Jump to content

Repêchage TFC Ligue 1


Recommended Posts

Quel que soit le montage financier pour sauver les girondins, je trouve hyper suspect de reprendre plus de 100 millions de dettes pour une entreprise qui vaut tout au plus 60 millions€.

C comme si vous  votre voiture qui est en épave, était réparé aux frais de l'assureur.

On se demande quel est le projet de Lopez and Co pour réaliser des profits sur les girondins une fois le rachat opéré. C incroyable .

  • Like 1
Link to comment
il y a 3 minutes, SpeedyTFC a dit :

Quel que soit le montage financier pour sauver les girondins, je trouve hyper suspect de reprendre plus de 100 millions de dettes pour une entreprise qui vaut tout au plus 60 millions€.

C comme si vous  votre voiture qui est en épave, était réparé aux frais de l'assureur.

On se demande quel est le projet de Lopez and Co pour réaliser des profits sur les girondins une fois le rachat opéré. C incroyable .

Ben il s en cache pas il a dit le trading. Donc ils vont investir sur des mecs pour les revendre 10 fois le prix sauf que le covid est passé par là et que tous les clubs réfléchissent a deux fois avant d'acheter a prix d'or. D'ailleurs beaucoup de grand club (a part qsg) ne propose plus de hausse de salaire mais bien l'inverse.

A part le marché anglais ça va être dur dur.

Link to comment

heureusement qu'il y a l'euro qui paralyse un peu le mercato

si ça dure et que le passage de bordeaux devant la dncg ne se fait que mi juillet ça va être chaud pour nous non

L'année passée ils etaient passés le 16/07, avez vous une date du passage de cette année?

Link to comment

Je sens que de toute façon, ils vont accorder délais sur délais jusqu'au moment où

"ah mince c'est trop tard on ne peut plus les reléguer administrativement !

Bhaaa, dépôt de bilan et on les laisse en L1 ?

Ah ben oui tu as raison on va faire ça, de toute façon personne ne va calculer !"

Voilà on peut fermer, ne me remerciez pas 

Link to comment

Pas de recettes spectateurs assurées (Covid)

Pas de recettes télé assurées (canal+ se barre)

Pas de ventes prévues de joueurs (effet charognard du milieu qu'on connaît bien ) et effectif faible.

Pas de perspectives sportives positives.

La meilleure façon de faire du fric avec le FCGB c'est donc de le racheter pour un € symbolique et de repartir avec le centre de formation après une déclaration de faillite.

Tout autre montage me paraît irréaliste.

Je ne dis pas que le rachat ne se fera pas au prix fort, mais ce serait idiot et voué à  l'échec sportif puis économique pour les repreneurs.

Après pour le TFC l'important est de continuer à  structurer ce club et de travailler sur les deux hypothèses.

Ce qui s'appelle avoir le c entre deux chaises, position inconfortable qui nous est imposée par les évènements. 

Et puis ça nous donne le droit de rêver un peu à la ligue 1 cette année.

  • Like 1
Link to comment

En redressement judiciaire, dès lors qu'une cession d'entreprise est envisagée, le tribunal désigne un administrateur judiciaire qui sera destinataire des offres de reprise.

 

Si l’administrateur judiciaire estime que la cession d’entreprise doit être envisagée, il communique au greffe les caractéristiques de l’entreprise, qu’il portera également à la connaissance des tiers intéressés, de telle manière qu’ils puissent rédiger une offre. De plus, l’administrateur judiciaire fixe le délai à l’intérieur duquel les offres devront lui être adressées.

 

Il doit se passer au minimum 15 jours entre l’expiration du délai de dépôt des offres et l’audience à laquelle le Tribunal évoquera la cession.

 

En liquidation judiciaire, le délai est fixé par le tribunal et l'offre est remise à l'administrateur judiciaire, s'il en a été désigné un, et à défaut au mandataire judiciaire liquidateur. Le reste du processus est pratiquement identique. 

 

Dans les cas où les offres sont déjà existantes lors d’une conversion de la procédure en liquidation judiciaire, le tribunal peut ne pas ouvrir de délai ni autoriser la poursuite d'activité, auquel cas les offres présentes sont examinées et de nouvelles offres sont admises dans les 8 jours qui précèdent l'audience.

 

 

J'ai trouvé ça sur le site du tribunal de Paris.

Donc si je comprends un peu ils ont 15 jours pour monter leurs offres où on passe à la deuxième partie.?

Link to comment

C'est le club de Tours lui-même qui vient de le communiquer. Le club est placé en redressement judiciaire.

