Jump to content

Le TFC s'attaque à Lyon, plus fort que lui


espace

Recommended Posts

FOOTBALL. LYON, LE TRIPLE CHAMPION DE FRANCE, A MIS TOUS LES MOYENS POUR ÊTRE SON SUCCESSEUR, FIN MAI 2005. UN EFFECTIF PLÉTHORIQUE ET DE TRÈS GRANDE QUALITÉ, UNE ÉQUIPE QUE TOUT LE MONDE DÉSIGNE COMME LE NEC PLUS ULTRA.

Le TFC s'attaque à Lyon, plus fort que lui

De la même façon qu'un baptême du feu au Vélodrome de Marseille est une formidable expérience (et les jeunes Toulousains l'ont magnifiquement vécu samedi soir), l'idée d'affronter ce qui se fait de mieux en France a de quoi sublimer n'importe quel apprenti footballeur. A fortiori une équipe toulousaine de plus en plus à l'aise dans ses pompes, dénuée de tout c complexe, et dont l'entame de championnat laisse supposer qu'elle peut faire encore mieux.

Ce soir, le TFC accueille l'ogre Lyon. Un triple champion de France (série en cours), encore plus fort que l'an dernier comme Toulouse. Mais, à l'époque, les « gones » s'étaient drôlement faits secouer au Stadium avant de voler la victoire sur un tir de moineau de Dhorasoo.

Qu'en sera-t-il ce soir ?

LES PLUS

A Toulouse, assurément la vague du succès. Confortés dans leurs choix sportifs, les Téfécistes hissent leur niveau de jeu à chaque rencontre. C'est beau, c'est bien fait et ça plaît, même aux supporters de l'Ohème. Le moral est là, l'envie de revanche vient de voir le jour après la déception marseillaise, et la confiance du groupe doit lui permettre de faire tomber les dernières barrières psychologiques : oui, le TFC a sa place en Ligue 1, oui, il est capable d'y rivaliser avec n'importe quel adversaire.

A Lyon, Paul Le Guen peut se permettre d'amener 18 stars et de réserver son choix à ses seuls joueurs (séance à huis clos hier). L'effectif lyonnais est pléthorique, de très, très grande qualité, les postes sont au moins doublés pour que l'OL puisse rivaliser tant en Ligue 1 qu'en Ligue des champions. A nos confrères rhodaniens, Paul Le Guen a toutefois affirmé que les changements se feraient à dose homéopathique.

LES MOINS

A Toulouse, l'expulsion injustifiée d'Eduardo samedi soir réduit d'autant les solutions offensives. La fatigue accumulée à Marseille sera préoccupante dans les premières minutes mais l'enjeu devrait permettre de l'évacuer rapidement, surtout si le public se prête au jeu. Enfin, le manque d'expérience de certains joueurs peut s'avérer une contrainte, face à une telle formation.

A Lyon, le calendrier démentiel (un match tous les trois jours, viennent après ce soir Monaco samedi, le Sparta à Prague le mardi suivant puis le derby à Saint-Étienne pour finir la semaine prochaine).

En outre, les hommes de Paul Le Guen disputent leur troisième match en six jours et là encore, la fatigue, qui suppose de faire tourner l'effectif, compromet quelques réglages nécessaires avec les arrivées tardives de trois super joueurs, les Brésiliens Cris en défense et Nilmar en attaque, plus le super Gunner Wiltord.

L'ENJEU

Ni plus, ni moins que la place de leader, en attendant les autres matches demain

Patrick Boudreault

--------------------------------------------------------------------------------

REPRISES DE VOLÉE

Daniel Moreira, que vous inspire la venue de l'Olympique Lyonnais ?

« Après notre défaite à Marseille, c'est un plus pour se relancer. Avec une petite idée en tête, celle d'être à nouveau leader en attendant les résultats du lendemain. Mais ce ne sera pas facile car Lyon, c'est deux ou trois fois plus fort que Marseille. Et, entre la déception de samedi soir et la fatigue qui va peser sur les jambes, nous aurons vraiment besoin du public toulousain ».

Dominique Arribagé, quel est votre sentiment ?

« Sans points, on n'avance pas ! Donc, j'ai hâte de savoir si nous sommes capables de reproduire la performance du Vélodrome contre Lyon. Mais je pense aussi que nous prenons des buts à chaque match depuis quelque temps et qu'il faut rectifier ça ».

Lucien Aubey, vous avez un objectif ?

« Notre seul pari, c'est de hausser notre niveau de jeu. Nous venons de faire notre meilleur match, nous n'avions jamais joué comme ça à l'extérieur, nous n'avions jamais eu une telle mainmise. Avoir autant d'occasions et être parfait défensivement, c'est tout ce que je demande ».

Stéphane Dalmat, comment allez-vous aborder le match contre Lyon ?

« Lyon, c'est ce qui se fait de mieux en France. En joueurs, en effectif, il n'y a pas mieux. Ce sera un match très difficile, mais nous sommes à domicile et nous venons de démontrer que nous pouvions tenir contre les gros. Dès lors, pourquoi ne pas créer une petite surprise ? Avec la même production que contre l'OM, à la différence près que, cette fois, il faudra mettre les occasions, nous n'avons pas à les craindre ».

Erick Mombaerts, un petit mot ?

« Il faut que nous soyons au maximum de nos possibilités contre Lyon, et aussi rigoureux tactiquement qu'à Marseille ».

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...