Jump to content
Sign in to follow this  
Baker

Revue de Presse Saison 2005-2006

Recommended Posts

http://www.stopinfos.com/

Toulouse - Tout pour l'attaque

le 24 juillet 2005

Après une saison dernière décevante au vu d'un recrutement haut de gamme pour un promu, les supporters toulousains espèrent que les effets d'annonce de cet été se traduiront bien par des résultats sur le terrain.

Jusqu'à la reprise du championnat de Ligue 1, Stopinfos vous invite à découvrir chaque jour la présentation de deux formations de l'élite.

En participant au dépouillement du FC Sochaux, le Toulouse FC a cherché à renforcer son secteur offensif pour épauler Daniel Moreira. Le passage mémorablement fantomatique de Stéphane Dalmat sur les bords de la Garonne n'a pas permis à l'ancien meneur de jeu lensois d'exprimer la plénitude de son talent la saison passée. Les arrivées de Santos et Bryan Bergougnoux offrent les points d'appui indiscutables à l'attaque du TFC pour espérer passer cette année la barre du but par match. Le chef d'orchestre, Eric Mombaerts, pourra compter sur l'option Mansaré pour débloquer la situation en fin de match. Personne dans les travées du Stadium ne regrettera le départ de Cédric Fauré à Istres, trop juste pour l'élite.

Le recrutement, entièrement axé sur l'offensive, laisse en revanche la formation toulousaine avec les mêmes lacunes défensives qui lui ont coûté de précieux points l'an passé. Le quatuor Lièvre, Arribagé, Aubey et Congré sera mis à rude épreuve pour protéger le capitaine Revault. L'expérience de Stéphane Lièvre et Dominique Arribagé sera bien utile pour encadrer la progression d'une défense encore très jeune. A n'en pas douter, les dirigeants toulousains chercheront à consolider ce secteur avant la clôture du marché des transferts le 31 août.

La jeunesse avant tout

Ce déséquilibre entre l'attaque et la défense ne permet pas à Toulouse de prétendre à l'Europe. L'objectif annoncé du maintien doit permettre aux jeunes de progresser sereinement parmi l'élite, avec le regard tourné vers les saisons à venir. En ce sens, le recrutement toulousain s'annonce prometteur pour l'avenir. L'arrivée de Jérémy Mathieu s'inscrit d'ailleurs dans cette logique. A 21 ans, l'ancien Sochalien devrait dynamiser le milieu de terrain du club de la ville rose. Il fait partie de cette jeune classe sur laquelle le TFC compte bâtir, avec notamment Thibault Giresse et Achille Emana.

La principale mission du TFC demeurera cependant de gagner en régularité, et surtout d'éviter de connaître des passages à vide comme l'an dernier, lorsque le club a terminé la saison sur huit défaites consécutives. Toulouse a le potentiel pour réaliser de belles choses tout au long de l'année, bien qu'une saison difficile soit malheureusement tout aussi possible. La qualité de jeu devrait cependant être au rendez-vous, il est juste à espérer que la défense sera à la hauteur.

Edited by Baker

Share this post


Link to post

grave est ce qu'ils disent sur Fauré et sur la défense toulousaine.

Share this post


Link to post
grave est ce qu'ils disent sur Fauré et sur la défense toulousaine.

<{POST_SNAPBACK}>

+1 :unsure:

Share this post


Link to post
Toulouse a le potentiel pour réaliser de belles choses tout au long de l'année, bien qu'une saison difficile soit malheureusement tout aussi possible.

<{POST_SNAPBACK}>

Facile, il ne se mouille pas trop le type :unsure: .

Il doit venir lire le forum de temps en temps et récupère les commentaires des éternels aigris et insatisfaits (Fauré, la défense...)

Article sans grand intérêt pour moi. Mais merci trouvéblondedécolorée quand même :ninja: .

Share this post


Link to post
Facile, il ne se mouille pas trop le type  :unsure: .

Il doit venir lire le forum de temps en temps et récupère les commentaires des éternels aigris et insatisfaits (Fauré, la défense...)

