victimes du politique et social.

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des juifs ou des dessinateurs blasphématoires. C'est politique et social ET religieux. Les morts innocents sont victimes du politique et social ET religieux.

Des brebis égarées, on en trouvera toujours, dans tous les pays, dans toutes les sociétés et dans toutes les époques. Les sociétés, éducations, les religions ont pour devoir -en principe hein, c'est fait pour ça si je puis dire- de remettre sur le droit chemin ces brebis afin qu'elles vivent en paix, ensemble, au sein du troupeau.

Si une frange parmi cette société, cette éducation, cette religion légitime l'assassinat d'innocents, il faut le dénoncer.

Et c'est à cette société, cette éducation, cette religion de le dénoncer avant-tout car ils seront plus écoutés et mieux perçus donc assimilables -si la critique vient de l'extérieur, les brebis égarées restantes ou futures n’accepteront pas le message de la même manière-.

Exemple con: tu es gamin-e-, tu fais une connerie au collège, un prof t'engueule, ok ça passe. Un prof t'engueule ET tes parents -ton éducation- t'engueulent aussi, y'a bien plus de chances que tu te tiennes à carreau pour un moment.

La critique "de l'intérieur" -et/ou auto-critique- a ainsi toute sa place.

Autre exemple, bien plus long, étayé -et moins puéril-, qui parle aussi d'ailleurs à un moment de la vision "intellectuelle occidentale" de Trollollala:

http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html

 

oui, il y a déjà eu, à une autre époque, des tarés qui tuaient des gens au nom du communisme, ça s'appelait action directe par exemple :huh:

l'islam n'est là qu'en tant que prétexte, c'est ma position, et je changerai pas d'avis là dessus, pour moi ça ne sera jamais LA cause -_-

 

par contre, concernant l'auto-critique tout ça, vu que ça fait quelques fois que tu en parles, et que tu n'es pas le seul...

vous voulez quoi en fait ?

sérieusement

parce que franchement, ça, je comprends pas du tout !

l'islam, comme le christianisme, est composé de plusieurs courants différents...

contrairement au christianisme, y'a pas de clergé...

contrairement au christianisme actuel, les différents courants de l'islam ne sont pas franchement copains...

en france, les boss des grosses mosquées ont déjà condamné, et évidemment d'ailleurs, les dérives terroristes...

en france, des musulmans ont condamné ces dérives...

en france, des musulmans ont participé à la marche et ont même été charlie !

qu'est-ce qu'il faut de plus :confus:

Très très très bonne la publication d'Abdennour Bidar. Une analyse pertinente des méfaits de la religion quand elle est omniprésente, quand elle s'impose inconsciemment, comme un réflexe Pavlovien, dans les actes quotidiens.

 

Comment une civilisation peut-elle trahir à ce point son propre texte sacré ? Je dis qu'il est l'heure, dans la civilisation de l'islam, d'instituer cette liberté spirituelle - la plus sublime et difficile de toutes - à la place de toutes les lois inventées par des générations de théologiens !

 

Cette réflexion est bien évidemment valable pour toutes les religions et leurs excès.

Autre bonne publication de sa part : http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/01/07/resister-collectivement-a-la-haine_4551015_3232.html

sauf que toi, tu fustiges les religions en général, et pas simplement leurs excès...

Link to post

en france, les boss des grosses mosquées ont déjà condamné, et évidemment d'ailleurs, les dérives terroristes...

en france, des musulmans ont condamné ces dérives...

en france, des musulmans ont participé à la marche et ont même été charlie !

qu'est-ce qu'il faut de plus :confus:

 

Ben le problème, c'est peut-être le "en france" ?... (c'est une vraie interrogation)

Link to post

Ben le problème, c'est peut-être le "en france" ?... (c'est une vraie interrogation)

bah écoute, je me suis pas penchée sur ce qui s'est passé en dehors de nos frontières à ce sujet, et je vais pas répéter que le hezbollah a condamné les attaques aussi (logique) :ninja:

et je crois bien que lui parle de ce qui se passe en france, c'est pour ça que j'ai répondu sur ça ^^

mais encore une fois, je ne vois pas qui est censé parler au nom de l'islam pour faire ce que max réclame :huh:

Link to post

Tu as déjà vu un "siphonné du bulbe" communiste aller tuer gratuitement un banquier de sa ville - sans doute capitaliste anticommuniste- ? Le souci est là, la religion a bien sa part de responsabilité dans ces évènements.

