Jump to content

DNA : Article sur Revault


steph68

Recommended Posts

http://www.dna.fr/sport/football/20050107_DNA003832.html

Toulouse

Revault, un sage en hiver

Christophe Revault, qui relève Mamadou Niang après la cuisante défaite strasbourgeoise (1-4), incarne le nouvel esprit qui anime Toulouse.(Photo DNA - Laurent Réa)

Christophe Revault n'entend pas prendre à la légère la rencontre contre Gambsheim, ce samedi (18 h à Geispolsheim). A 32 ans, le gardien et capitaine toulousain est trop respectueux pour fanfaronner. Portrait.

Il est des histoires qui inspirent le respect. Celle de Christophe Revault est presque à citer en exemple. Notamment dans les écoles d'apprentis footballeurs, où l'attrait du ballon rond tend rapidement à vous monter le bourrichon.

Dans le milieu professionnel, plus souvent régi par l'argent que les sentiments, Revault est donc un cas. Une exception. Formé au Havre, recruté par le PSG en 1997, promis à un avenir international, ce titi de naissance va finalement emprunter une voie singulière.

Galères et catastrophes

A Paris, l'affaire tourne rapidement au vinaigre. Titulaire en championnat et en Ligue des Champions, Revault cède sa place à Vincent Fernandez - futur strasbourgeois - en coupe. Transparent en D 1, le PSG s'adjuge cette saison-là les deux trophées nationaux (France et Ligue)...

Après un passage par Rennes - deux saisons, Christophe Revault va poser son balluchon à Toulouse à l'été 2000. Le gardien veut croire en un nouveau départ. Las, galères sportives et catastrophes humaines s'accumulent au pas de sa porte. Le joueur de foot apprend alors à devenir un homme.

« Ma première saison au Téfécé se termine par une relégation puis une liquidation judiciaire, raconte Revault. Plutôt que de repartir ailleurs, j'ai écouté le discours du nouveau président, Olivier Sadran. Avec Prunier et Lièvre, on a accepté d'encadrer les jeunes de la Gambardella et de tout recommencer à zéro en National. »

Pari audacieux

Si le pari sportif est audacieux, Revault n'est pas aux bouts de ses peines. En septembre 2001, l'explosion de l'usine AZF le touche de plein fouet. Sa maison, placée sur la colline qui surplombe le site, part en fumée. Lui même est blessé par des éclats de verre, sa famille est durement éprouvée.

« C'est dans la douleur que j'ai appris à aimer cette ville et ce club, reconnaît Revault. Je n'ai pas voulu fuir alors qu'il s'agissait de tout reconstruire. Sportivement, je crois qu'on y est parvenu. » C'est peu de le dire. En trois saisons et demie, Toulouse est devenu un cador de la L 1 sous la coupe de son ambitieux et brillant président.

« Droit au respect »

Pas de quoi, toutefois, changer le discours du capitaine au moment de croiser la route de Gambsheim. Au regard des cinq divisions qui séparent les deux clubs, Revault se montre avant tout admiratif.

« Comme Strasbourg ou Paris, qu'on jouera la semaine prochaine en L 1, cette équipe a droit au respect, clame-t-il. S'ils sont arrivés en 32es, c'est qu'ils le méritent. A mon sens, cette coupe est la plus noble des compétitions, où chacun, du plus petit au tout grand, a sa chance. Je peux vous assurer que personne ici ne prend l'adversaire à la légère. Ce n'est pas dans la mentalité du club. »

Gambsheim est prévenu, Revault le sage veillera sur la mentalité des siens en terre alsacienne. Pas une bonne nouvelle, ça...

Séb.K

Link to comment

Je crois que l'on en parle pas assez mais il faut reconnaitre que c'est tout simplement un grand Monsieur comme il n'en existe très peu dans le milieu du foot.

Je crois qu'à la fin de sa carrière il mériterait qu'on lui fasse une statue à son éfigie aux abords du stadium. Oui oui j'ai bien dit une statue.

On lui doit beaucoup au meme titre que Prunier ou Lievre.

J'espère qu'on saura s'en souvenir.

Chapeau Monsieur :wacko:

Link to comment
Je crois que l'on en parle pas assez mais il faut reconnaitre que c'est tout simplement un grand Monsieur comme il n'en existe très peu dans le milieu du foot.

Je crois qu'à la fin de sa carrière il mériterait qu'on lui fasse une statue à son éfigie aux abords du stadium. Oui oui j'ai bien dit une statue.

On lui doit beaucoup au meme titre que Prunier ou Lievre.

J'espère qu'on saura s'en souvenir.

Chapeau Monsieur  :)

<{POST_SNAPBACK}>

+1

C'est Revault quoi !!

Merci l'artiste :)

Link to comment

+1 :grin:

Merçi pour ce bel article ... écrit avec beaucoup de talent ( je pense qu'aux DNA ils payent ou recrutent de meilleurs jounalistes qu'à la dépèche !) ... en tout cas REVAULT en sort grandi et c'est mérité !

Ah que j'aime ces joueurs qui aiment sincerement notre club et qui s'en font les ambassadeurs partout ou ils passent ! (--> comme quoi il n'y a pas que le fric qui intéresse les joueurs ... SI ceux là sont reconnaissables facilement: ils signent à Marseille !!)

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...