Les temps sont rudes pour les clubs de football amateurs. Le club de Tours vient d'annoncer que le tribunal de commerce avait ouvert une procédure de redressement judiciaire pour permettre au club de continuer son activité la saison prochaine. Si auparavant, tout club en procédure de redressement judiciaire était automatiquement rétrogradé dans la division inférieure, ce n'est pas le cas pour cette année. La FFF avait pris des dispositions dans son règlement pour ne pas rétrograder les clubs en redressement judiciaire. Une bonne nouvelle pour Tours et ses supporters qui verront peut-être ainsi le club rétablir ses finances pour retrouver le haut niveau

 

Le nouveau règlement FFF

Dérogation article 234 des Règlements Généraux

Compte-tenu de l’évolution actuelle de la situation sanitaire, ainsi que des nouvelles mesures de confinement, laissant présager une saison 2020/2021 à tout le moins très compliquée, Compte-tenu également de la problématique liée à l’exécution du contrat LFP avec Mediapro, qui ne manquera pas d’avoir des conséquences financières tant sur les clubs professionnels qu’amateurs,

 

Décide, pour la saison 2020/2021, d’adapter de la façon suivante l’article 234 des Règlements Généraux de la FFF : 

Tout club qui ferait l’objet d’une procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire ouverte avant la reprise des Championnats 2021/2022 ne sera pas automatiquement rétrogradé dans la division inférieure s’il bénéficie d’un plan de sauvegarde, d’un plan de redressement ou d’un plan de cession homologués par le tribunal compétent avant cette même échéance.

Cette dérogation au caractère automatique de la rétrogradation ne remet nullement en cause la compétence de la DNCG en matière de contrôle financier des clubs et ne préjuge en rien des décisions qu’elle est susceptible de prendre.

 

 

Voilà l'exemple parfait de tours y a un mois.

La question est de savoir si il y a redressement ou liquidation a mon avis

Link to comment
il y a 5 minutes, Toulousain31 a dit :

C'est le club de Tours lui-même qui vient de le communiquer. Le club est placé en redressement judiciaire.

Les temps sont rudes pour les clubs de football amateurs. Le club de Tours vient d'annoncer que le tribunal de commerce avait ouvert une procédure de redressement judiciaire pour permettre au club de continuer son activité la saison prochaine. Si auparavant, tout club en procédure de redressement judiciaire était automatiquement rétrogradé dans la division inférieure, ce n'est pas le cas pour cette année. La FFF avait pris des dispositions dans son règlement pour ne pas rétrograder les clubs en redressement judiciaire. Une bonne nouvelle pour Tours et ses supporters qui verront peut-être ainsi le club rétablir ses finances pour retrouver le haut niveau

 

Le nouveau règlement FFF

Dérogation article 234 des Règlements Généraux

Compte-tenu de l’évolution actuelle de la situation sanitaire, ainsi que des nouvelles mesures de confinement, laissant présager une saison 2020/2021 à tout le moins très compliquée, Compte-tenu également de la problématique liée à l’exécution du contrat LFP avec Mediapro, qui ne manquera pas d’avoir des conséquences financières tant sur les clubs professionnels qu’amateurs,

 

Décide, pour la saison 2020/2021, d’adapter de la façon suivante l’article 234 des Règlements Généraux de la FFF : 

Tout club qui ferait l’objet d’une procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire ouverte avant la reprise des Championnats 2021/2022 ne sera pas automatiquement rétrogradé dans la division inférieure s’il bénéficie d’un plan de sauvegarde, d’un plan de redressement ou d’un plan de cession homologués par le tribunal compétent avant cette même échéance.

Cette dérogation au caractère automatique de la rétrogradation ne remet nullement en cause la compétence de la DNCG en matière de contrôle financier des clubs et ne préjuge en rien des décisions qu’elle est susceptible de prendre.

 

 

Voilà l'exemple parfait de tours y a un mois.

La question est de savoir si il y a redressement ou liquidation a mon avis

Ça va liquider , on parle de 80 millions 

Link to comment

https://www.ladepeche.fr/article/2001/07/03/285618-afflelou-et-Sadran-probables-repreneurs-en-national.html

 

Pour ceux qui s en souviennent a l'époque. Décision debut juillet a l'époque. 

A voir cette fois ci pour Bordeaux les délais 

Lyon qui va rentrer dans le jeu pour récupérer 2 pts sur tapis verts lors du nul le 29/01 😂😂

Aulas va te faire un de ses lobbys

Edited by Toulousain31
Link to comment
il y a 9 minutes, Toulousain31 a dit :

https://www.ladepeche.fr/article/2001/07/03/285618-afflelou-et-Sadran-probables-repreneurs-en-national.html

 

Pour ceux qui s en souviennent a l'époque. Décision debut juillet a l'époque. 

