Jump to content

Footballeur82

Membres
  • Content Count

    7629
  • Joined

Profile Information

  • Club
    Toulouse
  • Gender
    Homme
  • Interests
    concrete and steel
    et ignorer shamanik et Flolynyk

Recent Profile Visitors

4674 profile views
  1. https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/un-homme-se-perd-dans-les-pyrenees-en-allant-acheter-des-cigarettes-en-espagne-et-finit-par-etre-secouru-par-les-gendarmes_3900995.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]
  2. c'est vraiment de la connerie leur 5 semaines de préparations obligatoires ( ou c'est pour préserver le rôle de certains dans la préparation et donc leur revenu) , au plus vraisemblablement de justifier sanitairement leur envie de ne pas reprendre (limiter des coûts et des difficultés d'organisation) l'important c'est que tout le monde ait la même durée de préparation, avec une préparation de 2 semaine, le niveau physique sera moins bon, mais les équipes seront au même niveau. En loisir/ vétérans, la plupart reprennent avec aucun entrainement de toute façon, la situation ne sera par forcément différente en Aout qu'en juin, peut être même pire, donc ils peuvent faire les autruches, il faudra forcément s'adapter et être inventif, et pas se limiter à un simple : c'est pas possible... à noter, que la N1 dépend quand même indirectement des droits TV de la L1 et L2 et cela de manière non anecdotique ...
  3. A priori, certains pays d'Europe centrale ont de meilleurs stock de masques que nous par rapport à leur population, on verra s'ils peuvent tenir l'approvisionnement sur la durée ... les tchèques ont d'ailleurs été accusé d'avoir détourné une cargaison vers l'Italie. Il est probable que ça deviennent aussi "obligatoire" ou très fortement conseillé en France, mais en sortie de confinement c'est à dire dans un mois au mieux, en particuliers dans les lieux publics fermés . Après quid de l'égalité devant l'égalité d'accès aux différents modèles, mais bon ça me dérange pas de porter une écharpe en été. j'en porte une les 2/3 de l'année déjà. L'important c'est que les gens comprennent que les masques simples (FFP1 ou alternatifs) ne les protègent pas eux-même, mais qu'ils limitent les émissions "d'excrétions" vers les autres. Il faudra qu'ils pensent à les laver et/ou changer souvent car sinon ça va créer d'autres problèmes en terme d'hygiène. Un bon mois de pédagogie ne sera pas de trop à mon avis sinon merci le cas échéant de me citer ou quotter en entier, autant ne pas rapporter à ceux qui m'ignorent des propos tronqués
  4. apparemment tu n'as écouté les discours de Macron et/ou Philippe, ils ont parlé d'écrétemment de la vague ... que le confinement sert à faire en sorte que le système de santé n'explose pas, ne pas mettre les soignants dans des situations de choix trop dégradé comme en Italie à un moment donné. les vagues suivantes n'auront pas forcément la même forme que cette première, vu qu'on va avoir un autre mode de vie, et qu'on est pas totalement à l’abri de quelques bonnes nouvelles sur le virus mais qu'il faut se préparer au pire. On aura plus de tests, des tests plus utile, la filière de soin mieux organisée, peut être des traitements partiels, une population mieux préparée, et qui respecte vraiment les distance sociales , des mesures de limitation de circulation et de réunion. On aura aussi plus de moyen de protection. On pourra peut être alors , basculer sur la stratégie de la Corée du Sud qui contrôle l'épidémie . Le prochain débat étant celui du tracking des gens et effectivement, le gouvernement (comme ailleurs) se méfie de la réaction d'une frange de la population récalcitrante, qui pourrait choisir de n'en faire qu'à sa tête, en se disant que de toute façon ça sert à rien le confinement ( nous amenant sans le savoir à faire comme les Pays Bas, à miser sur une hypothétique immunité de troupeau). on parle des gens qui ont compris au début que leur préparation pour le marathon de New York rentrait parfaitement dans le cadre d'une sortie pour faire de l'exercice quotidien lors d'un confinement global . au contraire, la situation est encore plus grave que tu le penses, et ça fait quelques semaines que je l'ai compris je pense que dans la situation actuelle et surtout future, ils ne doivent pas dormir tranquille moi non plus depuis un bon moment, mais bon le terme "sbire" en dit très long mais bon en regardant les autres pays, ça devrait te mettre la puce à l'oreille , que le problème n'est pas une question de politique franco-française .....
