Jump to content

Article de la Depeche du Midi


Enzo

Recommended Posts

ADVERSAIRE DU TFC DEMAIN SOIR (20 H 30) AU STADIUM.

Strasbourg espère le rachat

Éliminé sans gloire vendredi à Sedan (1-3), dès son entrée en coupe de France, Strasbourg se remobilise à quelques heures d'affronter Toulouse au Stadium. Privés de ses attaquants Niang, convalescents, et probablement de Pagis (7 buts, adducteurs) mais bénéficiant du retour des suspendus (Bassila, Devaux, Keita) ainsi que des blessés de longue date (Le Pen et Hagui), les Alsaciens espèrent effacer demain soir cet « incident » de parcours.

Inexistant, voire pathétique, sur le terrain de Sedan (Ligue 2), le Racing affirme avoir tourné la page. Pour la troisième année consécutive, son parcours en coupe de France s'achève pourtant dès les 32es

Ce cinglant revers n'est toutefois pas de nature à remettre en cause le travail entrepris par Duguépéroux depuis la mi-octobre. Venu au relais d'Antoine Kombouaré, remercié, le champion de France 79 sous le maillot strasbourgeois a amplement contribué à redresser la barre d'un navire alors en perdition.

Lanterne rouge (4 points en 9 matches) quand Kombouaré a été débarqué, Strasbourg est parvenu à sortir la tête de l'eau juste avant la trêve, grâce à son succès aux dépens de Rennes (1-0). En dix rencontres, les Bleus ont inscrit 15 points. Mais Duguépéroux n'est pas rassuré pour autant : « Nous n'avons que deux longueurs d'avance sur le premier relégable. Chaque match est prépondérant. À ce titre, celui de Toulouse m'importe bien plus que celui de Sedan »

Présent samedi soir à Geispolsheim où le TFC a éliminé l'équipe alsacienne, Duguépéroux sait que la tâche des siens sera ardue : « On connaît les qualités de notre adversaire. Je n'ai pas appris grand-chose samedi. Les Toulousains ont joué proprement, sans prendre de risques. Ils ont été très « pros », mais n'ont certainement pas évolué sur leur vraie valeur.

Link to comment
Guest TFC Champion
Le Pen sera absent...

<{POST_SNAPBACK}>

<_<

T'est sur??

D'ou tu la sort??

Tu peut m'envoyer le liens, s'il te plaît, j'aie la flemme de chercher...

:diable:

Link to comment

Le milieu de terrain de Strasbourg, Ulrich Le Pen, s?est blessé mardi à la cuisse droite lors du dernier entraînement avant de partir à Toulouse. Le joueur ne pourra pas disputer la 20e journée de championnat.

Strasbourg, qui s?est fait balayer par Sedan en Coupe de France (3-1), souhaite réagir mercredi soir en championnat contre Toulouse pour éviter de tomber à nouveau dans la zone rouge. L?entraîneur, Jacky Duguépéroux, qui pourra compter sur son attaquant Mamadou Niang, devra par contre se passer des services d?Ulrich Le Pen. Le milieu de terrain s'est plaint mardi de la cuisse droite lors de la dernière séance d'entraînement.

(sport24.com)

Link to comment
Article paru le 12/01/2005

FOOTBALL. INVAINCUS DEPUIS LE 30 OCTOBRE, LES TOULOUSAINS ACCUEILLENT, CE SOIR, STRASBOURG AVEC L'AMBITION DE POURSUIVRE SUR LEUR LANCÉE. 

TFC: aujourd'hui comme hier

   

Si lors des deux premières rencontres de février, le TFC doublera avec Lyon (déplacement à Gerland le 5, réception du champion de France le 12 dans le cadre de la Coupe de France), janvier propose au club toulousain des plats alsaciens. Avalé Gambsheim, bonjour Strasbourg quatre jours plus tard.

L'enjeu :

le premier mois de l'année réussit souvent aux Toulousains depuis le National. Erick Mombaerts y voit « une progression logique de son équipe qui a besoin de prendre ses marques ». Mais plutôt que de regarder vers le haut du tableau dans lequel le club, en cas de victoire, pourrait se retrouver demain soir en cinquième ou en quatrième position suivant les résultats de Marseille ou Monaco, le TFC se place dans la configuration où il accueille un concurrent direct dans la lutte pour le maintien. Les Strasbourgeois quinzièmes pointent neuf points derrière les Toulousains. Une victoire permettrait de creuser un trou définitif ; une défaite pourrait inverser la tendance de 2004. Il conviendra en tout cas de gommer les satisfecit du match aller à la Meinau où le TFC s'était baladé (4-1) car on lira plus bas que l'adversaire a quelque peu évolué.

