Aller au contenu
Charte ForumTFC.net En savoir plus… ×

LaCroix

Membres
  • Compteur de contenus

    19 737
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    47

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Visiteurs récents du profil

13 724 visualisations du profil
  1. LaCroix

    Actualités politiques

    Je prends les devants: Inspire un bon coup, souffle, l'insulte pas de suite, il est pas sérieux je pense qu'il taqune, hein !
  2. LaCroix

    Actualités politiques

    Y a peut-être des sujets sur lesquels vouloir s'amuser à faire rire les copains au mépris de l'autre c'est pas forcément très malin non? Et je suis pas vexé, j'irai pas bouder dans mon coin ou quoi, mais c'est tout ce que ça m'inspire comme réponse ce genre de plaisanteries. Et les gens qui s'amusent de ce genre de plaisanteries. Edit: d'autant qu'en plus je crois vraiment pas avoir déplacé la discussion sur le terrain de l'attaque personnelle ni ne pas avoir argumenté. Il déboule de nulle part et vient s'en prendre à moi gratos - plaisanterie ou pas -, mais je dois rester courtois et accepter ce genre de trucs en m'écrasant parce que "il te taquinait, hein"? Puisque de toute façon on dira que j'ai l'insulte facile autant vous en donner pour votre argent
  3. LaCroix

    Bon anniversaire BigBros

  4. LaCroix

    Actualités politiques

    Ben, techniquement, si une manif est interdite et que tu veux quand même manifester, oui tu te fais embarquer. Et tu le sais en y allant. Qu'après tu critiques le bien-fondé d'interdire les manifs (ou de baisser la limitation de vitesse de 90 à 80km/h), c'est un tout autre débat. Mais là, encore une fois, la question tourne autour du fait de dire "la baisse de la limitation de la vitesse fait que t'es obligé de te faire choper". Ben non, tourne le dans le sens que tu veux, t'es pas obligé de te faire choper à 90 là où c'est limité à 80, comme t'es pas obligé d'aller participer à une manif interdite. Je vois vraiment pas ce qu'il y a de compliqué à comprendre. Par contre si les flics te faisaient comprendre "c'est 80, pas 90" de la même façon que quand on te dit "maintenant rentrez chez vous on veut que la manif se disperse", ou "j'ai pas envie que tu descendes du bus pour aller voir ton match", crois-moi que tu ferais beaucoup, mais alors beaucoup moins le malin, grand courageux Si ta vie avait été décortiquée comme l'a été la mienne ne serait-ce que sur ces 4 dernières années, je te souhaite sincèrement de pouvoir prouver que t'es aussi clean que moi. Pauvre connard va (oui, c'est une insulte, mais ton propos est encore plus insultant venant de toi parce que je pense que t'as un minimum suivi ce qui m'est arrivé et à quel point toute ma vie a été déballée successivement auprès de plein de gens qui ont passé leur temps à vérifier si oui ou non j'enfreignais les lois) Il va falloir un jour apprendre ce qu'est la différence entre "contester les lois" et "ne pas respecter les lois".
  5. LaCroix

    Actualités politiques

    Mais c'est quoi tes arguments? "Je roule beaucoup"? "Je fais pas gaffe"? ("Je" générique, j'ai bien compris que tu parlais pas uniquement pour ton cas perso hein, même si ton passage sur le "moi je pense pas qu'à ma gueule" alors que tu ne t'appuies que sur le cas de quelqu'un qui roule beaucoup donc comme toi, alors qu'il y a beaucoup plus de gens qui roulent peu et en-dessous des limitations de vitesse, est très drôle, mais bref ) Y a pas d'argument à développer: c'est limité à 80, si tu veux pas payer tu roules pas à 90. BB l'a assez bien dit: y a un curseur qui est fixé, la question c'est pas de chercher à savoir si tu le dépasses un peu par inadvertance ou beaucoup parce que t'en as rien à foutre, si tu veux pas payer tu dépasses pas c'est tout. Et c'est le même raisonnement que la limitation soit à 90 ou à 80. Après, tu peux mettre le débat sur un autre terrain si tu veux ça n'enlève rien au fait de dire que baisser la vitesse limite de 10km/h c'est du racket/un impot déguisé est une énorme connerie. Allez, je fais un semi-point G: si on disait "pour pas qu'il y ait de pédophile il suffit juste d'abaisser l'âge de la majorité sexuelle", c'est imparable non? Mais y a rien qui te dérange?
  6. LaCroix

    Fantasy NBA 2018/2019 - Conférence Second Poteau Pavard

    C'est Harden qu'il s'appelle
  7. LaCroix

    Fantasy NBA Dynastie

    Tel les Nets, ma stratégie de long terme est en train de payer. Cette année je fais les playoffs, vous pouvez quoter
  8. LaCroix

