Jump to content

Le Jean Roucas d'or


gnafron

Recommended Posts

Très recemment, une tentative d'appropriation de l'organisation des Jean Roucas d'or Awards eut lieu sur ce forum.

Grâce à la vigilance du comité directeur de la JRD, ce fut un échec. Noyée au sein de la distribution de récompenses autrement prestigieuses, ce fut un flop cuisant.

La Jean Roucas Corp reconnait cependant qu'une nouvelle cérémonie doit avoir lieu en raison de la recrudescence de potentiels candidats et de la mise en sommeil du tenant du titre.

Le Conseil Constitutionnel, invité à se pencher sur la question entre 2 menues occupations sans intérêt, a décidé d'ouvrir le scrutin à cette période de l'année. En effet, après un soubresaut primesautier printanier, une vague de froid se répand actuellement sur notre pays. La morosité gagne du terrain. Les promesses du printemps sont oubliées et la neige glace les coeurs et les esprits.

Seul le décernage ( ou île flottante) du Jean Roucas d'Or est à même de ramener la joie et la gaieté dans les coeurs.

Mais avant de déclarer officiellement ouverte l'élection, il convient de faire un bref retour sur le passé et de rappeller les heures glorieuses de cette distinction afin que les candidats soient pénétrés de son importance.

Car le Jean Roucas d'Or n'est pas un trophée comme un autre.

Il est porteur de valeurs acquises au cours d'une histoire. Il représente l'espoir d'un monde plus drôle et doit donc être abordé avec la solennité qu'il mérite.

Revenons plus avant sur ses Augustes Traces ( que voilà un bel alexandrin! :blush: ) :

C'est en 2004 que l'on retrouve pour la première fois la mention du Jean Roucas d'Or.

Sous la férule de panp se met en place le premier concours. Avec blemishapied en maître de cérémonie, cette première édition mythique voit s'affronter des concurrents aussi prestigieux que Franfrou, will n°8 et un improbable ticket Faurégol-Toulousiano. La candidature tardive de 13obscur viendra compléter ce quatuor de qualité.

Cette version du Jean Roucas d'Or est considéré par les historiens comme la quintessence de l'esprit du concours. En effet, elle est initiée par un rugbyman nordiste qui vit dans le Nord et aime ça ( savant dosage d'autodérision, d'abscence totale de honte et de masochisme), relayée par un histrion inclassifiable au pseudo ubuesque et disputée par un savant dosage de grand n'importe quoi.

Quellle que soit la valeur des autres candidats et malgré les très nombreuses fraudes et irrégularités constatées par les observateurs de l'ONU ( Organisation du Nombrage Universel) que l'on dit instiguées par un candidat proche des autorités, la supériorité de 13obscur trouva une juste récompense avec l'obtention sans coup férir ( alors que 101 coups font mal :runningag) de la récompense suprême.

Un bien beau vainqueur que ce 13obscur.

Ne reculant devant rien, toujours à l'affut d'un bon mot ou d'une mauvaise blague, il peut être considéré comme l'incarnation classique du Jean Roucas d'Or.

Ses principaux atout résidaient en une opiniatreté et une présence jamais démenties.

Si l'on devait comparer le Jean Roucas d'Or aux autrse grandes figures de la culture populaire, 13obscur serait au Jean Roucas d'Or ce que Sean Connery ( tiens, tiens) est à James Bond.

Un must pour les puristes, une élégance sans faille, une faculté phénoménale de passer de l'humour noir à la gaudriole graveleuse avec la même facilité ou encore une incroyable collection de conquête féminine réunissent ces 2 légendes.

Après une telle réussite, nombreux étaient les sceptiques ( vrais ou faux, vraies ou fausses) à douter que le futur lauréat pourrait arriver ne serait-ce qu'à la cheville de l'illustre 13obscur.

L'Histoire leur prouva qu'il en serait ainsi et le vent impétueux du Destin balaya leurs doutes aussi surement que le ma2t ne saisira pas la remarquable beauté grandiloquente de cette phrase.

La date du 28 février 2005 marqua une nouvelle étape dans l'histoire du Jean Roucas d'Or.

Quelle est-elle?

Vous le saurez dans un prochain post.

Link to comment
La date du 28 février 2005 marqua une nouvelle étape dans l'histoire du Jean Roucas d'Or.

Quelle est-elle?

Vous le saurez dans un prochain post.