 

Attends, t'es pas sérieux là, si? La Bande à Baader, les Brigades Rouges ou Action Directe, c'étaient des fanfares? :unsure:

 

 

 

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des inconnus -dans la rue, dans un parc...-. C'est politique et social. Les morts innocents sont victimes du politique et social.

Une brebis égarée -sens politique et social- sort dans la rue et mitraille des juifs ou des dessinateurs blasphématoires. C'est politique et social ET religieux. Les morts innocents sont victimes du politique et social ET religieux.

 

Merah avait commencé par tuer des militaires (musulmans, de surcroit, mais ça compte pas hein... :rolleyes: ), Coulibaly a commencé par tuer une policière (voire par s'en prendre à un mec qui faisait son jogging et/ou faire péter une voiture, mais ça non plus ça doit pas compter), la première victime des frères Kouachi est un agent d'entretien, celle au Danemark est un cinéaste dont la filmographie ne s'intéressait pas aux musulmans, les auteurs des attentats de Londres s'en sont pris à un militaire britannique, ceux au Canada s'en sont pris à des militaires et au Parlement canadien...

 

C'est marrant, non, que la façon dont on présente les choses puisse avoir une importance? ;)

 

 

 

Des brebis égarées, on en trouvera toujours, dans tous les pays, dans toutes les sociétés et dans toutes les époques. Les sociétés, éducations, les religions ont pour devoir -en principe hein, c'est fait pour ça si je puis dire- de remettre sur le droit chemin ces brebis afin qu'elles vivent en paix, ensemble, au sein du troupeau.

Si une frange parmi cette société, cette éducation, cette religion légitime l'assassinat d'innocents, il faut le dénoncer.

Et c'est à cette société, cette éducation, cette religion de le dénoncer avant-tout car ils seront plus écoutés et mieux perçus donc assimilables -si la critique vient de l'extérieur, les brebis égarées restantes ou futures n’accepteront pas le message de la même manière-.

Exemple con: tu es gamin-e-, tu fais une connerie au collège, un prof t'engueule, ok ça passe. Un prof t'engueule ET tes parents -ton éducation- t'engueulent aussi, y'a bien plus de chances que tu te tiennes à carreau pour un moment.

 

Ce que tu dis là est politique, pas religieux. Ou plutôt ça peut s'appuyer sur une religion, mais même dans ce cas la religion n'est que politique. La religion, c'est le fait de croire à un Dieu ou non, et de pratiquer un culte selon la façon dont on souhaite y croire ou non. Cela relève de la sphère la plus privée, voire intime, qui soit. Tu y crois ou non, c'est TON problème, ou le mien, mais pas "le nôtre". Si tu veux y croire d'une certaine façon je n'ai pas à t'empêcher d'y croire, et si je veux me moquer ou t'attaquer sur ta religion il faut que j'accepte que tu en fasses de même pour la mienne. Mais dans tous les cas, la façon dont tu pratiques ta religion n'a pas à rejaillir sur la sphère publique.

 

Lorsque le pape prend position sur le mariage pour les couples homosexuels ou l'avortement, il sort clairement de son rôle et on est un certain nombre à avoir envie de lui dire "retourne t'occuper de tes Je vous salue Marie et fais-nous pas chier". Demander aux musulmans de "faire l'éducation" de leurs fidèles, quelque part, j'ai envie de te dire que c'est exactement ce que font DAESH, l'EI, Boko Haram ou AQMI, hein...

