Jump to content

Article La Dépêche 10/09/04


Bernd

Recommended Posts

POUR LA RELÈVE, TROIS TÉFÉCISTES ONT DÉCOUVERT OU REDÉCOUVERT CLAIREFONTAINE.

Dix jours d'Espoirs, la vie en bleu

L'enjeu est clair : l'Euro-2006 Espoirs, qui se déroulera dans l'un des huit pays qualifiés pour la phase finale. Et la France n'est pas tombée dans un groupe insurmontable (sans les Féroé ni Chypre), d'autant moins qu'elle a débuté par une victoire contre Israël. Ce qui permet à Albin Ebondo d'être invaincu avec les Bleuets ! Le latéral droit du Tef est l'un des trois jeunes d'Erick Mombaerts à faire partie de la nouvelle génération dirigée par René Girard, forte de joueurs nés en 83 (Taider), 84 (Aubey, Ebondo) et même 85 (Clichy, le Toulousain d'Arsenal).

Pour Ebondo, en butte à la concurrence du Nantais Drouin et du Messin Béria, actuellement blessé, « c'est un retour après un an et demi d'absence, depuis l'Euro des 19 ans au Liechtenstein. Cette nouvelle expérience s'est bien passée, même si je ne connaissais pas tout le monde au début. Sinon, le système de jeu est classique et les entraînements identiques, à quelques réglages près. J'ai joué arrière droit contre Israël, ce qui me fait gagner en polyvalence ».

Dix jours en Bleu (et), Lucien Aubey a d'autant plus apprécié que sa toute récente naturalisation l'a obligé à un aller-retour sur Toulouse en début de semaine pour récupérer le décret et le passeport sans lesquels l'UEFA ne voulait pas le considérer Français. « Je suis naturalisé depuis janvier, mais il faut cinq mois pour obtenir le décret. J'étais un peu dégoûté de ne pas débuter contre Israël, mais j'ai pensé au groupe ». Auteur de deux bons matches amicaux contre l'Espagne en août, contre la Slovaquie mercredi, Aubey a digéré sa surprise, savouré « cette forme de récompense » mais il a l'intention de « mettre les objectifs plus haut, être un exemple » au sein d'un groupe dont il est, avec le Messin Ribéry, le grand animateur !

Enfin, Nabil Taider a retrouvé, avec « satisfaction, grand plaisir et fierté » le bâtiment des jeunes à Clairefontaine. « Il y avait deux ans que je n'y étais plus allé, c'est la récompense de notre bon début de saison. En plus, il y avait les A à côté ». Taider a meublé ces dix jours « un peu longs » en rinçant quelques coéquipiers à la PS2 Et il a terminé en jouant 80 minutes mercredi, « d'abord avec Folly de Southampton puis avec Toulalan de Nantes. Lui, je le connais, et on se comprend sur le terrain ». Bien sûr, l'objectif de Taider « est de rester le plus possible ». Aux dires de ceux qui ont vu son match à Blois, ce devrait être le cas.

P. B.

--------------------------------------------------------------------------------

TFC-AJACCIO.

Lièvre espéré contre Ajaccio

Victime d'une petite déchirure aux abdominaux cette semaine, Stéphane Lièvre devrait néanmoins être en mesure de tenir son poste, demain soir au Stadium contre Ajaccio. Dans un groupe où les trois Espoirs sont de retour, où Dalmat a été mis au repos lors du match amical contre Osasuna (« une super première mi-temps », a apprécié Erick Mombaerts) tandis que Moreira se contentait des vingt dernières minutes, le problème essentiel de l'entraîneur toulousain est de « gérer le surcroît de fatigue » de ses Espoirs, le prix à payer pour que le club soit récompensé de sa politique de formation.

A Ajaccio, le défenseur portugais Gaspar est suspendu alors que l'attaquant brésilien Lucas Pereira est incertain.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...