Article sans grand intérêt pour moi. Mais merci trouvéblondedécolorée quand même  :ninja: .

<{POST_SNAPBACK}>

oui sans intérêt :lol2: . Mais bon dès que je trouve quelque chose sur le tef je le mets à la disposition de tout le monde :baby: .

Share this post


Link to post

:ninja: je suis choqué par l e manque d objectivité de ce journaliste qui n'hesite vraiment pas a prendre position sur le recrutement , certains joueurs, et les possibles aspirations du club...cest limitte choquant...on dirai presque un forumer

meme si ce qu'il dis est dans l'ensemble verfiable et veridique je le trouve vraiment engagé voir concerné :unsure:

Edited by Oursfootus

Share this post


Link to post

C'est quoi cet article à la con?

Personne ne regrettera Fauré? c'eszt pas une façon de parler, faut penser à lui et sa famille merde..

et la défense? pff article tout pourri fait à l'arrache avec peu de connaissance du club..

:unsure:

Share this post


Link to post

Très mauvais article... à part peut-être les 5 dernières lignes :ninja::unsure:

Share this post


Link to post

Et beh je suis pas pret d'aller faire un tour sur leur site :unsure:

il est insupportable l'auteur de l'article, il parle mal !!!"

Share this post


Link to post

ce journaliste dois changer de metier...encore une fois il fait preuve de trop peu d'objectivité son avis personnel transpire de son article

Edited by Oursfootus

Share this post


Link to post
ouin j'ai des doutes quand a la veracité de cet article...j'ai l'impression que quelqun essaye de faire passer ses idées au travers d'un post...bien ecris et qui ressemblerai a un article...si ce n'est pas le cas...alors ce journaliste dois changer de metier...encore une fois il fait preuve de trop peu d'objectivité son avis personnel transpire de son article

<{POST_SNAPBACK}>

j'espère que c'est pas une accusation à mon encontre puisque c'est moi qui ai trouvé l'article sur le site mentionné dans le titre... quoiqu'il en soit, ton hypothèse me paraît complètement improbable.

Share this post


Link to post

oui je viens de lire l'article sur le site...et ca n'est pas improbable un de nos forumers travaille a football 365

Share this post


Link to post
oui je viens de lire l'article sur le site...et ca n'est pas improbable un de nos forumers travaille a football 365

<{POST_SNAPBACK}>

merci pour la confiance pour la confiance dont tu me fais preuve :unsure:.

Sans parler du fond de la article qui comme je l'ai dit est excécrable, a t'entendre, les journalistes n'ont pas le droit d'être forumeurs ni d'avoir d'avis, bizarre comme point de vue.

Edited by trouvéblondedécolorée

Share this post


Link to post

ahahah non desolé..je t'accuse pas je dis juste que ca aurai pu etre probable j'aim meme sorti mon accustaion cavaliere...si tu regarde plus haut...

ensuite l'une des regles de base du journalisme est l'objectivité...c'est a dire de ne pas avoir d'avis et s'en tenir a relater des faits...ici tout le m onde s'accorde a dire qu'il va beaucoup trop dans son annalyse ( fauré trop juste pour la L1, notre defense trop jeune, quon ne peut pas pretendre a l'europe...)

encore désolé si tu t'ai senti visé :unsure:

Edited by Oursfootus

Share this post


Link to post
ahahah non desolé..je t'accuse pas je dis juste que ca aurai pu etre probable j'aim meme sorti mon accustaion cavaliere...si tu regarde plus haut...

ensuite l'une des regles de base du journalisme est l'objectivité...c'est a dire de ne pas avoir d'avis et s'en tenir a relater des faits...ici tout le m onde s'accorde a dire qu'il va beaucoup trop dans son annalyse ( fauré trop juste pour la L1, notre defense trop jeune, quon ne peut pas pretendre a l'europe...)

encore désolé si tu t'ai senti visé  :unsure:

