Jump to content

EURO 2005


zaza

Recommended Posts

Les Bleues veulent grandir

L'équipe de France féminine a l'occasion de grandir un peu plus lors de l'Euro 2005 femmes, qui débute dimanche en Angleterre, où les Bleues vont se frotter aux meilleures équipes du continent, à commencer par l'Allemagne, championne du monde et d'Europe en titre. Pour les Bleues et leur attaquante vedette Marinette Pichon, il s'agit du quatrième grand tournoi international après les Euro 1997 et 2001 et la Coupe du monde 2003 aux Etats-Unis. A chaque fois, les Bleues ont été éliminées au 1er tour après avoir perdu leur premier match.

En Angleterre, où la délégation française, emmenée par la sélectionneuse Elisabeth Loisel, a débarqué mercredi, l'objectif est donc tout trouvé: enfin passer ce maudit 1er tour pour pouvoir goûter au plaisir d'une demi-finale, voire, certaines Françaises y croient, de la finale, le 19 juin. «On a le sentiment qu'on a un bon coup à jouer, même si on sait qu'une compétition est faite de détails pas toujours maîtrisables», assure Elisabeth Loisel. «On ne peut plus seulement se contenter d'apparaître dans une phase finale. on peut atteindre les demi-finales, cela s'inscrirait dans la continuité de nos progrès», souligne Corinne Diacre, la capitaine aux 118 sélections, qui assure : «le premier match contre l'Italie, lundi à Preston, sera le tournant».

«L'Allemagne, c'est énorme !»

L'Italie paraît en effet comme l'adversaire le moins fort du Groupe B et la France doit donc absolument s'imposer avant d'affonter les solides Norvégiennes, deux fois championnes d'Europe (1987, 1993), et surtout les redoutables Allemandes, championnes du monde en titre et victorieuses des trois derniers Euros (1995, 1997 et 2001) ! «L'Allemagne, c'est énorme ! Il suffit de regarder leur palmarès», constate, impressionnée, la buteuse des Bleues Marinette Pichon (74 buts en 94 sélections) alors que Corinne Diacre souligne : «On espère toutes que notre qualification ne se jouera pas contre l'Allemagne.»

Un peu moins relevé, le Groupe A compte l'Angleterre, pays organisateur, la Suède, la Finlande et le Danemark. La Suède, battue en finale de la Coupe du monde 2003 par l'Allemagne puis seulement privée de médaille de bronze aux jeux Olympiques 2004 par ces mêmes Allemandes, semble la mieux armée pour enlever la première place.

La Suède rencontrera le Danemark en match d'ouverture, dimanche (18h00) à Blackpool, avant l'entrée en lice de l'Angleterre devant la Finlande à Manchester (20h00). Le Tournoi de l'Algarve, qui a regroupé en mars au Portugal sept des huit équipes qualifiées pour la phase finale de l'Euro, a permis de se faire une idée de la hiérarchie actuelle dans le football féminin. L'Allemagne avait terminé 2e (battue en finale par les Etats-Unis), la France 3e en battant la Suède (4e), la Norvège avait dominé le Danemark pour la 5e place, l'Angleterre avait terminé 7e et la Finlande 10e sur 12. Un résultat encourageant pour les Françaises qui savent toutefois que c'est maintenant qu'il faut répondre présent.

Link to comment

Foot - Euro : Le palmarès

Le palmarès du Championnat d'Europe femmes dont l'édition 2005 a lieu du 5 au 19 juin en Angleterre:

1984: Suède

1987: Norvège

1989: Allemagne

1991: Allemagne

1993: Norvège

1995: Allemagne

1997: Allemagne

2001: Allemagne

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...