Aller au contenu
tititolosa

Football sud-américain

Messages recommandés

il y a 58 minutes, Flolynyk a dit :

Pour le coup on serait pas loin d'y passer... C'est plutôt pour protéger les gros clubs (un club comme Monaco pourrait finir 19e sans risque par exemple).
Pour info, ça donnerait ça en L1 :

Paris                2,439
Monaco          1,940
Lyon                1,880
Marseille        1,760
Nice                1,690
Reims             1,458
Rennes           1,440
St Etienne      1,434
Bordeaux       1,434
Nimes             1,375
Lille                 1,330
Montpellier    1,283
Nantes            1,283
Strasbourg     1,197
Angers            1,170
Guingamp      1,121
Toulouse        1,080
Amiens           1,065
Dijon               1,061
Caen               0,939

J'aurais juré qu'on y passerait direct :grin:

 

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, elkjaer a dit :

J'aurais juré qu'on y passerait direct :grin:

 

C'est ce que je pensais aussi, mais y'a quand même des bons gros tocards. :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster
à l’instant, Flolynyk a dit :

C'est ce que je pensais aussi, mais y'a quand même des bons gros tocards. :ninja: 

En fait une équipe qui fait champion/dernier/dernier/champion peut presque finir dans la charrette. Mathématiquement ça doit être possible :grin:

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 7 minutes, elkjaer a dit :

En fait une équipe qui fait champion/dernier/dernier/champion peut presque finir dans la charrette. Mathématiquement ça doit être possible :grin:

 

Ca me semble quand même bien compliqué, à moins qu'il ne mette vraiment aucun point les deux années où il finit dernier :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 22 minutes, Flolynyk a dit :

Ca me semble quand même bien compliqué, à moins qu'il ne mette vraiment aucun point les deux années où il finit dernier :ninja: 

Oui bien sûr. Cela dit descendre après une belle saison ça a dû arriver. Tu as un exemple?

Partager ce message


Lien à poster

De tête, l'exemple le plus parlant c'est River lors de sa descente, qui avait fini la saison en 6e position...

Partager ce message


Lien à poster
il y a 13 minutes, Flolynyk a dit :

De tête, l'exemple le plus parlant c'est River lors de sa descente, qui avait fini la saison en 6e position...

Du coup ils avaient joué une coupe continentale aussi non?

Partager ce message


Lien à poster
il y a 2 minutes, elkjaer a dit :

Du coup ils avaient joué une coupe continentale aussi non?

Non puisqu'à ce moment là c'était le tableau des moyennes qui était utilisé pour déterminer les équipes qualifiées.
Si ça se reproduisait aujourd'hui par contre, effectivement un club de 2e division pourrait théoriquement jouer la Sudamericana.

Partager ce message


Lien à poster

images?q=tbn:ANd9GcTpjpkLT5GH_FrdWOEtcoN

«...j'ajoute quatre, je retiens deux et je fais l'intégrale...chouette! qualifié pour la sudamericana...ah non merde j'ai oublié la racine carrée...zut! Relégué!»

Partager ce message


Lien à poster

Petit message pour la reprise de la primera péruvienne, qui a des règles farfelues mais tout parait si simple à côté de la Superliga :ninja:

Changement de nom et de logo cette année, adieu la Copa Movistar et bienvenue à la Liga 1 Movistar.

1200px-Liga1Peru.svg.png

Sympa le logo btw

Je vous laisse le programme de la première journée :

DzZlkrzXgAI37GN.jpg

Fini les matches en semaine, toutes les journées se joueront le vendredi, samedi, dimanche et lundi.

On suivra bien évidemment le Pirata FC qui après 4 ans d'existence connaitra la première division péruvienne.

DzOKIzOW0AAENap.jpg:large

Les autres promus sont Universidad César Vallejo, Carlos A Mannucci et Alianza Universidad.

Copa Libertadores :

Concernant les coupes continentales, le Real Garcilaso a été éliminé au premier tour de qualification de la Libertadores contre des Vénézuéliens pour leur première qualification. Melgar a éliminé Universidad de Chile au second tour et jouera contre Caracas FC au troisième et dernier tour de qualif. L'Alianza et le Sporting Cristal sont eux directement qualifiés. Mais je compte sur @Flolynyk pour vous présenter la Libertadores 2019 une fois toutes les équipes connues.

