Jump to content

Moussa Sissoko


Recommended Posts

Y aurait il un decalage horraire entre la FFF et chez moi ?

car c'était prevu a 14h00

la liste :

GARDIENS DE BUT

Cédric CARRASSO FCG Bordeaux

Hugo LLORIS Olympique Lyonnais

Stève MANDANDA Olympique de Marseille

DÉFENSEURS

Eric ABIDAL F.C. Barcelone

Gaël CLICHY Arsenal F.C.

Julien ESCUDE F.C. Seville

Patrice EVRA Manchester United

Rod FANNI Stade Rennais F.C.

William GALLAS Arsenal F.C.

Bakary SAGNA Arsenal F.C.

Sébastien SQUILLACI F.C. Séville

MILIEUX DE TERRAIN

Abou DIABY Arsenal F.C.

Alou DIARRA Girondins de Bordeaux

Lassana DIARRA Real Madrid

Yoann GOURCUFF Girondins de Bordeaux

Florent MALOUDA Chelsea F.C.

Jérémy TOULALAN Olympique Lyonnais

ATTAQUANTS

Nicolas ANELKA Chelsea F.C.

Karim BENZEMA Real Madrid

André-Pierre Gignac Toulouse F.C.

Thierry HENRY F.C. Barcelone

Loïc REMY OGC Nice

Franck RIBERY Bayern Munich

ooops désolé me suis trompé de topic

Edited by CiaoBye
Link to post
Si, avec les espoirs.

Les matchs des espoirs étant très importants, il n'est pas à exclure que ce soit justement pour cela qu'il n'a pas été retenu en A, si Raymond ne comptait pas vraiment sur lui ?

Link to post
  • 2 weeks later...

Article : [url=http://www.sports.fr/cmc/football/200937/Sissoko-on-est-tres-attendus_244241.htmlSports.fr]Sissoko: "On est très attendus"

Quatrièmes de Ligue 1 la saison passée, les Toulousains étaient annoncés cet été comme un outsider sérieux capable de rivaliser avec les meilleurs. Mais avec quatre points pris en quatre journées, les hommes d'Alain Casanova pointent à une indigne 13e place au classement. Capitaine l'équipe de France Espoirs, le milieu de terrain Moussa Sissoko revient sur le difficile début de saison de son équipe et sur les objectifs du club en L1 et en Ligue Europa.

Que vous inspire votre début de championnat, avec seulement quatre points pris en quatre journées ?

Evidemment, on aurait souhaité prendre un meilleur départ. On a commencé par une défaite à Monaco (1-0, ndlr), au cours de laquelle l'équipe n'est jamais parvenue à montrer son vrai visage. On s'est ensuite bien repris contre Saint-Etienne (victoire 3-1, ndlr), toute l'équipe a réalisé un très bon match. Le match contre Lille (1-1, ndlr) était ensuite très compliqué, comme d'habitude contre cette équipe. En regardant les statistiques, on s'aperçoit qu'on fait très souvent match nul contre eux, ils sont très durs à jouer, et c'est positif d'avoir eu la rage de revenir au score. Contre Valenciennes (défaite 1-0, ndlr), on s'est créé beaucoup d'occasions. Ils restaient sur trois défaites, et ont bien réagi chez nous. On leur a donné la victoire, en ne parvenant pas à faire la différence malgré notre nette domination.

Vous êtes engagés en Ligue Europa, et après votre quatrième place en L1 la saison passée, vous êtes très attendus par vos adversaires.

On est conscient qu'on est plus attendu, on sait ce qu'on a à faire et ce qui nous attend. On jouait le tour préliminaire contre Trabzonspor, on s'est un peu relâché sur le match retour après avoir gagné 3-1 là-bas, mais l'essentiel était de se qualifier, on est donc très satisfait. Lors de la première phase, on jouera Donetsk, Bâle et Bruges, c'est une poule difficile mais c'est la coupe d'Europe, à nous de prendre match après match, comme un championnat, et de jouer sans pression, donner le meilleur de nous-même. On fera tout pour passer et je suis convaincu que l'on en a les moyens. On est prêt à relever le défi, que ce soit en championnat ou en coupe. L'équipe s'entend bien, il y a un très bon état d'esprit et on est tous content de travailler ensemble, tout le monde a envie de faire une bonne saison.

