Jump to content

Repêchage TFC Ligue 1


Recommended Posts

il y a 8 minutes, Will Oldham a dit :

Si on veut protéger ces clubs huppés, il faut mettre en place une ligue fermée, et personne n’en veut.

Pas suffisant à mon avis, en tout cas même une ligue fermée ne permettrait pas d'éradiquer les dettes causées par des gestionnaires incompétents et sortir les escrocs et opportunistes de ce milieu.

Il faut de manière globale que le foot devienne plus raisonnable, en terme de salaires, de transferts... que les clubs intègrent la formation avec pour objectif de sortir chaque saison des potentiels titulaires dans le groupe, les mettre en valeur quelques années puis les vendre à terme, un par saison en cas d'offre intéressante  permettant de faire tourner le centre de formation quelques années.

On voit qu'on peut recruter malin sans aligner des millions et que ce qu'on à dépenser dans un passé récent en transferts et salaires surcotés ne nous a apporté aucune garantie pour le maintien. Pour se protéger, plus qu'une ligue fermée il faut des compétences dans l'organigramme, des individus pragmatiques qui ne cèdent pas face à certaines exigences des agents ou autres, l'exemple des derniers investissements en transfert comme celui de Saïd est une aberration.

Link to comment

C'est bien de vouloir à tout pris remonter en L1 , mais le club est il pret pour cette aventure car il faudra passer à la caisse pour avoir une équipe compétitive ,  si c'est pour jouer les barrages toute la saison  autant rester en L2  une année de plus et renforcer l'équipe

  • Like 1
  • Hmmm 1
Link to comment
il y a 4 minutes, foototo a dit :

C'est bien de vouloir à tout pris remonter en L1 , mais le club est il pret pour cette aventure car il faudra passer à la caisse pour avoir une équipe compétitive ,  si c'est pour jouer les barrages toute la saison  autant rester en L2  une année de plus et renforcer l'équipe

A ce compte là je sais pas pourquoi on se serai fait chier à jouer la monté la saison dernière.....

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Crylol 1
  • Haha 1
Link to comment
il y a une heure, Casimir a dit :

La rivalité Bordeaux Toulouse, c’est une connerie sans nom. Comme toutes les rivalités sportives qui remontent à Mathusalem et dont beaucoup ignorent les raisons d’ailleurs. Ils sont rivaux parce que c’est comme ça et que ca la toujours été. C’est stupide. 

L’autre jour mon fils de 9 ans racontait à un éducateur du club qu’il aimait bien Dortmund et Schalke. L’autre lui dit très sérieusement que ça n’est pas possible. Qu’il ne peut pas aimer les deux. Quel abruti. 

Pourtant je suis attaché au Derby. La première date que je cherche c’est le match contre Bordeaux. 

Mais je te parle même pas que de rivalité sportive. 

Les bordelais se croient tout-puissants et les toulousains sont des semi-merdes.

C'est pas que pour le foot. 

Va y vivre qqs temps tu t'en rendras compte dès le 1er jour.

Alors je ne pleurerai jamais sur leurs sorts. Que la DNCG fasse juste son boulot.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
il y a 3 minutes, foototo a dit :

C'est bien de vouloir à tout pris remonter en L1 , mais le club est il pret pour cette aventure car il faudra passer à la caisse pour avoir une équipe compétitive ,  si c'est pour jouer les barrages toute la saison  autant rester en L2  une année de plus et renforcer l'équipe

Je pense qu'on à les compétences au club pour se renforcer raisonnablement sur certains postes si besoin pour la L1 : défenseurs central et latéral, milieu défensif plus remplacements numériques des départs (Koné, Adli) ainsi qu'un attaquant de qualité. La baisse des droits TV et crise va entrainer certains mouvements d'effectif avec peut être des opportunités, sans compter que Comolli à une vision internationale du marché, donc confiance la L1 ne peut pas se refuser sur le prétexte qu'on ne serait pas prêt.