Copa Sudamericana :

La copa sudamericana commence par un premier tour à élimination directe, avec des matches en AR entre le 5 février 2019 et le ... 2 mai 2019 :ninja:. 4 clubs péruviens qualifiés, on verra ce que ça donne :ninaj:

   
Modifié par MilGeeking
  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster

Mais oui ! Maintenant faut tenir toute la saison @MilGeeking ! :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster

On a joué la 19e journée de Superliga ce weekend, il ne reste plus que 6 journées, ça commence à être sérieux là. 
Juste avant le début de cette journée, Central et River ont joué un match en retard. Un match incroyable, surtout en 2e mi temps, où ça allait d'un but à l'autre. Score final 1-1 qui aurait très bien pu faire 4-4, avec 2 équipes vraiment joueuses et qui méritaient de gagner. Les supporters des 2 équipes ont perdu environ 10 ans d'espérance de vie sur ce match. Et Quintero nous a donc encore régalés... 
La 19e journée en tant que telle a donc commencé le lendemain, avec le nul entre Velez et Colon, et la belle victoire 3-0 d'Union contre l'Atlético Tucuman, qui commence à accuser le coup après une année 2018 au-delà de toute espérance. Newell's en égalisant à la 93e va chercher le nul chez San Lorenzo qui ne se sort pas du bas du classement. 
3 matchs se sont terminés sans but : San Martin (T) - Belgrano, Patronato - Aldosivi et Talleres - Huracan.
Les deux leaders continuent leur marche en avant : DyJ va gagner sans rien montrer sur la pelouse de Gimnasia, et Racing gagne tranquillement face à Godoy Cruz, 3-0, avec un nouveau but pour Licha et un doublé pour Zaracho. 
River visitait Banfield, coaché par l'ancienne idole de River, Hernan Crespo, pour la première fois qu'il affrontait River dans sa carrière. Un match assez pauvre entre 2 équipes fortement remaniée, qui se termine sur un match nul 1-1 : Les joueurs de Crespo avaient marqué le premier but (HJ non sifflé - pas de VAR), Quintero a failli égaliser d'un CF magistral qui finit sur le poteau, mais le but égalisateur viendra plus tard par Pratto, qui rate son péno mais reprend et marque. Ce qu'on retiendra de ce match néanmoins, c'est pas vraiment ce qui s'est passé sur le terrain, mais un fait extérieur : A la 27e, alors que Banfield dominait légèrement, la lumière se coupe et le match est interrompu pendant 30min. Gallardo gueule en disant que c'est volontaire, et à ce moment là, personne ne comprend, puisqu'on ne voit pas quel aurait été l'intérêt pour Banfield. La raison sera plus ou moins donnée le lendemain, la version de Gallardo étant confirmée par les images : 2min avant la coupure, notre ami Renato Civelli, joueur de Banfield, vient parler à Crespo, lui indiquant qu'un joueur avait très envie de chier. Crespo court prévenir un membre du staff, qui s'absente, et la lumière se coupe. :ninja: 
Dans les autres matchs, Boca l'emporte face à Lanus, 2-1 et met fin à une belle série de 7 matchs sans défaite pour le Granate, Tigre l'emporte 2-0 sur la pelouse de Central, San Martin (SJ) et Independiente se quittent sur un nul 1-1 et enfin la lanterne rouge  Argentinos Juniors l'emporte face à Estudiantes 2-1 et nous offre, par Elias Gomez qui marque le premier but de sa carrière, le golazo de la journée :

 


Pas de bouleversement au classement, Racing et Defensa sont toujours tous deux en tête, avec 45pts, et 10 d'avance sur Boca et 13 sur l'Atletico Tucuman. Ces deux équipes s'affrontent ce soir en match en retard. En bas, malgré sa victoire, Argentinos est toujours dernier avec 14 pts, deux de moins que Belgrano et San Lorenzo.
A venir, en plus du match dont je viens de parler, deux matchs super alléchants ce weekend : l'affrontement entre Defensa y Justicia et Boca, et le clasico d'Avellaneda : Independiente - Racing. 