<{POST_SNAPBACK}>

Bon du moment que t'as retiré ton accusation c'est cool :ninja: . évite quand même ce genre de propos et vérifie avant afin de pas mettre de la tension inutilement. Pour ce qui est du journalisme, il y a différents exercices de styles : il y a la chronique, la critique, l'édito... dans ce cadre là, le journaliste peut tout faire sauf être neutre, il doit s'engager dans ses propos. Hé, attention, je défends pas ce qu'il dit!!! J'apporte juste une précision sur le métier de journaliste... :lol2:

Edited by trouvéblondedécolorée

Share this post


Link to post

Je me suis arrêté là :

Toulouse - Tout pour l'attaque

le 24 juillet 2005

Après une saison dernière décevante au vu d'un recrutement haut de gamme pour un promu, les supporters toulousains espèrent que les effets d'annonce de cet été se traduiront bien par des résultats sur le terrain.

1 - la saison n'était pas décevante sauf peut-être le fait qu'on a perdu les 8 matchs à la filé.

2 - on n'était pas un promu.

Encore un pseudo-journaliste qui n'a pas fait ces devoirs, au revoir.

Share this post


Link to post

Pas grand chose de vrai dans cet article mis à part la remarque sur Dalmat

Pas très gentil pour Cédric Faure:si on en est là aujourd'hui,c'est en grande partie grâce à lui,non?

Quant à la défense,oubli d'Ebondo,atout majeur et l'avenir portera sûrement tort à ce pauvre journaliste...

Share this post


Link to post
Bon du moment que t'as retiré ton accusation c'est cool :grin: . évite quand même ce genre de propos et vérifie avant afin de pas mettre de la tension inutilement. Pour ce qui est du journalisme, il y a différents exercices de styles : il y a la chronique, la critique, l'édito... dans ce cadre là, le journaliste peut tout faire sauf être neutre, il doit s'engager dans ses propos. Hé, attention, je défends pas ce qu'il dit!!! J'apporte juste une précision sur le métier de journaliste... :blink:

<{POST_SNAPBACK}>

CQFD :thumb:

Share this post


Link to post

http://www.footmercato.net/

Toulouse, beaucoup de bruit pour rien....

lundi 12 septembre 2005 à 20:21, par Natoleza

Le club de Toulouse avait étonné lensemble du football Français pendant le mercato estival. Un recrutement intelligent mené de mains de maître par Olivier Sadran, président ambitieux et motivé.

Le début de saison nest pourtant pas à la hauteur des ambitions affichées, le club ne parvient pas à créer du jeu. Le plus alarmant, les recrues comme Mathieu, Santos, Abdessaki... sont loins de leur niveau. Toulouse avait impressionné en faisant signer « les grands joueurs de la saison dernière », aujourdhui on peut dire que la mayonnaise ne prend pas.

Les Blessures de Bergougnoux et Taider nont pas arrangées pas les choses, ce dernier était le régulateur du milieu de terrain en 2004/2005. Les confirmations Toulousaine de la saison dernière comme Emana ou Ebondo sont trop irrégulières dans leurs performances. Le TFC avait bien débuté en gagnant à Sochaux (1 à 0, but de Santos), cette victoire était peut-être « trop belle » quand on regarde le début de saison du club Doubiste (aucun but marqué à domicile).

Lattaque Toulousaine qui a fière allure sur le papier ne marque pas (2 buts en 6 matchs), la défense est peu sécurisante et encaisse beaucoup de but (7 depuis le début de la saison). Certes Toulouse a joué Lille, le PSG, Saint-Étienne... mais la dernière défaite 2 à 0 contre Le Mans inquiète, même si le promu étonne en ce début de saison. Un point positif cependant, Toulouse sest créé des occasions, le gardien Manceau a réussit un gros match. Larrivée de Batlles fait du bien en milieu de terrain mais les attaquants sont en manque de confiance.

