Jump to content

Topic prof du forum


vins31

Recommended Posts

il y a 38 minutes, elkjaer a dit :

Aucune idée. Je connais trop mal le sujet :grin:

 

Voilà. C'est souvent la réponse à laquelle j'ai droit quand je pose cette question alors qu'on me pose la tienne avec le sous-entendu "les profs sont jamais contents".

J'aimerais bien savoir, depuis le début de ma carrière, quel changement à amené du positif et qu'on est vraiment ingrat de pas reconnaître.

il y a 33 minutes, Ibarra a dit :

Mais dites moi, les profs du forum, sinon, c'est moi ou ils font tout pour tuer les écoles publiques ?

On se pose forcement la question. Est-ce une démarche volontaire de casse ou juste les conséquences uniformes d'une ligne politique (le choix de privilégier le privé à été fait depuis le début des années 90).

Edited by NicoPaviot
Link to comment
il y a 30 minutes, NicoPaviot a dit :

On se pose forcement la question. Est-ce une démarche volontaire de casse ou juste les conséquences uniformes d'une ligne politique (le choix de privilégier le privé à été fait depuis le début des années 90).

Est-ce que le privé est favorisé, ou plutôt mis sur un pied d’égalité avec le public?

Link to comment
il y a 12 minutes, ClarkGaybeul a dit :

Est-ce que le privé est favorisé, ou plutôt mis sur un pied d’égalité avec le public?

N'ayant pas les mêmes contraintes que le public et étant payant, je vois mal comment on pourrait dire qu'il sont sur un pied d'égalité.

Link to comment

déjà il faudrait définir les critères sur lesquelles on jugerait le niveau de notre système éducatif public dans le temps et par rapport aux autres pays.

La satisfaction des utilisateurs ? de leur parents ?

La satisfaction des personnels  ? l'attractivité de ses métiers ?

les résultats des enfants aux différents tests internationaux ?

Le retour global de cet investissement sur l'économie du pays ?

 d'autres .?

après les 800 euro pour tout le monde de Benoit ONG Hamon, chez Hidalgo, on fait moins mystère sur le cœur de cible électoral 😅

Mais bon, si elle était élue, qu'elle avait une majorité, et qu'elle tenait sa promesse, je ne serais pas le dernier à m'inscrire à un CAPET  😇

:ninja:

Link to comment
Il y a 1 heure, Ibarra a dit :

L'éducation nationale c'est une machine incroyablement lourde et à côté de la plaque. On est passé du meilleur système éducatif (mais ça commence à remonter à loin) au pire ou presque en Europe.

Mais dites moi, les profs du forum, sinon, c'est moi ou ils font tout pour tuer les écoles publiques ?

Les dernières déclarations et expérimentations de Macron à Marseille vont dans ce sens oui.

Link to comment
il y a 39 minutes, NicoPaviot a dit :

N'ayant pas les mêmes contraintes que le public et étant payant, je vois mal comment on pourrait dire qu'il sont sur un pied d'égalité.

Pour préciser ma pensée, quelles mesures indiquent que le privé est clairement favorisé par rapport au public?

Indépendamment des textes de loi, ce que je constate c'est qu'il est vain de constater les taux de réussite au DNB, au bac, quand le public accueilli est clairement différent (40% de public dit "défavorisé" dans le public, deux fois moins dans le privé....). Les écoles privées choisissent leurs élèves, c'est indéniable....

Link to comment
il y a 24 minutes, Asha31 a dit :

Les dernières déclarations et expérimentations de Macron à Marseille vont dans ce sens oui.

ça me fait sourire, ces expérimentations reprennent des idées qui marchent très bien dans les pays scandinaves  🙃

il est vraiment pratique ce Macron, si on l'avait pas, il aurait fallu l'inventer :  on peut tout lui coller sur le dos et se laver les mains.

Petit paradoxe, heureusement pour beaucoup que ces métiers n'étaient plus tellement attractifs quand ils ont passé leur concours :ninja:.

 

 

Link to comment

Le seul truc que je trouve attractif dans le métier de prof c'est les congés payés :ninja:

Non plus sérieusement, il peut y avoir le goût de transmettre à la jeunesse mais bon quand tu vois les classes sur lesquelles tu peux tomber, je crois que tu déchantes vite question idéal.

