Jump to content

Moa

Membres
  • Content Count

    4589
  • Joined

  • Last visited

About Moa

  • Rank
    Ex en_avant_tfc
  • Birthday 05/20/1988

Profile Information

  • Club
    Toulouse

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Recent Profile Visitors

6053 profile views
  1. Moa

    L'économie

    Bah Debreu raisonne sur des biens identiques, c'est l'hypothèse de base. Et les titres ne sont pas homogènes.Debreu lui a toujours raison - a rendement-risque identique, l'investisseur achetera toujours le moins cher - mais c'est les politiques et les lobbystes qui se foutent de notre gueule et/ ou n'ont rien compris non? (bon et de toute facon ca ne doit pas intéresser grand monde ici!)
  2. Moa

    L'économie

    Il n'y a en fait rien de déconnant même si la situation est un peu rocambolesque. Tout est lié aux règles prudentielles que doivent respecter les investisseurs et les banques. En gros, dans les actifs que les banques doivent detenir, elles se doivent de disposer d'une certaine quantité de titres AAA dans leurs bilans afin de garantir leurs propres santés financières et satisfaire les ratios internationaux fixés par la reglementation bancaire internationale (Bale II, Bale III, solvency, je ne sais plus trop ou ca en est par contre en ce moment). Les investisseurs qui vendent certains produits financiers par exemple idem ont besoin de detenir une certaine quantité de titres surs pour garantir leurs solvabilités. Or les titres les plus surs se font rares avec la crise et donc les acteurs qui ont besoin d'acheter ce type de titres pour respecter les normes prudentielles internationales se ruent tous sur les mêmes titres par nécessité, expliquant donc qu'ils soient même prêts à payer un peu pour les détenir (mais toujours moins que si ils devaient emprunter pour disposer de ces liquidités sur le marché interbancaire). C'est inhabituel et déroutant, mais il y'a bien une logique derrière,ils ne sont pas complétement fous. Ce n'est qu'une histoire d'ingénieurie financière et de reglementation en fait. ! (Je ne poste plus sur le forum mais continue de suivre d'un oeil tout ca, notamment le combat fratricide sur l'écologie, enfin un peu d'action!)
  3. Ouais j'avais compris! Courage ca vaut le coup de s'accrocher (Fin grosso modo quelque soit l'école, c'est pas mal, car ca signifie tout de même la fin de la prepa!)
  4. Moa

    Topic résumé

    Et doit on s'inquiéter de ne plus voir de topic baise ni sur des voisines en première page? Même Mic le toutou est passé du côté noir de la force??? (N'empeche ca c'est une putaing d'idée de topic!!!)
  5. Tu sais, les 1316 net en 1A (1372 net dès la 2A) par mois dès Septembre pour 4 ans pour profiter de la vie parisienne, il y a plus chiant!
  6. Moa

    L'économie

    J'apprécie le compliment les amis mais ne prenez pas ce que je dit pour une quelconque verité hein, ce n'est qu'un avis un tout petit peu argumenté. Si vous voulez de la très bonne vulgarisation, jetez un oeil sur www.ecopublix.net Pour le coup, eux ce sont des vrais krachs(Antoine Bozio notamment, Camille Landais) :Autopub: Moins actif sur internet mais avec une très bonne revue: http://www.rce-revue.com/ (Revue éditée par des étudiants des différentes ENS principalement faisant écrire les meilleurs spécialistes sur des questions particulières, numéro en cours: La politique migratoire) Egalement, pour comprendre un peu plus ce à quoi s'intéresse l'économie http://quedisentleseconomistes.blogspot.com/ Plus piquant dans la prose mais kings de la vulgarisation http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/ Et de la même manière, cet échantillon est tout sauf représentatif (pas d'aleatoire dans la selection avec un biais évident vers un sous groupe d'individus qui auront partagé en partie la même scolarité, population initiale de blogs tout sauf asymptottique etc). Mais, 1> ces gens s'adressent à un public bien souvent érudit sur la question et 2> mettent leur signature en jeu dans les articles ce qui rend l'incitation à écrire des articles de qualité plus que forte!
  7. Moa

