Jump to content

Interview d'Achille


Skanker

Recommended Posts

19 décembre 2004 22 h 32 min Camfoot.com

Il fait partie de cette génération de joueurs qui aspirent à prendre les commandes de la sélection nationale. Reconnu talentueux par Eric Mombaerts, son entraîneur à Toulouse, il a pourtant connu une période de disgrâce en début de saison. Revenu dans le onze-majeur de son équipe, son prochain défi concerne léquipe nationale en reconstruction. Rencontre avec un homme, qui sait ce quil veut.

Camfoot.com : Achille Emana, comment les choses se passent-elles en ce moment avec votre club, le Toulouse FC ?

Achille EMANA : Pour linstant, ça se passe bien. Dieu merci, je nai pas de souci physique.

Camfoot.com : Vous avez perdu pendant un moment votre place de titulaire. À quoi cela était dû ?

Achille EMANA : Non, je ne peux pas dire que je lavais perdue, étant donné que jéprouvais quelques petits soucis physiques. En effet, javais passé tout le mois juin au Cameroun avec les Lions pour les éliminatoires de la coupe du monde 2006. Pendant ce temps, jai raté le travail foncier davant saison avec le club. Je navais pas eu le temps de bien travailler physiquement. Le coach ma alors proposé un rythme de travail progressif, doù mon début de saison un peu médiocre.

Camfoot.com : Justement parlant de début de saison, celui de Toulouse a été nettement meilleur que lan passé. Après avoir tant donné pour ce club pour sa remontée et son maintien en L1, est-ce important pour vous de voir enfin le fruit de vos efforts ?

Achille EMANA : Cest important pour léquipe et pour moi. Tout leffort que nous avons fourni, dabord pour le maintien de ce club et ensuite pour le pousser vers le haut lan passé porte ses fruits... Maintenant sur un plan personnel, je nai pas eu de repos pendant lintersaison. Cétait logique que le coach mait demandé de me reposer. Il connaît mes capacités et sait ce que je peux apporter au groupe. À partir de là, cétait logique en début de saison quil me laisse de temps en temps sur le banc de touche. Je lai accepté sans rechigner et deux matchs après, je suis revenu bien à mon aise. À lheure actuelle, tout le monde est content.

Camfoot.com : À Toulouse comment sentez-vous cette saison ? Pensez-vous pouvoir accrocher une place européenne cette année ?

Achille EMANA : Ce serait bien, mais pour linstant cest pas une ambition en tant tel. Nous nous contentons dabord de bien jouer et de faire valoir notre jeune groupe. Le reste viendra de lui-même.

Camfoot.com : Lintersaison est à nos portes. Pensez-vous à un transfert pendant le prochain mercato dhiver ? Des rumeurs vous annoncent au PSG.

Vous savez dans notre métier tout va vite. On peut se retrouver aujourdhui en haut et demain en bas. Alors, je ne peux pas vraiment répondre à cette question. Mon contrat avec Toulouse sachève en juin 2006 et je me bats pour mériter la confiance de mes dirigeants. Comme je lai dit, tout va vite dans ce milieu, donc difficile de savoir comment les choses vont se passer à lavance.

Camfoot.com : Au "TéFéCé" vous nêtes pas le seul camerounais. Nous avons eu le plaisir de découvrir Bédimo Nsamè ? Comment le trouvez-vous ? Y en a-t-il dautres ?

Achille EMANA : Actuellement nous ne sommes que deux camerounais chez les professionnels de Toulouse. Bédimo est un jeune joueur qui a beaucoup de potentiel, capable de jouer en défense tout comme au milieu de terrain. Cest dailleurs un bon ami à moi. La vérité est que ça crève les yeux quil en a à revendre. Le coach pour linstant le fait jouer de temps en temps. Mais, chaque chose venant en son temps, lavenir lui permettra de prouver à tout le monde sa grande valeur.

Camfoot.com : Changeons de registre. Quel est votre poste préféré ? Joueur de couloir ou milieu axial ?

