Jump to content

Presse 2021/2022


Recommended Posts

  • 2 weeks later...

Voila,

:bowdown:

Mercato au TFC : "9", le cœur de cible

Abonnés
  •   Andrew Jung, meilleur buteur de N1 la saison passée avec les Sang et Or de Quevilly-Rouen, serait à n'en pas douter un joli coup des dirigeants toulousains.Andrew Jung, meilleur buteur de N1 la saison passée avec les Sang et Or de Quevilly-Rouen, serait à n'en pas douter un joli coup des dirigeants toulousains. Twitter @Andrewcadabraa
Publié le 16/07/2021 à 00:54

l'essentiel En manque flagrant d’efficacité sur les deux derniers matchs amicaux soldés par autant de revers (0-2 face à Pau et 1-2 contre la Real Sociedad B), les Violets ont érigé en priorité le recrutement d’un attaquant de pointe. L'état-major du Toulouse Football-Club planche ainsi sur un dossier hors-Hexagone cependant qu'une pépite de l'étage inférieur pourrait sortir du chapeau.  

En dehors du poste de latéral gauche, c’est le chantier numéro un de l’été – sans détour aucun...

Après le départ définitif de Bayo à La Gantoise, l’effectif téféciste ne compte plus que deux véritables avants-centres sur lesquels le nouvel entraîneur Philippe Montanier qui évolue avec trois offensifs peut s’appuyer : le Britannique Rhys Healey et le jeune Janis Antiste. Voire trois avec Stéphane Zobo, on ne l’oublie pas, mais, encore un peu tendre, la tendance pour le frère aîné de Steve Mvoué serait davantage d’être prêté pour gagner du temps de jeu. 

Deux, c’est forcément peu, trop peu, pour les ambitions du Toulouse FC.  La cellule de recrutement haut-garonnaise s’active donc pour trouver la perle rare avant si possible le top-départ de la L2 programmé samedi 24 juillet avec la réception des Corses de l’AC Ajaccio.

Un étranger convoité

Selon nos informations, une des pistes – dont ni l’identité ni le championnat n’ont (encore) filtré – mène à l’étranger. Alors que le nom du meilleur buteur de National 2020-2021 circule aussi autour du Stadium.  Andrew Jung, appartenant au relégué Châteauroux mais prêté la saison passée à Quevilly-Rouen, a effectivement le profil idoine pour suppléer l’hélicoptère Vakoun Bayo : jeune mais pas tant (23 ans), grand (1m92), costaud (82kg) ; feuille de stats éloquente (21 buts et 4 passes en 30 matchs de N1, 2 réalisations en 3 rencontres de Coupe de France). Post-formé à Reims, ce droitier natif des Vosges, élu aussi meilleur joueur du championnat National, veut quitter La Berrichonne un an avant la fin de son contrat. Avec un tel CV, plusieurs clubs se sont mis sur les rangs dont Saint-Étienne ou Metz au printemps.  Mais c’est Nancy qui, au début de l’été, avait décroché le pompon : de source sûre, les deux parties s’étaient mises d’accord.

Jung : le Tef à l’affût ?

Problème, l’ASNL est interdite de recrutement "à titre onéreux" quand bien même un montage financier avec les Belges du KV Ostende, club satellite, pourrait être envisageable.  En attendant, les Castelroussins se montrent gourmands (1M€, prix de départ) et l’affaire traîne en longueur. Assez pour que le joueur mette le cap sur le Sud...

Edited by Mike31
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
il y a une heure, Mike31 a dit :

Voila,

:bowdown:

Mercato au TFC : "9", le cœur de cible

Abonnés
  •   Andrew Jung, meilleur buteur de N1 la saison passée avec les Sang et Or de Quevilly-Rouen, serait à n'en pas douter un joli coup des dirigeants toulousains.Andrew Jung, meilleur buteur de N1 la saison passée avec les Sang et Or de Quevilly-Rouen, serait à n'en pas douter un joli coup des dirigeants toulousains. Twitter @Andrewcadabraa
 
Publié le 16/07/2021 à 00:54

l'essentiel En manque flagrant d’efficacité sur les deux derniers matchs amicaux soldés par autant de revers (0-2 face à Pau et 1-2 contre la Real Sociedad B), les Violets ont érigé en priorité le recrutement d’un attaquant de pointe. L'état-major du Toulouse Football-Club planche ainsi sur un dossier hors-Hexagone cependant qu'une pépite de l'étage inférieur pourrait sortir du chapeau.  

En dehors du poste de latéral gauche, c’est le chantier numéro un de l’été – sans détour aucun...

Après le départ définitif de Bayo à La Gantoise, l’effectif téféciste ne compte plus que deux véritables avants-centres sur lesquels le nouvel entraîneur Philippe Montanier qui évolue avec trois offensifs peut s’appuyer : le Britannique Rhys Healey et le jeune Janis Antiste. Voire trois avec Stéphane Zobo, on ne l’oublie pas, mais, encore un peu tendre, la tendance pour le frère aîné de Steve Mvoué serait davantage d’être prêté pour gagner du temps de jeu. 