    L'économie

    D'où la Bulgarie:
  8. Moa

    L'économie

    La Bulgarie présente deux trois arguments la rendant attrayante (5€ le litre de liqueur locale artisanale, 6€ pour un rouge fantastique millésimé 2001 etc) Donc oui je connais les taux de change des pays de la région (Au dela de la blague, que veux tu? Un argument d'autorité? Je ne poste jamais ici, je prends le temps pour écrire un post un minimum fourni sur une question sur laquelle j'ai un minimum réfléchit au dela des arguments journalistiques, après libre à toi de penser que je suis allé pomper ca ailleurs mais crois tu que je n'ai pas autre chose à faire de ma vie que d'essayer de me faire mousser sur un forum de footeux dont l'économie n'est légitimement pas l'intéret premier?...)
  9. Moa

    Musique

    Nouvel album de Bright Eyes en vu, le single est franchement prometeur! http://hypem.com/#!/search/shell%20games/1/ Et nouvelle production de Danger Mouse bientôt avec entre autres Jack White en guest star sur un projet hommage au cinéma italien des années 60 http://hypem.com/#!/search/danger%20mouse%20rome/1/ (A partir de 1min20, on atteint de nouvelles sphères, Jack White à 2min02!!)
  10. Moa

    L'économie

    Tacle à la cheville. SI j'ai bien suivit l'autre topic, à la différence de FF, je compte toujours faire du ski cet hiver. Si c'est du copier/coller, tu trouveras vite la source donc.
  11. Moa