Achille EMANA : Jai été formé en Espagne comme milieu axial, juste derrière les attaquants et depuis mon enfance je jouais à cette position. À Toulouse, mon coach Éric MOMBAERTS avait des préférences pour certains joueurs dans laxe du milieu de terrain et ma positionné à droite. Jétais nouveau et comme je voulais jouer, je nai pas bien sûr discuté et voilà... Aujourdhui mes dirigeants sont fiers du rendement à ce poste, ce qui menchante, même si je pense que je pourrais mieux apporter dans laxe.

Camfoot.com : Revenons sur le début de saison et le stage de juin/juillet avec le Cameroun. Vous avez participé au match Libye - Cameroun à Tripoli...

Achille EMANA : Cétait un match un peu difficile, mais prenable si nous avions pu concrétiser les nombreuses occasions que nous nous sommes créées. Cest vrai que cest pas facile de gagner en Libye, mais nous sommes quand même des "Lions Indomptables" et cest à nous de faire ce quil faut pour nous imposer malgré ladversité.« Jai jugé utile de ne pas venir à la convocation de léquipe nationale en septembre étant blessé. Le contraire aurait été de la tricherie... »

Camfoot.com : Ce match du 18 juin à Tripoli est le dernier que vous avez joué avec les Lions Indomptables. Vous navez pas été titularisé contre la Côte divoire deux semaines plus tard. Et depuis le match comme lÉgypte en septembre, vous avez décliné les convocations de lex-sélectionneur Winfried Schäfer. Pourquoi cette décision ?

Achille EMANA : Comme je lai dit, étant donné que jai passé tout lété au Cameroun et que finalement je nai pu jouer que face à la Libye, je me suis dit que javais un problème... peut-être de forme ou un déficit physique ; surtout que je traînais un problème à la cheville... Alors, je me suis dit que javais un club qui comptait sur moi, doù ma décision de rester à Toulouse pour me remettre en forme sur de bonnes bases et aussi pour guérir la plupart de mes petits pépins. Jai jugé utile de ne pas venir à la convocation de léquipe nationale en septembre étant blessé. Le contraire aurait été de la tricherie. Cela naurait servi à rien de venir manger, boire et dormir, alors quune autre personne aurait pu mériter cette place. Jai jugé quil vaut mieux venir en équipe nationale quand on est en bonne forme et en possession de tous ses moyens.

Camfoot.com : Le coach Schäfer nous disait à ce moment là que vous ne lavez pas prévenu de cette absence...

Achille EMANA : Jai prévenu la Fédération, étant donné que lorsque je reçois un fax, il vient de la fédération et non du coach. Cest à la fédération de prévenir le coach de ce quil en est. Je navais pas de toute façon le numéro personnel du coach. Je nai pas envie de tricher envers mes partenaires, envers les camerounais. Étant donné quon attend de moi de bonnes prestations en équipe nationale, jai donc estimé prévenir les dirigeants que jétais blessé.

Camfoot.com : Avez-vous eu loccasion den discuter avec vos coéquipiers de léquipe nationale depuis cette date ? Du moins après les matchs en Égypte, au Soudan et récemment contre lAllemagne ?

Achille EMANA : Oui. Jen ai discuté avec quelques-uns comme par exemple avec Jean-Joël (Doumbè Perrier), ou avec Makoun, pour ne citer que ceux là. Je ne nai pas encore pu joindre Sammy (Etoo) et les autres. Mais cest beaucoup plus avec Jean-Joël et Makoun que jai souvent loccasion de parler.

Camfoot.com : Quelles étaient vos relations avec Winfried Schäfer ?

Achille EMANA : Je navais pas de problème particulier avec Schäfer. Il ne ma pas fait confiance et jai respecté ses choix, même sil ne ma pas donné ses raisons. Je me suis ouvert à lui, mais il ne ma pas intégré dans ses plans. À partir de là, je navais pas dautres choix que de laccepter. Je ny peux rien ; vous ne pouvez pas chercher quelquun pendant des années alors que la personne ne vous veut pas.