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster

giphy-downsized-medium.gif (il est beau mon gif hein)

Retour sur le foot péruvien avec un debrief de la première journée et une présentation de la seconde :)

La sensation de la première journée a été réalisée par le Pirata FC qui a gagné 2-1 son duel face au Real Garcilaso. 🏴☠️
Pour rappel, le Pirata FC est promu cette année et a été créé il y a peu, alors que le Real Garcilosa a été éliminé lors des qualifications à la Libertadores.
En parlant de Libertadores, Melgar a fait un grand pas vers la qualification en phase de poule grâce à sa victoire face au Caracas FC (2-0) cette semaine. Le match retour aura lieu au Vénézuela mardi.

Pour en revenir a la Liga 1, le partidazo de cette segunda fecha est le match qui opposera le Sporting Cristal à l'Alianza Lima. Les deux finalistes du dernier championnat se retrouvent Dimanche à 22h heure française. Les cerveceros (Sporting Cristal) devront faire avec l'absence d'Emanuel Herrera. L'ancien montpellierain, auteur de 43 buts en 44 matches l'an dernier est blessé.

Autre attraction de cette seconde journée, la réception du Pirata FC par la U au Monumental. Match cette nuit à 02h00.
Cela nous donne cette une... originale ( :ninaj: ) du quotidien sportif national :
0f7c41b2d5031c935ef718a4945865d189f0c246

Les autres matches de cette seconde journée :
3cb220690edb26ab5696dcd94f088eb0d9454c79

Et pour finir... le championnat péruvien compte 6 clubs jouant à plus de 2000m d'altitude :
c326e95f4764c64a4431b6561d773a5c3af8cd1e

Modifié par MilGeeking
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster

Merci pour cette belle présentation passionnée. 

J'avais vu un match de Libertadores il y a deux ans à La Paz : The Strongest (La Paz) contre le Sporting Cristal (Lima) avec un score fleuve 5-1 pour les locaux ! Quelle ambiance dans le stade...:lol:

Partager ce message


Lien à poster

Bon, vacances obligent, j'ai pris du retard. On va rattraper ça avec un gros programme, avec des morceaux de Superliga, de Copa Argentina, et surtout de Libertadores puisque la phase de groupe commence ce soir. Pour la Sudamericana, je vous laisse tranquille pour l'instant, je voudrais pas nuire à votre productivité trop longtemps.
On se mouille la nuque, et on y va.