Toulouse devrait réagir dès le week-end prochain à Nantes, un déplacement difficile vu la situation actuelle du TFC. Le club va devoir récupérer son jeu, de lenvie et « réapprendre » à jouer ensemble. Si le TFC continue sur la lancée du match contre Le Mans, tout est possible mais il va falloir retrouver une rigueur défensive et une confiance devant le but.

Difficile à avaler mais il y a du vrai...j'espère toutefois voir dans toutes les occasions que l'on a eu samedi un signe de bonne santé future :diable:

Restons souder dans les moment difficile c'est le meilleur moyen d'aider le groupe et l'encadrement :diable:

Share this post


Link to post

Vu sur Les Cahiers du Football (site satirique, je précise...)

ultra discount

"Mercredi après-midi, toute l'équipe du TFC vous donne rendez-vous dans un magasin E. Leclerc"(tfc.info). Vous retrouverez la défense au rayon bazar pour une dédicaces de passoires.

Mieux vaut en rire! :(

Share this post


Link to post
Mouai ca irai mieux avec la deffense de Rennes.

<{POST_SNAPBACK}>

J'allais dire la même chose. :lol2::lol:

Share this post


Link to post

La depeche 21/10/2005

AVANT TFC-BORDEAUX, DEMAIN SOIR, AU STADIUM.

Des réajustements à prévoir

Hier, au centre technique du TFC, à quarante-huit heures de la réception de Bordeaux, on parlait encore beaucoup de ce fameux match perdu à Nancy, samedi dernier, au terme d'une pâle prestation toulousaine.

Bon nombre d'observateurs évoquaient l'importance de l'absence de Laurent Battlès, très vite devenu l'une des pièces maîtresse de l'édifice.

« Ce serait lui mettre trop de responsabilités sur ses épaules », commentait Erick Mombaerts. Et l'entraîneur de poursuivre : « Une équipe doit faire face à un certain nombre d'aléas. Il est vrai que Laurent apporte ses qualités à l'équipe. Son sens du rythme et ses qualités mentales. Il fait partie des joueurs majeurs et c'est pareil avec les autres joueurs majeurs lorsqu'ils sont absents. Normalement, nous devons compenser. À Nancy, nous n'y sommes pas arrivés. Maintenant, aurions-nous fait mieux avec Laurent ? Difficile de le savoir. »

En ce qui concerne l'équipe appelée à affronter Bordeaux demain soir, Erick Mombaerts annonce que nous pouvons nous attendre à quelques changements, mais pas à un chamboulement : « Si nous devons tout chambouler à chaque fois, nous n'avancerons pas. Nous ne pouvons pas systématiquement tout reconstruire. Il est bon de s'appuyer sur quelque chose qui a bien fonctionné. Et le dernier match à domicile a été satisfaisant. Cela dit, chaque match peut avoir son lot de réajustements, en fonction des blessures, des suspensions, des états de forme fluctuants », conclut le coach.

ALERTE POUR DAO

Pour recevoir les Girondins, celui-ci devra se passer des services de Daniel Congré, l'un de ses défenseurs latéraux, sorti au bout de quelques minutes à Nancy, victime d'une luxation de l'épaule gauche. L'international espoirs passera des tests en début de semaine prochaine afin de voir si sa présence à Lens, le samedi suivant, est envisageable. Sinon, il ne pourrait revenir que contre Lyon, le 5 novembre, au Stadium. Yacine Abdessadki et Nabil Taïder ont repris, mais ne se posent pas, pour l'instant, en candidats à l'équipe première. Stéphane Lièvre en a encore pour deux semaines avant de reprendre l'entraînement et aucun risque ne sera pris avec le jeune Alexandre Bonnet qui s'apprête à passer une échographie pour suivre l'évolution de sa blessure. Hier, une source d'inquiétude est née de la cheville droite douloureuse d'Issou Dao. Celui-ci ne s'est pas entraîné, mais il espère être opérationnel aujourd'hui.

J.-P. P.

