Jump to content

Rodez AF 1 - TFC 0 / 26è journée de L2


Résultat   

63 members have voted

You do not have permission to vote in this poll, or see the poll results. Please sign in or register to vote in this poll.

Recommended Posts

Il y a 2 heures, Valentine a dit :

Si tu n'as pas vu les images, tu ne peux pas te faire une idée précise des conditions. Perso, je n'avais jamais assisté à ça. Laisser un match pro se dérouler ainsi, c'est assez incroyable et moyennement respectueux. Peu de joueurs du dimanche auraient insisté dans cette tempête, ou alors pour délirer.

Quoi qu'il en soit, une fois ce match maintenu, il fallait l'aborder avec plus d'intelligence que le Tef et, comme Rodez a bien su le faire, se servir des éléments pour mettre en difficulté l'adversaire.

je viens de voir le résumé, il est vrai qu 'Eole était en forme samedi, mais ceci dit je n ai pas pu m'empêcher de constater que Rodez a eu un grand nombre d'occasions avec le vent favorable . Ce qui était loin d'être notre cas quand il soufflait pour nous. sans parler de l a passivité sur le but de Rodez ou on  laisse Bonnet tranquillement tirer

Link to post
il y a une heure, jerome69 a dit :

je viens de voir le résumé, il est vrai qu 'Eole était en forme samedi, mais ceci dit je n ai pas pu m'empêcher de constater que Rodez a eu un grand nombre d'occasions avec le vent favorable . Ce qui était loin d'être notre cas quand il soufflait pour nous. sans parler de l a passivité sur le but de Rodez ou on  laisse Bonnet tranquillement tirer

Heu, y'a 4 occases à tout péter, dans ce match, 3 pour Rodez et 1 pour Toulouse (le coup franc de VdB). "Grand nombre", c'est un peu exagéré. 

Mon regret est de ne pas avoir eu de corners en seconde période (un seul si j'ai bien compté) car la tentative de corner direct d'un Ruthénois en début de match est magnifiquement jouée (et oblige Dupé à une sacrée parade). J'espérais qu'on aurait la même mais en effet, au-delà du vent, l'équipe a été parfaitement inoffensive, hélas. 

  • Like 1
Link to post
Il y a 1 heure, jerome69 a dit :

on  laisse Bonnet tranquillement tirer

Ben disons que sans la glissade de Gabri, Bonnet aurait été moins tranquille! C'était pas le bon moment pour glisser, sans ça Bonnet ne marque pas car Gabri l'en aurait empêché! C'est couillon mais c'est comme ça 🙁

 

Link to post

C’est aussi et surtout une relance ratée de Sanna dans l’axe et ensuite vient la glissade de gabri car il est pris à contre pied par cette relance bidon et Bonnet ne contrôle pas le ballon et tire dans la foulée une patate dans la lucarne (qui pour info dupe est comme souvent avance dans le terrain).

Link to post
il y a 40 minutes, tad11 a dit :

Ben disons que sans la glissade de Gabri, Bonnet aurait été moins tranquille! C'était pas le bon moment pour glisser, sans ça Bonnet ne marque pas car Gabri l'en aurait empêché! C'est couillon mais c'est comme ça 🙁

 

Bref une soirée à oublier🙄

Link to post
Il y a 16 heures, jerome69 a dit :

je viens de voir le résumé, il est vrai qu 'Eole était en forme samedi, mais ceci dit je n ai pas pu m'empêcher de constater que Rodez a eu un grand nombre d'occasions avec le vent favorable . Ce qui était loin d'être notre cas quand il soufflait pour nous. sans parler de l a passivité sur le but de Rodez ou on  laisse Bonnet tranquillement tirer

 

Il y a 14 heures, Gollum a dit :

Heu, y'a 4 occases à tout péter, dans ce match, 3 pour Rodez et 1 pour Toulouse (le coup franc de VdB). "Grand nombre", c'est un peu exagéré. 

Mon regret est de ne pas avoir eu de corners en seconde période (un seul si j'ai bien compté) car la tentative de corner direct d'un Ruthénois en début de match est magnifiquement jouée (et oblige Dupé à une sacrée parade). J'espérais qu'on aurait la même mais en effet, au-delà du vent, l'équipe a été parfaitement inoffensive, hélas. 

Et il n'était pas du bon coté. Comme le vent soufflait vers le potau de corner en bas à gauche (en regardant la télé), celui de VdB, qui était contre le vent , a à peine dépassé la ligne latérale de la surface

Link to post
Il y a 17 heures, Dudu31 a dit :

C'est clair que Sanna fait une passe décisive, Bonnet aurait dû être pris par Diarra ou Amian , la glissade de Gabri est anecdotique car il était trop loin de Bonnet.

De mémoire, c'est Koné qui le suit, au tout petit trot...

