Jump to content

Vos grands moments de solitude


mario

Recommended Posts

En 1997 mon oncle et ma tante s'était séparé. Ma tante avait rencontré quelqu un et leur séparation a duré genre 7 mois. Avant que ma tante se rende compte que son compagnon n'avait aps tant de qualité que ça. Mon oncle a bien réfléchi et a décidé de se remettre avec elle. et magie de la vie 10-11 mois plus tard naissait mon adorable petite cousine Louisa. Moi,(13 ans) philosophe à l'époque j'explique à mon cousin (10ans) que c'est un peu le bébé du pardon. C'est ainsi que le soir à table avec toute la famille réunie (15aine de personne) l'oncle et la tante en question aussi. Mon adorable cousin sort "Comme dirait Jonathan (NDLR : moi), Louisa, c'est un peu le bébé du pardon." <_<

Ben à ce moment là j'aurais aimé être plus petit que petit et disparaître à tout jamais.

Link to comment

Il y a 3 ans, dans mon ancien collège (Montesquieu), on faisait régulièrement du foot sur petit terrain improvisé et on devait être environ une vingtaine. Pendant un match, sur une passe en profondeur, je cours vers le ballon mais le gardien la prend avant moi. Ce match était un peu n'importe quoi jusque la ("Foot en folie") et pour cela que cet enfoiré de gardien qui me sert de meilleure ami :lol2: m'envoie le ballon en pleine tête après l'avoir récupéré.

Je n'ai jamais su me battre, ne cherchant jamais la merde mais la, vous vous doutez bien que j'avais le devoir de lui rendre ça, même à contre-coeur. Je cours à sa poursuite, tout le monde nous regarde, j'essaie la balayette, je me chie lamentablement par terre. Tout le monde est mort de rire... Cet enfoiré me le rapelle encore aujourd'hui <_<

Link to comment
Il y a 3 ans, dans mon ancien collège (Montesquieu), on faisait régulièrement du foot sur petit terrain improvisé et on devait être environ une vingtaine. Pendant un match, sur une passe en profondeur, je cours vers le ballon mais le gardien la prend avant moi. Ce match était un peu n'importe quoi jusque la ("Foot en folie") et pour cela que cet enfoiré de gardien qui me sert de meilleure ami :lol2: m'envoie le ballon en pleine tête après l'avoir récupéré.

Je n'ai jamais su me battre, ne cherchant jamais la merde mais la, vous vous doutez bien que j'avais le devoir de lui rendre ça, même à contre-coeur. Je cours à sa poursuite, tout le monde nous regarde, j'essaie la balayette, je me chie lamentablement par terre. Tout le monde est mort de rire... Cet enfoiré me le rapelle encore aujourd'hui <_<

Je connais un moment de solitude encore plus pitoyable que ça lié au college, au foot et à un ancien pote ;)

Link to comment

Ok, je raconte. Donc ça se passe au collège, sur un terrain de foot entre les batiments de plusieurs étages. On commence la partie et mon pote tape comme un bourrin dans la balle et sa chaussure qui part plus vite que le ballon sur le toit du batiment de 3 étages. Il se retrouve comme un con devant tout le monde, mais l'histoire ne s'arrete pas là. Il a été voir le CPE, en l'interrompant en pleine réunion pour demander "Monsieur, j'ai envoyé ma chaussure sur le toit du bahut". Finalement on l'a vu passer sur le toit recuperer sa chaussure, <_<

Link to comment
Ok, je raconte. Donc ça se passe au collège, sur un terrain de foot entre les batiments de plusieurs étages. On commence la partie et mon pote tape comme un bourrin dans la balle et sa chaussure qui part plus vite que le ballon sur le toit du batiment de 3 étages. Il se retrouve comme un con devant tout le monde, mais l'histoire ne s'arrete pas là. Il a été voir le CPE, en l'interrompant en pleine réunion pour demander "Monsieur, j'ai envoyé ma chaussure sur le toit du bahut". Finalement on l'a vu passer sur le toit recuperer sa chaussure, <_<

je m'attendais à mieux.

Link to comment
Ok, je raconte. Donc ça se passe au collège, sur un terrain de foot entre les batiments de plusieurs étages. On commence la partie et mon pote tape comme un bourrin dans la balle et sa chaussure qui part plus vite que le ballon sur le toit du batiment de 3 étages. Il se retrouve comme un con devant tout le monde, mais l'histoire ne s'arrete pas là. Il a été voir le CPE, en l'interrompant en pleine réunion pour demander "Monsieur, j'ai envoyé ma chaussure sur le toit du bahut". Finalement on l'a vu passer sur le toit recuperer sa chaussure, :ninja:

J'pensais que ça allait être plus spectaculaire :diable:

Link to comment

Quand je me suis réché dans les escaliers du collège, avec la respiration coupé. Je faisais un bruit du genre Clara Morgan dans ses films :diable:

Ou dans ce même collège je sors de la classe en courant et au même moment le bouboule du collège me percute de plein fouet et je fais un vole de 3 mètres en l'air (j'étais pas bien barraque au collège :ninja: )

:ninja:

Link to comment
Ok, je raconte. Donc ça se passe au collège, sur un terrain de foot entre les batiments de plusieurs étages. On commence la partie et mon pote tape comme un bourrin dans la balle et sa chaussure qui part plus vite que le ballon sur le toit du batiment de 3 étages. Il se retrouve comme un con devant tout le monde, mais l'histoire ne s'arrete pas là. Il a été voir le CPE, en l'interrompant en pleine réunion pour demander "Monsieur, j'ai envoyé ma chaussure sur le toit du bahut". Finalement on l'a vu passer sur le toit recuperer sa chaussure, :ninja:

j'ai bien aimé, pour envoyer une chaussure au 3eme etage, faut en vouloir quand même.

A mon tour, bon c'est pas grand chose ça arrive à tout le monde mais j'ai rien trouvé de mieux.

Soirée, un peu arrosé, mais pas trop quand même, un peu fatigué il est tard, la bise aux copines et quand vient le tour du copain, ... ben la bise aussi :diable:

Link to comment
j'ai bien aimé, pour envoyer une chaussure au 3eme etage, faut en vouloir quand même.

A mon tour, bon c'est pas grand chose ça arrive à tout le monde mais j'ai rien trouvé de mieux.

Soirée, un peu arrosé, mais pas trop quand même, un peu fatigué il est tard, la bise aux copines et quand vient le tour du copain, ... ben la bise aussi :diable:

Oué j'ai la même mais avec que des mecs et j'ai serré la main à la fille :ninja:  Mais c'était plus une poignée de main dans le style : "vas y donne moi ton numéro". :ninja:

Link to comment
j'ai bien aimé, pour envoyer une chaussure au 3eme etage, faut en vouloir quand même.

A mon tour, bon c'est pas grand chose ça arrive à tout le monde mais j'ai rien trouvé de mieux.

Soirée, un peu arrosé, mais pas trop quand même, un peu fatigué il est tard, la bise aux copines et quand vient le tour du copain, ... ben la bise aussi :ninja:

:ninja: à d'autre, a mon avis tu as bien autre chose à nous raconter

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.