Jump to content

Le topic de Donald Trump


LaCroix

Recommended Posts

il y a 2 minutes, Akinsson a dit :

Je l'ai mise à jour toujours pareil :unsure2:

bizarre ça !

si tu fais clic droit sur ton écran noir, ça te donne ses paramètres ?

ça me semble logique que le problème vienne de là vu que ça marche sur aucun navigateur...

mais bon jsuis pas experte :grin: 

il y a 7 minutes, Akinsson a dit :

Mais bon après, pendant 2 ans j'ai pas pu aller sur les sites de yahoo sur mon ordi donc je me plains pas trop :grin: 

t'as changé d'ordi ? :ninja: 

Link to comment
il y a 2 minutes, elmö a dit :

bizarre ça !

si tu fais clic droit sur ton écran noir, ça te donne ses paramètres ?

ça me semble logique que le problème vienne de là vu que ça marche sur aucun navigateur...

mais bon jsuis pas experte :grin: 

t'as changé d'ordi ? :ninja: 

J'ai la dernière version d'installée. 

Par contre je viens d'apercevoir au début du lancement de la page le logo quand Adobe fail en effet :grin: 

Du jour au lendemain j'ai les pages web de la fantasy qui se sont mises à marcher normalement j'ai rien compris :ninaj: 

Link to comment
il y a 2 minutes, Akinsson a dit :

J'ai la dernière version d'installée. 

Par contre je viens d'apercevoir au début du lancement de la page le logo quand Adobe fail en effet :grin: 

Du jour au lendemain j'ai les pages web de la fantasy qui se sont mises à marcher normalement j'ai rien compris :ninaj: 

si t'as accès aux paramètres, décoche l'accélération matérielle pour voir 

il y a 1 minute, LaCroix a dit :

New York pour Clinton, les Etats de bouseux pour Trump, ça s'équilibre.

(mais si jamais je vous dérange je peux aller poster dans un des topics fantasy :ninja: )

nan c'est bon je vais me coucher :ninja: 

Link to comment
il y a 5 minutes, LaCroix a dit :

New York pour Clinton, les Etats de bouseux pour Trump, ça s'équilibre.

(mais si jamais je vous dérange je peux aller poster dans un des topics fantasy :ninja: )

:grin: 

Je vais essayer ça demain (je ne vois pas paramètres s'afficher)

 

En tout cas elle a pas gagné comme c'était prévu, elle risque de perdre l'Ohio et North Carolina. -_- 

Edited by Akinsson
Link to comment
il y a 5 minutes, Akinsson a dit :

:grin: 

Je vais essayer ça demain (je ne vois pas paramètres s'afficher)

 

En tout cas elle a pas gagné comme c'était prévu, elle risque de perdre l'Ohio et North Carolina. -_- 

Elle a même perdu l'Arkansas, l'Etat de naissance de Bill. Et oué, si elle perd l'Ohio et la Caroline du Nord, ça va commencer à tourner à la branlée (le Texas est pour Trump) et ça va faire de l'huile chez les démocrates :grin:

Link to comment

Ça commence à puer cette histoire :grin:

Elle a quasiment perdu la Floride et elle en train de perdre le New Hampshire et la Caroline du Nord soit les 3 swing states les plus importants. Ajouté à ça la Virginie qui est presque perdue aussi et le Wisconsin et le Michigan qui commence à sentir le caca tout mou, c est pas bn signe pour Clinton...

Link to comment
à l’instant, elkjaer a dit :

Un climatossceptique de retour à la Maison Blanche. On va droit dans la merde cette fois.

C'est encore bien trop tôt pour déduire quoi que ce soit de définitif. -_-

Mais avec Bernie, ça serait déja plié depuis un moment, et ça c'est vraiment le seul truc qui me fait chier. Truquer la primaire démocrate pour être ridicule à la fin (parce que oué, même si elle gagne, elle aura été tout simplement ridicule et son mandat va être un carnage aussi), quel gâchis... :(

Link to comment
il y a 1 minute, LaCroix a dit :

C'est encore bien trop tôt pour déduire quoi que ce soit de définitif. -_-

Mais avec Bernie, ça serait déja plié depuis un moment, et ça c'est vraiment le seul truc qui me fait chier. Truquer la primaire démocrate pour être ridicule à la fin (parce que oué, même si elle gagne, elle aura été tout simplement ridicule et son mandat va être un carnage aussi), quel gâchis... :(

Clinton n'a pas été ridicule. Elle a juste beaucoup trop de casseroles plus la caravane de l'establishment à tirer.

Bernie aurait eu à affronter la même base électorale de Trump et aurait pris des coups dans son propre camp. Cela aurait été compliqué pour lui aussi malheureusement.