Après je dis ça et pourtant je fais l'école à la maison en apprentissage formel. Je suis le programme de l'Education Nationale, histoire que le contrôle de l'inspection académique se passe bien pour avoir un avis positif. Parce qu'avec les apprentissages auto-dirigés c'est pas la même limonade. On peut tomber sur quelqu'un de sympa qui prend le temps d'écouter le projet pédagogique et qui respecte la notion d'apprentissages par cycles et non par classes... Ou pas. Ça me prend qu'entre une et deux heures par jour et on avance autant voire plus qu'en une journée d'école. Mais bon, je le ferai pas si je devais y passer six ou sept heures et que j'en avais trente :grin:

 

Edited by Ibarra
Link to comment
Il y a 12 heures, Footballeur82 a dit :

ça me fait sourire, ces expérimentations reprennent des idées qui marchent très bien dans les pays scandinaves  🙃

il est vraiment pratique ce Macron, si on l'avait pas, il aurait fallu l'inventer :  on peut tout lui coller sur le dos et se laver les mains.

Petit paradoxe, heureusement pour beaucoup que ces métiers n'étaient plus tellement attractifs quand ils ont passé leur concours :ninja:.

 

 

Ça tombe bien, comme les pays scandinaves n'ont rien à voir démographiquement , économiquement, socialement etc avec la France, c'est un comparatif tout à fait légitime.

J'échangerai bien avec toi sur le sujet si c'était possible d'avoir un échange serein avec toi d'une quelconque manière, mais on sait tous ici que ce n'est pas le cas, donc on va s'arrêter là -_-

Edited by Asha31
Link to comment
il y a 18 minutes, Asha31 a dit :

Ça tombe bien, comme la France n'a rien à voir démographiquement , économiquement, socialement etc avec la France, c'est un comparatif tout à fait légitime.

J'échangerai bien avec toi sur le sujet si c'était possible d'avoir un échange serein avec toi d'une quelconque manière, mais on sait tous ici que ce n'est pas le cas, donc on va s'arrêter là -_-

oui probablement socialement et idéologiquement de plus en plus différents 😇  

mais bon si les résultats des petits français s'écroulent dans les tests internationaux (OCDE) depuis au moins 20ans, 

on ne doit rien pouvoir en dire car tous ces pays sont tellement différents :ninja: 

Par contre, ça doit surement avoir un rapport avec Macron 🙃

Oui clôturons dans la sérénité, je te propose dans ce cas là de ne pas finir sur un de tes posts :ninja:.

Edited by Footballeur82
Link to comment
Il y a 9 heures, NicoPaviot a dit :

Voilà. C'est souvent la réponse à laquelle j'ai droit quand je pose cette question alors qu'on me pose la tienne avec le sous-entendu "les profs sont jamais contents".

J'aimerais bien savoir, depuis le début de ma carrière, quel changement à amené du positif et qu'on est vraiment ingrat de pas reconnaître

En fait le problème n'est pas que les profs ne sont jamais contents mais qu'ils n'ont vraiment pas de chance :ninja:

Pas une chose positive à sortir de 20 ans de réforme, ça amène à se poser des questions, tu peux quand même le concevoir.

Link to comment
Il y a 4 heures, elkjaer a dit :

En fait le problème n'est pas que les profs ne sont jamais contents mais qu'ils n'ont vraiment pas de chance :ninja:

Pas une chose positive à sortir de 20 ans de réforme, ça amène à se poser des questions, tu peux quand même le concevoir.

D'abord c'est pas la question que tu m'as posée, puisque tu as parlé de bilan de ministre. Bien sur qu'il y a des choses plus ou moins positives, qui sont bien souvent supprimées ou devoyées des la reforme suivante a peine on a commencé a se les approprier. 

Mais c'est dur de se réjouir de 20 ans de reforme contradictoires ou le seul fil conducteur, c'est moins de moyens, moins de salaire, moins de reconnaissance, plus de contraintes.

Donc je te redemande : de quoi doit on se réjouir sur les 20 dernières années ?

Link to comment
Il y a 5 heures, elkjaer a dit :

En fait le problème n'est pas que les profs ne sont jamais contents mais qu'ils n'ont vraiment pas de chance :ninja:

Pas une chose positive à sortir de 20 ans de réforme, ça amène à se poser des questions, tu peux quand même le concevoir.

Le souci si tu veux, c'est que prof, ça fait parti de ces métiers abondamment commentés alors qu'un écrasante majorité de ceux qui font ses commentaires ne connaissent rien des réalités de la profession.

On est constamment dans le fantasme, dans les deux sens d'ailleurs : on est soit des fainiasses tout le temps en grève/vacances et jamais content, soit des héros ignorés , des Martyrs de la République etc. Par contre on entend rarement des gens qui sont loin de la profession l'aborder avec humilité et nuance dans leurs propos.

