Jump to content

Interview Revaut


yannlib

Recommended Posts

AVANT D'ACCUEILLIR LILLE, DIMANCHE AU STADIUM, LE CAPITAINE DU TFC FAIT LE POINT SUR LA SITUATION DE SON ÉQUIPE.

Christophe Revault: «Un match charnière»

A près un début de saison tonitruant, les Toulousains se sont plongés dans le ventre mou du championnat. Pour s'en extraire au plus vite, il va falloir que le TFC retrouve le chemin de la victoire. Et ce, dès dimanche, à l'occasion de la venue de Lille. On écoute à ce sujet Christophe Revault, le capitaine du TFC.

Un point pris en cinq matches, le TFC fait du surplace. Ça vous inquiète?

Non, pas du tout. Disons plutôt que c'est embêtant par rapport à nos prestations. Il y avait de la place pour prendre quelques points

de plus ces dernières semaines. Avec un peu plus de réussite, nous aurions pu ramener un ou deux points supplémentaires. On n'en serait pas là aujourd'hui. Et puis ce n'est pas comme si nous avions été bousculés depuis cinq matches, c'est loin d'être le cas. Ce qui est d'autant plus rageant.

Tout le monde a loué votre qualité de jeu depuis le début de la saison. Ça n'aurait pas fini par vous endormir?

Je n'en ai pas l'impression. Je crois surtout que nos adversaires nous ont pris beaucoup plus au sérieux cette saison que par le passé. Au bout de cinq journées de championnat, ils se sont rendus compte que ça avait changé au TFC et se sont dit «mais qu'est-ce qu'il se passe là-bas?» Ils sont donc plus vigilants au moment de nous affronter.

Il y a désormais urgence pour le TFC à réagir après cette série de matches quasi stérile.

L'état d'urgence, nous avons connu ça l'an passé. Nous n'en sommes pas encore là, loin s'en faut. Mais il est clair qu'il nous faut réagir maintenant. Nous sommes des pros et nous avons toujours envie de gagner. Alors, même si nous avions gagné nos cinq derniers matches, nous aurions eu envie d'en remporter un sixième. Face à Lille, qui plus est co-leader, nous aurons envie de réaliser un gros truc.

La blessure de Stéphane Dalmat n'arrange pas vos affaires. Est-ce que cela a déstabilisé le groupe?

Nous sommes habitués à gérer ce genre de situation. Mais c'est vrai aussi que Stéphane Dalmat est un des joueurs qui nous apportait énormément au niveau de la dernière passe, dans l'organisation et la finition. Nous possédons toutefois un groupe et on va le faire fonctionner en son absence.

Votre secteur défensif n'a pas été épargné par les blessures cette saison. Comment vous, gardien de but, appréhendez-vous les nombreux changements défensifs qui en découlent?

Dans l'ensemble, mon boulot reste le même avec n'importe quel défenseur. Et puis il y a quand même tout le travail effectué au cours de la semaine qui permet de mettre en place certains automatismes. Ça ne me pose pas de problème outre mesure.

Comment abordez-vous la venue de Lille, actuel co-leader et meilleure défense de L1 avec Lyon?

Avec la volonté de faire chuter le leader et de basculer du bon côté du classement. Ce TFC-Lille va être un match charnière pour nous. Au niveau comptable, c'est même une échéance très importante.

Recueilli par Xavier Thomas (La depeche)

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...