Link to comment
Il y a 3 heures, Will Oldham a dit :

J’habite à Bordeaux depuis 25 ans (chacun sa croix…), donc je peux faire parler ma « petite » expérience. L’immense majorité des supporters des Girondins (j’en ai parmi mes amis, collègues et même ma belle-famille !) se contrefout du Derby de la Garonne. Ca nous « excite » davantage, probablement par une forme de jalousie du club d’à côté, légèrement plus titré.

Pour le reste, il est simplement normal de regretter la situation actuelle de ce club, qui s’est effondré en quelques années par l’action de quelques nuisibles, et qui pourrait laisser sur le carreau un grand nombre de salariés (certains seront recasés, et je leur souhaite, les autres…). Le fait qu’un club huppé puisse descendre d’une division ne me choque pas plus que ça, ce ne sont que des histoires de cycles. Si on veut protéger ces clubs huppés, il faut mettre en place une ligue fermée, et personne n’en veut.

On peut aussi regretter la situation globale des clubs français, peu reluisante (l’exemple du LOSC me semble assez emblématique en ce sens).

Bref, je serais hyper content que notre Téf remonte en Ligue 1 ; j’aurais préféré que ça soit une montée directe, mais si ça doit se passer comme ça, je ne cracherai pas dessus (on ne va quand même pas laisser notre place à Grenoble ?) 😉

Encore un qui n'a pas eu la chance de visiter notre fameuse salle des trophées... :ph34r:

Edited by Coolbool
Link to comment
il y a 38 minutes, luca31TLSE a dit :

Je pense qu'on à les compétences au club pour se renforcer raisonnablement sur certains postes si besoin pour la L1 : défenseurs central et latéral, milieu défensif plus remplacements numériques des départs (Koné, Adli) ainsi qu'un attaquant de qualité. La baisse des droits TV et crise va entrainer certains mouvements d'effectif avec peut être des opportunités, sans compter que Comolli à une vision internationale du marché, donc confiance la L1 ne peut pas se refuser sur le prétexte qu'on ne serait pas prêt.

Je suis assez certain que si on est en L1 l’année prochaine on a encore Amine Adli en prêt. Si c’est le Milan qui le prend il sera prêté une année dans une élite en France ou en Italie.

 

il y a 48 minutes, foototo a dit :

C'est bien de vouloir à tout pris remonter en L1 , mais le club est il pret pour cette aventure car il faudra passer à la caisse pour avoir une équipe compétitive ,  si c'est pour jouer les barrages toute la saison  autant rester en L2  une année de plus et renforcer l'équipe

On a déjà un certain nombre de joueurs au niveau, pour le reste la direction est loin d’être idiote, les plans ont été envisagés, les aménagements définis. 
 

et bien évidemment on est apparement de gros vautours:

https://www.webgirondins.com/actualite-girondins-le-tfc-en-embuscade-surveille-le-sort-des-girondins-de-bordeaux-111010

Edited by arnahud
Link to comment
il y a 12 minutes, SienKo a dit :

Attention, pavé, désolé pour la visibilité et la lecture.