L'entraîneur a-t-il fixé des objectifs précis pour la saison à venir ?

Pour l'instant, le premier objectif est de prendre le plus de points possibles en championnat, et de se maintenir, on verra ensuite au fur et à mesure de la saison. C'est vrai que beaucoup de supporters nous attendent dans les cinq premiers, ce qui est tout à fait normal, compte tenu de nos résultats la saison passée. On vise dans un premier temps le maintien, et on aura ensuite des objectifs plus précis. On verra dans la deuxième partie de championnat ce que l'on vise pour la fin de saison.

"Je suis en contrat jusqu'en 2012, je ne suis pas pressé"

Votre équipe est pleine d'individualités qui montent, à l'image d'André-Pierre Gignac. Que pensez-vous de son ascension rapide à Toulouse et en équipe de France ?

André-Pierre a vécu des débuts un peu délicats à Toulouse, car il était barré par Elmander à son arrivée. Puis, après le départ de Johan, le coach lui a dit qu'il lui faisait confiance, et il a d'abord démontré lors de matchs amicaux qu'il se sentait bien dans l'équipe. Il a ensuite confirmé en championnat avec une saison énorme, maintenant il est vraiment en confiance, je suis content pour lui, j'espère que sa carrière se poursuivra sur cette lancée. Il devra continuer à travailler dur, car il est de plus en plus attendu par les défenseurs adverses. C'est bien qu'il soit resté, il se sent bien dans le groupe et on a besoin de lui.

Vous avez également tapé dans l'oeil de grands clubs européens, à l'image de Valence ou encore Tottenham. Comment réagissez-vous face à ces sollicitations ?

Je ne me préoccupe pas de tout cela, j'ai été sollicité mais mon agent, qui me suit depuis que j'ai commencé, s'occupe de tout ça. Dès que l'on m'appelle, je transfert tout vers lui. Je me charge de ce qu'il se passe sur le terrain, avec l'intention de donner le meilleur de moi-même. Ça fait deux ans que je suis à au TFC et je me sens bien, je fais beaucoup de matches et je progresse petit à petit. Je suis en contrat jusqu'en 2012, donc je ne suis pas pressé, le plus important est de pouvoir partir avec un gros bagage et une bonne expérience en Ligue 1. Pour l'instant je suis à Toulouse et je vais bien travailler ici, en espérant que le club fasse la meilleure saison possible, après on verra ce qu'il se passera.

Link to post
  • 2 weeks later...

Il est le meilleur buteur cette saison en championnat et au même niveau que Dédé Gignac toutes compétitions confondues ...

Il a clairement franchi un cap supplémentaire cette année. Où va-t-il s'arrêter ? :ninja:

Je l'ai trouvé intéressant à droite face à Bruges, et vous ?

Un petit article présentant sa forme du moment et quelques paroles ... http://www.alleztfc.com/actu/Sissoko-trava...e-but,1979.html

Link to post

lequipe

Foot - Bleus

Mou. Sissoko «se prépare pour»

En août, il avait déjà été convoqué pour affronter les Iles Féroé. Mais il avait suivi le match des tribunes, dans cette capitale, Torshavn, dont il a oublié le nom. Le Toulousain Moussa Sissoko, 20 ans, revient à Clairefontaine cette semaine avec, cette fois, la perspective d'un stage plus long (dix jours) et deux matches pour rêver à une première sélection. Même si la concurrence est très forte à spn poste, Sissoko sait que Raymond Domenech peut prendre des risques avec les jeunes joueurs. En mars 2007, Lassana Diarra avait été lancé d'entrée en Lituanie à la surprise générale (1-0). Et Karim Benzema, malgré son statut au Real, a regardé jouer ces derniers temps André-Pierre Gignac en équipe de France. Un garçon que Sissoko connaît très bien...

