Jump to content

Article maxifoot


Recommended Posts

maxifoot.fr

Bilan L1 - Toulouse

28 juin 2005 - Par Vincent Rouze

Toulouse abordait sa deuxième saison de suite parmi l'élite. Elle devait symboliser un renouveau pour le club, plein d'ambitions. Mais après un bon départ, les Toulousains se sont écroulés en fin de championnat, terminant finalement à la 13e place.

Avec la 14e meilleure attaque (36 buts) et meilleure défense (43 buts), la 13e place du TFC paraît finalement logique. Cela peut sembler être une bonne position pour le club, qui habituellement végète entre la L2 et L1. Mais compte-tenu des ambitions affichées et des recrues à l'inter-saison, le bilan est un tout petit peu décevant. Il reste encore du travail pour pouvoir mieux faire.

De l'embellie à l'effondrement top^

Une chose est sûre, Toulouse a bien commencé la saison. Fort d'un bon recrutement avec les venues de Daniel Moreira, David Suarez, Stéphane Dalmat, François Sirieix, et Dominique Arribagé, la ville rose pouvait avoir de l'espoir. Dès la deuxième journée, l'équipe remportait un succès probant à Strasbourg (4-1). Dans la foulée, Paris chutait au Stadium (2-1). Par la suite, les résultats sont devenus plus irréguliers, et incontestablement, le TFC a baissé de pied. Mais il n'en reste pas moins qu'il est resté longtemps à la sixième place. De quoi faire la course à l'UEFA, voire à l'Intertoto au pire.

Malheureusement, les Toulousains se sont complètement écroulés . Dans les 8 dernières rencontres, ils ont concédé autant de défaites de suite ! L'ambiance s'est refroidie, Dalmat ne voulait plus jouer, désirant retourner à l'Inter. Moreira s'est blessé, et il n'a pu donner sa pleine mesure quand il est revenu. Par conséquent, pas d'UEFA ni d'Intertoto. A l'avant dernière journée, une défaite à domicile contre Caen (3-2), après avoir mené 2-0, faisait très mal au moral. Au final, 12 victoires, 10 nuls et 13 défaites plaçaient l'équipe à la 13e place. Logique, puisqu'elle est 15e à domicile et 11e à l'extérieur.

Les satisfactions : Moreira confirme son statut top^

Arrivé en provenance de Lens l'été dernier, Daniel Moreira symbolisait le renouveau toulousain. Rapide, physique, bon dans les airs, l'attaquant a marqué 11 buts en 30 matches disputés. Dommage qu'il ait été blessé en fin de saison, car il a cruellement manqué à son équipe. En outre, l'ancien lensois s'est comporté en leader, encourageant ses coéquipiers et prenant ses responsabilités. En s'appuyant sur lui et en renforçant le domaine offensif, Toulouse peut faire très mal.

Autre pion essentiel du TFC, Christophe Revault. Le gardien a porté son brassard de capitaine avec honneur. Ses réflexes sont toujours étonnants. On se demande vraiment comment il a pu échouer lors de son passage à Paris. Aujourd'hui, il est l'un des meilleurs gardiens du championnat. Sa sympathie affichée le rend aussi très populaire. Un exemple, incontestablement.

Enfin, Achille Emana a confirmé tout son potentiel physique. Vif et costaud, il est parfois un peu brouillon. Collectivement, il doit s'améliorer. Cela ne l'a pas empêché de marquer 3 buts, en 38 rencontres disputées. Quant à Thibault Giresse, de retour de prêt du Havre, il s'est révélé en l'absence de Stéphane Dalmat sur le côté gauche. Petit comme son père, mais très technique, il sait effectuer de bons centres et de bonnes transversales. A confirmer l'année prochaine.

Les déceptions : Dalmat toujours hors du coup top^

Recrue star en provenance de l'Inter, Stéphane Dalmat n'a pas répondu aux attentes placées en lui. Toujours aussi technique, il affiche néanmoins une lenteur, due à une surcharge pondérale évidente. Pour ne rien arranger, une fracture du pied gauche l'a tenu éloigné des terrains durant 3 mois. Bref, après de bons débuts, c'est quand même un constat d'échec qui rejaillit. Avec 1 seul but en 19 rencontres, son bilan est nettement insuffisant pour un joueur de son statut. Par ailleurs, sa brouille avec les dirigeants en fin de saison a terni son image. Dommage !

De plus, le TFC avait aussi recruté le meilleur buteur de L2, David Suarez. Ce dernier évoluait à Amiens, où il avait inscrit 17 buts. Mais de la L2 à la L1, il y a un gros pas à franchir. Il n'a marqué qu'à 5 reprises en 22 rencontres. Décevant, surtout qu'il n'a pas su s'entendre avec Daniel Moreira devant. Leur complémentarité n'a pu éclater au grand jour comme on l'espérait. De ce fait, Suarez a choisi de rebondir en Bretagne, du côté de Guingamp.

La saison prochaine : de plus en plus d'ambition ! top^

Toulouse veut continuer à monter une grande équipe. Pour ce faire, les dirigeants se sont montrés très actifs sur le marché des transferts. Santos et Mathieu de Sochaux, viennent de débarquer dans le midi. Le Guinéen Fodé Mansaré est aussi venu renforcer le secteur offensif, en provenance de Montpellier. Enfin, Yacine Abdessadki, auteur d'une très bonne saison au Racing Club de Strasbourg, vient prendre l'aile droite. Et l'attaquant de Lyon, Bryan Bergougnoux s'est engagé hier. Avec ses renforts de poids, le TFC espère grandir et se qualifier pour une coupe européenne.

Très content du recrutement, Eric Mombaerts l'a fait savoir. «Nous connaissons nos besoins. Nous verrons en fonction des opportunités. Toujours est-il que je suis satisfait de la tournure des événements» a expliqué l'entraîneur toulousain. Côté départ, Ludovic Clément s'en va à destination de Montpellier, et Suarez à Guingamp. Achille Emana pourrait s'envoler vers l'Angleterre si une grosse offre parvenait. Mais une chose est sûre, Toulouse montre de l'ambition, et veut construire un grand club de football. Même s'il faut rester prudent, les nouvelles recrues devraient apporter un gros plus à cette équipe. C'est en tout cas tout le mal qu'on lui souhaite.

Après un bon début de saison, Toulouse a mal terminé avec 8 défaites consécutives. Certes, il n'y a pas eu d'UEFA ni d'Intertoto, ce qu'on a pu espérer pendant un long moment. Mais le maintien a été assuré dans un fauteuil. On sait qu'en football, on ne grandit pas du jour au lendemain. Nul doute qu'avec l'ambition et le recrutement des dirigeants, le TFC va grandir.

Link to post
maxifoot.fr

Les déceptions : Dalmat toujours hors du coup    top^

Recrue star en provenance de l'Inter, Stéphane Dalmat n'a pas répondu aux attentes placées en lui. Toujours aussi technique, il affiche néanmoins une lenteur, due à une surcharge pondérale évidente. Pour ne rien arranger, une fracture du pied gauche l'a tenu éloigné des terrains durant 3 mois. Bref, après de bons débuts, c'est quand même un constat d'échec qui rejaillit. Avec 1 seul but en 19 rencontres, son bilan est nettement insuffisant pour un joueur de son statut. Par ailleurs, sa brouille avec les dirigeants en fin de saison a terni son image. Dommage !

<{POST_SNAPBACK}>

<_<:cheers:

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...