Jump to content
Doberman

Presse 2018-2019

Recommended Posts

Posted (edited)
il y a 28 minutes, Violet82 a dit :

La traduction est possible ??? Ou un resumé rapide ?? 😅

Thanks.

C'est le monde de Max Gradel et Toulouse y vit… dangereusement

L’Ivoirien a fait sensation depuis son retour en Ligue 1 après la Premier League et sa perte serait désastreuse.

Par Adam White et Eric Devin pour les nouvelles du football français

Adam White et Eric Devin

Lundi 11 mars 2019 à 15h42 GMTDernière modification le Mar 12 mars 2019 12h27 GMT

  •  
  •  
  •  
Actions
19
 

Max Gradel tente de soulever le ballon au-dessus de la tête de Cheick Traoré lors de la victoire contre Guingamp.  Max Gradel tente de soulever le ballon au-dessus de la tête de Cheick Traoré lors de la victoire contre Guingamp. Photographie: Rémy Gabalda / AFP / Getty Images

Wle football moderne caractérisé par ième intensité et idéaux collectifs, pour une équipe complètement dominé par un joueur est rare. Mais peu de clubs européens de football dépendent d'un seul homme autant que Toulouse à Max Gradel. Après des années d'abandon d'uneexistence en Ligue 1 via des évasions miraculeuses et des barrages pour la relégation, la perte potentielle de l'Ivoirien cet été pourrait être catastrophique pour le Stade Municipal.

Le statut talismanique n'est pas nouveau pour Gradel. Avant une mésaventure à Bournemouth, son temps à Saint-Étienne sous Christophe Galtier, actuellement entraîneur de Lille, était centré sur une chose: se qualifier pour la Ligue des champions. Le club le plus titré de la Ligue 1 à ce jour, Saint-Étienne, est un club fier et historique qui rassemble une base de supporters féroce, mais les incursions dans la compétition des meilleurs clubs d'Europe ont été rares ces derniers temps. Après la disparition de Pierre Emerick-Aubameyang et d’autres, Gradel est devenu l’épicentre des espoirs des Verts .   

Alors que ses collègues n’étaient peut-être pas du même niveau, mais que Galtier tirait le meilleur des ressources médiocres, Gradel gérait la pression avec expertise. Bien que Saint-Étienne soit à plusieurs reprises en-deçà du trio de tête, les succès remportés par Gradel ont convaincu Bournemouth de dépenser 7 millions de livres sterling pour acquérir ses services. Sans Gradel, Saint-Étienne aurait été considérablement amoindri par son leadership, ses objectifs et sa constance très difficiles à remplacer.

Après avoir rompu un ligament du genou lors de ses débuts à la maison en Premier League, lorsque Gradel a finalement retrouvé la forme, il s'est retrouvé à la marge et dépourvu de confiance en soi, de rythme et de forme. Incapable de s'affirmer sur la côte sud, après avoir discuté d'un déménagement avec plusieurs clubs de Ligue 1, Gradel a rejoint Les Violets au début de la saison dernière sous la direction de Pascal Dupraz, inspirant mais monodimensionnel.

Publicité

Dupraz avait en quelque sorte maintenu Toulouse dans la division un an plus tôt, après un retard de 10 points sur la sécurité, mais sa gestion féroce et son intensité agressive s’étaient vite estompés. Le club est tombé doucement sur la table après un début fulgurant l'année suivante et il incombait à Gradel de jouer et de diriger à son arrivée. Peut-être encapsulant sa carrière toulousaine, l’attaquant ivoirien a marqué le premier but lors de ses débuts au Parc des Princes, soulignant sa qualité et son intrépidité.

Toulouse a ensuite subi une campagne désastreuse. Dupraz a été remplacé par son assistant, Mickaël Debève, alors que l’équipe a chuté au 18e rang du tableau, ce qui les aurait relégués un an auparavant, mais ils sont au contraire devenus le premier bénéficiaire des barrages pour la relégation. Leur adversaire, Ajaccio, était privé de plusieurs joueurs suspendus et a été contraint de jouer son match à domicile à Montpellier à huis clos après une longue bagarre au tour précédent. Le superbe coup franc de Gradel a ouvert la marque et inspiré une victoire cumulative de 4-0.

