Jump to content

Communiqué commun Indians Tolosa/BFS Toulouse/Ultras Roisters Valenciennes


LaCroix

Recommended Posts

Voici un communiqué émanant de 2 groupes de supporters toulousains ainsi que d'un groupe valenciennois à propos de la répression des ultras en France. Sachez que la journée de demain est une journée d'action nationale des ultras français:2 manifestations regroupant au total une 30aine de groupes de supporters sont organisées, l'une à Nice et l'autre à Lens. Les ultras Valenciennois ont décidé pour la majorité de se rendre à Lens, les valenciennois présents à Toulouse se joindront aux groupes toulousains dans le cadre d'une action commune qui se déroulera samedi 17 mai vers 18h aux alentours du Stadium. Nous invitons les personnes qui se sentiraient concernés par cette action à se rendre sur le parking en face de l'entrée abonnés (côté quart de virage sud-est) entre 17h30 et 18h. Le communiqué en question:

ULTRAS : TOUS UNIS FACE A LA REPRESSION

COMMUNIQUE COMMUN DES GROUPES DE SUPPORTERS TOULOUSAINS ET VALENCIENNOIS

Depuis de longs mois, une répression aveugle sabat sur les supporters en France. Sous prétexte de lutter contre la violence, les atteintes aux libertés se font grandissantes. Nous lavons constaté à Toulouse comme ailleurs, les interdictions de stade administratives ou préventives - sont de plus en plus nombreuses et avec des motifs de plus en plus abstraits. Ces interdictions, qui sont en fait des arrêtés pris par la préfecture, nont pas besoin de jugement ou de faits concrets pour empêcher des supporters daller voir un match de football. Ainsi, les supporters n'ont pas les mêmes droits qu'un citoyen lambda. Cette atteinte aux droits fondamentaux des citoyens némeut ni journaliste ni grand public car cela ne concerne finalement « que » des supporters de football. Mais avec les derniers évènements en France et le tapage médiatique criminalisant les supporters et les associations de supporters par un traitement mensonger, une volonté de désinformation, ne rien faire et ne rien dire devient de plus en plus inconcevable pour nous.

Cest ainsi que nous avons décidé de façon symbolique de nous réunir aujourdhui, sans distinction de ville, sous la bannière « Liberté pour les ultras ». Nous sommes toujours allés au stade pour supporter nos équipes et colorer nos tribunes mais la pression mise sur les groupes de supporters devient incompréhensible et illogique. Il faut savoir quà Toulouse, depuis plusieurs matches cette saison, un hélicoptère vient au-dessus du parking des supporters toulousains à chaque match, même lorsque nous préparons une animation à lintérieur du stade. Des contrôles policiers généralisés sont maintenant des pratiques courantes aux abords du virage à Toulouse, sans que le moindre incident ou la moindre provocation se soit déroulé dans la journée.

Les groupes ultras français se doivent de réagir face aux pressions qui mettent en danger notre passion. Des actions communes seront effectuées ce soir entre nos trois groupes, comme cela sera fait ailleurs en France, à Nice ou à Lens. Nous ne pouvons quespérer que le mouvement de contestation ne sarrêtera pas là et que notre voix sera écoutée.

Indians Tolosa / Ultra Roisters Valenciennes / BFS Toulouse

Si quelqu'un pouvait épingler, juste jusqu'à demain soir... :blush:

Link to comment

Tous unis face a une repression aveugle !

C'est meme pas de se revendiquer ultra ou pas, c'est juste vouloir que nos tribunes ne soient pas un jour amorphes !

A en ecouter les JT les jours de match (par exemple celui contre paris) on penserait que les supporters sont tous des abrutis pret a en decoudre. C'est cette image la que l'on espere voir evacuer de la tete des gens.

Certes ce n'est peut etre pas le monde des bisounours, mais c'est loin d'etre le bagdad que l'on veut montrer.

Samedi 18h sera donc une date primordiale pour la survie d'une tribune active !

Link to comment

ne pas tout confondre, surtout ne pas tout confondre... :ninja:

mais ce genre d'évènements montre qu'effectivement il reste pas mal de boulot.

un petit up pour toutes les personnes qui se balladeraient dans le coin et ne sauraient pas quoi faire, nous insistons bien sur ça:

Sous prétexte de lutter contre la violence, les atteintes aux libertés se font grandissantes. Nous lavons constaté à Toulouse comme ailleurs, les interdictions de stade administratives ou préventives - sont de plus en plus nombreuses et avec des motifs de plus en plus abstraits. Ces interdictions, qui sont en fait des arrêtés pris par la préfecture, nont pas besoin de jugement ou de faits concrets pour empêcher des supporters daller voir un match de football. Ainsi, les supporters n'ont pas les mêmes droits qu'un citoyen lambda. Cette atteinte aux droits fondamentaux des citoyens némeut ni journaliste ni grand public car cela ne concerne finalement « que » des supporters de football.
Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...