Jump to content

Tof

Membres
  • Posts

    496
  • Joined

  • Last visited

About Tof

  • Birthday 04/28/1976

Profile Information

  • Club
    Toulouse
  • Gender
    Male

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.toulouse2013.eu/fr/soutenez-la-candidature

Tof's Achievements

  1. http://www.francefootball.fr/#!/news/2012/01/26/215852_peines-reduites-pour-les-agrsseurs.html Peines réduites pour les agresseurs La Cour d'appel de Belgrade a réduit jeudi de manière conséquente les peines de prison prononcées contre 14 personnes condamnées pour la mort de Brice Taton, un supporter français tué en 2009 dans la capitale serbe. Si les peines initiales prononcées par un tribunal de Belgrade en janvier 2011 allaient de 4 à 35 ans de prison, celles prononcées par la Cour d'appel vont de 4 à 15 ans, selon un communiqué publié sur le site de cette institution. «La Cour d'appel estime que le tribunal a correctement établi les circonstances (...) mais, pour la plupart des accusés, ces circonstances n'ont pas été prises en compte lorsque les peines initiales ont été prononcées», peut-on lire. La Cour, qui a maintenu le chef d'accusation de «meurtre aggravé», estime que même les peines réduites vont «pleinement couvrir la raison de la punition». «J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une décision de compromis» Selon l'avocat de la famille Taton, Slobodan Ruzic, seul le Parquet ou les avocats des condamnés peuvent désormais saisir la Cour de cassation de Serbie. «J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une décision de compromis, afin de satisfaire le besoin de punir les meurtriers, mais aussi de réduire leurs peines, car la Cour n'a pas réussi à établir ce qui s'est passé exactement», lorsque Brice Taton a été tué, a-t-il poursuivi. Djordje Prelic et Dejan Puzigaca, tous les deux fugitifs depuis le drame, avaient écopé de 35 et de 32 ans de prison. Désormais, leur peines sont réduites à 15 et 14 ans. Ivan Grkovic et Ljubomir Markovic ont vu leur peine initiale de 30 ans de prison réduite à 13 ans. Les quatre hommes étaient considérés comme les leaders du groupe et étaient accusés d'avoir «planifié et organisé» leur action. Les huit autres condamnés pour «meurtre aggravé» s'étaient vu infliger des peines de 12 à 14 ans. Elles vont désormais de 7 à 8 ans et demi. La famille de Taton trouve les décisions surprenantes Les nouvelles décisions rendues ne satisfont absolument pas le clan Taton. «Pour les parents de Brice, pour moi, c'est douloureux, ça remue le couteau dans la plaie, a expliqué Philippe Maury, le président de l'association Brice Taton. C'est surprenant de voir que les peines sont réduites de moitié. Mais il faut positiver. Même si elles sont réduites, les condamnations sont maintenues. Ils (les parents de Brice Taton) sont moralement fatigués. Ils veulent maintenant retrouver une paix morale, à défaut de sérénité, d'autant qu'ils ont inhumé Brice il y a quelques semaines. Pour eux, le livre de ce drame doit se refermer, pour faire le deuil.» (Avec AFP - Photo Presse-Sports)
  2. Bravo ! match sérieux, appliqué, presque un patron, il respire la confiance très bonne surprise
  3. Tabanou à la boulangerie la Panetière Boulevard d'Atlanta dans un gros 4x4 Mercedes et sa copine avec pas mal de piercings qui achetait un gâteau au chocolat pour elle (j'ai pas le prix désolé)
  4. Pour tout ce qu'il a fait ! Merci
  5. LAC Milan se penche sur Kevin Constant Parti rejoindre le Chievo Vérone en août dernier, le milieu offensif Kevin Constant a déjà tapé dans l'oeil du Milan AC. Existe-t-il une passerelle entre le Chievo Vérone et lAC Milan ? Lété dernier, Mario Yepes a rejoint le club milanais après avoir contribué à sauver le Chievo de la relégation. Aujourdhui, cest un autre joueur de ce modeste club italien qui est courtisé par les Rossoneri. Et il est également connu dans nos contrées. En effet, il sagit de Kevin Constant. Un nom qui ne suscite pas forcément de souvenirs si lon ne suit pas lactualité de Toulouse ou Châteauroux, il faut lavouer. Formé à Toulouse, ce milieu offensif âgé de 23 ans na pas réussi à percer dans la Ville Rose et avait choisi de rallier la Ligue 2 et Châteauroux lors du mercato hivernal 2008. Auparavant il sétait distingué en remportant le championnat dEurope des de 17 ans avec Karim Benzema, Samir Nasri, Hatem Ben Arfa ou encore Jérémy Menez. Après une très belle saison 2009-10 (10 buts et 8 passes décisives) avec Châteauroux, il sest engagé dans les dernières heures du mercato estival avec le Chievo Vérone. Malgré un recrutement très dense (une vingtaine darrivées) et un statut dinconnu, le Franco-Guinéen est parvenu à se faire une place dans le onze de départ et peut déjà compter 12 titularisations cette saison. Et si lon en croit la presse italienne, il suscite donc lintérêt du grand Milan. Ariedo Braida, le directeur sportif des Rossoneri, était en tribunes dimanche pour le superviser à loccasion de la rencontre entre le Chievo et la Juventus Turin. Il a pu voir Constant provoquer lexpulsion dun adversaire, stoppé irrégulièrement alors quil filait au but. Selon Sport Mediaset, le club milanais envisagerait dores et déjà un transfert pour lété prochain. Kevin Constant est donc susceptible de passer en moins dun an de Chateauroux au Milan AC.Une sacrée performance en perspective ! http://www.footmercato.net/calcio/transferts/l-ac-milan-se-penche-sur-kevin-constant_59868
  6. Mais qu'a t il fait de l'argent de la vente de DEDE ! plein les fouilles
  7. il s'agit bien evidement d'humour :)

