Jump to content

L'equipe D'aujourd'hui


All-in-vince

Recommended Posts

il y est dit en gros que le tef a fait un bon mois d'aout et qu moreira apréciait Suarez qui pour lui va planter beaucoup de but dans la saison.

Par contre Vahid pense encore qu'il a gagné au stadium...ou presque...bref dans sa tete il a les trois points. L'equipe nous soule un peu avec toujours les memes interviews parisiennes.

Link to comment

LIGUE 1. NANTES-TFC DEMAIN SOIR.

Les Toulousains au complet

Lucien Aubey ayant purgé sa suspension, Erick Mombaerts pourra compter sur tout son monde au moment d'effectuer le déplacement à Nantes, demain soir, dans le cadre de la quatrième journée de Ligue 1.

Dominique Arribagé, victime d'un coup sur le mollet à l'entraînement de mardi, a été ménagé, mais il devrait normalement tenir sa place, au même titre que Stéphane Lièvre dont le crâne a été « déchiré » mercredi par un bon coup de coude de Psaume. Résultat : quatre points de plus pour le défenseur toulousain, mais ceux-ci sont de suture.

L'entraîneur du TFC peut donc compter sur 18 joueurs, les 17 vainqueurs du PSG plus Aubey. Il lui faudra en éliminer un, tandis qu'il maintient le principe de rotation sur le 17e joueur. Après Clerc (1re journée), Giresse (2e) et Dieuze (3e), qui sera le malheureux élu, condamné à regarder le match depuis les tribunes ?

« Je dois faire tourner l'effectif, afin de ne pas épuiser les titulaires, mais je ne dois pas non plus chambouler l'équipe », résume l'entraîneur téféciste qui sait très bien que son équipe va au devant d'un calendrier des plus chargés dès la mi-septembre (à Marseille le 18, au Stadium contre Lyon le 21 et à Bordeaux le 25 !). D'ici là, il aura fait en sorte de « donner du temps de jeu » à ceux qui n'ont pas encore profité du début de saison, Sirieix, Eduardo ou Clerc notamment.

NANTES DANS LE FLOU

Chez les « canaris », rien ne va à l'heure actuelle. Le Ruthénois Sylvain Ndiaye (OM) a refusé de venir remplacer Berson, parti début août à Aston Villa, tandis que Loïc Amisse refuse le joker tchèque du Slovan Liberec Jan Polak, que lui propose son président. Le torchon brûle de plus en plus entre les deux hommes, mais l'entraîneur nantais estime pouvoir faire avec son groupe actuel, du moins jusqu'au mercato.

Pour la venue de Toulouse, il devrait enfin pouvoir qualifier son défenseur gauche Viveros, un Colombien transféré de Boavista et Funchal (Portugal) mais avec un contentieux au Brésil

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...