Jump to content

Repêchage TFC Ligue 1


Recommended Posts

Citation

La dernière incertitude dans ce dossier concerne le financement et le délai imparti pour finaliser (ou non) l'opération : au-delà des taux d'intérêt (supérieurs à 10 %), l'un des fonds prêteurs qui soutient l'ancien patron de Lotus n'a pas encore fourni les garanties nécessaires. Un délai de quatre à cinq jours a été demandé, alors que l'entourage de Lopez nous a fait savoir qu'il fallait à tout prix éviter un redressement judiciaire pour ne pas complexifier encore davantage le dossier

🤤

Link to comment
il y a 10 minutes, Nico12 a dit :

Je te sors ça :)

Ancien président de Lille, Gérard Lopez a fait une offre pour le rachat de Bordeaux. (P. Lahalle/L'Équipe)
Foot
 L1, 
Bordeaux
avant-première abonnés

Gérard Lopez prend la main dans le dossier du rachat des Girondins de Bordeaux

L'ancien propriétaire du LOSC Lille Gérard Lopez est bien parti pour racheter les Girondins de Bordeaux. Il a trouvé un accord de principe avec King Street et Fortress mais il a besoin d'un délai.

Emery Taisnemis à jour le 21 juin 2021 à 21h45
 
 

Le processus de vente des Girondins a connu suffisamment de rebondissements pour ne pas exclure totalement qu'il puisse y en avoir un nouveau mais une nette tendance s'est dégagée au cours de la journée de lundi. Gérard Lopez a fait une offre le matin, il est bien parti pour racheter le club et éloigner du même coup, au moins temporairement, la menace d'un redressement judiciaire.

 
 

L'ancien propriétaire du LOSC Lille a trouvé hier un accord de principe avec King Street (KS) mais, surtout, avec son principal bailleur, Fortress, qui voulait à tout prix éviter la case tribunal de commerce pour ne pas renoncer à la dette qui lui est due (38 M€ plus les intérêts annuels, estimés à 3,705 M€). Non seulement le fonds d'investissement a accepté d'échelonner ce montant mais il pourrait aussi être intégré au capital du club.

La dernière incertitude dans ce dossier concerne le financement et le délai imparti pour finaliser (ou non) l'opération : au-delà des taux d'intérêt (supérieurs à 10 %), l'un des fonds prêteurs qui soutient l'ancien patron de Lotus n'a pas encore fourni les garanties nécessaires. Un délai de quatre à cinq jours a été demandé, alors que l'entourage de Lopez nous a fait savoir qu'il fallait à tout prix éviter un redressement judiciaire pour ne pas complexifier encore davantage le dossier : s'il estime que l'évidence des fonds n'est pas apportée, le PDG des Girondins et mandataire social, Frédéric Longuépée, doit, en théorie, déclarer la cessation de paiement auprès du greffe du tribunal de commerce mardi au plus tard pour ne pas risquer que le club perde son statut professionnel.

Si les discussions avec Lopez n'aboutissaient pas, le club pourrait repartir en National 3

Lundi, une rumeur insistante selon laquelle King Street pourrait lui retirer son pouvoir exécutif a circulé : pour l'empêcher de déclencher la procédure ? L'intéressé, lui, a affirmé ne pas être au courant. Dans l'éventualité où la fenêtre de tir serait manquée et que les discussions avec Lopez n'aboutiraient pas, le club pourrait repartir en National 3. Un risque que semblent prêts à assumer King Street et les supporters, qui ne voulaient pas entendre parler d'un redressement judiciaire.

Alors que l'autre candidat en lice, Didier Quillot, partait de trop loin après avoir exigé de King Street qu'il respecte ses engagements pris devant la direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) au mois de juillet 2020 - à savoir remettre les capitaux du club à 0 -, Lopez affichait lundi en privé son optimisme. Il n'a pas chômé durant le week-end : ce n'était pas gagné qu'il soit en aussi bonne posture, en fin de semaine dernière, lorsqu'il a constaté que les délais étaient trop courts pour que son partenaire initial Oak Hill Capital Partners réunisse les fonds à temps.