 

 

 

La critique "de l'intérieur" -et/ou auto-critique- a ainsi toute sa place.

Autre exemple, bien plus long, étayé -et moins puéril-, qui parle aussi d'ailleurs à un moment de la vision "intellectuelle occidentale" de Trollollala:

http://quebec.huffingtonpost.ca/abdennour-bidar/lettre-au-monde-musulman_b_5991640.html

 

Et dans l'autre sens, ça marche pas?

 

Ce sont donc uniquement "les musulmans" qui font de la merde, et nous on est les gentils qu'on se fait attaquer par eux alors qu'on a rien demandé à personne, et on est responsables de rien. Ca, ça s'appelle avoir une vision du monde manichéenne, et c'est beaucoup trop facile.

 

Je n'aurais qu'une chose à répondre à ce BHL musulman si j'en avais l'occasion: aujourd'hui, si la France est le pays occidental le plus touché par les attentats au nom du djihadisme (Merah, Nemmouche, Kouachi/Coulibaly, ça fait 3 voire 4 attentats en 4 ans, record du monde battu, cocorico), alors que d'autres pays européens n'ont jamais eu à y faire face (pays du Nord ou de l'Est qui ont pourtant pour une bonne partie d'entre eux une population musulmane qui n'a rien à envier numériquement à la nôtre - à commencer par l'Allemagne - ), ne serait-ce pas à elle de faire son auto-critique?

 

 

 

C'est pas terrible d'entrée ton justificatif:

- les Kouachi ont tué un flic qui venait s’interposait après la tuerie de Charlie -il aurait été athée, gay, albinos...-

- dans le monde, des intégristes musulmans tuent bel et bien d'autres musulmans au nom de leur croyance...

Bref... la mort de cet homme est surtout un effet de bord de l'acte prémédité principal.

 

"Dans le monde", j'ai été le premier à dire que la situation était différente. Et j'ai été le premier à souligner que des organisations s'en prennent à des non-musulmans juste parce qu'ils sont des "mécréants", et que ça c'est un problème qui n'a rien à voir avec l'état de la société française. Mais je sais pas, j'ai beau le répéter 50 fois, ça veut pas rentrer... :unsure:

 

Pour les Kouachi, tu as dû voir comme moi la vidéo et l'état dans lequel était le policier qu'ils ont froidement abattu au moment où ils l'ont fait. Ils auraient très bien pu l'épargner, ou même lui parler, pour savoir s'il était musulman ou non, s'il méritait de mourir de ce fait ou non. Ils auraient aussi pu s'en prendre aux gens qui étaient dans la rue à ce moment-là (les différentes vidéos de la scène montrent qu'il y en avait). Ils ne l'ont pas fait. Ils ont dessoudé ce pauvre gars parce que c'était un policier français qui se trouvait là par le plus grand des hasards, point barre. Comme l'agent d'entretien de Charlie Hebdo, comme certains des présents en conférence de rédaction et qui n'ont jamais publié quoi que ce soit concernant l'Islam, comme le flic chargé de la protection de Charb qui faisait juste son boulot et dont personne ne sait rien de ses convictions politiques ou religieuses. Et ça, ça change tout, que tu le veuilles ou non.

 

 

 

Dans la tuerie de Charlie, par ex, oui.

 

Si l'action avait été ciblée contre ceux qui ont publié ces caricatures, et qu'à la limite il y avait eu une ou deux victimes collatérales grand maximum, j'aurais pu te dire "oui". Sauf que là, les mecs s'en sont pris à ce qui leur est tombé sous la main, ni plus ni moins. C'est là où c'est encore plus terrible au fond, y a pas une once de cohérence dans tous ces actes.