A voir cette fois ci pour Bordeaux les délais 

 

"A peine" 150 millions de francs de passif à l'époque, soit un peu moins de 23 millions d'euros... Rien à voir avec la situation des Girondins. Bon c'était une autre époque...

Link to comment

Même s’il y a des délais que vont ils faire ? Les principaux repreneurs se sont manifestés.
 

Les plus gros industriels Bordelais sont dans « le club scapulaire ». Lopez disait arriver avec une somme conséquente y compris à réinjecter directement dans le sportif. Quillot avait des investisseurs étrangers aussi.

Pour quels résultats ? Deux délais et AUCUNE OFFRE valable.

Certains de ces candidats veulent en fait un rachat en liquidation sans vraiment le dire, peut être même tous à part les industriels bordelais qui sont les dindons de cette farce (car utilisés last minute comme rustine du plan fumeux et au final dégonflé de Lopez).

Personne d’autre ne viendra, pas plus que de l’argent en plus et garanti pour ces projets vides. Mettez les délais que vous voulez...

Vous l’avez dit vous même dans ce topic. La dette est abyssale et bien plus importante que le budget qu’il faudrait en plus mettre pour relancer en milieu de tableau de L1.
Qui irait rationnellement là dedans ?
Ces Webgirondins en vidéo m’ont fait de la peine, ils disent avoir des échos mais ne savent en fait rien et se bercent d’illusions. Leur communiqué désespéré d’hier trahit le fait qu’au fond même eux n’y croient pas.

La majorité de ces repreneurs guettent la marque Girondins pour un euro au tribunal de commerce.
 

Ce sont des menteurs qui se sont appuyés sur ces pauvres industriels du cru et veulent faire de l’image auprès de la municipalité et du bassin de supporters. Ils leur vendront bien des maillots et des écharpes plus tard et même pourquoi pas dès abonnements.

Webgirondin ce n’est pas la L2 qui vous attend mais le national. Ce Lopez est un immonde salaud. Je n’ai aucune inimitié envers Bordeaux mais ce Lopez me dégoûte et Quillot les a bien mis dans la m... en amont avec l’apport de GAPD, première défection avant de céder à Kingstreet.

Edited by arnahud
  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
il y a 3 minutes, arnahud a dit :

Même s’il y a des délais que vont ils faire ? Les principaux repreneurs se sont manifestés.
 

Les plus gros industriels Bordelais sont dans « le club scapulaire ». Lopez disait arriver avec une somme conséquente y compris à réinjecter directement dans le sportif. Quillot avait des investisseurs étrangers aussi.

Pour quels résultats ? Deux délais et AUCUNE OFFRE valable.

Certains de ces candidats veulent en faut un rachat en liquidation sans vraiment le dire, peut être même tous à part les industriels bordelais qui sont les dindons de cette farce (car utilisés last minute comme rustine du plan fumeux et au final dégonflé de Lopez).

Personne d’autre ne viendra pas plus que de l’argent en plus et garanti pour ces projets vides.

Vous l’avez dit vous même dans ce topic. La dette est abyssale et bien plus importante que le budget qu’il faudrait en plus mettre pour relancer en milieu de tableau de L1. Qui irait rationnellement là dedans ? Ces Webgirondins en vidéo m’ont fait de la peine, ils disent avoir des échos mais ne savent en fait rien et se bercent d’illusions. Leur communiqué désespéré d’hier trahit le fait qu’au fond même eux n’y croient pas.

La majorité de ces repreneurs guettent la marque Girondins pour in euro au tribunal de commerce. Ce sont des menteurs qui se sont appuyés sur ces pauvres industriels du cru et veulent faire de l’image auprès de la municipalité et du bassin de supporters.

Webgirondin ce n’est pas la L2 qui vous attend mais le national. Ce Lopez est un immonde salaud.

C'est tellement bien dit. Je pense qu'ils iront en ligue 2 pas en national cause jurisprudence covid a mon avis 

Link to comment

Girondins de Bordeaux, le feuilleton du rachat continue

Malgré la fusion des projets Gérard Lopez-Pascal Rigo, l'avenir des Girondins continue de s'écrire en pointillé : aucune offre n'a pour l'instant été à la hauteur.

 
Gérard Lopez a fusionné son projet de rachat avec celui de Pascal Rigo. (P. Lahalle/L'Équipe)
 
Gérard Lopez a fusionné son projet de rachat avec celui de Pascal Rigo. (P. Lahalle/L'Équipe)
 
 
 

Ce n'est pas encore la garantie que Bordeaux est tiré d'affaires. Il suffit de se référer au communiqué publié jeudi par les Girondins pour constater à quel point la situation du club reste précaire : alors que l'ancien propriétaire du LOSC Gérard Lopez et l'entrepreneur Pascal Rigo avaient officialisé quelques heures plus tôt dans un communiqué commun leur décision d'unir leurs forces, le club a tenu à préciser qu'aucun des trois candidats à avoir formulé une offre lundi n'avait profité du laps de temps que leur avait octroyé la banque Rothschild pour affiner leur proposition.