  8. Sauf que les seuls à voir les blessures, ceux sont les médecins du staff ; et ils sont à même de le refaire jouer le weekend suivant ! Moi honnêtement hier soir je me suis demandé pourquoi il sortait. Regarde Gignac qui s'est fait toucher la cheville dès le début, il a boité bas 15 minutes mais a fini le match !!
  9. En même temps, il est en fin de contrat, en fin de saison, et les petits pépins vont être nombreux jusqu'à la fin. La peur de pas pouvoir signer ailleurs, doit y être pour quelque chose, il veut pas ressigner mais s'il se blesse peut pas signer ailleurs. Donc des petits pépins qui apparaissent, disparaissent, il ne se lâche pas complètement en match, c'est une réaction normale pour un joueur en fin de contrat. Mais autant faire jouer un jeune du centre. Enfin ce n'est que mon avis.
  10. http://www.footmercato.net/ol-keita-echapp...ticle31874.html OL : Keita échappe finalement à la sanction ! 13/03/2009 - 09 h 03 - Aurélien Léger-Moëc Est-ce pour ne pas enfoncer encore plus les Lyonnais dans cette période difficile que la commission dappel de la FFF a décidé de blanchir Kader Keita après son tacle dangereux sur le Havrais Loïc Nestor ? Toujours est-il que daprès LÉquipe, cette commission, saisie par Ah! ah!, a finalement déjugé le comité de visionnage qui avait infligé deux matches de suspension à lailier de Ah! ah! (en savoir plus). Le Havrais Nestor est lui blessé jusquà a la fin de la saison après une blessure à lentraînement qui pourrait résulter de la violence du tacle de Keita daprès le staff médical normand. Quoi quil en soit, ce revirement de situation risque de faire grincer des dents au sein de la Ligue 1. Comment expliquer un tel retournement ? Qui décide vraiment des sanctions ? Ah! ah! a-t-il été clairement favorisé ? Toutes ces questions demeurent pour linstant sans réponse. De son côté, le Grenoblois Vitakic a pris 3 matches de suspension pour son coup de coude sur Sessegnon lors de Grenoble-PSG.
  11. http://www.francefootball.fr/FF/mag/sommaire_FF.html Vivement que quelqu'un le scanne !!
  12. Victor Bonilla en 2001 avec 15 buts en ligue 1 http://www.lfp.fr/joueur/index.asp?no_joueur=103536
  13. ca fait un petit moment qu'ils disent bientôt !!
  14. http://www.equipe.fr/Football/breves2008/2...e-bloc_Dev.html Foot - L1 - Didot : «Si tu n'as pas de bloc...» [Didot, le patron au milieu.] En marge de l'article que nous lui avons consacré à la veille de Paris-SG - Toulouse, le milieu Etienne Didot nous aide à cerner les raisons qui ont rendu les Violets si compétitifs en ce début de saison et répond aux critiques sur le style de jeu trop restrictif de l'équipe d'Alain Casanova. «A l'entraînement, on passe notre temps à travailler la tactique offensive, assure-til. Mais si tu n'as pas de base défensive, si tu n'as pas de bloc, si tu n'as pas une vraie solidarité d'équipe, ton jeu, tu ne le développes jamais.» « Etienne Didot, comment expliquez-vous le bon début de Championnat de Toulouse? On a senti dès les matches amicaux qu'on était costauds, qu'on jouait en bloc et qu'on était performants à la récupération. Là-dessus, se sont greffées de bonnes périodes dans le jeu, puis des matches complets, et la confiance est arrivée naturellement. Le groupe est sain. Après la défaite à Bordeaux par exemple, on s'est rendu compte en discutant comme avait tous mal au coeur pour les mêmes raisons, et je trouve ça génial. Ce style de jeu est aussi très critiqué. Comme le vivez-vous ? Que voulez-vous dire ? En football, il faut marquer un but de plus de plus que l'adversaire. On ne peut pas toujours faire vingt passes avant d'arriver dans la surface et conclure par une reprise de volée. On n'entend pas ça quand les grandes équipes gagnent des matches difficiles avec courage et solidarité. Maintenant, l'objectif du coach est de développer du jeu. A l'entraînement, on