    Actualités politiques

    C'est exactement ça: le fait de dire "baisser la limitation de vitesse c'est uniquement pour nous piquer du pognon" c'est d'une mauvaise foi à toute épreuve, y a vraiment aucun contre-argument quoi
  9. LaCroix

    Le topic de l'info trafic

    https://www.autoroutes.fr/fr/trafic-en-temps-reel.htm A priori c'est faisable mais je comprends pas pourquoi sur internet les actus parlent d'A62 "totalement fermée" du coup
  10. LaCroix

    Fantasy NBA Dynastie

    Tu t'en sors bien Morg!!
  11. LaCroix

    Le topic de l'info trafic

    On peut aller la prendre à Saint-Jory non?
  12. LaCroix

    André-Pierre Gignac

    A la fin de sa carrière la compilation de ses buts elle va pas être du tout reloue Quelqu'un a le courage de compter combien de fois il l'a mise au fond sa spéciale "crochet exter à l'angle de la surface-frappe enroulée-lucarne opposée"?
  13. LaCroix

    Speaker

    Oui, il me semble aussi que c'est le responsable numéro un du désamour du public vis-à-vis du club
  14. LaCroix

    Actualités politiques

    Sur la révocation: https://fr.wikipedia.org/wiki/Référendum_révocatoire. Mais de façon générale, il n'y a pas nécessairement besoin de convoquer un référendum révocatoire si tu n'es pas satisfait de ce que votent les élus pour lesquels tu as voté: il suffit juste d'organiser plus souvent des élections (on peut imaginer par exemple, pour des mandats de 6 ans, un renouvellement par tiers de l'assemblée tous les 2 ans). L'idée qui est celle dont je parle est celle de "dépersonnaliser" la politique: on ne vote pas pour des hommes ou des femmes, on vote pour des idées. Pour le programme de Macron (et ça répond un peu à un précédent post d'Ekelund), et bien que je sois le premier à dire que les choses étaient claires dès le début, il faut quand même reconnaitre que l'enrobage (calculé et maquillé comme une stratégie marketing tout ce qu'il y a de plus banal mais qui fonctionne à merveille) a fait que beaucoup de propositions n'étaient pas concrètes pour beaucoup de monde. Mais peu importe que son programme ait été clair ou non: il a été élu par une infime partie des français et se revendique aujourd'hui comme disposant de la légitimité "du peuple français", ce qui est la définition même d'une aberration liée à ce système électoral. Pour ce qui est de la mise en application dudit programme, ce que je veux dire par là c'est que les gens qui vivent dans les hautes sphères font partie d'une "caste" de personnalités interchangeables qui décident de tout depuis 30 ans, quel que soit le gouvernement en place. Ces gens ont trop de pouvoir et d'influence pour que les politiques aient véritablement une liberté d'agir. Ils sont tout aussi responsables de la crise de régime actuelle que les élus. Dans la plupart des pays qui ont une assemblée élue au suffrage proportionnel le PM qui finit élu est souvent la tête de liste de la liste majoritaire et les rôles au sein du gouvernement sont déja répartis à l'avance, ou sont le fruit de tractations entre formations politiques. Donc les choses sont quand même plutôt claires avant les élections. On a eu un peu ce cas de figure en France quand on a eu des périodes de cohabitation: le PM était le leader de l'opposition et était connu avant-même l'élection (que ça soit Chirac, Balladur ou Jospin). C'est aussi le cas lorsqu'on a un gouvernement qui est choisi par le président nouvellement élu, les législatives apparaissent comme un référendum "pour ou contre le gouvernement". Sauf que dans ce cas précis, le calcul est déja biaisé d'emblée puisque l'opposition n'a pas le temps de réellement s'organiser pour proposer un programme et un "leader" crédible. Je me suis tapé plus de 10000kms depuis que cette réduction de vitesse a été mise en place, et pas que sur autoroute loin de là, donc merci ça va je fais un peu de bagnole . Je me suis jamais fait choper que ce soit à un radar ou aux jumelles. Dire qu'on ne peut pas connaître la vitesse à laquelle on est supposé rouler c'est de l'hypocrisie pure et simple: il suffit de regarder autour de soi (le marquage au sol notamment), et si vraiment il y a un doute sur le fait que tu es en agglomération et qu'il n'y a personne sur la route, ben jusqu'à ce que t'aies aperçu un panneau qui t'indique que tu peux accélérer tu roules à 50 et basta. Je suis véritablement sidéré par le nombre de gens qui me doublent en permanence, alors que je suis systématiquement au maximum de la vitesse autorisée (voire même un tout petit peu plus au compteur, à 3-4 km/h de + quoi). Et la plupart de ces gens-là ne roulent pas à 90km/h quand je suis à 80 tu peux me croire. Y en a aucun qui, si il se fait choper, ne peut prétendre ne pas s'être souvenu que la limitation de vitesse a changé (puisqu'en restant bloqué ne serait-ce que quelques secondes derrière moi ça devrait attirer leur attention le fait que je sois à 80, non?). Même chose pour certaines personnes qui roulent à 70 tout le temps, en agglo et hors agglo, j'en vois un sacré paquet. Eux c'est des énormes dangers publics. En clair, les gens en bagnole sont absolument inconscients et incapables de penser qu'ils ont entre les mains une arme. A titre perso si y a bien une catégorie de personnes pour lesquels je n'éprouve aucune compassion c'est bien les délinquants de la route: t'as un mode d'emploi, la seule chose que t'as à faire c'est de le respecter, si tu le respectes pas ben c'est normal qu'on t'en foute plein la gueule (et je trouve même que de façon générale on est très légers niveau sanctions). Je vais même aller plus loin: j'ai été en ce qui me concerne condamné, je m'en cache pas, n'empêche que ma condamnation me parait avoir été quelque chose de tout à fait normal et logique puisque j'ai joué et j'ai perdu. J'ai jamais cherché à remettre la faute sur qui que ce soit, j'ai fermé ma gueule, payé le prix et désormais je fais en sorte d'avoir un comportement exemplaire sur la route et ailleurs. Les gens qui se mangent sans arrêt des contraventions pour excès de vitesse, eux, ils se remettent jamais en cause et trouvent toujours une circonstance extérieure pour minimiser les faits. Ca, c'est typiquement ce qui est dangereux (en matière criminelle les psys estiment que les personnes les plus dangereuses sont celles qui trouvent toujours une excuse pour minimiser ou se dédouaner de leurs fautes par exemple). Sans compter qu'en plus parmi ceux que j'entends gueuler sur la limitation à 80, y en a un certain nombre qui sur la plupart de leurs trajets ne roulaient déja jamais à 90 puisque ça bouchonne tout le temps
  15. LaCroix

