Jump to content

Article de L'Equipe


cc31

Recommended Posts

Article : Article de l'Equipe du 10/09/2005, jour du match TFC-Le Mans

Toulouse cherche mental

Le Téfécé, renforcé par larrivée de Batlles, doit montrer dautres vertus dans le combat.

IL NE FAUT PAS se voiler la face. Le football de Toulouse, quand il nest pas tourné vers le collectif, déçoit. Certains joueurs pensaient peut-être quun recrutement pléthorique sept nouveaux renforcent leffectif, dont Laurent Batlles (*), arrivé au mercato serait suffisant pour viser une place dans le premier tiers du tableau. Les premiers résultats, secs, grinçants, ont ramené les rêveurs à la raison. Deux buts en cinq rencontres, une seule victoire, mais Toulouse na plus gagné au Stadium depuis le 5 mars dernier (face à Nice, 1-0).

La situation, bien sûr, na rien de dramatique, mais les maux de Toulouse sont sérieux et Erick Mombaerts a beau aligner, avec Santos et Moreira, deux des meilleurs joueurs de Ligue 1 dans un registre de jeu en profondeur, ses intentions se concrétisent rarement : « Ce que nous produisons comme jeu est très insuffisant, avoue lentraîneur. Jaurais aimé quil soit plus complet, quon maîtrise à lintérieur et quon aille plus vite sur les côtés. Deux buts inscrits, oui, cest décevant. Dautant que Toulouse ne sacrifie pas à la mode de jouer avec un seul attaquant. Nous en avons deux et nous sommes même passés à trois en cours de match, mais ce nest pas la position qui compte, cest lanimation. »

Mombaerts :

« Pas à la hauteur »

Le TFC piétine et ses attaquants, souvent arrêtés, narrivent pas à se démarquer ou à se lancer. Il y a plus grave. Contre Nice au Stadium, comme à Paris (deux défaites 0-2), les Toulousains ont donné limpression de disputer un match amical. Comme sils avaient laissé au vestiaire leur mental et leur engagement physique. « On ne se voile pas la face, explique Mombaerts. Le problème, cest quau-delà du jeu, on a besoin délever notre état mental. On le travaille mais létincelle ne vient pas. Un match, cest un rapport de forces qui implique de se sublimer aussi bien mentalement que techniquement, donc accepter de sortir dune certaine zone de confort. Contre Le Mans, cest ce rendez-vous-là que je fixe à mes joueurs. »

Larrivée de Laurent Batlles, milieu de terrain très expérimenté, doté dun bon coup dil, au coup de pied toujours précis, peut aider Toulouse à résoudre une partie de ses problèmes. « Il doit donner du rythme à notre jeu, explique lentraîneur. Souvent il suffit dun élément moteur et tout repart. Ce serait dautant plus facile que le groupe, à lentraînement, na rien perdu de son enthousiasme. »

En attendant, le public se montre très exigeant. Les bordées de sifflets qui ont accompagné les prestations des Toulousains, cette saison au Stadium, laissent lentraîneur des Violets dubitatif : « Beaucoup de gens viennent nous voir comme on va au spectacle. On nest pas à la hauteur et ils nous le font savoir. Mais nos jeunes joueurs ont besoin de confiance. Alors aimons-les dabord. Le petit Bonnet (19 ans), qui sera sur la pelouse, na pas cinq matches de CFA dans les jambes. Un jour, il leur rendra au centuple les encouragements quil aura reçus. »

GUY ROGER

(*) Avant Batlles arrivé au mercato, le TFC avait enrôlé Santos, Mathieu, Bergougnoux, Abdessadki, Mansaré et Bonnet.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...