Le délai expirait jeudi à 14h00, et ni Rigo, ni Lopez ni l'ancien directeur exécutif de la Ligue Didier Quillot n'ont jugé bon d'en tenir compte. Le plus inquiétant a été de constater que les trois repreneurs potentiels n'avaient jusque-là pas présenté de garanties suffisantes « sur leurs capacités de financement, critère indispensable pour assumer les besoins opérationnels du club et satisfaire aux exigences posées par la DNCG ».

 

Dans le cas de Quillot, c'est une demi-surprise : comme indiqué dans nos colonnes (L'Équipe de jeudi), l'ancien patron d'Orange a exigé de King Street qu'il respecte ses engagements pris devant la DNCG au mois de juillet 2020, à savoir remettre les capitaux à zéro d'ici le 30 juin. Non seulement le fonds d'investissement n'en a pas l'intention mais il n'a pas non plus apprécié qu'on lui mette la pression.

Lopez-Rigo, une question de temps ?

Concernant le duo Lopez-Rigo, il faut espérer, dans l'intérêt du club, que cela ne soit qu'une question de temps. Comme révélé dans L'Équipe, l'ancien patron de Lotus juge le timing serré pour boucler la vente. Il a fait appel mercredi à la boîte d'audit KPMG pour effectuer une contre-expertise par rapport aux chiffres fournis dans la data room - la chambre de données informatiques où sont stockés les documents relatifs aux comptes du club. Si l'on se fie au communiqué, il est désormais permis de s'interroger sur sa capacité à trouver les financements bancaires à temps. Il en est de même pour Rigo.

Le temps dira si les doutes étaient fondés mais il ne joue pas nécessairement en faveur des potentiels repreneurs. Ils ne sont visiblement pas prêts, et ce n'est pas innocent si les Ultramarines ont alerté sur le risque d'un possible redressement judiciaire. Ce n'est pas forcément la tendance : selon nos informations, King Street mais aussi... Fortress ont récemment remis au pot pour continuer à assurer le train de vie du club et éviter à tout prix que son avenir se joue devant le Tribunal de Commerce.

Lyon et Toulouse suivent l'affaire de près

Si c'était le cas, le principal bailleur du club tirerait un trait sur la dette qui lui est due (38M€ plus les intérêts annuels estimés à 3,705M€). Sportivement, les conséquences ne seraient pas neutres non plus : si la Ligue a voté en Assemblée générale un amendement qui permettrait aux Girondins de ne pas être automatiquement rétrogradés en cas de procédure de sauvegarde ou de redressement judiciaire, la DNCG a le pouvoir de casser cette décision au nom de l'équité sportive. Lyon mais surtout Toulouse - qui serait le principal bénéficiaire d'une descente de Bordeaux - sont attentifs à l'évolution du dossier : après avoir contracté des emprunts pour couvrir son déficit lié à la pandémie de Covid-19, l'OL ne comprendrait pas que Bordeaux puisse effacer sa dette tout en assurant son maintien. Le cas bordelais devra quoi qu'il arrive être tranché avant le 23 juillet et la reprise de la Ligue 2.

Alors que Quillot ne devrait pas retoucher à son offre, le tandem Lopez-Rigo a tout intérêt à aller vite désormais pour donner des garanties concernant la solidité de l'attelage : « Nous sommes convaincus que notre association permettra, dans un premier temps, de sortir le club des difficultés dans lesquelles il se trouve actuellement et, à moyen terme, de permettre à cette institution de retrouver un niveau de performance conforme à son histoire », ont-ils écrit jeudi. Derrière les bonnes paroles, les Girondins attendent désormais des actes.

  • Like 1
Link to comment
il y a 11 minutes, Coolbool a dit :
"Un nouveau délai a été accordé aux candidats repreneurs"

Les girondins qui font parti du club fermé des clubs très très chanceux qui ont beaucoup de chance. :)

Ouais de la chatte. Mais comme disait dieupraz vous la santé la chatte tournée.😀 

  • Crylol 1
Link to comment
il y a 37 minutes, Coolbool a dit :
"Un nouveau délai a été accordé aux candidats repreneurs"

Les girondins qui font parti du club fermé des clubs très très chanceux qui ont beaucoup de chance. :)

Luzenac like this

  • Like 2
Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...