Jump to content

L'appétit vient en jouant


espace

Recommended Posts

TFC : l'appétit vient en jouant

Unanimes, les supporters et les observateurs attribuent le seul mérite de la victoire de l'OM, samedi soir, à Fabien Barthez, auteur d'un match sensationnel, d'une performance époustouflante.

« Mais vaut-il mieux être à notre place qu'à celle des Marseillais ? », s'interroge Erick Mombaerts au lendemain du holp-up phocéen au Vélodrome. Car l'entraîneur toulousain ne se souvient pas d'avoir eu autant d'occasions à l'extérieur depuis quatre ans, et il est quasiment certain qu'on n'a jamais vu pareil festival depuis plus de vingt ans, même au Stadium à l'époque de Marcico ! « On en viendrait presque à regretter de ne pas avoir eu un tir dévié, ou contré », sourit l'entraîneur téféciste, qui s'extasie encore sur la performance du divin chauve

Pour enfoncer le couteau dans la litanie des regrets, les chiffres du match accusent le déficit marseillais : deux occasions, contre douze, trois corners obtenus contre vingt-cinq corners et coups de pied arrêtés concédés en une seule période par Metz il y a deux semaines, pourtant vainqueur au Vélodrome et déclencheur des psychodrames locaux.

Entre la séduisante équipe téféciste, qui a tapé dans l'il des supporters présents boulevard Michelet samedi soir (ils n'étaient que 55000, preuve que ça va mal à l'OM), et la charrette phocéenne, poussée par le seul Barthez, il n'y a pas eu photo. Moyennant quoi, ce sont les Marseillais qui ont pris trois points. C'est le football

UNE PERFORMANCE QUI EN APPELLE D'AUTRES

« Ce qui est énorme, c'est que nous avons répondu au jeu long des Marseillais. Le match était vraiment bien préparé. Et nous n'avons pas eu peur. J'en conclus que nous pouvons gagner partout, dans ce championnat. Ce genre de match, je rêvais qu'on en soit un jour capables, qu'on soit conquérants, même chez les gros. C'est une forme d'aboutissement et en tout cas le rêve de tout entraîneur. Mais, même si je tiendrais le même discours à 0-0, je note que nous avons fait une ou deux erreurs. Et si on ne corrige pas ça, ça ne sera pas parfait. Nous avons été énormes sur le plan offensif et sur le plan défensif, où il y a eu beaucoup de prises d'initiatives. C'était un déferlement. Mais Barthez a été exceptionnel, voilà, c'est tout, ce n'est pas un problème de réalisme, les attaquants ont tous fait les bons gestes. D'habitude, l'adversaire n'aime pas trop louer l'adversaire. Mais, pour avoir entendu les Marseillais après match, et notamment Barthez qui a été dithyrambique sur nous, je pense que nous avons fait un match exceptionnel ».

A quelque chose, malheur est bon. Le TFC n'aura pas le temps de méditer sur l'injustice qui l'a atteint de plein fouet. Dès demain, se pointe au Stadium un tout autre calibre, une formidable équipe de Lyon, autrement équipée que l'actuel OM. « Le chemin du haut niveau, c'est la constance. Un match comme celui-ci convainc les joueurs que nous sommes dans la bonne démarche. Il y a une trace, forte ».

L'entraîneur toulousain se dit que « si on renouvelle la performance de Marseille, le même match énorme, il y aura gros match

Link to comment
UNE PERFORMANCE QUI EN APPELLE D'AUTRES

« Ce qui est énorme, c'est que nous avons répondu au jeu long des Marseillais. Le match était vraiment bien préparé. Et nous n'avons pas eu peur. J'en conclus que nous pouvons gagner partout, dans ce championnat. Ce genre de match, je rêvais qu'on en soit un jour capables, qu'on soit conquérants, même chez les gros. C'est une forme d'aboutissement et en tout cas le rêve de tout entraîneur. Mais, même si je tiendrais le même discours à 0-0, je note que nous avons fait une ou deux erreurs. Et si on ne corrige pas ça, ça ne sera pas parfait. Nous avons été énormes sur le plan offensif et sur le plan défensif, où il y a eu beaucoup de prises d'initiatives. C'était un déferlement. Mais Barthez a été exceptionnel, voilà, c'est tout, ce n'est pas un problème de réalisme, les attaquants ont tous fait les bons gestes. D'habitude, l'adversaire n'aime pas trop louer l'adversaire. Mais, pour avoir entendu les Marseillais après match, et notamment Barthez qui a été dithyrambique sur nous, je pense que nous avons fait un match exceptionnel ».

Je trouve aussi, quel match ils nous ont sortis !

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...