Puisque c'est l'occasion d'apporter des connaissances et témoignages, voici donc ma contribution:
Suivant de près le football norvégien depuis quelques années et encore plus depuis deux ans, voilà comment fonctionne la gestion des finances des clubs là bas, de ce que j'en ai lu et compris:
La fédération gère directement un suivi régulier avec les clubs, à priori tous les trimestres avec à la clé une sorte de note, d'appréciation. Les comptes sont contrôlés de près et assidument afin de ne pas mettre la gestion du club en danger et surtout, pour l'avenir. Un barème de couleur est donné comme gage de "note" en fonction de la situation au moment du bilan trimestriel. Vert, tout va bien, la fédé invite logiquement à continuer sur cette trajectoire. Jaune, moins bien mais raisonnable, la fédé invite donc le club à rectifier la situation au plus vite, au pire sur deux ou trois bilans plus tard en fonction du contexte. Rouge, c'est danger (évidemment :grin:), le club n'est pas forcément sanctionné dans l'immédiat (ou pas en fonction du contexte à l'instant T ou si le club était déjà en jaune ou rouge au précédent bilan) et doit rectifier la situation au plus vite, auquel cas si ce n'est pas fait il y a une sanction avec retrait de points: soit tout de suite, soit en début de saison prochaine.
Cela reste à confirmer, je rapporte ça de ce que j'en ai compris en lisant souvent des infos sur le site de la fédé qui communique régulièrement avec la plus grande transparence, mais c'est la Norvège, normal.
Donc, ce système il a des avantages, d'une part la sanction a surtout une conséquence sur le terrain, ce qui peut également se discuter car les joueurs et les staff n'ont parfois pas la responsabilité de la situation. Mais elle permet malgré tout de ne pas instaurer une impunité sans pour autant impacter les salariés, bénévoles, éducateurs, etc
Cela permet aussi qu'il y ait donc de la transparence, de l'assiduité et une garantie que si ça ne va pas, il n'y a aucune raison de paniquer car ça ne peut que s'améliorer, sauf vraiment cas exceptionnel (les clubs rétrogradés c'est arrivé en Norvège mais c'est quand même assez rare).
En revanche, cela peut avoir à mon sens une conséquence indirectement handicapante, les contrôles et suivis sont tellement rigoureux, que cela empêche parfois des clubs de prendre des risques, car chacun son avis mais, la dette n'est pas forcément une mauvaise chose, à condition qu'elle soit bien gérée, anticipée, planifiée afin de passer un palier et garantir un avenir, par exemple. On le ressent cette saison en Eliteserien et Obos-Ligaen (D2), le mercato a été faiblard du moins pas dingue, certains clubs qui n'ont pas pu recruter convenablement, ont du mal à passer un palier sportivement et doivent même continuer à vendre dès que l'occasion se présente afin de satisfaire ces exigences précédemment expliquées. C'est avant tout dans le contexte actuel avec la situation covid évidemment mais pourtant, les clubs professionnels en cumulé ont fait plus de bénéfices qu'en 2019 et ce malgré le manque de billetteries, mais grâce aux droits TV (ou aux parcours en coupe d'Europe, Molde par exemple).
Cela rejoint aussi ce qui a été évoqué un peu plus haut avec pour objectif de garantir aux centres de formation d'exister et de perdurer. Il faut, à mon humble avis, instaurer des quotas dans les enregistrements des effectifs afin de s'assurer que des jeunes formés dans les clubs, restent minimum deux ou trois ans avant de partir ou bien tout faire pour les garder le plus longtemps possible (aussi pour préserver une identité club et arrêter ces transactions qui n'ont de sens que d'alimenter les uns et les autres). En Norvège, en temps normal donc hors covid, l'effectif enregistré doit être de 25 joueurs maximum avec 16 joueurs formés au pays et au moins deux joueurs formés au club.
Des solutions de la sorte, elles ne sont à priori pas si difficiles à mettre en place (à part enjeux économiques énormes de ce milieu particulièrement sclérosé), ce n'est qu'une question de volontés et de cohérences. Mais justement la dernière interview de Le Graet ne va pas dans ce sens, il se gargarise que des jeunes français de 18-19 ans jouent dans les grands clubs de Bundesliga par exemple, génial :doh:.