«Je me prépare pour, j'aimerais avoir un peu de temps de jeu, a reconnu le puissant milieu de terrain, mardi. Mais c'est à l'entraîneur de choisir. Je suis un jeune joueur, j'ai encore beaucoup à apprendre. Pour moi c'est déjà bien d'être là.» Couvé par Alou Diarra et Cédric Carrasso, Sissoko a reçu ce conseil de la part du Bordelais, dont il est un concurrent direct : «Joue comme tu le fais à Toulouse, sur tes qualités.» Depuis le début de la saison, elle se bonifient à vue d'oeil. Sissoko se sait précieux pour sa «percussion, (son) jeu vers l'avant, (sa) capacité à prendre les espaces et à mettre les défenseurs en difficulté.» Patrick Vieira ? Non, vous avez bien lu : Moussa Sissoko.

«On me voit un peu plus devant le but»

«On me voit un peu plus devant le but, convient-il aussi. A Toulouse, avec notre système un seul attaquant, c'est à nous, les milieux de le soutenir au maximum, de se projeter vers l'avant. J'ai eu la chance de marquer, je suis content. Je me sens plus à l'aise, cela fait trois ans que je suis dans cette équipe. Je suis satisfait de mon début de saison, mais l'objectif c'est le club, et on a connu un début assez difficile.» Sissoko a marqué trois buts depuis l'ouverture du Championnat. Il est le seul Toulousain à avoir scoré plus d'une fois. Et le TFC, quinzième, a le même nombre de points que le premier relégable. - Cé. Ro. (à Clairefontaine)

Link to post

Et un nouveau Toulousain en Bleu !!!

Bravo Moussa !!!

D'ailleurs, on a eu 2 toulousains pendant 15 minutes, ca n'a pas du arriver depuis des lustres (passy et stopyra en 1988 ?)

Match propre, il n'a pas pris de risque...

En tout cas, les propos de Domenech me font penser qu'il pourrait etre titulaire contre l'Autriche mercredi, vu qu'il souhaite faire tourner un peu...

Link to post
Et un nouveau Toulousain en Bleu !!!

Bravo Moussa !!!

D'ailleurs, on a eu 2 toulousains pendant 15 minutes, ca n'a pas du arriver depuis des lustres (passy et stopyra en 1988 ?)

Match propre, il n'a pas pris de risque...

En tout cas, les propos de Domenech me font penser qu'il pourrait etre titulaire contre l'Autriche mercredi, vu qu'il souhaite faire tourner un peu...

surtout que L.Diarra sera suspendu pour l'Autriche :ninja:

Link to post

et voila la réponse

Équipe de France. Deux du TFC, déjà vu...(la depeche d'aujourd hui)

L'attaquant Yannick Stopyra.Mine de rien, avec l'entrée en jeu de Moussa Sissoko, qui a valeur de première sélection pour lui, deux joueurs du TFC (avec Gignac, évidemment) ont porté le maillot bleu samedi soir.

Ce n'est pas la première fois. Depuis 1942 et le premier Toulousain, Roland Schmitt, à avoir porté le maillot (contre la Suisse, défaite 0-2), l'évènement s'est ainsi produit à seize reprises (Ibrir et Frey en 1949 trois fois contre la Yougoslavie, Brahimi et Dereuddre en 1957 contre l'Islande, Boucher et Schultz en 1961 contre la Finlande, Lopez et Soler en 1982 contre Galles, l'Angleterre, le Koweit et la Pologne, G. Passi et Stopyra en 1987 contre l'Islande, la Norvège et l'ex-URSS, puis en 1988 contre le Maroc, Despeyroux et G. Passi contre l'ex-Tchécoslovaquie en 1988, G. Passi et Durand contre l'Espagne en 88, Durand et Stopyra (photo AFP) en 88 contre l'Irlande du nord.

Mais le trio Despeyroux-G. Passi-Stopyra a fait mieux en 1988 contre Israël et la Suisse.

Par ailleurs, avant le doublé de Gignac samedi soir, deux joueurs du TFC avaient fait de même, Domergue en 1984 contre le Portugal, en demi-finale de l'Euro à Marseille (3-2), et Stopyra, la même année, contre le Luxembourg, en éliminatoires du Mondial 86 (4-0). P. B.

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...