 

 

 

parce que le portugais de cité craignos qui fait de la prison ne tue pas de juifs à sa sortie ? :ph34r::ramongrin:

 

Le problème, c'est uniquement de s'en prendre aux juifs? Dans ton discours et dans celui de beaucoup, je n'y vois que ça, quitte à occulter tout le reste, donc c'est une vraie question hein.

Edited by Trollololala
Link to post

oui, il y a déjà eu, à une autre époque, des tarés qui tuaient des gens au nom du communisme, ça s'appelait action directe par exemple :huh:

Action Directe était une organisation ,durable dans le temps: 80 attentats en 8ans, c'est pas 2 paumés qui décident de passer à l'acte.

Je réponds à Trolollala sur ce point plus bas.

l'islam n'est là qu'en tant que prétexte, c'est ma position, et je changerai pas d'avis là dessus, pour moi ça ne sera jamais LA cause -_-

C'est un pretexte, c'est sûr, mais pas que.

par contre, concernant l'auto-critique tout ça, vu que ça fait quelques fois que tu en parles, et que tu n'es pas le seul...

vous voulez quoi en fait ?sérieusement parce que franchement, ça, je comprends pas du tout !

l'islam, comme le christianisme, est composé de plusieurs courants différents...

contrairement au christianisme, y'a pas de clergé...

contrairement au christianisme actuel, les différents courants de l'islam ne sont pas franchement copains...

T'avais pas lu mon post précédent ? (pourtant tu reprends tous mes arguments ;) )

Chrétienté avec l'Inquisition, marxisme/communisme... ces mouvements ont su -et dû- évoluer "grâce" aux atrocités exercées par les plus fanatiques: ces mouvements ont appris des dérives de leurs fanatiques et ils ont évolué grâce à la remise en cause du mouvement global.

C'est là tout le problème: au lieu de se victimiser ou de dire "ce ne sont pas des vrais musulmans" -car oui, les brebis égarées ou Daesh sont bien des musulmans- l'Islam devrait se remettre en cause, regarder les choses en face, accepter l'auto-critique, ceci afin d'évoluer.

Le peut-il ?... pas d'autorité représentative, trop de courants, double-discours des intolérants salafistes du golfe qui alimentent les groupes extrémistes -notamment contre les chiites-...

Cela paraît compliqué aujourd'hui... même si des musulmans se lèvent et en appellent à un Islam progressiste. Gardons espoir.

en france, les boss des grosses mosquées ont déjà condamné, et évidemment d'ailleurs, les dérives terroristes...

en france, des musulmans ont condamné ces dérives...

en france, des musulmans ont participé à la marche et ont même été charlie !

qu'est-ce qu'il faut de plus :confus:

Comme redit, l'Islam est victime de l'émergence de plus en plus de mouvements "regressistes" (dernièrement Charia aux Maldives,Boko haram au Nigeria, DAESH...).

La solution vers une dé-radicalistion progressive d'excités islamistes ne viendra pas de la France.

ça serait vraiment donner trop d'importance à la France; le problème n'est pas qu'en France; une solution venant de l'extèrieur ne sera d'ailleurs jamais bien perçue, et sera inefficace (et certainement contre-productive)...

Link to post

Attends, t'es pas sérieux là, si? La Bande à Baader, les Brigades Rouges ou Action Directe, c'étaient des fanfares? :unsure:

Bande à Baader: organisation - 30 ans d'existence

Action Directe: organisation - 8 ans d'existence

Brigades Rouges: organisation - plus de30 ans d'existence

Alors soit on débat sur des organisations (AlQaida, Aqmi, DAESH...), soit on parle d'individus paumés et isolés...on ne va quand même pas tout mélanger.

A l'époque de ces groupes/organisations communistes terroristes, tu as déjà vu un "siphonné du bulbe" communiste aller tuer gratuitement un banquier de sa ville - sans doute capitaliste anticommuniste- ?

