Aller au contenu

Messages recommandés

Il y a 11 heures, LaCroix a dit :

C'est pas exactement ce sur quoi je mettais le doigt. Oui, je suis le premier à avoir dit qu'à 25 millions fallait s'en débarrasser tout de suite et l'amener à l'aéroport vu que ce qu'il montrait depuis 2 saisons était largement pas à la hauteur d'une telle somme.

Sauf que, le truc c'est justement ça: on a vu pendant 1 an et demi qu'on tenait un crack, un futur énorme défenseur, potentiel candidat à au moins le Top 5 des défenseurs centraux français (ce qui est pas rien vue la concurrence). Et qu'il a stagné, puis carrément régressé, et a de nouveau repris sa progression dès qu'il est parti de chez nous, comme de nombreux autres l'ont fait avant lui (pour différentes raisons et à différentes échelles certes, mais au cours de l'ère Sadran finalement on en a vu un bon petit paquet avoir ce parcours-là).

Donc le problème, qu'on ne cherche visiblement absolument pas à résoudre dans ce club puisque ça fait presque 20 ans que c'est comme ça, est le suivant: comment faire en sorte que nos jeunes joueurs continuent à avoir une courbe de progression positive? Sans aller jusqu'au niveau qu'il a aujourd'hui avec West Ham, celui qu'a Ben Yedder avec Séville ou celui qu'a Lafont avec la Fio, on peut quand même se poser des questions sur notre façon de bosser non?

Je crois franchement que t'as oublié à quel point Capoue était fort avec le TFC. Même lors de ses apparitions en équipe de France il surnageait alors qu'il avait 24-25 ans. Il avait dans les jambes une carrière assez nettement supérieure à celle de Sissoko. Lui pour le coup il s'est planté tout seul juste parce qu'il avait rien dans le crâne, mais c'est un peu le contre-exemple à tout ça.

Ok c'est plus clair pour moi, merci.

Alors autant je suis d'accord sur le fait qu'on pousse pas nos jeunes au bout de leur potentiel, autant j'aurais tendance à pas mettre ça sur le dos du club, ou en tout cas pas du volet "politique de formation".

D'abord parce que je considère que la seule manière de progresser quand t'es un jeune à fort potentiel, c'est d'être confronté tout les jours à une concurrence au moins de ton niveau, et de jouer auprès du coup de joueurs plus expérimentés qui vont te transmettre tout en te poussant un peu dans tes retranchements. Au Tef, depuis maintenant bien 10 ans et la génération dorée des Sissoko, Capoue et M'bengue,  nos jeunes arrivent en équipe une non pour jouer la concurrence, mais pour prendre la place presque immédiatement de titulaires en place trés faibles: autrement dis, les jeunes au TFC arrivent dans un groupe pro avec  immédiatement le statut de titulaire en puissance, voire de sauveur du club . C'est ce qui s'est passé avec Capoue et Sissoko à leur époque, puis Diop et Lafont, et enfin récemment  le magnifique exemple de Todibo ,dont le cas du statut de non pro est certes un problème, mais de toutes manières on aurait fait que retarder l'échéance du conflit avec son agent , vu que comme tout ses prédécesseurs, il suffit à Todibo de montrer au moins un niveau correct pour se retrouver bombarder titulaire et en position de négocier un gros salaire sans même avoir fait 10 bon matchs en Ligue 1 dans sa carrière.

Pas ou peu de concurrence, un niveau global d'effectif assez faible (surtout de manière persistante dans le secteur défensif) , tout ça fait que tes jeunes, de fait , apprennent moins vite, et pour peu qu'ils aient le tempérament à se laisser vivre, se contente de jouer à 50 ou 70% et sont de toutes façons sûrs de jouer.

Ensuite, ce que tu relève avec beaucoup de justesse au niveau du Tef, et que je viens aussi de mettre en avant, on peut aller au delà du contexte toulousain et le transposer à l'échelle de la Ligue 1 : à l'exception de deux ou trois clubs ( Lyon, Monaco récemment, Rennes et encore...) , tout les clubs "formateurs" de Ligue 1 voient leur jeunes prometteurs en général assez vite dépassé le niveau global d'effectifs faibles dans l'ensemble, et vite devoir partir à l'étranger pour arriver dans des effectifs plus fournis, des contextes sportifs plus concurrentiels , là ou en général tu vois vite émerger et progresser le jeune qui a vraiment du talent et qui a faim (Sissoko, Ben Yedder) ou stagner celui qui au contraire, a pas ce qu'il faut dans la tête pour aller plus loin avec ses qualités (Capoue, Tabanou...). Mais à la rigueur, si Ben Yedder ou Diop montre une nouvelle dimension à l'étranger, je pense que ce soit juste le problème du TFC qui fait qu'ils ne progressaient plus , c'est plus le problème du niveau global d'un championnat, et de la mentalité aussi qui existe en France en terme d'efforts et de professionnalisme chez les jeunes joueurs français.

Partager ce message


Lien à poster

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×