Le TFC : Erick Mombaerts devra encore se priver de ses deux atouts offensifs. Stéphane Dalmat ne s'est pas entraîné ces deux derniers jours car sa cicatrice lui fait mal. De toute façon, le retour de l'ancien Interiste n'est pas encore prévu car le joueur doit ensuite retrouver le rythme. Concernant Daniel Moreira,

l'évolution est bonne mais la cicatrisation nécessitera encore un peu de temps. L'ancien Lensois sera également absent à Paris samedi. Le coach toulousain sait toutefois compter sur la maîtrise défensive que son équipe affiche depuis le mois de novembre. Le TFC n'a encaissé qu'un but depuis six rencontres et est invaincu depuis le 30 octobre et le déplacement à Sochaux. Pour cette rencontre, Nicolas Dieuze suspendu en Coupe de France réintègre l'équipe. Le reste de l'équipe est inchangé par rapport à samedi. Les deux seuls changements susceptibles d'être apportés concernent Eduardo et Clément. Les deux hommes pourraient remplacer Suarez et Congré. D'autant que le TFC se trouve dans un schéma de trois rencontres en une semaine.

L'adversaire : le début de saison calamiteux du club alsacien a coûté sa place à Antoine Kombouaré. Avec désormais Jacky Duguépéroux aux commandes, Strasbourg a entamé une timide remontée mais reste, en coupe de France face à Sedan, sur une défaite qui peut altérer une confiance qu'on croyait retrouvée. De plus, les Strasbourgeois doivent depuis hier composer avec un coup dur : la nouvelle blessure à la cuisse droite de Ulrich Le Pen. Le milieu offensif alsacien avait déjà subi à la mi-octobre une lésion à cette même cuisse et avait effectué son retour contre Sedan en Coupe de France. L'entraîneur alsacien avait prévu de l'aligner au Stadium aux côtés de Pagis. Il devra finalement se résoudre à choisir entre Farnerud ou Niang.

Philippe Lauga

--------------------------------------------------------------------------------

Au Stadium (20h30)

STRASBOURG: Cassard; Deroff, Devaux, Kante, Boka; Abdessadki, Johansen, Bassila, Arrache; Pagis, Farnerud.

Remplaçants: Vercoutre, Hagui, Keita, Lacour, Niang.

TOULOUSE: Revault; Ebondo, Arribagé, Aubey, Clément; Emana, Dieuze, Taïder, Giresse; Psaume, Eduardo.

Remplaçants:Douchez, Congré, Cardy, Suarez, Akpa-Apro.

Arbitre: M. Thual.

--------------------------------------------------------------------------------

3 QUESTIONS À 

Christophe Revault

Un seul but encaissé lors des six derniers matches, cette défense, c'est du solide...

Oui nous sommes revenus à des valeurs qui nous ont permis de nous en sortir la saison dernière. On a regardé un petit peu les stats. Sur la première moitié de la saison dernière, on avait pris trente buts en décembre. On a rectifié le tir en finissant troisième meilleure défense de la seconde partie.En début de saison, la difficulté résidait dans le fait qu'on avait un potentiel offensif intéressant et on oubliait parfois les principes défensifs. Quand on a démarré notre mauvaise série, on s'est aperçu qu'il fallait revenir à nos qualités premières, c'est à dire bien défendre.

C'était en fait une question d'équilibre?

C'était difficile parce que on se disait quel choix privilégier? Avec l'absence de Stéphane Lièvre, on allait moins vite vers l'avant alors on est revenu à des choses un peu plus sûres. Et on arrive à marquer à ne prenant plus de buts, c'est cela qui est intéressant.

De plus, les joueurs changent dans cette défense sans qu'elle en soit déstabilisée.

Complètement, il y a pratiquement dix défenseurs pour quatre places. Cela tourne et à chaque fois, tout le monde s'intègre parfaitement. Et en plus au centre de formation, il y a beaucoup de très bons jeunes.C'est rassurant quand on est gardien.

La dépêche

Link to comment

Ca me rassure de voir que Moreira préfère consolider sa guérison plutôt que de se lancer dans un retour prématuré. Prudence aussi pour Dalmat, la saison sera encore longue.