 

Merah avait commencé par tuer des militaires (musulmans, de surcroit, mais ça compte pas hein... :rolleyes: ), Coulibaly a commencé par tuer une policière (voire par s'en prendre à un mec qui faisait son jogging et/ou faire péter une voiture, mais ça non plus ça doit pas compter), la première victime des frères Kouachi est un agent d'entretien, celle au Danemark est un cinéaste dont la filmographie ne s'intéressait pas aux musulmans, les auteurs des attentats de Londres s'en sont pris à un militaire britannique, ceux au Canada s'en sont pris à des militaires et au Parlement canadien...

Ces individus sont prêts à tout et tuent des innocents. Et donc ?

 

Ce que tu dis là est politique, pas religieux. Ou plutôt ça peut s'appuyer sur une religion, mais même dans ce cas la religion n'est que politique. La religion, c'est le fait de croire à un Dieu ou non, et de pratiquer un culte selon la façon dont on souhaite y croire ou non. Cela relève de la sphère la plus privée, voire intime, qui soit. Tu y crois ou non, c'est TON problème, ou le mien, mais pas "le nôtre". Si tu veux y croire d'une certaine façon je n'ai pas à t'empêcher d'y croire, et si je veux me moquer ou t'attaquer sur ta religion il faut que j'accepte que tu en fasses de même pour la mienne. Mais dans tous les cas, la façon dont tu pratiques ta religion n'a pas à rejaillir sur la sphère publique.

Ce que tu décris (plutôt bien) est une vision laîque de la religion, et cela me va très bien, on est complètement d'accord.

Malheureusement, beaucoup de gens, notamment des croyants (le prosélytisme de tous bords) ne pensent pas comme nous.

 

Lorsque le pape prend position sur le mariage pour les couples homosexuels ou l'avortement, il sort clairement de son rôle et on est un certain nombre à avoir envie de lui dire "retourne t'occuper de tes Je vous salue Marie et fais-nous pas chier". Demander aux musulmans de "faire l'éducation" de leurs fidèles, quelque part, j'ai envie de te dire que c'est exactement ce que font DAESH, l'EI, Boko Haram ou AQMI, hein...

Le pape est dans son rôle de guide Chrétien, qui rappelle les bonnes manières de chrétien. Il faut savoir l'accepter. (mais je suis complètement de ton avis).

Pour la 2eme partie en gras, je suis là aussi complétement d'accord avec toi.

A l'époque où les états/lois n'existaient pas, la religion se substituait aux états en termes d'éducation et de "législation". C'est pourquoi je mettais sur le même point société/éducation/religion. Note: de nombreux pays régressent en incluant dans leur lois des dogmes issus de la culture religieuse (surtout chez les chrétiens -USA, Philippines, Pologne- et musulmans).

 

Et dans l'autre sens, ça marche pas?

Ce sont donc uniquement "les musulmans" qui font de la merde, et nous on est les gentils qu'on se fait attaquer par eux alors qu'on a rien demandé à personne, et on est responsables de rien. Ca, ça s'appelle avoir une vision du monde manichéenne, et c'est beaucoup trop facile.

Non, ça c'est une vision du FN (et de pas mal d'UMP).

C'est bien ce contre quoi je lutte, mais je doute que tu le comprennes vu tes réactions "nerveuses".

 

Je n'aurais qu'une chose à répondre à ce BHL musulman si j'en avais l'occasion: aujourd'hui, si la France est le pays occidental le plus touché par les attentats au nom du djihadisme (Merah, Nemmouche, Kouachi/Coulibaly, ça fait 3 voire 4 attentats en 4 ans, record du monde battu, cocorico), alors que d'autres pays européens n'ont jamais eu à y faire face (pays du Nord ou de l'Est qui ont pourtant pour une bonne partie d'entre eux une population musulmane qui n'a rien à envier numériquement à la nôtre - à commencer par l'Allemagne - ), ne serait-ce pas à elle de faire son auto-critique?

Mais c'est indispensable en effet (complètement d'accord et je n'ai jamais affirmé le contraire). Mais l'auto-critique ne doit pas venir que de l'état Francais (voir mes posts précédents).