Deux, c’est forcément peu, trop peu, pour les ambitions du Toulouse FC.  La cellule de recrutement haut-garonnaise s’active donc pour trouver la perle rare avant si possible le top-départ de la L2 programmé samedi 24 juillet avec la réception des Corses de l’AC Ajaccio.

Un étranger convoité

Selon nos informations, une des pistes – dont ni l’identité ni le championnat n’ont (encore) filtré – mène à l’étranger. Alors que le nom du meilleur buteur de National 2020-2021 circule aussi autour du Stadium.  Andrew Jung, appartenant au relégué Châteauroux mais prêté la saison passée à Quevilly-Rouen, a effectivement le profil idoine pour suppléer l’hélicoptère Vakoun Bayo : jeune mais pas tant (23 ans), grand (1m92), costaud (82kg) ; feuille de stats éloquente (21 buts et 4 passes en 30 matchs de N1, 2 réalisations en 3 rencontres de Coupe de France). Post-formé à Reims, ce droitier natif des Vosges, élu aussi meilleur joueur du championnat National, veut quitter La Berrichonne un an avant la fin de son contrat. Avec un tel CV, plusieurs clubs se sont mis sur les rangs dont Saint-Étienne ou Metz au printemps.  Mais c’est Nancy qui, au début de l’été, avait décroché le pompon : de source sûre, les deux parties s’étaient mises d’accord.

Jung : le Tef à l’affût ?

Problème, l’ASNL est interdite de recrutement "à titre onéreux" quand bien même un montage financier avec les Belges du KV Ostende, club satellite, pourrait être envisageable.  En attendant, les Castelroussins se montrent gourmands (1M€, prix de départ) et l’affaire traîne en longueur. Assez pour que le joueur mette le cap sur le Sud...

Super merci Mike. 😉

Link to comment
Il y a 1 heure, Mike31 a dit :

 

Un étranger convoité

Selon nos informations, une des pistes – dont ni l’identité ni le championnat n’ont (encore) filtré – mène à l’étranger.

Intéressant comme indices. Ceux qui suivent le foot étranger peuvent établir une short list des joueurs les plus probables, non ?

:ninaj:

 

  • Crylol 1
  • Haha 3
  • Droling 1
Link to comment
il y a 3 minutes, chronos a dit :

Intéressant comme indices. Ceux qui suivent le foot étranger peuvent établir une short list des joueurs les plus probables, non ?

:ninaj:

 

Si il a 2 jambes je pense savoir de qui il s'agit 

  • Haha 1
Link to comment
il y a 4 minutes, chronos a dit :

Intéressant comme indices. Ceux qui suivent le foot étranger peuvent établir une short list des joueurs les plus probables, non ?

:ninaj:

 

Il se murmure qu'un certains Lionel M. serait libre actuellement.

Je n'en dévoilerais pas plus.

  • Haha 1
Link to comment

Je viens de voir les notes de La Dépêche 

sincerement 4 a Dessler c’est très sévère 

Il a bien prit son couloir et aurait pu/du avoir une passe décisive si Antiste n’avait pas vendangé 

En comparaison le 3 donné à Antiste est généreux 

 

Et puis en deuxième mi-temps les toulousains ont abusé du côté de Sylla

Cetait d’ailleurs trop prévisible et trop stéréotypé 

Link to comment

Le résumé de L'Equipe sur le match de Toulouse hier. On leur dit que ce journaliste est un incapable ? 

 

La soirée des Toulousains a parfaitement commencé avec un but après 40 secondes de jeu signé Rhys Healey qui a résisté au retour de Samir Bouzar Essaidi avant de tromper Nathan Trott, le gardien de Nancy. Déjà passeur décisif pour Healey sur le premier but, Branco van den Boomen a ensuite servi Ruben Gabrielsen pour le deuxième (26e). À la pause, les hommes de Patrice Garande comptaient déjà trois buts d'avance sur les Nancéiens, Van den Boomen ayant trouvé la tête d'Anthony Rouault sur corner (41e). Les Toulousains ont terminé leur soirée parfaite par un doublé d'Healey qui a repris un centre de Nathan N'Goumou Minpole (70e).

Link to comment
  • 1 month later...
il y a 6 minutes, Kiwi a dit :

Je rêve ou je viens réellement de lire "sans une parade de ouf" dans La Dépêche???