Il y a 3 heures, Louvin a dit :

 

Et il n'était pas du bon coté. Comme le vent soufflait vers le potau de corner en bas à gauche (en regardant la télé), celui de VdB, qui était contre le vent , a à peine dépassé la ligne latérale de la surface

Toutafé... Il le fallait rentrant pied gauche donc côté droit du but (vu de face)... Peut-être si Moreira avait été un peu plus pressant. 

  • Thanks 1
Link to post
Le 21/02/2021 à 12:56, luca31TLSE a dit :

Avec des rafales entre 80 et 100KM/H le vent était plus qu'un détail, il ne permettait tout simplement pas de produire du jeu, que ce soit les 2 équipes j'ai pas vu des séquences de passes rapides comme nous sommes capable de le faire habituellement, 2 tirs cadrés contre 1, rien de plus, j'imaginerai pas payer pour voir ce type de spectacle qui n'était pas du foot , donc oui forcement les conditions météorologiques ont eu une conséquence, maintenant les absents vont rentrer et faudra enchainer une nouvelle série pour oublier ce non match: victoire impérative contre Amiens.

100 km/h :unsure2: ... 130 .. et pourquoi pas 200 km/h :ninaj:.? sur les site méteo pour 19h à 21h, le maxi enregistré a été de 81 km/h.

https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/20/fevrier/2021/rodez-marcillac/07552.html

On parle de rafales.  ce n'est pas constant. Ici, 10 min maxi / heure à plus de 65 km. Le reste c'était en dessous.

Le vent de base c'était 40 km . D'ailleurs, j'ai vu le gardien de Rodez atteindre plusieurs fois la médiane sur des dégagements de 6m . Pour ce qui on déjà joué contre un vent fort, c'est assez parlant .

Le vent était d'ailleurs légèrement faiblissant ( pointe à 92,5 km entre 17h et 18h, 10 min à plus de 72 km ).

Les CPA, tu peux tous les jouer à 2 si tu n'y arrive pas "normalement" : avec le nouveau règlement, on peut même jouer les 6 m à deux. 

avant il fallait au moins arriver à sortir le ballon de la surface, ce qui pouvait rendre un match vraiment injouable dans certaines conditions extrêmes (jamais vécu ni vu en France, mais il y a des vidéos ).

Après en L1, les stades sont fermés (peu de vent au niveau du sol), donc à priori  les joueurs et pas mal de supporter n'ont jamais vu un ballon qui roule seul lors d'une rafale de vent :unsure2: Au rugby, les stades sont plus souvent ouverts donc c'était assez classique de voir des ballons qui ne tenait pas debout à cause du vent (maintenant c'est peut être plus rare, avec les nouveaux T utilisés) ...

moi j'aime bien regardé des matchs dans des conditions particulières, car je considère que les capacités d'adaptations et donc d'intelligence de jeu sont primordiales dans le Foot.  Voir comment les équipes et les joueurs appréhendent les difficultés est pour moi toujours intéressant .

Voir comment vont faire des pros  (mêmes recettes connues en amateurs plus fréquemment confrontés à ces aléa ?) ou bien s'ils vont s'en sortir mieux  grâce à leur puissance de frappe, leur technique, des meilleurs consignes et tactiques particulières. 

Alors oui, le vent fort limite les possibilités (mais il en offre aussi), à puissance égale, à intelligences tactique et collective égales, elle nivelle toute les autres qualités . Mais à Rodez, on a bien vu une équipe plus convaincante que l'autre, ce n'était pas une loterie.

 

Link to post
il y a 42 minutes, Footballeur82 a dit :

100 km/h :unsure2: ... 130 .. et pourquoi pas 200 km/h :ninaj:.? sur les site méteo pour 19h à 21h, le maxi enregistré a été de 81 km/h.

https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/20/fevrier/2021/rodez-marcillac/07552.html

On parle de rafales.  ce n'est pas constant. Ici, 10 min maxi / heure à plus de 65 km. Le reste c'était en dessous.

Le vent de base c'était 40 km . D'ailleurs, j'ai vu le gardien de Rodez atteindre plusieurs fois la médiane sur des dégagements de 6m . Pour ce qui on déjà joué contre un vent fort, c'est assez parlant .

Le vent était d'ailleurs légèrement faiblissant ( pointe à 92,5 km entre 17h et 18h, 10 min à plus de 72 km ).

Les CPA, tu peux tous les jouer à 2 si tu n'y arrive pas "normalement" : avec le nouveau règlement, on peut même jouer les 6 m à deux. 

avant il fallait au moins arriver à sortir le ballon de la surface, ce qui pouvait rendre un match vraiment injouable dans certaines conditions extrêmes (jamais vécu ni vu en France, mais il y a des vidéos ).