 

"Dans le monde", j'ai été le premier à dire que la situation était différente. Et j'ai été le premier à souligner que des organisations s'en prennent à des non-musulmans juste parce qu'ils sont des "mécréants", et que ça c'est un problème qui n'a rien à voir avec l'état de la société française. Mais je sais pas, j'ai beau le répéter 50 fois, ça veut pas rentrer... :unsure:

Tu clames une évidence. Tout le monde est d'accord. Tu veux quoi ? une médaille ? qu'on applaudisse ?

 

Pour les Kouachi, tu as dû voir comme moi la vidéo et l'état dans lequel était le policier qu'ils ont froidement abattu au moment où ils l'ont fait. Ils auraient très bien pu l'épargner, ou même lui parler, pour savoir s'il était musulman ou non, s'il méritait de mourir de ce fait ou non. Ils auraient aussi pu s'en prendre aux gens qui étaient dans la rue à ce moment-là (les différentes vidéos de la scène montrent qu'il y en avait). Ils ne l'ont pas fait. Ils ont dessoudé ce pauvre gars parce que c'était un policier français qui se trouvait là par le plus grand des hasards, point barre. Comme l'agent d'entretien de Charlie Hebdo, comme certains des présents en conférence de rédaction et qui n'ont jamais publié quoi que ce soit concernant l'Islam, comme le flic chargé de la protection de Charb qui faisait juste son boulot et dont personne ne sait rien de ses convictions politiques ou religieuses. Et ça, ça change tout, que tu le veuilles ou non.

Si l'action avait été ciblée contre ceux qui ont publié ces caricatures, et qu'à la limite il y avait eu une ou deux victimes collatérales grand maximum, j'aurais pu te dire "oui". Sauf que là, les mecs s'en sont pris à ce qui leur est tombé sous la main, ni plus ni moins. C'est là où c'est encore plus terrible au fond, y a pas une once de cohérence dans tous ces actes.

Ce ne sont pas des crimes religieux mais ce sont surtout des crimes "effet de bord". J'en ai déjà parlé dans un de mes posts.

 

Le problème, c'est uniquement de s'en prendre aux juifs? Dans ton discours et dans celui de beaucoup, je n'y vois que ça, quitte à occulter tout le reste, donc c'est une vraie question hein.

Tu ne comprends rien à mon discours (je l'avais bien compris) car tu l'opposes au tien.

Tuer volontairement des juifs ou des dessinateurs blasphématoires --> cela devient un crime à connotation religieuse. C'est pourtant simple, non ? Je suis intervenu dans le débat pour essayer d'expliquer qu'il ne faut pas occulter la dimension religieuse (ce que tu fais) car selon beaucoup de penseurs musulmans (et selon moi) cela empêche une auto-critique d'un Islam "régressif" politiquement.

Tout le problème vient de là: les pensées religieuses (en tous cas les 3 majeures) vont à la régression (retour au sources, au radicalisme, au communautarisme...) dans un monde où les gens adhèrent, doutant et voulant se raccrocher à des valeurs sûres et rassurantes.

Edited by max65
Link to post

Allez Dob!

 

Non je n'ai plus rien à rajouter. Quand on lit l'excellent article d'Abdennour Bidar, qui est un philosophe musulman et donc qui connait parfaitement la situation mieux que quiconque ici, si on fait l'effort de lire et de comprendre, on ne peut que se taire.

Edited by Doberman
Link to post

Non je n'ai plus rien à rajouter. Quand on lit l'excellent article d'Abdennour Bidar, qui est un philosophe musulman et donc qui connait parfaitement la situation mieux que quiconque ici, si on fait l'effort de lire et de comprendre, on ne peut que se taire.

