Jump to content

L'histoire Du Nain Et Du Géant


gatsby28

Recommended Posts

Quelques jours avant NICE-TFC, je fis la connaissance du nain farctus.

Bien qu'il tenta de m'emmener avec lui dans quelques recoins sombres, je fis de la résistance, ne voulant en aucun cas râter le maintien du TFC parmi l'élite de France.

L'oreille collée au transistor, je nargais le nain farctus en échappant à la vigilance de ses mutines mâtonnes aux coeurs de braise et aux mains de velour.

En planque depuis des lustres, le géant videvivre vint remettre de l'ordre dans le foutoir de mon existence et négocia avec le nain une prolongation de contrat avec clause de vigilance.

Bien que ma journée de dimanche ne fut pas la Saint Clément (prions pour lui), après une soirée de crispation, elle devint Sainte Délivrance.

Mon électro de jeune homme de ce lundi matin, me permit de rejoindre ma case.

S'en me quitter d'une semelle,

le nain et le géant, épaule contre épaule, décidèrent de continuer, à mes côtés, à parcourir les chemins de la vie tout comme le TFC (le nain fructus) et la L1 (le géant j'ysuis j'yreste), se retrouveront sur les stades de nos espoirs, nos joies et nos souffrances.

J'aurai encore la chance de croiser des mots et des chemins avec vous.

Que le TFC de mes amours sachent m'apporter de grandes émotions mais Messieurs les recruteurs, soyez magnanimes, consolidaient avec sagesse votre ouvrage comme vous avez su le faire renaitre.

Bravo à tous ceux qui y ont cru, supporters, joueurs, staff et n'oubliez jamais tant que mathématiquement rien n'est perdu et qu'il reste un souffle de vie, il faut, toujours aux lendemains qui chantent.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...