 

Les membres du groupe ultra, Les Indians Tolosa, manifestent ce week-end.

 Les membres du groupe ultra, Les Indians Tolosa , manifestent ce week-end. Photographie: Rémy Gabalda / AFP / Getty Images

Après avoir commencé l'année dans les deux dernières places, Gradel, qui dirigeait son équipe vers la sécurité, était devenu un thème, tandis que ceux qui l'entouraient se fanaient. Bien que les huit buts marqués par Gradel aient fait de lui le meilleur buteur du club en Ligue 1, ses statistiques peu encourageantes dissimulent son influence sur l’équipe. dicter le jeu, donner l'exemple, lancer des attaques, maintenir la possession du ballon sous pression et mener des joueurs moins expérimentés à travers des jeux difficiles. Gradel s'est sacrifié discrètement pour l'équipe.

Publicité

Cependant, ayant été nommé capitaine, Gradel a assumé la responsabilité de presque tout depuis. La décision bizarre de réintégrer Alain Casanova, parti avec le club en relégation en 2015, en tant qu'entraîneur cet été, a vu l'équipe échouer. Sans les 10 buts et les quatre passes décisives de leur talisman à ce jour, Toulouse, qui siège actuellement à la 15ème place et qui n’est plus en danger, serait probablement parmi les trois derniers.

À Toulouse, les objectifs, les aides et l’influence de Gradel sont à remercier pour une foule de points qu’ils méritaient à peine. Un match nul contre Gradel face au 19e, Caen il y a deux semaines, a permis d'éviter que les TFC soient repris dans le combat pour la relégation, tandis qu'un autre niveleur tardif a assuré un match nul honorable à Reims le mois dernier. Lille, deuxième, gagne 2-1 en décembre, un but et une aide pour gagner un point contre Dijon deux semaines auparavant et un autre but égalisateur à Strasbourg avant le match nul 1-1 avant Noël soulignent tous l'importance de l'attaquant et sont déterminants. dans la mise en place d'un rodage relativement sans stress.

2673.jpg?width=460&quality=85&auto=format&fit=max&s=29f0227e941b1785f4431d1e6f3a99f0

 

 

Malgré la légère amélioration des résultats, tout n’est pas bon au Stade Municipal. Le groupe Ultra, Les Indians Tolosa , qui a placé des affiches "recherchées" avec le président du club, Olivier Sadran (censé être "le tueur de la passion") autour du terrain ce week-end, a organisé une manifestation pour dénoncer les mauvais résultats à plusieurs reprises lors de la défaite serrée de Guingamp. "Fatigués et résignés", selon un communiqué des Indiens, les 20 premières minutes ont été boycottées, tandis qu'une minute sarcastique d'applaudissements a eu lieu à la 40e session, soit le nombre moyen de points marqués par le club depuis la saison 2014/15.

Bien que 86% des fans interrogés sur LesViolets.com souhaitent que Casanova soit licencié, le manager est resté diplomate, affirmant que sa situation était "secondaire par rapport à celle de l'équipe et que son équipe était très inquiète pour l'avenir du club". l'été reste peu probable. Malgré la joyeuse scène des vestiaires après la victoire sur Guingamp, qui dépeint une équipe unie, s’ils perdent le joueur portant le brassard, ils n’auront peut-être pas autre chose à célébrer dans un avenir prévisible.


Points de discussion


 Après 28 matches la saison dernière, Lille s’est assis en deuxième position. Une équipe jeune et démesurée, dépourvue de confiance en soi et d’orientation après le sort désastreux de Marcelo Biesla, semblait vouée à la relégation avec le nouveau venu Christophe Galtier, qui avait sauvé et rajeuni Saint-Étienne près de dix ans auparavant, ne paraissant pas en mesure de réitérer cet exploit. Lille est maintenant deuxième top au même stade. Galtier a ajouté avec soin l'expérience, la régularité de jeunes talents et a profité de l'explosion de Nicolas Pépé. Le but de l'Ivoirien, son 17ème en Ligue 1, a assuré une nouvelle victoire à Saint-Étienne et un écart de sept points à la troisième place. Peu de joueurs dans le monde du football ont eu une meilleure année que Galtier.