Merci Abdennour!
Link to post

Non je n'ai plus rien à rajouter. Quand on lit l'excellent article d'Abdennour Bidar, qui est un philosophe musulman et donc qui connait parfaitement la situation mieux que quiconque ici, si on fait l'effort de lire et de comprendre, on ne peut que se taire.

:crylol:

 

compte sur moi pour te ressortir ce message dès que tu sortiras à nouveau une connerie du genre "les religions sont la plaie du monde" tout ça ;)

 

Comme redit, l'Islam est victime de l'émergence de plus en plus de mouvements "regressistes" (dernièrement Charia aux Maldives,Boko haram au Nigeria, DAESH...).

La solution vers une dé-radicalistion progressive d'excités islamistes ne viendra pas de la France.

ça serait vraiment donner trop d'importance à la France; le problème n'est pas qu'en France; une solution venant de l'extèrieur ne sera d'ailleurs jamais bien perçue, et sera inefficace (et certainement contre-productive)...

 

ok mais de qui alors ?

tu le dis toi même, y'a pas de clergé, y'a pas de boss...

franchement, je vois pas -_-

surtout que politiquement, ça en arrange du monde cette merde :rolleyes:

Link to post

Non je n'ai plus rien à rajouter. Quand on lit l'excellent article d'Abdennour Bidar, qui est un philosophe musulman et donc qui connait parfaitement la situation mieux que quiconque ici, si on fait l'effort de lire et de comprendre, on ne peut que se taire.

 

:mellow:

 

Mon père était patron d'une entreprise de 3 salariés au fin fond du Lauragais, ça me donne donc une légitimité pour donner des conseils en gestion de patrimoine à Lagardère du coup?

 

Ton Abdennour machin là, la simple lecture de son CV devrait suffire à te faire comprendre qu'il pipe pas plus au sujet de l'évolution sociologique des banlieues françaises que Vincent Lagaf'.

Link to post

:mellow:

 

Mon père était patron d'une entreprise de 3 salariés au fin fond du Lauragais, ça me donne donc une légitimité pour donner des conseils en gestion de patrimoine à Lagardère du coup?

 

Ton Abdennour machin là, la simple lecture de son CV devrait suffire à te faire comprendre qu'il pipe pas plus au sujet de l'évolution sociologique des banlieues françaises que Vincent Lagaf'.

Exemple très mal choisi puisque Vincent Lagaf, pour poursuivre ses recherches faites lors de l'écriture de La Zoubida, a décidé de faire une thèse sur ce sujet. 

Link to post

:mellow:

 

Mon père était patron d'une entreprise de 3 salariés au fin fond du Lauragais, ça me donne donc une légitimité pour donner des conseils en gestion de patrimoine à Lagardère du coup?

 

Ton Abdennour machin là, la simple lecture de son CV devrait suffire à te faire comprendre qu'il pipe pas plus au sujet de l'évolution sociologique des banlieues françaises que Vincent Lagaf'.

 

Oui ou en tout cas, éventuellement. Ta légitimité vient de tes arguments, pas de ta généalogie. Au pays de Voltaire, en tout cas, ça devrait se passer comme ça <_< .

Link to post

:mellow:

 

Mon père était patron d'une entreprise de 3 salariés au fin fond du Lauragais, ça me donne donc une légitimité pour donner des conseils en gestion de patrimoine à Lagardère du coup?

 

Ton Abdennour machin là, la simple lecture de son CV devrait suffire à te faire comprendre qu'il pipe pas plus au sujet de l'évolution sociologique des banlieues françaises que Vincent Lagaf'.

 

Quel est le rapport avec la choucroute entre ton père et ce que tu pourrais dire ? T'as quand même pas mal au fion de critiquer un type qui se dévoile, s'explique, disserte sur un sujet si difficile, délicat et qui surtout le concerne plus que toi, et au lieu de la fermer et de reconnaître qu'il n'a pas tort, tu le dénigres. Mais t'es qui pour avoir un si gros melon et te la péter autant ? 

 

Dégonfle ta pastèque va.

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...