Jump to content

Passage d'une analyse des cdf


Toulousiano

Recommended Posts

Article : cahiersdufootball.netDes pressions

En dépit de lécart dun an entre les dates de leurs accessions en L1, lAS Saint-Étienne et le Toulouse FC présentent des profils similaires à plusieurs égards: équipes dotées de moyens modestes, renforcées tout de même par des joueurs talentueux (Moreira et Feindouno par exemple), elles ont toutes deux réussi un joli parcours, les Haut-Garonnais accédant très vite au premier tiers du classement, les Foréziens parvenant plus tardivement à acquérir des certitudes dans le jeu et les résultats. Il reste quà lentame du printemps, les deux clubs avaient atteint leur objectif, une nouvelle qualification pour lélite la saison prochaine. De quoi poursuivre un rêve dEurope avec lesprit libéré des dures contingences du maintien... Du côté de Toulouse, on sinterdit alors de ne pas "regarder vers le haut", selon lexp​ression usuelle, et lon espéra terminer "en boulet de canon". Élie Baup adopta une posture plus circonspecte: "Je suis curieux de voir comment mon équipe va terminer son championnat sans la pression des objectifs", déclara-t-il en substance. Une façon de dire quil comptait bien remettre de cette pression chez ses joueurs et jauger leur capacité à se projeter dans lavenir.

Quelques semaines plus tard, cest peu dire que les bilans sont contrastés: depuis leur déplacement à Lille, les Toulousains ont subi une terrible dégringolade, alignant cinq défaites consécutives, au point que, par un bizarre retournement... le maintien nest plus mathématiquement assuré, comme lobservait La Dépêche dans son édition de lundi. Inversement, les Stéphanois, sans briller excessivement, ont continué de glaner les points, dont trois lors au Stadium samedi dernier. Mais on leur déconseille de rêver d'Europe, ça porte malheur.

L'auto-colle

Érick Mombaerts (L'Équipe) : "On n'arrive pas à répondre aux questions qu'on se pose".

La couleur de la défaite

Erick Mombaerts (Le Progrès) : "Nous avons fait une mise au vert".

L'ouverture du marché des transferts

Erick Mombaerts (AFP) : "Ce soir, certains joueurs ont géré les affaires courantes et n'ont semblé jouer que pour eux-mêmes".

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...