Oh putain. Je suis allé lire. La chute : "Manga, on en devient tous fana" :ph34r:

Y'a encore des SR à la Dépêche ? 20 minutes c'est le Monde Diplo à côté

Edited by Vistule
  • Thanks 1
Link to comment
il y a 21 minutes, Vistule a dit :

Oh putain. Je suis allé lire. La chute : "Manga, on en devient tous fana" :ph34r:

Y'a encore des SR à la Dépêche ? 20 minutes c'est le Monde Diplo à côté

Desprez qui parle d'un joueur étranger, on dirait presque ton vieil oncle gênant à table au repas de famille. :ninja:

Je frémis de son prochain commentaires si Ado marque mardi . Un truc du genre "Onaiwu, vraiment pas aux Japonais absent!" :ph34r:

  • Crylol 2
  • Haha 1
Link to comment

 

Ligue 2, Toulouse, Haute-Garonne

Publié le 20/09/2021 à 01:17 , mis à jour à 10:17

Meilleure attaque avec 18 buts, plus grand nombre de victoires avec un 6/8, le Toulouse Football-Club, régénéré cet été, n’est pas leader – depuis la cinquième journée – par hasard. Objectif longue durée.

 

Huit points. C’est l’écart qui, au même temps de passage, sépare le Tef 2021-2022 de son prédécesseur 2020-2021. Autrement formulé : après les 8 premières échéances du championnat, cette saison le TéFéCé est en avance de 8 unités par rapport à l’année dernière : 12 au compte-tours l’an passé, 20 aujourd’hui. Alors, lorsqu’on pense que le club haut-garonnais a raté l’accession directe au printemps pour 3 longueurs de rebours, l’on peut raisonnablement envisager la suite en rose…

 

Invaincus à ce stade – une Première depuis 1981-82 (exercice-phare qui se soldera par la remontée en D1), les protégés de Montanier continuent leur bonhomme de chemin, week-end après week-end. Et même si le quart du marathon L2 n’est pas encore atteint, les signaux envoyés au reste de la division sont bons. Et les messages, d’après le jeune défenseur Anthony Rouault, reçus. "On arrive au mois d’octobre, je pense que nos adversaires doivent commencer à se dire qu’on tient la route. Nos résultats, ponctue-t-il, ce n’est plus de la chance, quoi."

 

La preuve par trois.

 

Tous les ingrédients sur le terrain

Le plus dur au foot est de marquer des buts, ne pas en prendre est déjà pas mal en soi ; alors qu’un match, lapalissade, se joue au milieu. "Je trouve que notre prestation de samedi est la plus complète que nous ayons livrée. Elle renferme une assise défensive et une grosse activité dans l’entrejeu ainsi qu’une animation offensive intéressante."

Même si le plus-que-parfait ne se conjugue pas dans le monde du ballon rond, l’entraîneur des Violets Philippe Montanier ne boudait pas son plaisir avant-hier. "Auparavant, on était déjà solides et simplement cliniques devant, je dirais ; là, on y a ajouté une profusion d’occasions. Chaque match a sa vérité, mais la manière dont nous avons gagné est encourageante."

 

Du vécu, coco

Nombre d’observateurs s’accordent sur un point : la L2 c’est comme la Fac ; on sait quand on y entre, pas quand on pourra en sortir. Corollaire : la connaissance de ce terreau particulier, l’expérience des joutes qui l’habitent, sont deux mamelles incontournables pour qui veut reprendre l’ascenseur L1.

 

Philippe Montanier y est parvenu avec Boulogne, à 90% avec Lens ; il véhicule avec lui les exigences garantes du succès. Samedi soir, il a râlé sur la réduction du score grenobloise. Ses joueurs de lui emboîter le crampon. Rouault, encore, l’exprima de manière colorée au sortir du pré : "Ça fait toujours chier de prendre un pion !"

 

Un système et des hommes. Ici aussi, le tacticien téféciste n’est pas dogmatique. Traduire : cela ne le traumatise pas de jongler entre plusieurs canevas d’une partie à l’autre. Ainsi, le TFC a joué les 3 premières journées avec une défense à 3 (ou 5, c’est selon) avant, à partir de la réception de Bastia (4eJ), de revenir classiquement à 4 arrières et deux lignes de 3. "Selon la disposition du camp d’en-face, on a des schémas prédéfinis, afin d’exercer notre pressing haut."

 

Le but d’un coach, surtout pour un ex-gardien, est de trouver la… parade.

 

Réservoir et idée fixe

Rouault, Diarra, Sanna, Begraoui, Bangré, Ngoumou : contre le GF38, les Garonnais ont terminé "avec les moins de 19" sourit Ph. M. qui a pu laisser souffler ses cadres dans une semaine à 3 rendez-vous. Sans pour autant que les situations de scorer ne diminuent. "C’est notre obsession, conclut le technicien, de mettre le feu."

 

Adversaires, prévoyez les extincteurs.

 

Ajaïstes et Lionceaux bientôt au menu

Même s’ils ont été ralentis en Normandie ce week-end (0-0 contre Quevilly Rouen), les Auxerrois sont attendus de pied ferme au Stadium le samedi 16 octobre (15h) pour la reprise faisant suite à la trêve internationale automnale. Un mois plus tard (J16 du 20/11), ce sera au tour de Sochaux, qui complète actuellement le podium, de visiter l’île du Ramier. Deux chocs : chic, c’est chouette…

 

 

 

Edited by Toulousain31
Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...