20 minutes 21/10/2005

Percer le coffre- fort

Un retour pour des retrouvailles. Suspendu à Nancy samedi dernier ( 2- 0), Laurent Batlles reviendr a demain ( 20 h) sur le flanc gauche de lentrejeu toulousain. Lui et le TFC affronteront les Girondins de Bordeaux où Batlles a évolué de lété 1999 à janvier 2002 , lors de la 12 e journée de L1. « Cest une équipe qui défend bien et qui procède en contre, avec Jean- Claude Darcheville et Marouane Chamakh, deux grands attaquants » , prévient lancien Marseillais. Les Girondins présentent en effet larrière- garde la plus solide du Championnat ( 6 buts encaissés, 13 côté toulousain). Ils nont en outre concédé quune seule défaite en Championnat ( face à Auxerre, 1- 0), pour 5 nuls et 5 victoires.

Autant dire que le TFC, 12 e avec déjà 5 revers dans la besace, aura fort à faire face au 3 e , lors du traditionnel derby de la Garonne. Même si Erick Mombaerts assure : « Nous avons bien travaillé cette semaine pour retrouver notre dynamique davant Nancy. » Soit trois succès consécutifs. Lentraîneur toulousain sera privé demain du latéral Daniel Congré ( luxation épaule) et peutêtre dIssou Dao. Le défenseur central du TFC souffre dune cheville et ne sest pas entraîné hier. N. Stival

Metro 21/10/2005

Le derby de la Garonne

Le TFC reçoit Bordeaux, samedi (20 heures), pour le compte de la 12 e journée de L1. L'affiche, la 28 e du genre depuis 1932, opposera les deux seuls clubs pensionnaires de l'élite de tout le Sud-Ouest pour le traditionnel "derby de la Garonne".(21/10/2005)

C'est une équipe n'ayant concédé qu'une seule défaite depuis le début de la saison qui vient au Stadium. Invaincus depuis le 18 août, avec un but encaissé à Auxerre, les Girondins cartonnent en cette saison.

" ç a sera un match très difficile, à l'image du match contre Auxerre, face une équipe bien en place qui, un peu comme nous, procède en contre avec Darcheville et Chamakh, deux grands attaquants. Il nous faudra être tous à 100%", concède Laurent Batlles, le milieu de terrain toulousain qui a passé trois saisons (1999-2002) sous le maillot des Girondins. Dans les rangs violets, il faut évacuer la défaite de Nancy (2-0), point final d'une série de trois victoires consécutives, et compenser l'indisponibilité de Daniel Congré (qui souffre d'une luxation de l'épaule gauche), titulaire neuf fois en dix matches. Une situation qui entraînera certainement le retour dans la défense d'Arribagé, remplaçant face à Nancy.

Le derby géographique n'a cependant pas les mêmes conséquences que l'on soit girondin ou toulousain, les uns pouvant, en cas de victoire, prétendre à la place de dauphin du roi Lyon, les autres, intégrant la partie haute du classement. Si les enjeux sont importants pour les deux formations, les Toulousains peuvent toujours se raccrocher à une statistique : le TFC n'a pas perdu de derby à domicile depuis 1998-1999.

L'equipe 21/10/2005

«ÊTRE AU MOINS DANS LA COURSE»

Par Cédric ROUQUETTE

L'attaquant toulousain disputera samedi son premier derby de la Garonne contre Bordeaux. Après quatre saisons passées à Lyon, où les perspectives étaient bouchées, Bryan Bergougnoux veut disputer une saison pleine en L1 et retrouver si possible l'Europe avec son nouveau club.

«J'avais l'idée de m'imposer à Lyon»

«Bryan Bergougnoux, quel regard portez-vous sur votre début de saison à Toulouse ?

Je suis venu ici car je souhaitais plus de temps de jeu. Beaucoup de choses ont fait que je n'ai pas joué tout de suite, notamment un carton rouge à Paris (0-2). Là, ça va beaucoup mieux. Je joue au poste qui me convient parfaitement, derrière l'attaquant. On m'a fait venir pour jouer à cette place en priorité, en me demandant d'être patient. Je suis polyvalent. D'ailleurs, en équipe de France Espoirs, j'évolue souvent en pointe. Ça me permet de beaucoup jouer.