Il y en a pas eu qu'un si ?

si il en a fait qu'un mais il en prévoit un second plus court j'espère et qui aura l'air moins long

:blush:

Link to comment

Si le premier sommet franco-polonais entre les présidents de la République française Jacques Chirac et polonaise Aleksander Kwasniewski se déroulant à Arras ce lundi 28 février ne nous concerne que très marginalement ( car les ressortissants polonais vivant à Arras et parcourant ce forum..) ; cest un autre évènement autrement plus important qui singularise ce jour dans lHistoire du Jean Roucas dOr.

Baptisé Jour du Passage par le moine historien Picte Bécile dImbe, ce jour constitue la détronation bruyante et explosive du titre de Jean Roucas dor des épaules de 13obscur pour le nouveau venu gnafron.

Dautres que moi analyseront et raconteront avec infiniment plus dobjectivité et de talent cette nouvelle étape historique et sauront en déceler les tenants et les aboutissants.

Tout juste nous bornerons nous à souligner le rôle crucial et prépondérant de panp, que lon retrouve encore une fois très actif dans le projet quil a lui-même porté à bout de bras, ainsi que de Franfrou qui, en véritable autocrate quil est, fait la pluie et le beau temps.

Car ce titre ne fut pas accordé suite à un vote démocratique mais bien plutôt par un brutal coup déclat et détat et sanctionne la volonté machiavélique de son auteur de sarroger le titre suprême depuis si longtemps convoité.

Le patient travail de sape entamé depuis des mois trouvait ici son glorieux épilogue.

Notons toutefois par honnêteté intellectuelle que si la grande Histoire se borne à considérer la date du 28 février par commodité, la réalité est plus nuancée.

Comme souvent dailleurs, les choses les plus simples ne sont pas forcément les plus vraies; et pourtant bien des forumeurs sont vrais.

Le Jean Roucas dOr ne fut décerné à gnafron que le 2 avril, dit jour de la Consécration, après un patient travail dalchimiste du diabolique Franfrou qui transmuta largent en vermeil puis en or.

Ses tentatives visant à transformer lor en diamant ou en platine échouèrent toutefois.

Depuis cette date sacrée, le trophée semblait être lapanage de gnafron aussi sûrement que la coiffe de plumes est lapanage indienne.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin et il est grand temps que ce qui ne fut quune cruelle imposture retourne au passé.

Le forum a évolué, de nouveaux membres sont apparus ; certains se présentant dès leur arrivée comme de très sérieux candidats au Jean Roucas dOr .

Cependant, avant quune page ne se tourne définitivement et que la compétition ne soit officiellement déclarée ouverte, la Jean Roucas Company et son Conseil dAdministration tiennent à rappeler quelques vérités fondamentales.

Remporter le Jean Roucas dOr cest recevoir de la part de la communauté du bistrot un honneur inégalable.

Au-delà de la récompense, on se doit dêtre fier et de respecter tout ce pour quoi des générations de forumeurs sont tombés au champ dhonneur de lhumour. Certains ont vendu leur âne dans le but de glaner le trophée, dautres se sont publiquement ridiculisés dans leur course à la récompense mais chacun dentre eux na jamais perdu de vue que ce quil convoitait nétait rien dautre que le reflet de son âme.

Alors Mesdames, Messieurs, soyez bons, soyez grands, Osez.

Et le premier qui dit Osez Bové sera banni. :blush:

Et puis de toutes façons, soyez sûr que vous ne pourrez jamais égaler vos glorieux prédécesseurs. Ca vous enlèvera de la pression. :ninja:

Link to comment

J'ai également tout lu. :grin:

D’autres que moi analyseront et raconteront avec infiniment plus d’objectivité et de talent cette nouvelle étape historique et sauront en déceler les tenants et les aboutissants.

Tout juste nous bornerons nous à souligner le rôle crucial et prépondérant de panp, que l’on retrouve encore une fois très actif dans le projet qu’il a lui-même porté à bout de bras, ainsi que de Franfrou qui, en véritable autocrate qu’il est, fait la pluie et le beau temps.

Car ce titre ne fut pas accordé suite à un vote démocratique mais bien plutôt par un brutal coup d’éclat et d’état et sanctionne la volonté machiavélique de son auteur de s’arroger le titre suprême depuis si longtemps convoité.

-_-

Gnafron mérite un Jean Roucas d'Honneur :ninja:

Je lui laisse même le droit de me dire ce qu'il veut que je marque dans son profil s'il le souhaite... :blink:

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...