D'où le phénomène d'entre soi très fort entre enseignants, qui donne ensuite une tendance globale à s'apitoyer plus qu'à relativiser.  Et je parle en connaissance de cause.

Pour revenir à ta question, sur les 20 dernières années, le problème n'est pas tant celui de réformes systèmatiquement mauvaise, le problème c'est le manque d'ambition et de courage pour mettre les moyens suffisants pour transformer ce qui est une des piliers fondateurs de notre société . Tout se résume souvent à juste filer un peu plus de thunes aux enseignants, mais bien trop rarement à réellement améliorer les conditions d'enseignement, bien au contraire.

Edited by Asha31
  • Thanks 1
Link to comment
il y a 3 minutes, Sandwich2Ross a dit :

on peut dire exactement la même chose des pays scandinaves. :rolleyes: 

Et les immigrés pour d'autres -_-

Les chômeurs et ceux qui touchent le RSA -_-

Les fonctionnaires aussi -_- 

Les vieux -_-

Les riches -_-

Les juifs, les francs maçons, les gitans, les handicapés, les artistes dégénérés -_-

 

Edited by chronos
Link to comment
Il y a 3 heures, Sandwich2Ross a dit :

on peut dire exactement la même chose des pays scandinaves. :rolleyes: 

ta réponse doit manquer de contexte, je ne l'ai pas comprise .

Quand en France, EN a décidé d'abandonner son système considéré comme trop élitiste  ( notation, classement de élèves, bons points/image, redoublement, avis bloquant des profs)

c'est bien dans les succès éducatifs apparents des pays scandinaves que les penseurs (classés à gauche à l'époque) ont puisé largement. 

Peut être qu'on n'avait pas compris ces modèles, et/ou qu'on avait oublié quelques ingrédients de leurs méthodes, ou plus simplement qu'ils n'étaient pas transposables.

la référence scandinaves n'est pas une pirouette, ça a été depuis au moins 40 ans une référence,

peut être que vous êtes trop jeunes ou trop impliquer idéologiquement :ninja: ?

de toute façon quand on veut qu'une expérimentation réussisse, c'est pas à Marseille qu'on essaye de la lancer  😅

 

Edited by Footballeur82
Link to comment
il y a 18 minutes, Footballeur82 a dit :

trop impliquer idéologiquement :ninja: ?

 

la poutre, très cher, la poutre. Tu dois sacrément être du bon coté des inégalités pour défendre ton chéri d'amour politique avec une ardeur à faire passer Bébé de Dirty Dancing pour une apathique :ninja: 

pour que tu comprennes, le "modèle scandinave", vous (LREM et autres escrocs du PS ou de l'UMP) le sortez quand un truc vous arrange.

J'ai jamais entendu un gus de votre espèce crier haut et fort que le Danemark était le pays le plus imposé d'Europe tout juste derrière nous, par exemple. :ninja:  

Edited by Sandwich2Ross
  • Haha 1
Link to comment
il y a 37 minutes, Sandwich2Ross a dit :

la poutre, très cher, la poutre. Tu dois sacrément être du bon coté des inégalités pour défendre ton chéri d'amour politique avec une ardeur à faire passer Bébé de Dirty Dancing pour une apathique :ninja: 

pour que tu comprennes, le "modèle scandinave", vous (LREM et autres escrocs du PS ou de l'UMP) le sortez quand un truc vous arrange.

J'ai jamais entendu un gus de votre espèce crier haut et fort que le Danemark était le pays le plus imposé d'Europe tout juste derrière nous, par exemple. :ninja:  

oui , on est tous millionnaires en puissance, et on a tous des comptes en Suisse :ninja:

oui exact, on n'est pas premier 😱 mais juste 2eme en impôts/cotisations 😅 

malgré tout on se maintient bien dans ce domaine 💪 on devrait être presque au top alors 🙃

 mais je crois que les Danois dépensent moins dans leur système de retraite à vérifier.

Ben non,  les sociaux démocrates citent régulièrement le Danemark, ça fait partie des références (pas forcément des modèles), mais on limite pas les observations aux taux d'impositions.

On serait plutôt pro impôts: progressivité, redistribution, mais la confiscation ,la spoliation, la "collectivisation", c'est pas notre truc. 

peut être que si tu veux tondre tes riches efficacement, régulièrement, il faut leur laisser un peu de liberté de s'engraisser. 