Malgré cette polyvalence, vous aviez acquis la certitude que cela deviendrait plus difficile à Lyon ?

Peut-être même impossible. Les ambitions du président en Ligue des champions m'ont fait penser qu'il y aurait un gros recrutement. Je ne me suis pas trompé. Toulouse m'a offert l'opportunité de jouer, la question ne s'est pas posée, j'ai pris rapidement ma décision. J'ai été contacté et le soir même, j'ai accepté. En fin de saison à Lyon, je jouais régulièrement mais pas assez pour franchir des caps.

En avez-vous parlé avec Paul Le Guen ?

Pas besoin. Il savait que je voulais joer au maximum mais je savais qu'il y avait une équipe en place et qu'elle était performante. Il m'a donné tout le temps de jeu qu'il pouvait, je l'en remercie. J'avais en revanche discuté avec Yves Colleu en fin de saison. Lui m'avait conseillé de partir pour jouer davantage. Ça a joué. Avant cette discussion, je comptais rester à Lyon. Juste après, j'avais encore l'idée de m'imposer, car il n'est pas facile d'entendre "tu ne vas pas beaucoup jouer". Mais j'ai repensé à ce qu'il m'avait dit avec du recul quand j'ai reçu des propositions.

«On s'est relâché et on l'a payé cash»

Pourquoi Toulouse ?

C'est un club qui souhaite grandir. C'est parfait pour moi. Il y a une ossature de jeunes joueurs. J'en connaissais certains comme Mathieu ou Taïder. Avant mon transfert, j'ai appelé Lucien Aubey. Par rapport à Lyon, c'est un autre challenge, tout aussi intéressant. Il me permet d'être titulaire et de jouer les premiers rôles.

Pourquoi le démarrage de la saison a-t-il été si difficile (5 points en 7 matches) ? Le poids de la terrible fin de saison 2004-2005 a-t-il joué ?

Les joueurs étaient loin de tous se connaître. Il a fallu créer quelque chose. On espère que c'est parti, maintenant (l'entretien a été réalisé après les victoires contre Marseille, Strasbourg et Auxerre). Mais il ne faut surtout pas se relâcher car ça peut aller vite dans l'autre sens. On a pris goût à la victoire. Concernant la série de défaites de l'an passé, je relève que nous étions invaincus pendant les matches amicaux. Je pense que ça avait quitté l'équipe. D'ailleurs on a gagné à Sochaux (1-0) lors de la 1re journée, mais on s'est relâché et on l'a payé cash. Après, c'est un cercle vicieux et c'est difficile de sortir la tête de l'eau. Le début de saison a frustré le public. Le recrutement et les investissements du président ont fait qu'il attendait plus. Pour nous, c'est une opération rachat. Le public revient au stade. On a besoin de lui pour faire de belles choses. On va essayer d'être européens, au moins dans la course.

L'arrivée de Batlles a-t-elle joué un rôle dans le sursaut de l'équipe?

Tout le monde a oeuvré pour que ça se passe mieux en faisant beaucoup d'efforts. Mais il est évident que Batlles joue juste. Il ne perd pas le ballon et incarne un peu ce qui nous manquait, un lien milieu - attaque. Ça fait plus de concurrence, mais elle est saine. Il n'y a pas de passe-droit, on ne regarde pas qui marque.

Daniel Moreira a été excentré côté droit avec votre titularisation.

Oui mais il peut se retrouver dans l'axe si je prends sa place sur le côté, et je fais d'ailleurs la même chose avec Batlles. On permute beaucoup, on compense, et personne ne cherche à se mettre spécialement en valeur. Devant, Santos garde bien le ballon, ce qui permet à l'équipe de remonter et d'accompagner les attaques, ce qui me laisse de l'espace pour naviguer entre les lignes. L'équipe est plus offensive que la saison dernière. Moreira avait pas mal galéré en étant souvent seul en pointe. Il aura plus de ballons cette année.