D'autre part, en ce qui concerne un témoignage cette fois ci plus proche du sujet de départ, lors de la descente en 2001 j'habitais temporairement dans le secteur de Marseille, durant le passage du collège et du lycée donc moyenne d'âge ado un peu abruti. C'est une période difficile d'un point de vu supporter, j'en avais pris plein la gueule de la part de mes camarades de classe avec gros foutage de gueule avec le National qui nous attendait, que de l'agressivité, de l'invective et de la raillerie. Lors d'AZF, pire, tous se sont foutus de ma gueule et ont regretté que toute la ville n'ait pas pétée, véridique. Évidemment, j'étais face à des cons et tous n'étaient pas comme ça, mais quand même, personne n'avait plaint ni pleuré le Tef d'être descendu si bas, au contraire.
Cela faisait suite aussi, au scandale des faux passeports où déjà certains clubs avaient bénéficié de souplesse de la part des instances, pas le Tef bien au contraire qui avait porté réserve sur certains points, de mémoire le club faisait parti des lanceurs d'alerte, corrigez-moi si je me trompe.
Depuis, bien des clubs ont pris cher en passant par Strasbourg, Sedan, Bastia, Cannes, Istres, Le Mans, sans oublier Luzenac dans un autre contexte. Entre temps, l'OM, Lille ou Bordeaux présentent des irrégularités depuis un moment déjà mais sont encore là et n'ont encore jamais été sanctionné. Aussi, il n'est pas rare de voir chaque année des clubs amateurs sanctionnés de contrôles de gestion des salaires ou rétrogradations dans des divisions inférieures.
Alors, ok, les premiers impactés seraient des éducateurs (ne pas les oublier, ce sont eux qui font vivre le football et les clubs notamment), les bénévoles, les salariés et dans une moindre mesure les supporters, mais c'est le jeu du football moderne, beaucoup sont déjà passés par là. Ou alors les instances doivent réformer un certain nombre de choses afin d'éviter des situations catastrophiques et qui augmentent chaque année pour les clubs français. Et puis, ça reste du football, combien de domaines de la société où des gens perdent leurs boulots suite à des incompétences de dirigeants qui ne pensent qu'à leurs tronches ou aux bénéfices ?
Je crois qu'il ne faut pas oublier ce côté là de la société en général (pas la banque :grin:), c'est la vie de tous les jours pour des malheureuses personnes qui n'ont rien demandé.

Alors voilà, si le Tef monte tant mieux, si non, tant pis. Ne pas oublier non plus que même si la descente de la saison dernière était logique, elle n'a pas été actée dans le cadre des règles. Aucune raison donc d'avoir la moindre honte de monter par un repêchage, c'est le football moderne où c'est chacun pour soi, alors, que le Tef en tant qu'institution avant tout, pense à soi.

Désolé pour ce pavé.

Gollum un commentaire ?:ninja:

  • Haha 2
Link to comment
il y a 12 minutes, SienKo a dit :

En Norvège, en temps normal donc hors covid, l'effectif enregistré doit être de 25 joueurs maximum avec 16 joueurs formés au pays et au moins deux joueurs formés au club.
Des solutions de la sorte, elles ne sont à priori pas si difficiles à mettre en place (à part enjeux économiques énormes de ce milieu particulièrement sclérosé), ce n'est qu'une question de volontés et de cohérences. Mais justement la dernière interview de Le Graet ne va pas dans ce sens, il se gargarise que des jeunes français de 18-19 ans jouent dans les grands clubs de Bundesliga par exemple, génial :doh:.

Je serai favorable sur le principe autant sur les 25 joueurs maximum et un % de formé au club, après juridiquement je vois pas comment on pourrait vis à vis de l'Europe refuser un contrat de travail sous prétexte qu'il n'est pas formé au pays.

Link to comment

Rien a ajouter à ce qui a été dit plusieurs fois plus haut.

Je me rappelle très bien de 2001.

Étudiant je me tapais les aller retour en train depuis Perpignan pour les matchs aux septs deniers après AZF.

Je n'ai pas vu de soutien des autres clubs de ligue 1

Merci Sainté pour ton gardien ukrainien et tes passeports a la con.

Si on monte ben je ne vais pas rougir et déplorer la Descente de Bordeaux.

Quand tu as un trou aussi béant de trésorerie et tu prenais des ben Arfa et compagnie alors que t'es dans le rouge c'est que tu mérites pas de gérer des comptes.