passe notre temps à travailler la tactique offensive. Mais si tu n'as pas de base défensive, si tu n'as pas de bloc, si tu n'as pas une vraie solidarité d'équipe, ton jeu, tu ne le développes jamais. Récupérer le ballon c'est 50% du travail d'une équipe. Quel est le potentiel de votre équipe et pensez-vous qu'elle puisse subir une sorte de relâchement? Non justement. Notre total de points est correct mais ce serait une erreur de ralentir. Notre marge de progression est réelle, on arrive à avancer à peu près à chaque journée*. La suite est trop compliquée à dessiner. Une fois que tu es tranquilles avec tes 42 points, tu dis ce que tu veux. Mais l'objectif n'a pas changé d'un centimètre. » - Cé. Ro. (à Toulouse) * L'entretien a eu lieu entre Bordeaux - Toulouse (2-1) et Toulouse - Monaco (0-0). http://www.equipe.fr/Football/L1_20082009_...t_Toulouse.html Didot A PRIS RACINE AILLEURS Par Cédric ROUQUETTE (à Toulouse) Hier symbole du Stade rennais, aujourd'hui régulateur incontesté du milieu à Toulouse, où il s'est imposé à la vitesse du son, Etienne Didiot s'éclate dans une équipe qui reste dans le Top 5 malgré deux derniers matches décevants. Rencontre, à la veille d'affronter le PSG au Parc. Etienne Didot, le joueur le plus influent dans l'entrejeu toulousain. (L'Equipe) Etienne Didot, le joueur le plus influent dans l'entrejeu toulousain. (L'Equipe) SUR LE MÊME SUJET Tout sur la L1 Sa fiche Quand la théorie de la ''Gignac-dépendance'' toulousaine avait gagné la L1, avant la trêve internationale, Alain Casanova s'agaçait de l'obsession médiatique pour son buteur, d'ailleurs désigné meilleur joueur du mois de septembre au trophée RTL-L'Equipe. «Il y a d'autres joueurs qui méritent autant qu'on parle d'eux.» Notamment Etienne Didot, comprenait-on en sourdine, lui-même deuxième à ce classement. Les deux performances passables des Violets à Bordeaux (1-2) et contre Monaco (0-0) n'ont fait qu'apporter cette confirmation : l'ancien Rennais est devenu la plaque tournante du jeu toulousain, qui a oublié Achille Emana bien plus vite que les supporters le craignaient. Pas un hasard s'il est le seul milieu de terrain à avoir été titularisé à chaque match dans un secteur de jeu où le TFC est assez équipé (Capoue, Sissoko, Sirieix, Berson). Et il fut le seul, vu des tribunes, à avoir proposé variété et jeu vers l'avant quand son équipe bafouillait, dans ce rôle de milieu relayeur à l'anciennen, ou ''à la Juninho'', revalorisé par la mode des 4-5-1. «Mon rôle ? Celui d'un 8, entre le 6 et le 10. Il me donne des responsabilités dans les deux aspects, offensif et défensif. Je me sens au coeur du jeu, ça me plaît.» « Evacuer pour repartir sur autre chose » Ce sera l'un des rares moments de l'entretien pendant lequel Didot acceptera de parler à la première personne du singulier. Car ce grand copain de Yoann Gourcuff, sans donner l'impression de faire de la com' obligée, convoque l'esprit d'équipe des Violets comme une donnée essentielle de son retour en grâce. «Leader, moi ? La vision que j'ai, c'est qu'on est tellement solidaires, qu'on peut s'appuyer sur tout le monde, précise-t-il. J'ai rarement vu ça dans un groupe. Le remplaçant, tu sens que tu peux t'appuyer sur lui. Le partenaire fait les efforts pour toi, sans rechigner, tu peux dire les choses franchement sans froisser l'autre, il l'accepte. Avec des résultats, c'est plus facile. Franchement, jusqu'ici, tout se passe comme je l'envisageais. Toulouse sortait d'une saison difficile et je venais dans l'idée de reconstruire quelque chose. On a beaucoup discuté, on ne s'est pas voilé la face, on s'est tous raconté nos expériences diverses. Il fallait les évacuer pour repartir sur autre chose.» Celle d'Etienne Didot renvoie à une saison 2007-2008 de tous les paradoxes avec le Stade rennais. Sous contrat jusqu'en 2010, il devrait être le ''Maldini breton'' pour son président Frédéric de Saint-Sernin. Sous le double effet de l'arrivée de Guy Lacombe et d'une déchirure à un mollet, il est finalement passé du statut de capitaine à celui de joueur même pas sûr de faire partie du groupe des dix-huit le week-end. Sept saisons pros, dont cinq pleines : le natif de Paimpol aurait pu mettre davantage de temps à se reconstruire. «Ça reste du foot, sourit-il pour nuancer le mot. Je n'ai jamais perdu confiance en moi, je savais juste que j'avais besoin de retrouver la joie du jeu. J'ai eu le temps d'analyser ce qui se passait à Rennes, j'ai eu deux-trois mois pour comprendre que je ne pouvais pas rester. Ça n'a pas été brusque. Mentalement, je m'étais préparé à partir. A Rennes, j'ai aussi vécu des saisons complètes avec de super résultats. J'ai des super souvenirs et aucune nostalgie. Mais c'était trop compliqué.» Car Guy Lacombe aime mettre ses cadres au pas ? «Tu te rends compte qu'il y a des trucs bizarres, mais c'est la vie», élude-t-il. L'entraîneur rennais parlait d'une convalescence qui s'éternisait pour justifier ses choix. «Non, ça n'avait rien à voir, rit franchement Didot. Vraiment rien.» A vingt-cinq ans, il avait aussi passé l'âge de perdre son temps.
  15. http://www.fotball.no/t2.aspx?p=53171&...=1&a=235172 JAKTER POENG: Norge jakter poeng og nye jubelscener mot Skottland og Nederland. Foto: Sara Johannessen/SCANPIX Da Hareide reiste til Glasgow for å spille VM-kvalifiseringskamp i 2004, endte det med 1-0 seier til Norge. Fire dager senere ble Slovenia slått 3-0 på Ullevaal. Landslagssjefen har selvfølgelig ingenting i mot en reprise. - Det er alltid lettere å gå inn i kamp to med et godt resultat fra første kamp. Men det kommer til å være noen trøtte bein, og det blir viktig å stå distansen ut, sier landslagssjef Åge Hareide. - Mye løpskraft Han har to ulike strategier for de to kampene, men en ting er felles: - Vi har mye løpskraft og hurtighet i troppen, og det blir viktig i begge kampene. Landslagssjefen mener en av hovednøklene for suksess i de to gjenstående kvalikkampene for året, blir å bygge laget bakenfra. - Vi scorer nesten alltid mål, problemet er at vi har sluppet inn for mange mål. Klarer vi å hindre det, vil det skape trygghet i laget vår. Huseklepp og Riise fikk tillit Det var på forhånd stor interesse rundt dagens laguttak, og to av navnene som har vært nevnt i diskusjonene fikk tillit. - Huseklepp var frisk mot Deportivo La Coruna, og det er i slike kamper vi får bedømt evnen til å ta det internasjonale nivået. Han er en litt annerledes type enn de vi har fra før, og han går for gjennombrudd på egenhånd og er frisk og freidig, sier Hareide om uttaket av Brann-spilleren. Som også valgte å ta Bjørn Helge Riise inn i varmen - etter at LSK-spilleren har gått skadet mesteparten av sesongen. - Jeg har tro på Bjørn Helge, og han var også en av våre bedre spillere i forrige kvalifisering. Han kjenner rollene godt både som indreløper og kant, og han kjenner medspillerne godt. Vi er avhengige av å bygge gode relasjoner, sier Hareide. Troppen: Rune Almenning Jarstein - Rosenborg Espen Johnsen - Strømsgodset Jon Knudsen - Stabæk Mohammed Abdellaoue - Vålerenga Martin Andresen - Vålerenga Daniel Braaten - Toulouse John Carew - Aston Villa Christian Grindheim - Heerenveen Brede Hangeland - Fulham Thorstein Helstad - Le Mans Erik Huseklepp - Brann Tom Høgli - Tromsø Atle Roar Håland - Odense Steffen Iversen - Rosenborg Morten Gamst Pedersen - Blackburn Bjørn Helge Riise - Lillestrøm John Arne Riise - Roma Per Ciljan Skjelbred - Rosenborg Morten Morisbak Skjønsberg - Stabæk Jan Gunnar Solli - Brann Fredrik Strømstad - Le Mans Fredrik Winsnes - Strømsgodset Kjetil Wæhler - Vålerenga Il est à nouveau sélectionné avec la Norvège pour affronter l'Ecosse le 11/10 !! Bon pour le moral ça
×
×
  • Create New...