Camfoot.com : Vu les changements qui viennent de sopérer à la tête de léquipe nationale, limogeage du coach et changement de ministre, seriez-vous prêt à répondre favorablement à une nouvelle convocation pour défendre les couleurs camerounaises ?

Achille EMANA : En quittant le Cameroun après le match contre la Côte dIvoire, le seul mot que javais dit à Mr Engongomo (ex-directeur administratif de léquipe nationale) était que je serais toujours prêt à défendre les couleurs de léquipe nationale à partir du moment où je suis en bonne forme. Donc pour moi, si on mappelle, je répondrais toujours partant dans ces conditions. Si jai refusé léquipe nationale française espoir avec Raymond Domenech à lépoque cétait pour un but : valoriser mon pays, défendre nos couleurs étant donné que je suis dabord camerounais et non français. Jai refusé sa proposition, qui moffrait la citoyenneté française et me donnait lopportunité de jouer éventuellement chez les Bleus. Et il est sélectionneur en ce moment. Je suis camerounais à 100% et je serai toujours prêt à répondre à toute convocation de léquipe nationale.

Camfoot.com : Les matchs retour qualificatifs pour le mondial et la Can 2006 reprennent en mars prochain avec à la tête des Lions un nouveau coach quon ne connaît pas encore. Comment appréhendez-vous cette 2ème phase avec le retard de 4 points au classement par rapport au leader ivoirien ?

Achille EMANA : Tout ce que je peux dire cest quil y a trois matchs à domicile quil va falloir gagner. Tel que je connais la pression quil y aura au pays, on aura à cur de les gagner. Les fans ne nous pardonneront pas si nous nallons pas en Coupe du Monde, ni en Coupe dAfrique. Il faudra donc se faire respecter sur le terrain comme des vrais Lions indomptables, contrairement à ce que jai lu dans un journal qui parlait de nous comme étant des « Chats domptés ». Le coach qui sera en place aura à cur de bien faire son boulot et à nous de faire le nôtre, en respectant le label « Lions Indomptables ». Cest vraiment décevant de voir les gens se moquer de nous et manquer de respect aux Lions, quand on sait les sacrifices et les exploits que les anciens joueurs et grands noms du football camerounais ont pu réaliser pour hisser haut les couleurs nationales et africaines. Il faut remettre les pendules à lheure. Cest à nous maintenant de prouver que nous avons atteint la maturité et de justifier notre statut dindomptables.

Camfoot.com : Depuis votre retrait de la sélection, y a-t-il des gens ou des personnalités qui ont communiqué avec vous de quelque manière que ce soit ?

Achille EMANA : Oui et non. Vous savez ça va vite... Je me rappelle dun truc : avant la Can 2004 en Tunisie, javais tout genre de fans-club au Cameroun. Ils étaient près de 700 à 1000 personnes chez moi. Ma grand-mère, qui est décédée récemment, avait offert à boire à presque tout ce beau monde à Douala, parce quils soutiennent Achille Emana, etc... Le jour où on ne ma pas retenu pour aller en Tunisie, il ne restait plus que 7 personnes de ce beau monde. Cest ma famille et mes amis du Cameroun qui me sont restés fidèles. Tous ces gens qui disaient avoir créé des fans-clubs un peu partout avaient disparu. Donc, jai pratiquement coupé les ponts avec presque tout le monde parce que ça ne sert à rien davoir des gens comme ça autour de soi. Moi je ne marche pas avec des gens qui ne sont que des amis des beaux jours. Donc, ça ne sert à rien de discuter de ces décisions avec les gens. Les décisions qui sont prises sont prises ; il faut les respecter, cest tout. Cela ne concerne que ma famille et moi.

« Lauren était absent, Geremi a été replacé dans laxe (...) Il y avait une bonne place à prendre à droite... »

Camfoot.com : Que répondez-vous à ceux qui pensent que vous agissez comme un enfant gâté, qui veut quon lui offre une place au soleil sans effort ?