«La sélection m'a toujours relancé»

Vous avez 22 ans, comment voyez-vous votre avenir ?

Il est à Toulouse, mais je ne me pose pas trop la question. J'ai signé pour quatre ans. Je veux faire des saisons pleines en L1, et je me pencherai sur la suite après. Je ne regrette rien de la manière dont tout s'est passé pour moi jusqu'à présent. J'ai débuté en juillet L1 en 2001 à 18 ans contre Lens (0-2). C'était prématuré, mais il y avait beaucoup de blessés et j'avais bien marché dans les matches amicaux. Mais ça m'a beaucoup aidé pour la suite, car tout le monde me voyait déjà comme un joueur possible de L1. J'ai été champion de France amateur ensuite, tout s'est fait progressivement. J'ai fait ma place petit à petit en quatre ans.

Quelle place occupe la sélection Espoirs ?

Une place importante. La sélection m'a permis de me faire connaître lors du tournoi de Toulon 2004. Il m'a fait respecter en club. De façon générale, la sélection m'a toujours relancé dans des moments où je n'étais pas vraiment bien. Quand je marque ce but important en Irlande (2-1, septembre 2005), je ne suis pas dans une bonne période, je suis en attente pour déclencher quelque chose dans ma saison. Le doublé contre les Pays-Bas (3-0, novembre 2004), alors que je ne me sentais pas forcément bien, m'avait aussi relancé. C'est curieux, parce que je n'ai jamais été dans mon élément en équipe de France des 15, 16 ou 17 ans. Je ne me lâchais pas. Tout a changé. Maintenant, il faut aller au Championnat d'Europe et le gagner.»

A RETENIR SOUVENIRS DE LYON

Bryan Bergougnoux est déjà triple champion de France. Il a participé à sa façon à la conquête des titres en 2002, 2004 et 2005, en disputant respectivement un, onze et vingt-quatre matches. Il a même disputé trois matches de Ligue des champions, pour un but.

C'est lors d'une soirée européenne, la saison dernière que le néo-Toulousain a forgé le meilleur souvenir de sa jeune carrière. Alors que l'OL est déjà qualifié, Paul Le Guen aligne une équipe très jeune contre le Sparta Prague. Truchet, Idangar et Gomez ont rejoint Clément et Bergougnoux dans le onze de départ. Résultat : 5-0. Bergougnoux inscrit le dernier but.

« L'adversaire n'avait pas forcément envie de le jouer, et nous n'avions que des jeunes motivés. J'ai trouvé ça presque facile. A notre étonement, on s'est régalé. On se connaissait depuis longtemps, c'était un match parfait. C'était une rencontre de CFA avec un peu plus de monde. »

Il y a aussi le souvenir fort d'un premier match en L1 qui remonte maintenant à plus de quatre ans. Bergougnoux avait disputé vingt minutes avec les pros lors de la première rencontre du titre de 2001-2002, à Lens (défaite 2-0). « Il y avait beaucoup de blessés quand M. Santini m'a lancé. Je m'entraînais parfois avec les pros, mais j'étais encore un jeune du centre. Pour préparer la saison, j'avais disputé deux matches amicaux avec les pros, et mis deux buts. C'était justement contre deux équipes de Prague, le Dukla et le Sparta. Je ne pensais pas jouer, mais l'équipé était menée, il fallait un attaquant... On ne se rend pas vraiment compte dans ces cas-là. Ça allait simplement plus vite mais c'était le même sport que ce que je connaissais. Devant moi, j'avais Coulibaly et Wallemme...»

Bryan Bergougnoux attendra plus de deux ans pour revenir sur une feuille de match de L1. «J'étais un peu déçu car on avait perdu et parce que j'ai mis du temps à rejouer. Je me suis demandé si c'était parce que je n'avais pas été bons. En fait, Anderson et Marlet étaient revenus, et il n'y avait pas de place pour un jeune de 18 ans... »

Edited by yannlib

Share this post


Link to post
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...