Là où je pense que tu te trompes c'est que l'ère n'est pas à n'importe quel changement.

Trump après le Brexit, c'est vraiment l'ère du changement populiste et cela n'augure rien de bon.

Link to comment
il y a 22 minutes, elkjaer a dit :

Clinton n'a pas été ridicule.

T'as le droit de le penser. T'as le droit aussi de penser qu'elle n'est pour rien dans ses "casseroles", mais je pense qu'elle a au contraire tellement de responsabilités dans tout ça (l'affaire des mails - bien plus graves que beaucoup de gens n'ont bien voulu le dire de ce côté-ci de l'Atlantique -, le trucage de la primaire démocrate, ses mensonges sur son état de santé, son appartenance à cet establishment si détesté des peuples en général qu'elle a plus qu'assumé puisqu'elle en a fait un de ses arguments principaux - tout ce que les Etats-Unis comptent de people, tous les médias, tous les principaux groupes économiques ou presque l'ont soutenu - ) et qu'elle a engagé tellement d'argent dans cette campagne (on a quand même atteint des records hein, et tout ce pognon au final, qu'elle a pas sorti de sa propre poche mais qu'elle est allée collecter chez des donateurs, il y a des chances pour qu'il ait été balancé par les fenêtres pour rien, et tu trouves que c'est pas ridicule?) que si elle lui colle pas une branlée elle est ridicule.

Quand tu vois qu'elle a eu à faire face à un adversaire qui a insulté tour à tour absolument TOUTES les communautés qu'elle aurait dû se mettre dans la poche, le fait de pas gagner cette élection avec 60 ou 70 électeurs d'avance est un échec considérable.

il y a 22 minutes, elkjaer a dit :

Bernie aurait eu à affronter la même base électorale de Trump et aurait pris des coups dans son propre camp.

Justement, l'astuce est là: Trump serait devenu (malgré lui) le candidat du système, et toute sa campagne se serait effondrée comme un château de cartes. Si il n'a pas d'establishment contre qui agiter ses petits bras, il n'a plus la moindre crédibilité comme "candidat anti-système". Il l'a d'ailleurs très bien compris en faisant en s'adressant directement en fin de campagne à l'électorat de Sanders, alors que Clinton les a toujours méprisé (de la même façon en fait que le PS méprise ce qu'ils appellent systématiquement "l'extrême gauche" en France).

Sanders avait de plus une expérience considérablement plus importante que Clinton dans les campagnes électorales dans lesquelles il a toujours excellé (les résultats qu'il a obtenu tout au long de sa carrière avec les moyens dont il disposait ont toujours été assez incroyables). Je pense que tu te rends pas compte à quel point ce mec est un orateur incomparablement plus brillant que Clinton ou Trump, et à quel point il aurait purement et simplement laminé Trump lors des débats (alors que Clinton, que les médias français ont systématiquement présenté comme ayant survolé les débats, a été vue comme extrêmement laborieuse là-bas).

il y a 22 minutes, elkjaer a dit :

Là où je pense que tu te trompes c'est que l'ère n'est pas à n'importe quel changement.

Trump après le Brexit, c'est vraiment l'ère du changement populiste et cela n'augure rien de bon.

C'est peut-être aux gens de la génération des gens qui approchent la quarantaine de se rendre compte d'à quel point leurs considérations sont éloignées de celles des trentenaires et moins.

Pardon de te le dire aussi froidement, mais le climat, l'environnement, la nature, c'est le dernier des soucis de tout un tas de gens qui n'ont absolument aucune confiance en leur propre avenir. De la même manière que ça me parait assez amusant (sisi, "amusant", je suis très cynique tu dois le savoir maintenant ^^) de voir que c'est toujours les mêmes qui nous donnent toujours les mêmes leçons, toujours de la même façon, alors que c'est eux qui nous ont conduit où on est (je parle de générations et pas de personnes là hein ;) ).

Tiens ba le mec sur CNN vient de confirmer ce que je disais: les swing-states qu'Hillary est en train de perdre étaient des Etats où Sanders s'était imposé assez nettement lors de la primaire (et des bastions d'Obama qui les avait largement gagnés en 2008 et 2012), et Hillary est en train de se faire laminer dans la plupart des Etats qu'elle-même a emporté lors de la primaire.

Edited by LaCroix
Link to comment

Quand je dis que Clinton n'a pas été ridicule je parlais de la campagne. Bien sûr qu'elle est responsable de ses propres casseroles. Et c'est la seule bonne nouvelle: elle se casse la gueule après avoir cadenassé la primaire démocrate. L'aristocratie démocrate (et républicaine par la meme) n'avait pas senti le coup venir ou du moins pensait pouvoir s'en tirer à moindre frais. Déroute ô combien méritée.