Les tractations ont fait une victime : faute d'avoir apporté les fonds qu'il avait promis, l'entrepreneur Pascal Rigo n'est plus dans la partie, contrairement à Stéphane Martin, qui pourrait occuper un poste de directeur général. En attendant de savoir ce qu'en pensera la DNCG si Lopez va bien au bout, la fin du premier feuilleton a peut-être enfin sonné.

Merci pour le partage 

Donc en gros demain en 15 jours tu peux faire des montages de partout pour reprendre un club de ligue 1 qui a une dette de malade en fait. Et on laisserai ça passer crème. 

Si j'essaye de comprendre avec le peu de notions d'économies que j'ai, Fortress qui est le détenteur de la dette de King street, accepte que Lopez reprennent le club en les intégrant au capital du club pour qu'ils récupèrent sur le long termes leurs créances. Soit tous les transferts et les gains se prendre un pourcentage jusqu'a ce que la dette soit remboursée. Et accessoirement Miser sur l'achat de joueurs a 5 millions environ et trouver les pigeons pour les racheter a 20?

Et la DNCG laisserai passer ça tranquilou ?

 

Edited by Toulousain31
Link to comment

Si j’ai bien compris le processus, un délai supplémentaire implique une prise de risques non négligeable. Car ci ça doit tout de même finir par un redressement judiciaire (par exemple, si les fonds promis par Lopez n’arrivent pas), alors, il n’y a plus suffisamment de temps pour que le redressement soit terminé d’ici la reprise des championnats pros (Ligue 1 ou Ligue 2). Donc c’est direction National 3. C’est pour ça que le Club a fixé une deadline à demain.

Link to comment
il y a 1 minute, Will Oldham a dit :

Si j’ai bien compris le processus, un délai supplémentaire implique une prise de risques non négligeable. Car ci ça doit tout de même finir par un redressement judiciaire (par exemple, si les fonds promis par Lopez n’arrivent pas), alors, il n’y a plus suffisamment de temps pour que le redressement soit terminé d’ici la reprise des championnats pros (Ligue 1 ou Ligue 2). Donc c’est direction National 3. C’est pour ça que le Club a fixé une deadline à demain.

Il faudrait déjà que ils sortent une saison de ouf pour récupérer le max en droit télé plus un recrutement avec une plus value exceptionnelle et on ne sait même pas sûr combien d'années non plus.

Madoff était un petit joueur en fait Lopez c'est la masterclass

Link to comment

Dernière Minute: après avoir sauver les Girondins avec de la dette en 15jours Lopez s'occupe du trou de la sécu et des retraites.

Jeudi il s'occupera de trouver des fonds pour éradiquer le covid de la planète.

Edited by Toulousain31
  • Crylol 2
  • Droling 1
Link to comment

Ces fonds d'investissement qui engagent des dizaines de millions dans un tel bordel me laissent rêveur.....

Je serait supporter bordelais je préférerai repartir à zéro en N3 comme Bastia

Link to comment

Il faudrait que la DNCG mette un ultimatum. Car, forcément, cela fout le bordel sur l'organisation des compétitions des saisons suivantes et bien évidemment sur l'identité des participants.

Avec ces conneries, on ne prépare ni la L2, ni la L1! Et, on va se retrouver comme des cons...

Enfin, tant pis pour nous. Fallait gagner ce barrage. Du coup, cela fout encore plus les glandes !

  • Thanks 1
Link to comment

Soyons heureux de pouvoir jouer la montée cette année. On verra des beaux matchs, des victoires... On va se régaler, on aura une superbe ambiance au Stadium, on va monter, et Bordeaux rien à braire. 

  • Like 2
Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...