Jump to content

Article 20 Minutes


Tof

Recommended Posts

Copier coller pour les flemmards :ninja:

Bryan Bergougnoux, lappétit de jouer

Vendredi 01 juillet 2005

« Je peux évoluer comme attaquant, ou milieu offensif. Dans laxe ou sur les côtés. Ce nest pas un problème, tant que je joue... » En quelques mots, Bryan Bergougnoux dernière recrue toulousaine en date explique la raison pour laquelle il a quitté le quadruple champion de France lyonnais, le club de sa ville natale, qui lavait repéré lorsquil avait 11 ans. Linternational espoirs en a aujourdhui 22. Et il ne veut plus se contenter de bouts de matchs, grappillés ici ou là. Comme la saison passée, sa troisième en professionnel, où il na été titularisé que six fois en Ligue 1, pour 18 entrées en cours de jeu (et 4 buts)...

«Jai besoin daccumuler les matchs, pour acquérir la régularité qui me manque encore », confirme ce joueur aussi vif que technique. « Vu la politique de stars pratiquée à Lyon, et le départ de Paul Le Guen [lentraîneur], jai préféré men aller. » Le PSG et Lille lont courtisé. Mais il a choisi Toulouse, où il a signé lundi un contrat de quatre ans, moyennant un transfert avoisinant les 3,5 millions deuros, avant de rejoindre ses nouveaux coéquipiers en stage à Luchon, dès le lendemain.

« Le TFC est un club qui progresse vite, et qui souhaite grandir, justifie-t-il. Et puis Erick Mombaerts me suivait déjà quand je jouais en CFA, il y a quatre ans. Le président Sadran a également fait de gros efforts pour que je vienne. » Bergougnoux a par ailleurs pris conseil auprès de Lyonnais qui évoluaient à Toulouse la saison dernière : Anthony Braizat et surtout François Clerc, son pote du centre de formation de Ah! ah!. « Jétais venu voir François voici quelques mois, et javais mangé avec deux ou outre autres joueurs, dont Eduardo », précise la révélation du Tournoi de Toulon 2004 avec léquipe de France espoirs. Plein dappétit, Bryan veut désormais sinviter au festin offensif promis par le recrutement alléchant du TFC. N. Stival

A savoir :

départ

Cédric Fauré (26 ans) sest engagé hier pour deux ans avec Istres (L2).

Prête lan passé à Guingamp (L2), lavant-centre, en froid avec les dirigeants toulousains, nentrait plus dans les plans de Mombaerts, déjà bien pourvu en attaque (Moreira, Santos, Bergougnoux, Psaume, Eduardo). Ce départ en catimini ne doit pas faire oublier la contribution de Cédric Fauré au renouveau du TFC : ce Toulousain pur jus a fini meilleur buteur de L2 (20 buts) en 2002-2003, avant de marquer 10 fois en L1 en 2003-2004.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...