Ca sera sympa ce soir, de voir nos jeunes se frotter à la L1.

Link to comment

C'était en fait une question d'équilibre?

C'était difficile parce que on se disait quel choix privilégier? Avec l'absence de Stéphane Lièvre, on allait moins vite vers l'avant alors on est revenu à des choses un peu plus sûres. Et on arrive à marquer à ne prenant plus de buts, c'est cela qui est intéressant.

Dalmat non :grin:

Link to comment
Une attaque Edu-Psaume devrait être intéressante car je pense que Benji va évoluer vraiment en pointe, il va pouvoir faire parler sa vitesse et son instint. Et Edu va pouvoir montrer qu'il a tout d'un grand.

<{POST_SNAPBACK}>

tout à fait d'accord avec toi :grin:

Link to comment
C'était en fait une question d'équilibre?

C'était difficile parce que on se disait quel choix privilégier? Avec l'absence de Stéphane Lièvre, on allait moins vite vers l'avant alors on est revenu à des choses un peu plus sûres. Et on arrive à marquer à ne prenant plus de buts, c'est cela qui est intéressant.

Dalmat non  :grin:

Je crois bien qu'il parle de Lièvre et de ses longues diagonales du gauche.

Link to comment

Je ne sais pas si on peut se fier réellement à cette composition d'équipe. Le 20 minutes d'aujourd'hui ainsi que Metro annoncent Suarez titulaire avec quelques mots de ce dernier montrant sa motivation et disant qu'après 6 mois d'adaptation en L1, il était temps pour lui de passer la vitesse supérieure. :grin:

Toujours dans ces journaux, on apprend que Stéphanne Dalmat a dû renoncer à l'entraînement de hier à cause d'un problème de cicatrisation de sa blessure, nouvelle pas du tout rassurante. :)

Link to comment
diagonales du gauche mouaih...  :grin:

C'est bien de ça dont il parle pourtant. Elles nous ont été très utiles en début de saison juste avant sa blessure.

Si je n'avais pas la flemme je ferais un montage video. En tout cas, il a fait un excellente entrée dans le championnat 2004/2005.

Link to comment
C'est bien de ça dont il parle pourtant. Elles nous ont été très utiles en début de saison juste avant sa blessure.

Si je n'avais pas la flemme je ferais un montage video. En tout cas, il a fait un excellente entrée dans le championnat 2004/2005.

<{POST_SNAPBACK}>

J'ai pas specialement vu que lievre faisait du jeu long en debut de saison...

J'avais surtout vu qu'il avait fait un super debut de saison defensivement, avant de se blesser.

S'il rejoue un jour, je serai attentif à sa patte gauche!

Link to comment
FOOTBALL. APRÈS AVOIR FAIT PREUVE D'UN RÉALISME SIDÉRANT EN PREMIÈRE PÉRIODE, LES TOULOUSAINS ONT SU MAÎTRISER LES ÉVÈNEMENTS APRÈS LE REPOS, QUAND LES ALSACIENS PERDAIENT LEURS NERFS ET DEUX JOUEURS EXPULSÉS (2-0). 

L'efficacité du TFC

   

Le football est ainsi, qui a refusé de faire risette aux Alsaciens en première période alors que ces derniers rendaient les Toulousains sinon fous, du moins incapables d'enchaîner trois passes consécutives et de trouver la solution offensive à pareil déroulement... Dès la 3e minute et une tête malheureuse de Dieuze en retrait, sur laquelle Niang, pourtant en position de hors-jeu, dévisse totalement, les Toulousains vont éprouver de terribles difficultés à repousser leurs adversaires, à les empêcher de multiplier de bons ballons.

Ainsi, un excellent décalage d'Arrache pour Abdessadki voit la tentative de ce dernier contrée en corner, sur lequel les Téfécistes tardent à écarter le ballon (13e). Puis un nouveau ballon perdu à trente mètres de la cage de Revault permet à l'insaisissable Niang de tirer au ras (18e). Le TFC se contente de petits riens, un missile de Taider sur lequel la frappe de Suarez finit dans le petit filet (18e). Mais l'efficacité n'est pas un vain mot dans la troupe téféciste: sur un coup-franc que la défense strasbourgeoise ne parvient pas à écarter, Emana récupère le ballon et ajuste une passe millimétrée en profondeur pour Psaume, qui pénètre dans la surface et trompe Cassrad d'une frappe croisée à ras de terre, avec la complicité du poteau droit (21e)!