2 journées de Superliga, donc, à un moment où c'est pas trop une bonne idée de s'absenter parce que les choses sérieuses ont commencé, on a joué les 20e et 21e journées d'un championnat qui en compte 25. 
On commence en fait ce CR juste avant cette 20e journée, avec un match en retard opposant le 3e au 4e, Boca recevait l'Atlético Tucuman, et avait 3pts d'avance avant le match. 3pts qu'ils n'avaient plus à la fin puisque le Deca est allé chercher la victoire 2-1 à la Bombonera. On attaquait donc la 20e journée avec 2 équipes en tête, le Racing et DyJ et, 10 pts derrière, 2 équipes à égalité de points pour se disputer la 3e place. 
Je vais pas rentrer dans les détails, parce que parler de 26 matchs, ça fait beaucoup (et j'ai pas eu l'occasion de voir beaucoup de matchs), donc voilà quelques infos : 
- Après un coup d'arrêt contre Boca, Lanus continue sa belle année 2019 en enchainant 2 victoires, contre Rosario et à Tucuman contre San Martin. 1 seule défaite lors des 10 derniers matchs pour le Granate qui se replace pour les places qualificatives pour la Sudamericana, et se donne de l'air au promedio. 
- Patronato continue d'impressionner dans le jeu et obtient de bons résultats. Mais pas toujours, parce que parfois, ils nous rappellent un peu trop qu'ils ont un goal de merde. Ca fait 1 victoire et une défaite, ce qui leur permet de sortir tout juste de la zone de relégation à la moyenne de points. 
- Huracan, qui a vu son coach se casser à Boca à la trêve, remplacé par el Turco Mohamed de retour du Mexique, est en galère totale. Après une excellente première partie de saison, le Globo s'est complètement arrêté de jouer : 2 défaites consécutives, 5 matchs sans victoire, 1 seule victoire lors des 10 derniers matchs. Pour un club qui jouait le titre y'a pas si longtemps, ça la fout mal
- Pour Central, c'est encore pire : dernière victoire le 28 novembre... et même une élimination en Coupe contre Sol de Mayo, club de 3e division. Juste avant la Libertadores, on se fait un peu de soucis pour les Canallas. 
- La lanterne rouge, Argentinos Juniors est allé gagner à San Lorenzo, et lui laisse la dernière place. Même constat que ci-dessus pour les cuervos, va falloir vite remettre la marche en avant pour la Libertadores...
- Côté River, on enchaine : 2 victoires contre San Martin (T) puis face à Newell's, le tout en faisant tourner sans que ça influe sur le jeu. Seul bémol : la défense est décimée après les blessures graves de Montiel et Casco, et la blessure courte durée de Rojas, la recrue hivernale (ou estivale, c'est selon), qui s'est vite imposée au centre de la défense. Mais bon, tant que Quintero continue à enchaîner les golazos, on va pas s'inquiéter. On va beaucoup plus s'inquiéter pour les goûts de ceux qui ont validé ce maillot
- Chez les rivaux, on enchaine 2 victoires aussi, une première complètement contre le cours du jeu, la seconde avec la manière. Et Carlitos est en forme. 
- On a vu quelques jolis buts en 2 journées, petit aperçu ici ou encore 
- Le leader Racing ne tremble pas : victoire 3-1 sur la pelouse de son plus grand rival dans le clasico d'Avellaneda, puis victoire chanceuse face à Estudiantes grâce à Cvitanich, 30 secondes après un poteau sur une belle action du Pincha.
- Defensa a maîtrisé tout le match face à Boca mais perd d'une façon assez inexpliquée. La victoire obtenue en fin de match hier à Aldosivi leur permet de rester à 3pts du Racing, mais cette première défaite de la saison risque de faire mal. 
- Plus que 4 journées, on en rêve de plus en plus de cette finale Racing-DyJ à la dernière journée :love: 

Au classement donc, derrière les 2 dont on vient de parler (51 et 48pts respectivement) suivent Boca (41), l'Atletico Tucuman (39) et River (36). C'est chaud derrière à la lutte pour les places en Sudamericana, 10 équipes en 6pts et 4 places à prendre. 3 pts entre le 8e et le 15e, chaque point gagné va valoir de l'or ! Et comme la Libertadores arrive, il est possible que ceux qui la jouent fassent tourner. Bref, ça va être bien. Ca va être très bien, même ©.
En fin de classement, on retrouve maintenant San Lorenzo, devancés d'un point par San Martin (T), Argentinos Juniors et Belgrano. Au promedio enfin, Argentinos devrait se sauver, Tigre et Belgrano semblent condamnés, San Martin (T) va devoir enchainer de bons résultats pour se sauver, et ça va être chaud entre San Martin (SJ) et Tigre. Avantage Tigre pour l'instant. 

Ce weekend, Defensa accueille Banfield dans un match entre deux équipes joueuses, River va à Tucuman affronter l'Atlético dans un match ultra important pour les places en Libertadores, Boca jouera un clasico face à San Lorenzo, le leader Racing ira à Colon, et enfin nous aurons droit au clasico de la Plata, Estudiantes-Gimnasia, sur Bein dimanche à 21h. 

On souffle 30sec avec la Copa Argentina avant d'attaquer le gros morceau : les 32e ont commencé, et on a vu 2 surprises en 3 matchs : la défaite du vainqueur en titre Central dont j'ai déjà parlé, et celle de Tigre 3-0 face à Estudiantes de Buenos Aires, de 3e division. Banfield a lui gagné tranquillement 3-0 face à la Juventud Unida, pensionnaire de 2e division. Suite des matchs courant mars si tout va bien. 


