Jump to content

Attention, club ambitieux


roger

Recommended Posts

38196.jpg

www.sport24.com

Lors de la saison 2004/2005, le Toulouse Football Club sera sans doute une des formations les plus à suivre de la Ligue 1. Avec les arrivées de Dalmat et de Moreira, le TFC ne veut et ne peut plus se contenter du simple maintien.

par Maxime Dupuis

Cest fou comme les choses vont vite dans le football. Il y a deux mois, Toulouse luttait pour ne pas redescendre en Ligue 2. Après avoir connu le purgatoire du National et de lantichambre de lélite, le club garonnais ne voulait pas retrouver lenfer de la L2. En allant chercher un bon point à Strasbourg lors de la dernière journée du championnat, les hommes dErick Mombaerts se sont maintenus et ont pu partir en vacances avec la satisfaction du devoir accompli.

A leur retour dans la ville rose, cest un tout autre club que les pitchouns ont retrouvé. A lagonie pendant une bonne partie de la saison dernière et nayant jamais terminé un championnat mieux classé que 15ème depuis dix ans, le TFC veut désormais passer à la vitesse supérieure. Fini lobjectif maintien, place aux honneurs. Lidée de base est de faire mieux que lors de lexercice précédent (16ème). Mais avec un recrutement aussi séduisant et certainement intelligent, le Toulouse Football Club peut viser bien plus haut.

Moreira en tête daffiche

Durant lintersaison, le président Olivier Sadran a fait parler ses relations et sest servi de son carnet dadresses. Il a réussi à convaincre Daniel Moreira de rejoindre le TéFéCé. Un coup énorme pour le club. En effet, le Lensois était sur les tablettes des meilleurs clubs français mais a été séduit par le défi toulousain. Au plus grand plaisir de Erick Mombaerts : «Avec Daniel Moreira, jai récupéré un attaquant qui possède une grande qualité de démarquage et qui va améliorer notre jeu en mouvement», a-t-il confié dans les colonnes de France Football. Son expérience ne sera pas de trop pour encadrer un effectif toujours jeune même si la moyenne dâge a été revue à la hausse avec les départs dAvezac (Metz), Didot (Reims) de Fauré (Guingamp) et larrivée dArribagé.

Stéphane Dalmat débarque aussi. Lancien Castelroussin est la deuxième recrue clinquante du club. Lui qui na pas arrêté de changer déquipe et de pays depuis 1998 espère trouver dans le sud-ouest ce qui lui a échappé partout ailleurs : la stabilité. Lens, Marseille, Paris, Milan, Tottenham : linternational espoirs est passé dans trois championnats différents sans jamais se poser réellement. Aujourdhui, alors que Stéphane Dalmat est âgé de 25 ans, Toulouse arrive à point nommé. «Je suis là pour participer à une aventure, à un projet sportif et humain qui me semble correct. Le président veut faire grandir le club petit à petit.» Avec Dalmat et Moreira, les choses pourraient aller plus vite que ça.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...