 Lors de la promotion, Reims était organisée et têtue, mais rarement captivante. Cela importait peu à David Guion car les victoires sur Marseille et Lyon ont propulsé cette équipe vers l’Europe. Maintenant, les SDR commencent à évoluer. L'arrivée du milieu de terrain kosovare Arber Zeneli de Heerenveen, où il avait atteint le double de points pour les aides, a été une révélation. Sa vision, son rythme et son œil pour but se sont révélés incontrôlables. en créant trois et en marquant deux buts dans ses quatre derniers matchs, alors que Reims en a inscrit neuf dans cette manche invaincue. Malgré un tirage au sort frustrant à Dijon ce week-end, Zeneli (24 ans) a égalisé, avec le meilleur buteur Rémi Oudin (23 ans), l'attaquant Boulaye Dia (22 ans) et le talentueux milieu de terrain Mathieu Cafaro (21 ans) toujours en forme. regarder.

 Depuis sa victoire en Ligue 1 en 2009, Bordeaux a connu des difficultés. Récemment, le formulaire de relégation a entraîné des licenciements en mi-saison. Willy Sagnol, Jocelyn Gourvennec et Gus Poyet ont tous pris part à ce cercle vicieux. Avec les investisseurs américains GACP et le directeur général, Ricardo Gomes, licenciés alors que Les Girondins connaissaient de nouveaux problèmes, l'ancien entraîneur de la Fiorentina, Paulo Sousa, a été dévoilé ce week-end. La première tâche de Sousa sera de revigorer une base de fans exaspérée, mais à plus long terme, il devra faire pression pour l'Europe tout en se concentrant sur le développement de la jeunesse. Bien qu'il disposera de plus de ressources, ce sera un projet difficile et long. La prochaine implosion peut encore être dans quelques mois.

Guide rapide

Ligue 1 résultats

Spectacle

Pos Équipe P GD Pts
1 PSG 26 64 71
2 Lille 28 22 57
3 Lyon 28 14 50
4 Marseille 28 9 47
5 Reims 28 3 43
6 St Etienne 28 2 43
7 Montpellier 28 7 42
8 Rennes 27 3 40
9 Agréable 28 -8 40
dix Strasbourg 28 dix 38
11 Nimes 27 -2 36
12 Angers 28 0 35
13 Bordeaux 28 -3 33
14 Nantes 27 -3 31
15 Toulouse 28 -15 31
16 Amiens 28 -19 28
17 Monaco 28 -15 27
18 Dijon 27 -20 21
19 Caen 28 -16 20
20 Guingamp 28 -33 19
Edited by Mitch31
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Le 12/03/2019 à 06:58, kike a dit :

2 jours d'articles de Théo Faugères, de suite on se sent mieux, on est plus léger, on se remet à y croire 

Pour le coup, aucun "Oui" qui traîne dans l'entrevue. C'est perturbant...

Share this post


Link to post
il y a 27 minutes, Doberman a dit :

Pour le coup, aucun "Oui" qui traîne dans l'entrevue. C'est perturbant...

Non c est les ..... qui manque. Du coup Celine doit se retourner dans sa tombe..