Bon. Vous êtes prêts ? C'est l'heure du dessert. La phase de poule de la Libertadores commence ce soir, et je suis comme un fou. 
4 équipes passées par la phase de qualif ont rejoint les 28 déjà qualifiées : l'Atlético Mineiro, Melgar, le petit poucet chilien Palestino - qui a sorti Talleres 4-3 sur les 2 matchs au dernier tour - et les Paraguayens de Libertad. 
Du coup, niveau qualifiés, par pays ça donne :

- Brésil (7 équipes) :
      - Atlético Paranaense (champion de la Sudam)
      - Palmeiras (champion du Brésil 2018)

      - Cruzeiro (vainqueur de la Coupe du Brésil 2018) 
      - Flamengo (vice champion du Brésil 2018)
      - Internacional (3e 2018)
      - Grêmio (4e 2018)
      - Atlético Mineiro (6e 2018)


- Argentine (6 équipes) : 
      - River (champion d'Amérique après avoir gagné la finale face à son éternel rival)
      - Boca (champion d'Argentine)
      - Godoy Cruz (Vice-champion d'Argentine)
      - San Lorenzo (3e d'Argentine)
      - Huracan (4e d'Argentine)
      - Rosario Central (vainqueur de la Coupe d'Argentine)

- Chili (3 équipes)
      - Universidad Catolica (champion du Chili)
      - Universidad de Concepcion (vice-champion du Chili)
      - Palestino (vainqueur de la Coupe du Chili)

- Paraguay (3 équipes)
      - Olimpia (champion de l'Apertura et de la Clausura)
      - Cerro Porteño (2e à la table cumulée)
      - Nacional (4e à la table cumulée)

- Pérou (3 équipes)
      - Sporting Cristal (champion du Pérou)
      - Allianza Lima (Vice champion)
      - Melgar (3e du championnat)

- Bolivie (2 équipes)
      - Jorge Wilstermann (Champion de l'Apertura)
      - San José (champion de la Clausura)

- Colombie (2 équipes) 
      - Deportes Tolima (champion de l'Apertura)
      - Zamora (champion de la Finalizacion)

- Equateur (2 équipes)
      - Liga de Quito (Champion d'Equateur)
      - Emelec (Vice champion)

- Uruguay (2 équipes)
      - Peñarol (champion d'Uruguay)
      - Nacional (vice champion)

- Venezuela (2 équipes)
      - Zamora (Champion du Venezuela)
      - Deportivo Lara (Vice Champion)

Voilà les 32 équipes donc. Un nombre d'équipes par pays très déséquilibré, ce qui est très critiqué en Amérique du Sud, avec 40% des équipes qui viennent soit du Brésil soit d'Argentine. Cet avantage plus les moyens des clubs de ces deux pays assez largement supérieurs à ceux des autres équipes font qu'il y a de fortes chances qu'un d'eux remporte le trophée, dans une première finale unique au Chili. Mais on jettera un oeil à certaines équipes comme Junior qui a fait un très beau parcours en Sudamericana, ou Olimpia qui marche sur son championnat et en a fait un vrai objectif. On regardera aussi les clubs Boliviens et Péruviens qui sont toujours difficiles à jouer chez eux en raison de l'altitude, puis on fera gaffe aux matchs au Vénézuela, qui peuvent être un peu tendus vue la situation actuelle... Et puis bien sûr, les Chiliens, qui vont tout faire pour jouer la finale à la maison, même si, pour être honnête, je leur donne pas énormément de chances. 

Côté argentin, évidemment les meilleures chances vont venir des 2 dernier finalistes. Pour les 4 autres, on l'a vu, c'est pas franchement la fête en ce moment, Huracan, San Lorenzo et Central sont dans une forme pourrie et Godoy Cruz végète en fin de classement. L'avantage des 3 derniers c'est qu'ils n'ont plus rien à jouer en championnat et sont tranquilles aux promedios, ils pourront donc mettre tous leurs efforts dans cette compétition. Pour Huracan, le cumul des deux va être plus compliqué (il leur faut assurer une place dans les 9 pour se qualifier pour la Sudamericana). A voir également les objectifs de chacun lorsque commencera la toute nouvelle Coupe de la Superliga. 
Cette phase de poules conditionnera de toute façon le 2e semestre, rares étant les équipes, en Argentine en tout cas, qui peuvent jouer les premiers rôles en Championnat et en Libertadores et des choix devront être faits. D'autant que comme souvent, les équipes ayant brillé au premier semestre risquent de se faire piller par les Européens, salauds que nous sommes. 