  • Like 5
  • Thanks 1
Link to comment

Je n'ai aucune animosité envers les girondins qui se retrouvent dans cette situation à cause d'une mauvaise gestion (on pourrait se retrouver dans le même cas dans quelques années) mais je ne comprendrais pas qu'on les sauve d'une relégation administrative alors que nous et d'autres clubs avons subi le même sort.

Après effectivement c'est triste pour les salariés du club qui eux n'ont rien demandé mais des salariés qui se retrouvent à la porte parce que les grands patrons ont décidé que l'herbe était plus verte ailleurs (et qu'elle leur remplirait mieux les poches) il y en a malheureusement tous les jours...

Edited by Romindus
Link to comment
il y a 1 minute, Dide31 a dit :

Lille demande 10M pour le lacher

On est d'accord que personne ne payera une telle somme.

Je vois pas comment tu peux forcer un coach à rester s'il ne le veux pas. C'est aller droit dans le mur.

Les clubs ont un pouvoir sur les joueurs qu'ils n'ont pas sur le coach principal.

Link to comment
Il y a 6 heures, Casimir a dit :

Oui mais les vrais responsables de se merdier, eux, sont bien tranquilles. Ceux qui trinquent n’y sont pour absolument rien. 

Désolé mais la liquidation eventuelles des Girondins ne me réjouit pas. En dehors du fait que c’est un club important pour le foot (et le premier qui m’a fait rêver, petit), je ne peux pas m’empêcher de penser à ceux qui vont payer pour les autres, salariés du club et supporters. 

Ah, je comprends mieux.

Link to comment
Il y a 2 heures, SienKo a dit :

Attention, pavé, désolé pour la visibilité et la lecture.

Puisque c'est l'occasion d'apporter des connaissances et témoignages, voici donc ma contribution:
Suivant de près le football norvégien depuis quelques années et encore plus depuis deux ans, voilà comment fonctionne la gestion des finances des clubs là bas, de ce que j'en ai lu et compris:
La fédération gère directement un suivi régulier avec les clubs, à priori tous les trimestres avec à la clé une sorte de note, d'appréciation. Les comptes sont contrôlés de près et assidument afin de ne pas mettre la gestion du club en danger et surtout, pour l'avenir. Un barème de couleur est donné comme gage de "note" en fonction de la situation au moment du bilan trimestriel. Vert, tout va bien, la fédé invite logiquement à continuer sur cette trajectoire. Jaune, moins bien mais raisonnable, la fédé invite donc le club à rectifier la situation au plus vite, au pire sur deux ou trois bilans plus tard en fonction du contexte. Rouge, c'est danger (évidemment :grin:), le club n'est pas forcément sanctionné dans l'immédiat (ou pas en fonction du contexte à l'instant T ou si le club était déjà en jaune ou rouge au précédent bilan) et doit rectifier la situation au plus vite, auquel cas si ce n'est pas fait il y a une sanction avec retrait de points: soit tout de suite, soit en début de saison prochaine.