Share this post


Link to post
il y a 10 minutes, Lopez a dit :

Non ce sont les ..... qui manquent

-_-

Share this post


Link to post
il y a 2 minutes, Doberman a dit :

-_-

T auras remarqué que j avais néanmoins  respecté l accord...du coup j ai fait retourner dans leur tombe une bonne partie de la pléiade :ninja: 

Share this post


Link to post
il y a une heure, Lopez a dit :

T auras remarqué que j avais néanmoins  respecté l accord...du coup j ai fait retourner dans leur tombe une bonne partie de la pléiade :ninja: 

 Pour un espagnol, c’est pas mal :ninja:

Share this post


Link to post
Il y a 3 heures, Casimir a dit :

 Pour un espagnol, c’est pas mal :ninja:

0n est loin du langage riberique @yoda

 

Share this post


Link to post
Il y a 5 heures, Lopez a dit :

T auras remarqué que j avais néanmoins  respecté l accord...du coup j ai fait retourner dans leur tombe une bonne partie de la pléiade :ninja: 

D'ailleurs si on attachait un aimant au squelette de Ronsard on aurait probablement de quoi fournir en électricité tout l'Indre et Loire :ninja:

 

Share this post


Link to post

Ahamada puis maintenant Somalia aimeraient revenir au tef...

c est le challenge annuel du maintien qui les attire, la vie pepere au club avec une direction placide, l envie de travailler avec casa, une vie sotfc?...

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
il y a 32 minutes, Lopez a dit :

Ahamada puis maintenant Somalia aimeraient revenir au tef...

c est le challenge annuel du maintien qui les attire, la vie pepere au club avec une direction placide, l envie de travailler avec casa, une vie sotfc?...

 

Après même si j adorai Somalia c est quand même pas les premiers de la classe qui veulent revenir

Share this post


Link to post
Posted (edited)
Il y a 5 heures, Lopez a dit :

Ahamada puis maintenant Somalia aimeraient revenir au tef...

c est le challenge annuel du maintien qui les attire, la vie pepere au club avec une direction placide, l envie de travailler avec casa, une vie sotfc?...

 

 

Il y a 4 heures, PHILOUDU14 a dit :

Après même si j adorai Somalia c est quand même pas les premiers de la classe qui veulent revenir

:grin: Sur. Jouer au téf c'est mieux qu'avec l'équipe de l'UNFP. Alors ils lancent un appel, font une tentative. La démarche est compréhensible, mais une issue favorable est peu probable. Devront trouver un autre club. Eventuellement si on descendait en L2, mais ce ne sera pas le cas.

Edited by CanisLupus

Share this post


Link to post
Il y a 6 heures, Lopez a dit :

Ahamada puis maintenant Somalia aimeraient revenir au tef...

c est le challenge annuel du maintien qui les attire, la vie pepere au club avec une direction placide, l envie de travailler avec casa, une vie sotfc?...

 

Ou alors juste un contrat pro ? :ph34r:

Share this post


Link to post

3 buts et 3 passes décisives en 29 matchs dans un championnat de troisième zone, ça donne quoi pour la L1 ?
1 but et 1 passe décisive?!

Bravo les recruteurs du TFC si vous le choisissez. Encore un joueur exotique.

Share this post


Link to post

Pour un milieu c'est pas mal, il a remporté la CAN avec le Cameroun en 2017 et Heart of Midlothian c'est plutôt un bon club, sans doute supérieur au Tef.

Je me rappelle de cette interview y'a quelques mois http://www.footmercato.net/autre-championnat/info-fm-a-la-rencontre-d-arnaud-djoum-taulier-du-milieu-d-heart-of-midlothian-et-du-cameroun_240166

Quelques extraits

Citation

FM : Hearts n’est pas épargné par les blessures. Le football écossais ce sont des matches tous les trois jours, une grosse intensité... À ce petit jeu-là, c’est le plus endurant qui gagne ?

AD : ces deux dernières semaines c’était un peu compliqué. Avec tous les blessés que l’on a, cinq ou six joueurs majeurs, des joueurs confirmés qui sont tous sur la touche, cela rend les choses un peu plus difficiles. Mais c’est le foot, il faut être prêt, les matches s’enchaînent, il faut faire avec. Ici, on a des périodes avec des matches tous les 2-3 jours, avec une intensité que l’on retrouve dans peu de championnats. On ne peut pas se dire avant un match : « celui-là je vais le gérer » Cela va à 2000 à l’heure des deux côtés. C’est, selon moi, le charme du football écossais.

FM : le football écossais est-il le kick-and-rush que l’on imagine, ou est-ce simplement une idée reçue ?