Je termine avec les poules, et je reviens vous embêter la semaine prochaine avec les premiers résultats et enseignements :

Groupe A : River Plate, Internacional, Alianza Lima, Palestino
Groupe B : Cruzeiro, Emelec, Huracan, Deportivo Lara
Groupe C : Olimpia, Cristal, Godoy Cruz, Universidad de Concepcion
Groupe D : Peñarol, Flamengo, Liga de Quito, San Jose
Groupe E : Nacional, Cerro Porteño, Zamora, Atlético Mineiro
Groupe F : Palmeiras, San Lorenzo, Junior, Melgar (je le kiffe bien ce groupe...)
Groupe G : Boca, Athletico Paranaense, Jorge Wilstermann, Tolima
Groupe H : Grêmio, Universidad Catolica, Central, Libertad (le groupe le plus relevé à mon avis)

On commence donc ce soir avec 6 matchs, dont le déplacement d'un des principaux favoris, Flamengo, en Bolivie, le déplacement de San Lorenzo au Pérou pour jouer Malgar, ou encore celui de Boca à Jorge Wilstermann qui, il n'y a pas si longtemps en avait collé 3 à River sur les hauteurs de Cochabamba (2500m d'altitude) - avant d'en prendre 8 au retour, certes. River justement jouera demain soir, en déplacement à l'Alianza Lima.

Allez, place au jeu. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Partager ce message


Lien à poster

Il doit y avoir un truc qui m'échappe. Tucuman est d'abord revenu à égalité avec Boca et se retrouve ensuite de nouveaux à deux points de son adversaire alors qu'un des buts (superbes) que tu proposes à été marqué lors de la victoire de Tucuman à Banfield. J'ai du mal à comprendre comment ils ont de nouveau perdu deux points sur Boca alors :unsure2:

 

Partager ce message


Lien à poster
il y a 6 minutes, elkjaer a dit :

Il doit y avoir un truc qui m'échappe. Tucuman est d'abord revenu à égalité avec Boca et se retrouve ensuite de nouveaux à deux points de son adversaire alors qu'un des buts (superbes) que tu proposes à été marqué lors de la victoire de Tucuman à Banfield. J'ai du mal à comprendre comment ils ont de nouveau perdu deux points sur Boca alors :unsure2:

 

Victoire à Boca 2-1 en match en retard => ex aequo 
Match nul 0-0 face à Argentinos Juniors puis victoire 2-1 à Banfield aux J20 et J21 pendant que Boca gagnait deux fois. 

Partager ce message


Lien à poster
Il y a 21 heures, Flolynyk a dit :

Victoire à Boca 2-1 en match en retard => ex aequo 
Match nul 0-0 face à Argentinos Juniors puis victoire 2-1 à Banfield aux J20 et J21 pendant que Boca gagnait deux fois. 

:thumb:

 

Partager ce message


Lien à poster

Magnifique trio argentin, les 3 clubs engagés hier ont fait 0-0. :ninja: 

Partager ce message


Lien à poster

 

il y a 3 minutes, MilGeeking a dit :

1 but sur les 3 premiers matches de la Libertadores 2019, c'était bien  :ninaj:

 

Plus serieusement, le match en Bolivie se jouait à 3700m (San José - Flamengo) et les péruviens de Melgar jouent à Arequipa à 2335m. Contre des équipes de Buenos  Aires et de Rio de Janeiro

 

il y a 1 minute, Flolynyk a dit :

Magnifique trio argentin, les 3 clubs engagés hier ont fait 0-0. :ninja: 

:grin:

Partager ce message


Lien à poster

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...