Cela reste à confirmer, je rapporte ça de ce que j'en ai compris en lisant souvent des infos sur le site de la fédé qui communique régulièrement avec la plus grande transparence, mais c'est la Norvège, normal.
Donc, ce système il a des avantages, d'une part la sanction a surtout une conséquence sur le terrain, ce qui peut également se discuter car les joueurs et les staff n'ont parfois pas la responsabilité de la situation. Mais elle permet malgré tout de ne pas instaurer une impunité sans pour autant impacter les salariés, bénévoles, éducateurs, etc
Cela permet aussi qu'il y ait donc de la transparence, de l'assiduité et une garantie que si ça ne va pas, il n'y a aucune raison de paniquer car ça ne peut que s'améliorer, sauf vraiment cas exceptionnel (les clubs rétrogradés c'est arrivé en Norvège mais c'est quand même assez rare).
En revanche, cela peut avoir à mon sens une conséquence indirectement handicapante, les contrôles et suivis sont tellement rigoureux, que cela empêche parfois des clubs de prendre des risques, car chacun son avis mais, la dette n'est pas forcément une mauvaise chose, à condition qu'elle soit bien gérée, anticipée, planifiée afin de passer un palier et garantir un avenir, par exemple. On le ressent cette saison en Eliteserien et Obos-Ligaen (D2), le mercato a été faiblard du moins pas dingue, certains clubs qui n'ont pas pu recruter convenablement, ont du mal à passer un palier sportivement et doivent même continuer à vendre dès que l'occasion se présente afin de satisfaire ces exigences précédemment expliquées. C'est avant tout dans le contexte actuel avec la situation covid évidemment mais pourtant, les clubs professionnels en cumulé ont fait plus de bénéfices qu'en 2019 et ce malgré le manque de billetteries, mais grâce aux droits TV (ou aux parcours en coupe d'Europe, Molde par exemple).
Cela rejoint aussi ce qui a été évoqué un peu plus haut avec pour objectif de garantir aux centres de formation d'exister et de perdurer. Il faut, à mon humble avis, instaurer des quotas dans les enregistrements des effectifs afin de s'assurer que des jeunes formés dans les clubs, restent minimum deux ou trois ans avant de partir ou bien tout faire pour les garder le plus longtemps possible (aussi pour préserver une identité club et arrêter ces transactions qui n'ont de sens que d'alimenter les uns et les autres). En Norvège, en temps normal donc hors covid, l'effectif enregistré doit être de 25 joueurs maximum avec 16 joueurs formés au pays et au moins deux joueurs formés au club.
Des solutions de la sorte, elles ne sont à priori pas si difficiles à mettre en place (à part enjeux économiques énormes de ce milieu particulièrement sclérosé), ce n'est qu'une question de volontés et de cohérences. Mais justement la dernière interview de Le Graet ne va pas dans ce sens, il se gargarise que des jeunes français de 18-19 