Achille EMANA : Que jagis comme un enfant gâté ? En tout cas, cest leur propos et ça ne regarde queux. Ceux de dehors, ça peut encore passer, cest des « langues de vipère » comme on dit. Si ce sont des membres de léquipe nationale qui pensent que je refuse de venir parce que je suis un enfant gâté, bon !... Si ce sont des membres très importants de léquipe nationale qui le disent, moi jai toujours été honnête. Je suis camerounais avant tout. Sils pensent que je suis un enfant gâté, eh bien quil la garde cette place et puis voila ! Le jour où ils voudront me la donner, ils le feront. Sils ne veulent pas de moi, ce nest pas grave. Je vais continuer ma vie comme je lentends !

En coupe des confédérations 2003 en France

Quand on allait en Coupe des Confédérations, cette place était disponible. Je me suis battu pour lavoir. Je nai jamais montré quoi que ce soit dun enfant gâté. Je suis venu à toutes les sélections lorsque jai été convoqué ; et si on considère que je suis un enfant gâté parce que jai décidé peut-être de bien me reposer, de bien me mettre en forme pour être là le jour J, où le jour où on voudra bien accepter ma présence et me donner une vraie chance, alors cest dommage. Moi je vis selon certains principes : le respect dautrui et lamitié, mais il faut savoir parfois rester simple et humble. Je vis selon ces principes parce que je noublie jamais doù je viens ! Je viens quant même du Cameroun, cest vrai dun quartier pas mal, mais ça ne veut pas dire pour autant que je sois un enfant gâté ! Je connais les vraies valeurs de la vie.

Camfoot.com : Que pensez-vous de la récente décision de Modeste Mbami de se mettre en retrait de léquipe nationale ?

Achille EMANA : Je respecte son choix. Il sait pourquoi il a décidé de se mettre en retrait. Je nai pas à le juger sans connaître ses raisons, sans connaître ce quil a pu faire ou endurer. Je respecte tout à fait son choix. Je nai pas à le juger.

Camfoot.com : Si on vous donnait lopportunité de pouvoir choisir le nouvel entraîneur des Lions, qui prendriez-vous entre un européen et un camerounais ?

Achille EMANA : Je ne pense pas avoir de préférences étant donné que cest pour le bien du Cameroun. Quil soit européen ou camerounais, il travaillera pour le bien de la sélection et non pour son intérêt personnel.

Camfoot.com : Avez-vous tout de même discuté de cela avec vos camarades de sélection ?

Achille EMANA : Pas du tout. Quand on se rencontre, on discute souvent dautres choses. On verra bien qui succédera à Winfried Schäfer. Ce qui est passé est passé et en plus, je naime pas discuter de choses qui ne me concernent pas.

Camfoot.com : Dans votre jeune carrière internationale, quel est votre meilleur souvenir sous les couleurs des Lions ?

Achille EMANA : Mon premier match en sélection à Châteauroux en amical contre la Côte dIvoire.

Même si nous avons perdu, je garde de très bons souvenirs de ce match. Cétait ma première sélection et jétais heureux de pouvoir enfin jouer sous les couleurs des Lions. Cétait la preuve que javais les moyens de passer au haut niveau et prouver aux gens que jétais capable de valoriser ce maillot.

Camfoot.com : Que gardez-vous comme souvenir de la Coupe des Confédérations, France 2003 ?

Achille EMANA : Des bons et des mauvais souvenirs. Pour les bons souvenirs, je retiens mon premier match officiel contre les États-unis, et jentre en fin de match en finale contre la France, même si cétait pour quelques secondes. Le mauvais souvenir est la perte dun être cher, Marc-Vivien Foé... Cest feu Marco qui ma toujours soutenu ; il ma permis de jouer à léquipe nationale et de mintégrer au groupe. Cest le plus mauvais souvenir qui mhabite jusquà ce jour.