Après en L1, les stades sont fermés (peu de vent au niveau du sol), donc à priori  les joueurs et pas mal de supporter n'ont jamais vu un ballon qui roule seul lors d'une rafale de vent :unsure2: Au rugby, les stades sont plus souvent ouverts donc c'était assez classique de voir des ballons qui ne tenait pas debout à cause du vent (maintenant c'est peut être plus rare, avec les nouveaux T utilisés) ...

moi j'aime bien regardé des matchs dans des conditions particulières, car je considère que les capacités d'adaptations et donc d'intelligence de jeu sont primordiales dans le Foot.  Voir comment les équipes et les joueurs appréhendent les difficultés est pour moi toujours intéressant .

Voir comment vont faire des pros  (mêmes recettes connues en amateurs plus fréquemment confrontés à ces aléa ?) ou bien s'ils vont s'en sortir mieux  grâce à leur puissance de frappe, leur technique, des meilleurs consignes et tactiques particulières. 

Alors oui, le vent fort limite les possibilités (mais il en offre aussi), à puissance égale, à intelligences tactique et collective égales, elle nivelle toute les autres qualités . Mais à Rodez, on a bien vu une équipe plus convaincante que l'autre, ce n'était pas une loterie.

 

Ah oui, d'accord :denys:

Link to post
Le 21/02/2021 à 08:25, RetourAuxSources a dit :

On pourrait imaginer dans un règlement futur un test du style poser le ballon, chronométrer 5 secondes, et voir si le ballon a bougé de plus d'un mètre, si tu veux un truc à peu près scientifique. (De toute façon c'est pas comme si rien n'était arbitraire au foot).

Aujourd'hui le (télé-)spectateur a une place importante dans le foot pro, et personne n'a envie de voir ce je-ne-sais-quoi qu'on a vu hier pendant 1h30, on a tous eu la désagréable impression qu'on se foutait de notre gueule, que c'était une caméra cachée géante.

Au moins ça n'aura pas servi à rien si ça permet de lancer une réflexion sur l'évolution du règlement dans ces cas-là, on entrerait dans l'histoire du foot :ninja: Sinon on a juste perdu notre temps et ça pourrait se reproduire dans le futur, super.

Intéressant, il reste plus qu'à développer le concept et à le vendre .

tu refais le test combien de fois ? avant le match ? pendant le match ? A quels endroits du terrain ? qui place le ballon ? sur une ligne, sur du sol nu ? sur de l'herbe plus ou moins haute ? dans un trou ? sur une bosse ?:ninja: un manuel de 70 pages ne serait pas de trop :love:

Parce que le vent, surtout quand c'est des rafales, c'est par définition inconstant et très variable.

Cas le plus facile, la "condition d'arrêt" est obtenue avant le match. Le départ du match pourra être retardé des 15 min réglementaires pour voir si le vent ne tombe pas  un peu ? on renvoie tous le monde chez lui ? on retente quand ?

si la "condition d'arrêt" survient en cours du match ? ça se complique :ninja:

ça rentre dans le cadre, d'une interruption de jeu (45 min réglementaire pour que la situation revienne à la normale, comme pour le brouillard , les pannes techniques , les orages ?) 

ou c'est arrêt définitif immédiat ? on garde le score ? on rejoue le match depuis le début ? on renvoie tous le monde chez lui ? celui qui mène gagne s'il reste moins de N minute ? on retente le lendemain ?

Il y a déjà la règle arbitraire du "rebond du ballon" ( cas terrain totalement imbibé, flaque, boue etc ). Avant le choix des endroits des tests est à l'appréciation de l'arbitre.  Le plus souvent, le match a lieu même si des zones plus ou moins périphériques sont injouables, l'arbitre estimant que les zones correctes sont suffisamment étendues, et il fait confiance à l'intelligence collective pour que les joueurs évitent ces zones :ninja:. En général, dans mon expérience, quand c'est limite, c'est une discussion à 3  (arbitre, et les 2 équipes), le plus souvent la volonté est de jouer (les équipes étant présente et prête, le public déjà à la buvette :ph34r: ).

Ces situations sont de plus en plus rares car les mairies ont l'arrêté municipal de plus en plus facile et bien souvent le match n'a pas lieu alors que le terrain était réglementairement praticable ( si suffisamment à l'avance, les équipes ne se déplace pas , sinon feuille de match et mise en tenue pour rien <_<) . 

Pas mal de clubs en abuse. Il y a des parades mais c'est compliqué et c'est surtout une bonne occasion de se fâcher avec les dirigeants adverses  :diable:

Après il y a le cas où les conditions se détériorent ( pluie diluvienne) en cours de match, on le voit même chez les pro, interruption possible , intervention des services techniques dans la limite des 45 min.  bref vive le Futsal :ninja:

Link to post

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...