Désolé pour ce pavé.

Je ne suis pas surpris de l'encadrement d'une grande rigueur du foot norvegien, et probablement nordique. Je serai tenter de dire que c'est a l'image du pays , entre la gestion des pays Nordiques et la gabegie de l'etat francais avec ses record de detteS et son record mondiale d'imposition.

Bref on a la sale habitude de balancer l'argent qui ne nous appartient pas par les fenetres, et certains club et dirigeant continue a le faire en toute impunité,  voire a se Gaver au passage, n'ext ce pas me Lopez, la aussi les controles semblent legers. On peut remercier Sadran de la rigueur de sa gestion

Link to comment
il y a 33 minutes, Dide31 a dit :

Lille demande 10M pour le lacher

Ils les auront jamais.

Il y a 2 heures, SienKo a dit :

Attention, pavé, désolé pour la visibilité et la lecture.

Puisque c'est l'occasion d'apporter des connaissances et témoignages, voici donc ma contribution:
Suivant de près le football norvégien depuis quelques années et encore plus depuis deux ans, voilà comment fonctionne la gestion des finances des clubs là bas, de ce que j'en ai lu et compris:
La fédération gère directement un suivi régulier avec les clubs, à priori tous les trimestres avec à la clé une sorte de note, d'appréciation. Les comptes sont contrôlés de près et assidument afin de ne pas mettre la gestion du club en danger et surtout, pour l'avenir. Un barème de couleur est donné comme gage de "note" en fonction de la situation au moment du bilan trimestriel. Vert, tout va bien, la fédé invite logiquement à continuer sur cette trajectoire. Jaune, moins bien mais raisonnable, la fédé invite donc le club à rectifier la situation au plus vite, au pire sur deux ou trois bilans plus tard en fonction du contexte. Rouge, c'est danger (évidemment :grin:), le club n'est pas forcément sanctionné dans l'immédiat (ou pas en fonction du contexte à l'instant T ou si le club était déjà en jaune ou rouge au précédent bilan) et doit rectifier la situation au plus vite, auquel cas si ce n'est pas fait il y a une sanction avec retrait de points: soit tout de suite, soit en début de saison prochaine.
Cela reste à confirmer, je rapporte ça de ce que j'en ai compris en lisant souvent des infos sur le site de la fédé qui communique régulièrement avec la plus grande transparence, mais c'est la Norvège, normal.
Donc, ce système il a des avantages, d'une part la sanction a surtout une conséquence sur le terrain, ce qui peut également se discuter car les joueurs et les staff n'ont parfois pas la responsabilité de la situation. Mais elle permet malgré tout de ne pas instaurer une impunité sans pour autant impacter les salariés, bénévoles, éducateurs, etc
Cela permet aussi qu'il y ait donc de la transparence, de l'assiduité et une garantie que si ça ne va pas, il n'y a aucune raison de paniquer car ça ne peut que s'améliorer, sauf vraiment cas exceptionnel (les clubs rétrogradés c'est arrivé en Norvège mais c'est quand même assez rare).
En revanche, cela peut avoir à mon sens une conséquence indirectement handicapante, les contrôles et suivis sont tellement rigoureux, que cela empêche parfois des clubs de prendre des risques, car chacun son avis mais, la dette n'est pas forcément une mauvaise chose, à condition qu'elle soit bien gérée, anticipée, planifiée afin de passer un palier et garantir un avenir, par exemple. On le ressent cette saison en Eliteserien et Obos-Ligaen (D2), le mercato a été faiblard du moins pas dingue, certains clubs qui n'ont pas pu recruter convenablement, ont du mal à passer un palier sportivement et doivent même continuer à vendre dès que l'occasion se présente afin de satisfaire ces exigences précédemment expliquées. C'est avant tout dans le contexte actuel avec la situation covid évidemment mais pourtant, les clubs professionnels en cumulé ont fait plus de bénéfices qu'en 2019 et ce malgré le manque de billetteries, mais grâce aux droits TV (ou aux parcours en coupe d'Europe, Molde par exemple).
Cela rejoint aussi ce qui a été évoqué un peu plus haut avec pour objectif de garantir aux centres de formation d'exister et de perdurer. Il faut, à mon humble avis, instaurer des quotas dans les enregistrements des effectifs afin de s'assurer que des jeunes formés dans les clubs, restent minimum deux ou trois ans avant de partir ou bien tout faire pour les garder le plus longtemps possible (aussi pour préserver une identité club et arrêter ces transactions qui n'ont de sens que d'alimenter les uns et les autres). En Norvège, en temps normal donc hors covid, l'effectif enregistré doit être de 25 joueurs maximum avec 16 joueurs formés au pays et au moins deux joueurs formés au club.
Des solutions de la sorte, elles ne sont à priori pas si difficiles à mettre en place (à part enjeux économiques énormes de ce milieu particulièrement sclérosé), ce n'est qu'une question de volontés et de cohérences. Mais justement la dernière interview de Le Graet ne va pas dans ce sens, il se gargarise que des jeunes français de 18-19 ans jouent dans les grands clubs de Bundesliga par exemple, génial :doh:.