Pas malheureux, le Tef! Car Strasbourg poursuit son étourdissante farandole. Ainsi, Niang met au dessus une "louche" de Johansen qui met la défense dans le vent (36e), même si Suarez oblige Cassard à s'employer sur une passe en retrait mal assurée de Deroff (40e). Ce n'est pas fini, une superbe frappe de Pagis finit sur l'équerre d'un Revault qui n'a pas eu le temps de bouger, Niang enchaînant avec un ciseau que "claque" le portier toulousain: même si Niang était signalé hors-jeu, la vitesse avec laquelle il a réagi sur le coup inquiète d'autant mieux que la défense locale roupillait (43e)...

Moins débordés en deuxième période, les Toulousains vont trouver à leur tour l'équerre, sur un corner de Giresse et une tête de Dieuze (63e). La rencontre est devenue moins vivante, parce que les deux équipes se surveillent de très près, parce que Toulouse a enfin resserré sa garde. Duels en tous genres, énervement grandissant chez les Alsaciens qui vont "encaisser" deux cartons rouges et un jaune en moins de dix minutes.

La rencontre s'est définitivement stabilisée. Toulouse a fermé la cabane, Strasbourg n'a plus les espaces pour semer la zizanie, les occasions sont très rares de part et d'autre. Mais, histoire de mettre un point final à une soirée crispante, les Violets partent en contre dans les arrêts de jeu, à l'initiative d'Emana, et c'est Eduardo qui trouve une superbe lucarne après avoir crocheté son défenseur à deux reprises (90e+2). 2-0, c'est mieux, et ça efface les étranges sensations de la première période...

Patrick Boudreault

TFC 2 - STRASBOURG 0

Mi-temps 1-0. 17996 spectateurs. Arbitrage de M. Thual assisté de MM. Capelli et Barrat. Temps additionnel: 6' (2'+4').

Pour le TFC : Psaume (21e), Eduardo (90e+2).

TFC: Revault (cap) - Ebondo, Arribagé, Aubey, Clément puis Congré (77e) - Dieuze, Taider - Emana, Psaume, Giresse puis Cardy (72e) - Suarez puis Eduardo (56e). Entr.: Erick Mombaerts.

Avertissement: Dieuze (25e, tacle irrégulier sur Pagis).

STRASBOURG: Cassard - Deroff, Devaux puis Haggui (26e), Kanté (cap), Boka - Abdessadki, Johansen, Bassila, Arrache puis Farnerud (56e) - Pagis, Niang puis Lacour (88e). Entr.: Jacky Duguépéroux.

Avertissements: Deroff (21e, tacle irrégulier sur Giresse), Haggui (51e, charge dangereuse sur Giresse), Johansen (87e, crochepied sur Congré).

Expulsions: Deroff (78e, 2e carton jaune, tacle dangereux sur Taider), Pagis (83e, geste dangereux sur Eduardo).

--------------------------------------------------------------------------------

COMMENTAIRE 

Un plus un égale deux...

Des occasions ? Oui, mais en face. Des buts, oui, mais pour les vingt ans de Benjamin Psaume et le retour du gentil mais redoutablement efficace Eduardo. C'est ça, le réalisme à la toulousaine, et ça a franchement de quoi énerver l'adversaire.

Strasbourg, hier soir, y a laissé quelques illusions et deux joueurs expulsés. Chère, la défaite ! Mais Toulouse est une équipe vraiment pénible à jouer, qui a la baraka quand ça ne rigole pas et c'était le cas en première période, qui a l'efficacité quand elle a le ballon et ça, c'est l'arme absolue, en football comme ailleurs.

Le premier match de championnat de l'année 2005, qui est (était) aussi le premier de la phase retour, a donc souri aux Téfécistes, huitième match sans défaite en championnat, dixième match si l'on ajoute les deux rencontres de coupe (0-0 à Clermont, 3-0 à Gamsheim). Cette série, qui aura une fin, impressionne surtout par la solidité défensive de l'équipe. Pas de but encaissé hier soir encore, c'est déjà un résultat, au moins la garantie d'un point. Pour le reste, Toulouse sait très bien faire déjouer son adversaire ou le plaquer aux jambes en usant d'une lucidité exacerbée, sur une faiblesse imprudemment révélée. Strasbourg l'a amèrement goûté, à son désavantage. Mais la logique et le foot...

P. B.

La dépêche

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...