Mais bon, à mon sens,  il n'y aucun lien entre le taux d'imposition et le fait que le système de notation actuel encourage à la paresse et à la médiocrité (au sens premier).

Certes, ça offre aux enseignants un peu de tranquillité avec les parents, une frange d'élèves est surement mois stressé qu'avant. Une "amie" stagiaire Math agrégé, m'avait dit mettre la moyenne à 15/20 de ses classes en 1ere scientifique, pour ne pas avoir de soucis, et que l'ambiance soit bonne et positive ( c'était il y a 14 ans ).

pendant ce temps, ceux qui le peuvent ( dont les enseignants 😇) font bosser leur gamin à coté, et/où sauront mieux les orienter dans le système scolaire. 

  

Edited by Footballeur82
Link to comment
Le 11/09/2021 à 20:16, Footballeur82 a dit :

ça me fait sourire, ces expérimentations reprennent des idées qui marchent très bien dans les pays scandinaves  🙃

Cela marche tellement bien, que seule la Norvège continue à se maintenir au top ces 10-15 dernières années pour la qualité de l'enseignement et les résultats des élèves.

Les autres sont en lent déclin... :)

Link to comment
Il y a 23 heures, NicoPaviot a dit :

D'abord c'est pas la question que tu m'as posée, puisque tu as parlé de bilan de ministre. Bien sur qu'il y a des choses plus ou moins positives, qui sont bien souvent supprimées ou devoyées des la reforme suivante a peine on a commencé a se les approprier. 

Mais c'est dur de se réjouir de 20 ans de reforme contradictoires ou le seul fil conducteur, c'est moins de moyens, moins de salaire, moins de reconnaissance, plus de contraintes.

Donc je te redemande : de quoi doit on se réjouir sur les 20 dernières années ?

Aucune idée. C'est juste une impression d'une opposition de principe systématique. Impression au niveau général qui transparaît dans les médias (clairement pas une source d'objectivité je le conçois) et au niveau micro du bahut de ma fille (contexte particulier). Que des impressions certes mais dans le débat sur l'éducation je vois d'un côté un gouvernement qui cherche avant tout à brasser du vide pour éviter les investissements nécessaires et de l'autre des enseignants qui réclament plus de salaires et de moyens (ce qui me semble légitime) mais qui semblent aussi vivre dans un temps et avec une logique qui leur est propre. 

 

Link to comment
il y a une heure, elkjaer a dit :

Aucune idée. C'est juste une impression d'une opposition de principe systématique. Impression au niveau général qui transparaît dans les médias (clairement pas une source d'objectivité je le conçois) et au niveau micro du bahut de ma fille (contexte particulier). Que des impressions certes mais dans le débat sur l'éducation je vois d'un côté un gouvernement qui cherche avant tout à brasser du vide pour éviter les investissements nécessaires et de l'autre des enseignants qui réclament plus de salaires et de moyens (ce qui me semble légitime) mais qui semblent aussi vivre dans un temps et avec une logique qui leur est propre. 

 

Et il y a un domaine où ce serait différent ? (santé,  défense,  justice, culture.... ? )

L'impression que j'ai moi, c'est que ce n'est pas la spécificité des profs, mais des Français  :ninja:

(Et je ne dis pas que c'est forcément injustifié pour autant  -_- )

 

Link to comment
Il y a 4 heures, VIX15 a dit :

Et il y a un domaine où ce serait différent ? (santé,  défense,  justice, culture.... ? )

L'impression que j'ai moi, c'est que ce n'est pas la spécificité des profs, mais des Français  :ninja:

(Et je ne dis pas que c'est forcément injustifié pour autant  -_- )

 

c'est peut-être la spécificité des ministres, en fait. :ninja: 

Link to comment
Il y a 6 heures, VIX15 a dit :

Et il y a un domaine où ce serait différent ? (santé,  défense,  justice, culture.... ? )

L'impression que j'ai moi, c'est que ce n'est pas la spécificité des profs, mais des Français  :ninja:

(Et je ne dis pas que c'est forcément injustifié pour autant  -_- )

 

Tout ce que j'ai à dire c'est que j'ai cette sensation uniquement avec des amis enseignants et pas avec des infirmières, des magistrats ou des musiciens. Ca tient peut-être au fait que je n'ai pas d'amis infirmières, magistrats ou musiciens. Mais en fait je n'ai pas d'amis enseignants non plus. Donc l'argument tient toujours. CQFD :ninja:

 

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...