    Actualités politiques

    3 choses (en-dehors du fait que la volonté de réformer juste pour le plaisir de réformer est une énorme connerie encore faut-il que ces réformes soient nécessaires et utiles, ce qu'on sait pas franchement faire en France ): - d'abord, il n'y a aucune raison que le gouvernement soit instable "par nature": encore une fois je reprends les exemples de la plupart des démocraties européennes qui fonctionnent très bien avec ce système. Si les alliances entre les partis s'appuient sur un programme clair d'entrée de jeu, la seule raison de casser ces coalitions serait que le gouvernement décide de "trahir" les engagements qu'il avait pris devant les français pour être élu. Si le programme commun de la coalition est établi par avance et que les élus sont révocables, il ne peut pas y avoir tromperie sur la marchandise: si ce programme a été choisi mais qu'il n'est pas appliqué, alors on change les députés. - aujourd'hui, les mecs qui gouvernent sont pas les élus mais les mecs qui sont en poste dans l'ombre depuis parfois 20 ou 30 ans dans les administrations. Ce sont eux qui dirigent factuellement le pays. C'est ça et uniquement ça qui fait "la stabilité de l'exécutif". Sauf que du coup il y a tromperie sur la marchandise en terme de "démocratie" puisque c'est pas les gens que tu élis qui gouvernent. - dans la même veine, on est quand même là aussi un des seuls pays à ne pas voter pour celui qui dirige l'exécutif: le seul pour qui on vote c'est le Président de la République mais on ne vote pas pour ceux qui vont conduire l'exécutif dans les faits. Du coup, on a contourné le problème en mettant en place le quinquennat et les législatives après la présidentielle, ce qui est une hérésie quand on y réfléchit. Tout ça pour dire que ce que tu appelles "l'instabilité politique", en fait ça s'appelle juste l'expression de la démocratie. La Constitution actuelle n'a pas empêché les cohabitations jusqu'à ce qu'on aligne les mandats du PdR et ceux des députés, ce qui là aussi est quelque part une forme de déni de démocratie. Un système plus "instable" permettrait de faire à nouveau de la politique (partant du principe que le choix de voter "pour" ou "contre" une proposition de loi serait à nouveau un choix lié aux convictions de celui qui vote et non plus la résultante d'une consigne, ce qui n'est là je te l'accord pas lié à la nature des institutions mais au fonctionnement de celles-ci) et la révocation des mandats permettrait aux citoyens d'exercer un contrôle sur leurs élus et non plus l'inverse. Après, je redis encore et toujours que tout ça c'est en partant du principe que la démocratie est un bon système. Ce qui est très loin de me convaincre à titre personnel. Mais si comme le disait Churchill "c'est le moins pire", alors il faut qu'il soit le plus représentatif possible. Alors ça putain y a pas beaucoup d'arguments qui m'énervent plus que d'entendre ça. Tu veux pas payer "l'impôt déguisé en baisse de la limitation de vitesse"? Ben tu respectes la limitation de vitesse. C'est si compliqué que ça?
×