AD : c’est différent, un jeu très direct. Notre équipe joue au football, aujourd’hui on l’avait oublié. C’est ce qui fait la différence entre nous et d’autres petites équipes du championnat. Nous, je pense qu’on essaie de faire du jeu, de jouer au ballon. La réputation du jeu écossais a évolué. Ils ont amené beaucoup de joueurs étrangers, qui ont aidé à développer le football. Le joueur typiquement écossais est peut-être un peu plus direct, qui abuse des longs ballons et des courses vers l’avant. Le championnat est devenu un peu plus technique, il a évolué.

FM : ce soir, on a vu qu’il était difficile de laisser le ballon au sol. C’est pourtant le jeu que tu prônes. Dois-tu redoubler d’efforts pour t’adapter à ce championnat ?

AD : peut-être qu’une majorité des joueurs présents ce soir était un peu plus dans un style direct. Un style qu’on pourrait qualifier d’écossais. Un jeu direct, long. Mon jeu est un peu différent, j’essaie de jouer mon jeu, de ne pas trop m’adapter au jeu écossais. J’essaie au maximum de conserver ce que j’ai appris. Ce n’est pas facile. Ballon au sol, des petites passes, ne pas le perdre. De construire, de jouer. Mais je pense que dans notre championnat, dans des équipes comme le Celtic ou les Rangers il y a aussi de bons manieurs de ballon. Dans les plus petites équipes un peu moins. Mais ce n’est pas aussi facile d’attirer beaucoup de joueurs qui aiment ce genre de jeu. C’est un championnat physique, avec beaucoup d’impact. Mais je sais aussi me montrer rugueux. L’Écosse m’a rendu un peu plus agressif.

FM : tu portes le numéro 10 à Hearts, mais quel est ton poste de prédilection ?

AD : je suis assez polyvalent. Parfois c’est bien, parfois c’est moins bien. Je préfère jouer dans l’axe, je suis un joueur axial, relayeur, « box-to-box » comme on dit aussi. Le poste de numéro 8 est, je crois, mon meilleur poste. Le coach ici aime bien m’utiliser un peu partout. J’ai joué au milieu, j’ai joué à gauche, à droite, en dix...Il m’utilise un peu partout parce que je sais faire beaucoup de choses, mais parfois c’est mieux de jouer dans ta position de prédilection. Là où tu as tes habitudes. Quand tu bouges, tu perds parfois un peu tes repères. Mais quand le coach me donne un poste bien précis, je ne discute pas, je joue pour l’équipe, je donne mon maximum. C’est aussi ça la mentalité écossaise.

FM : pourquoi avoir fait le choix de rejoindre Heart of Midlothian, il y a maintenant 3 ans ?

AD : après une expérience de six mois en Pologne, j’ai eu cette proposition de découvrir le championnat écossais à Hearts. Je me suis renseigné sur l’histoire du club, que je ne connaissais pas trop au départ. En écosse, c’est vrai que le Celtic et les Rangers font un peu plus parler d’eux. Mais j’ai bien vu qu’Hearts était un club mythique, avec des traditions. Le projet sportif m’a intéressé, après des expériences de six mois en Turquie et en Pologne, je recherchais un projet plus stable. Hearts venait juste de remonter en première division, c’était le moment idéal pour les rejoindre. Et tout s’est très bien passé.

 

Share this post


Link to post

Oh putain il a fait une expérience en Pologne.
Furman a dû en toucher 2 mots à Sadran quand il était chez nous :ninja:

Share this post


Link to post

Le coach ici aime bien m’utiliser un peu partout. J’ai joué au milieu, j’ai joué à gauche, à droite, en dix...Il m’utilise un peu partout...

Bienvenu chez nous tu va voir ici c est pareil on a le meme coatch. Par contre ne compte pas jouer dans les buts.... On a déjà un avant centre

Share this post


Link to post

Tous ces cartons, dans un championnat britannique qui plus est ! Ça a l'air d'être un drôle, lui.  :o

Share this post


Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...