Trump ne serait jamais devenu le candidat du système aux US face à Bernie parce que le fait d'être riche aux US n'est pas considéré comme un signe de proximité et connivence avec le pouvoir. Par ailleurs une grande partie de sa base est séduite par son discours populiste tout autant que par sa non-appartenance a l'élite politique du pays. Il aurait eu beau jeu de jouer sur le parcours d'élu de Sanders. 

Mais on parle d'une fonction là donc inutile d'être d'accord si ce n'est sur le fait que Sanders était évidemment le seul choix intéressant à la ligne de départ.

Quand à la comparaison trentenaire quarantenaire, je ne la trouve pas si judicieuse. Quand je parle du climat pour cette élection c'est parce que pour nous et pour la plupart des gens dans le monde c'est là que résidera probablement la principale différence entre un mandat Clinton et un mandat Trump.

Sinon je place la misère aux côtés de l'environnement dans le rayon des priorités. Et l'une des premières conséquences d'un environnement dégradé et du réchauffement climatique c'est souvent un accroissement de la misère. Les deux sont intimement liés. 

Bref je souscris volontiers au rejet de l'aristocratie politique mais je suis totalement affligé et profondément inquiet par la réponse populiste qui me semble aujourd'hui la seule en mesure de s'y substituer.

Bref on est dans un format bien connu de pouvoir décadent remplacé par un pouvoir populiste et suivi d'une bonne guerre :yaisse:

 

Link to comment
il y a 3 minutes, elkjaer a dit :

Trump ne serait jamais devenu le candidat du système aux US face à Bernie parce que le fait d'être riche aux US n'est pas considéré comme un signe de proximité et connivence avec le pouvoir. Par ailleurs une grande partie de sa base est séduite par son discours populiste tout autant que par sa non-appartenance a l'élite politique du pays. Il aurait eu beau jeu de jouer sur le parcours d'élu de Sanders.

Quand je dis qu'il le serait devenu de fait, ce que je veux dire c'est que Sanders aurait été tout aussi rejeté par l'appareil démocrate que Trump ne l'a été par l'appareil républicain (y a qu'à voir comment Clinton s'est retrouvée choisie: grâce aux super-délégués, qui ne sont pas élus par le peuple mais choisis par le parti...), sauf que là où il est certain que les républicains n'auraient jamais fait la course pour Clinton ou Sanders, y aurait eu un paquet de démocrates qui auraient pas hésité à dire publiquement que bon, Trump, c'est pas si mal, lui au moins il est pas communiste.

Il pouvait pas jouer la carte du "je suis seul contre tous, vous voyez, tout le monde est contre moi", qui est à peu près la seule qu'il a joué tout au long de la campagne (que ce soit lors des primaires ou lors de la "vraie" campagne) puisqu'en face de lui il aurait eu quelqu'un qui pouvait dire exactement la même chose, puisque ses différents mandats Sanders était allé se les chercher sans appareil derrière lui (il n'a rejoint les rangs des démocrates que pour participer à la primaire hein).

C'était non seulement le candidat parfait parce qu'il proposait vraiment d'apporter des idées nouvelles sur la scène politique américaine, mais en plus il était vraiment l'anti-Trump par excellence. Y avait pas mieux pour faire face.

il y a 13 minutes, elkjaer a dit :

Quand à la comparaison trentenaire quarantenaire, je ne la trouve pas si judicieuse. Quand je parle du climat pour cette élection c'est parce que pour nous et pour la plupart des gens dans le monde c'est là que résidera probablement la principale différence entre un mandat Clinton et un mandat Trump.

La principale différence entre un mandat Clinton et un mandat Trump, c'est qu'une est interventionniste et va-t-en-guerre à outrance pendant que l'autre est beaucoup plus prudent. Hillary n'a rien, mais alors vraiment rien d'une écolo, mais elle prône l'interventionnisme à tout va. Très sincèrement, je suis pas sur que la présence de Trump à la Maison-Blanche serait beaucoup plus catastrophique à court-terme pour le reste du monde que la présence d'Hillary dans la mesure où je suis pas sûr qu'elle gratterait moins facilement l'allumette qui mettra le feu aux poudres que lui.

Mais sur le reste, ils ont des positions extrêmement proches. C'est pour ça que les ricains préfèrent mettre quelqu'un qu'ils croient capables de dire à tout le monde d'aller se faire foutre plutôt que de mettre quelqu'un qui fera dans le consensus mou (tiens, ça me rappelle des trucs ça :ninja: ).

Bon, Trump gagne la Caroline du Nord, est en passe de prendre le Michigan, le Wisconsin et la Floride, va peut-être prendre la Pennsylvanie, heureusement qu'il reste la Californie à Clinton mais ça peut très vite tourner à une immense humiliation là...

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...