Camfoot.com : Un dernier mot pour les supporters et les internautes qui vous liront ?

Achille EMANA : Essayez de nous supporter tout le temps, quels que soient ceux qui seront appelés. Respectez les joueurs et encouragez les gars afin quils soient dans de bonnes dispositions pour faire de bons résultats. Quand nous portons le maillot vert, cest pour aller de lavant, pour mettre du baume au coeur à tous les camerounais, ceux qui ne pensent quau football, à tous ceux qui se disent en se levant le matin, " je vais me battre pour jouer dans le Tonnerre, le Canon ou lUnion, pour pouvoir évoluer un jour dans léquipe nationale".

Cameroun - Côte divoire (2-0) le 4 juillet 2004

Quand jai vu certains "supporters" à Yaoundé contre la Côte divoire, crier le nom de Drogba et brûler la photo de Samuel Etoo, je me suis dis que ce sont des gestes vraiment inutiles qui cassent notre moral. Jaimerais tout simplement quils nous supportent, quils nous encouragent à tirer les LIONS vers le haut et non quils nous descendent comme ils ont pu le faire ! Nous aimerions sentir leur soutien moral aussi fort que le soutien familial. Même si nous sommes de différentes tribus, on est quand même en famille puisquon est de la même nationalité !

Propos recueillis par ER. LOWE & Jean-Pierre ESSO

Plutot interessant comme interview ...

Link to comment

Ouais, And1 me l'avait filée le jour où j'en avais parlé sur un autre topic.

D'après sa source, Achille voulait éviter de parler trop de Toulouse et de ses envies de départ (ce qu'il aurait démenti). C'est pour ça que ça parle plus des Lions Indomptables. :clapping:

Sinon l'interview date d'il y a 15 jours environ visiblement.

Link to comment
Nan elle est récente parceque sur le site elle est acompagnée dune photo d'Achille marquant contre Istres

<{POST_SNAPBACK}>

:clapping:

Je peux te sortir une vieille interview avec une photo récente, c'est pas pour autant qu'elle sera récente :grin:

La source d'And1 me semble plutôt bien renseignée, vu qu'elle avait l'interview avant qu'elle paraisse sur le site ...

Link to comment
:clapping:

Je peux te sortir une vieille interview avec une photo récente, c'est pas pour autant qu'elle sera récente  :grin:

La source d'And1 me semble plutôt bien renseignée, vu qu'elle avait l'interview avant qu'elle paraisse sur le site ...

<{POST_SNAPBACK}>

Peut etre , enfin l'interview a été mise en ligne le 19/12 après c'est sur qu'ils ont pu la faire il y a longtemps...

Link to comment

http://www.camfoot.com/article.php3?id_article=5497

Je pense que ça vaux l'ouverture d'un nouveau topic, mais si la direction (Ah&#33; ah&#33;) souhaite qu'il soit intégré a l'autre no pb ^^.

En fait c'est interview est pour moi intéressante car elle montre une toute autre image, je le croyais un peu (avec l'interview de FF) prétentieux peut être, et finalement s'il est sincére dans cet entretien, alors il a plutot les pieds sur terre, et il est honnête et crédible, intégre surtout ( par exemple pour on point de vue sur la séléction)

je me souvenais pas que je l'avais vu jouer a paris avec la selection camerounaise contre la Turquie en coupe des confédérations.

Ah oui aussi un truc qu''il dit dans l'interview et que j'avais pas ou conscience ou connaissance, c'est qu'il était dans une période de méforme du a son passage chez les Lions en été et que c'est pour ça qu'il revient qu'a cette période de l'année et peut être pas comme l'ont dit certains, parce que c'est la période du Mercato, peut etre qu'on l'a chargé a tort.

J'espére qu'il reviendra sur sa décision, mais s'il doit partir qu'il parte et je continuerais a le soutenir malgré tout comme pour Fauré ou je suis réguliérement les résultats de Guimgamp. (sau s'il va au psg :( ^^)

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...