    L'économie

    Le principal coût à la sortie de l'euro est un réel coût d'ajustement très lourd. Pour rappel il a fallu trois ans pour mettre en place l'euro donc à la louche il faudrait bien à la louche une période de même ampleur pour en sortir: remettre en place des institutions monétaires nationales marchant pour l'instant au ralentit, éditer une nouvelle monnaie, temps de flottement avec deux monnaies certainement sur les marchés (quid des dettes émises en euro?) etc. L'autre risque majeur est celui d'une perte de confiance dans le nouveau paus: si la Grèce et l'Irlande trouvent des financements, c'est en grande partie grâce à la garantie apportée pour l'Europe du fait de la confiance des marchés accordée à l'Allemagne et la France. Si un pays comme la Grèce emet de la dette sur une monnaie instable, le coût de l'emprunt devrait exploser rendant la situation encore plus délicate. Quant au maniement des taux de change, je trouve que ce sont des faux débats: pour manier un taux de change, ils faut avant tout des reserves de change (Pour faire apprécier notre monnaie, il faut acheter sur les marchés notre propre monnaie pour en augmenter la demande. A offre fixe, le prix augmente i e le taux de change s'apprecie. Pour effectuer cette opération, il faut disposer de devises etrangeres avec laquelle nous allons pouvoir acheter notre monnaie et pour disposer de devises étrangères, il faut avoir des excédents quelque part, douteux pour la Grèce...). Un des pays en Europe étant sur ce système est la Bulgarie (change fixe de deux leva pour un euro) or avec la crise actuelle, le système implose peu à peu(alors même que la Bulgarie dispose de réserves) ce qui pointe la pertinence d'un possible taux de change administré: si il y'a sortie de l'euro, le taux de change ne pourra être probablement que flottant. Reste "la planche à billets" c'est à dire distribuer des crédits, pour qu'elle marche il faut en face qu'il y'ai une demande de crédits, des investisseurs pret à aller en Grèce, pour l'instant je ne suis pas sur que ce soit le cas. En somme, je pense à titre personnel que la sortie ou non de l'euro est le resultat d'une analyse coûts/avantages: si les coûts sont plus faibles que les avantages, il faut en sortir. Or les coûts me semblent très élevés et les avantages guère élevés: le problème fondamental de la Grèce est il réellement l'euro? Peut être que l'euro pénalise la Grèce du faIt d'un taux de change bien trop élevé (et encore, tout dépend de la structure productive grecque, une monnaie faible n'est pas toujours opportun pour un pays, voir l'exemple Allemand), mais la question du taux de change est elle le principal problème grecque? A titre personnel, quand l'on voit la place de l'économie informelle dans le pays par exemple (part des revenus déclarés etc), je tends plus à penser que le problème est plus par ici. En gros, la conjoncture actuelle ne fait que pointer des problèmes eux que plus profonds où l'euro n'est certainement pas plus qu'un arbre qui cache une grande forêt. Un dernier point sur la question, il est marrant de regarder la politique menée au Monténegro. Bien que non membre de la zone euro, le pays a adopté l'euro comme monnaie officielle du fait des avantages donnés par l'euro. Or la Grèce est bien plus intégrée à la zone euro d'un point de vu commercial et financier et plus proche en terme de structure que peut l'être le Monténegro du reste de la zone euro(en d'autres termes l'euro est plus profitable à la Grèce qu'au Monténegro qui pourtant lui se bat pour garder cette devise) ce qui peut tendre à appuyer le fait que pour des économies encore fragiles, l'euro est plus une aide qu'un poids à supporter. Si toutes ces questions vous intéressent, il y'a eu pas mal d'Enjeux Internationaux sur ces questions (emission de France culture durant 7minutes). Les podcasts sont sur le site internet et vous pouvez facilement les retrouvés (Un pas mal datant de hier, il y'a quinze jours, une super émission avec Agnes Benassy-Quéré) (Btw, bonjour à tous, je ne poste plus ici depuis très longtemps mais je passe toujours de temps en temps lire ce qui se passe. Belle initiative que ces matchs de foot interforumeurs!)
  12. A l'heure de la reouverture du procès des agresseurs de Brice, je tiens juste un petit message pour vous relater l'ambiance régnant à Belgrade dont je suis revenu il y a peu. Un message pour vous faire part de la quasi unanime honte du peuple serbe, honte envers ce drame, honte de cette ultra-minorité ultra nationaliste, ultra-tout, hysteresis d'une société qui va elle de l'avant. Personne la bas n'a oublié cette catastrophe et surtout personne n'est prêt d'oublier en témoigne tous les signes de sympathie autour de la plaque de la désormais "Ulica (rue) Brice Taton". L'écrasante majorité du peuple serbe est à nos côtés et ne faisons pas l'amalgame entre ces quelques mais trop nombreux idiots et la société serbe dans son son ensemble. Que la justice soit faite pour Brice.
  13. Bonjour à tous, Juste un petit message suite à pas mal de temps passer à Belgrade pour vous faire part de la très grande tristesse et honte hantant toujours les habitants de la ville après ce tragique incident. Les serbes eux ne t'oublient pas Brice
  14. Voici le rapport de la cours des comptes pour la coupe du monde 98: http://www.ccomptes.fr/fr/CC/documents/RPA...peMonde1998.pdf Je n'ai fais que le survoler mais il apparait qu'un résultat positif ai été réalisé(+300MF). Bien sur il s'agit d'une analyse purement comptable, je ne sais pas dans quelle mesure les effets d'entrainements(investissements à plus long terme, supplément de recettes fiscales engendrés par le flux de visiteurs etc) ont été pris en compte, si qqcn se fait les 28 pages, ca pourrait être intéressant. De plus, le rapport pointe les erreurs commises(dont celles autour du Stade de France), on peut penser que ces erreurs commises il n'y a que 10ans peuvent être très interessantes dans le ficelage du projet pour plus d'efficacité(baisser les couts, optimiser les recettes). Autre point, c'est bien d'avoir une analyse globale, mais quid des résultats locaux?(l'exemple du stade de France, la simple restauration de stade, les differentes capacités et donc les différents flux de trésoreries tirés de la billeterie peuvent nous laisser penser que la situation est très héterogene...)
  15. Moa

    Les profs du Forum !

    J'ai encore deux roues de secours, l'espoir existe encore
×
×
  • Create New...