D'autre part, en ce qui concerne un témoignage cette fois ci plus proche du sujet de départ, lors de la descente en 2001 j'habitais temporairement dans le secteur de Marseille, durant le passage du collège et du lycée donc moyenne d'âge ado un peu abruti. C'est une période difficile d'un point de vu supporter, j'en avais pris plein la gueule de la part de mes camarades de classe avec gros foutage de gueule avec le National qui nous attendait, que de l'agressivité, de l'invective et de la raillerie. Lors d'AZF, pire, tous se sont foutus de ma gueule et ont regretté que toute la ville n'ait pas pétée, véridique. Évidemment, j'étais face à des cons et tous n'étaient pas comme ça, mais quand même, personne n'avait plaint ni pleuré le Tef d'être descendu si bas, au contraire.
Cela faisait suite aussi, au scandale des faux passeports où déjà certains clubs avaient bénéficié de souplesse de la part des instances, pas le Tef bien au contraire qui avait porté réserve sur certains points, de mémoire le club faisait parti des lanceurs d'alerte, corrigez-moi si je me trompe.
Depuis, bien des clubs ont pris cher en passant par Strasbourg, Sedan, Bastia, Cannes, Istres, Le Mans, sans oublier Luzenac dans un autre contexte. Entre temps, l'OM, Lille ou Bordeaux présentent des irrégularités depuis un moment déjà mais sont encore là et n'ont encore jamais été sanctionné. Aussi, il n'est pas rare de voir chaque année des clubs amateurs sanctionnés de contrôles de gestion des salaires ou rétrogradations dans des divisions inférieures.
Alors, ok, les premiers impactés seraient des éducateurs (ne pas les oublier, ce sont eux qui font vivre le football et les clubs notamment), les bénévoles, les salariés et dans une moindre mesure les supporters, mais c'est le jeu du football moderne, beaucoup sont déjà passés par là. Ou alors les instances doivent réformer un certain nombre de choses afin d'éviter des situations catastrophiques et qui augmentent chaque année pour les clubs français. Et puis, ça reste du football, combien de domaines de la société où des gens perdent leurs boulots suite à des incompétences de dirigeants qui ne pensent qu'à leurs tronches ou aux bénéfices ?
Je crois qu'il ne faut pas oublier ce côté là de la société en général (pas la banque :grin:), c'est la vie de tous les jours pour des malheureuses personnes qui n'ont rien demandé.

Alors voilà, si le Tef monte tant mieux, si non, tant pis. Ne pas oublier non plus que même si la descente de la saison dernière était logique, elle n'a pas été actée dans le cadre des règles. Aucune raison donc d'avoir la moindre honte de monter par un repêchage, c'est le football moderne où c'est chacun pour soi, alors, que le Tef en tant qu'institution avant tout, pense à soi.

Désolé pour ce pavé.

Excuses acceptées. -_-  Mais n'y reviens pas.  :ninja:

Link to comment

Je pense pas qu'on dise le contraire. Ça reste chiant pour les employés et les supporters, on est passés par la, on sait ce que c'est, je vois pas pourquoi on ne pourrait pas avoir de compassion pour eux s'ils venaient à être rétrogrades.

 

Sinon, ça m'a fait rire le fait que les bordelais s'en tapent du derby de la Garonne et de cette "rivalité" et c'est toujours la même chose : le petit voisin se sent en concurrence avec le gros, mais le plus gros s'en tape. Pour ça que le derby régional avec rodez a plus de valeur pour eux que nous également. Rien que sur cet aspect, on ne devrait nous même pas alimenter ce "derby", avec rodez ça fait sens vu la proximité géographique mais Bordeaux, ils s'en branlent, et à raison je pense !

Link to comment
il y a 1 minute, Alexis a dit :

mais Bordeaux, ils s'en branlent, et à raison je pense !

C'est peut être aussi lié au contexte sociétal actuel plutôt autocentré et individualiste, de mémoire les anciens supporters ne s'en branlaient pas !

Link to comment

franchement vu notre saison et le match retour face à nantes, le tef merite la L1 cette année, autant qu'on meritait la relegation l'année passée

Apres, je ne dis pas cela vis à vis de Bordeaux, je ne dis pas qu'ils meritent la L2, sauf si on considere qu'un club qui vit au dessus de ses moyens fausse la competition

Link to comment

bon ça commence à vraiment puer du cul pour eux.

Même le boulanger n'aurait pas l'argent qu'il a promis.

RJ le 22/06 arrive à grand pas et annonce de la montée du TFC dans la foulée je mise sur ce scénario.

Une fois annoncée la ligue ne pourra plus revenir en arrière

 

 

 

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...