  5. oui mais on les mettra pas "ailleurs", dans l'écart de puissance financière entre l'Allemagne et la France , 50 milliards c'est une paille. et en parlant de paille, ça me fait penser qu'on venait fièrement de les interdire ainsi que tous les trucs jetables plastifiés (C'était une grande avancée sociétale apparemment ) et là notre prochain défi collectif est de mettre en place une industrie locale de protection sanitaires (privé ou public, c'est pas le sujet) qui va produire des milliards de masques et protections diverses (en grande partie en plasto) , des millions de m3 de produits chimiques divers, et tout cela non recyclable ... et cela en quelques mois. ça va demander une certaine capacité d'adaptation intellectuelle à pas mal d'entre nous de voir certains criaient maintenant au scandale car on n'a pas prévu chez nous de telles filières de production en dit long sur notre mentalité de girouette, pour ne pas dire plus
  6. ben c'est une évidence, la France à les même moyen que l'Allemagne, la blague ... ensuite, c'est un premier jet de mesure, il y a aura des mesures complémentaires, mais les choses sont claires, il n'y aura presque que des perdants dans cette crise ici comme en Allemagne mais bon je suis très pessimiste sur la France, on n'a collectivement que peu très de capacité adaptation, et une propension à la polémique et à l'auto critique négative... on vient d'entrer dans un nouveau monde, les pays qui s'adapteront s'en sortiront mieux que ceux qui pleurnichent ou passent leur temps à chercher des coupables, ou à attendre que les solutions tombent du ciel.
  7. oui c'est "culturel", ils les avaient déjà, ils savent les utiliser ( et encore personne ne contrôle que le masque n'a pas 5 jours), et ils ont les stocks et les moyens de productions sur place.
  8. quel pays obligent en Occident ? c'est souvent plus de conseil ... car rendre obligatoire un truc sans donner les moyens au gens de le respecter, c'est de l’escroquerie intellectuelle . les autorités sanitaires craignent que les gens qui porteraient un masque soient trop confiants, et adoptent des comportements plus à risque, non respect des distances etc. De plus si c'est obligatoire, les gens vont garder le même masque pendant des jours, il deviendra un nids à bactérie et à microbe.. surtout que tant qu'on est en confinement ce n'est pas le sujet ... ça le deviendra surement, il faut préparer la sortie avec des vrais "bonnes solutions ", chaque chose en son temps ..
  9. par choix politique? Ils ont pas la même situation budgétaire que nous, elle est infiniment meilleure, il est évident que ça va donner des marges de manœuvre à leur gouvernement autres que celles du gouvernement français, et je parle même pas de l'Italie ou de l'Espagne. C'est la même chose pour les entreprises celles qui ont une bonne trésorerie vont moins souffrir que celle qui était sur la corde raide ... Après, il y a eu un choix d'avoir un régime un peu meilleur sur les salariés en France qu'en Allemagne sur le chômage partiel ... mais peut être que les allemands amélioreront leur dispositif sur ce point là, ils en ont surement les moyens.
  10. oups j'oubliais le point important qui a tout fait dérapé dans les stratégies de lutte Occidentale, c'est que le virus est beaucoup plus contagieux qu'imaginé, et surtout dans des formes sans symptôme et pendant une longue période. Donc avec le recul, il était illusoire de penser pouvoir le contrôler avec les organisations de santé actuelle en pratique en Occident (à la différence de la Corée du Sud). Au delà d'éventuelles "cachoteries" sur le nombre des cas et des morts en Chine, c'est sur ce point, que les omissions de la Chine sont à mon avis les plus "dommageables/coupables". Ils ont "parlé" pendant longtemps de doutes sur la transmission intra humaine, alors que l'épidémie courrait déjà entre humain depuis des semaines. Les premières estimations ne sont arrivées que tardivement, et il y a donc eu de la suspicion autour des chiffres chinois chez les experts occidentaux, et c'est l'étude de la situation en Italie qui a permis d'avoir une bonne idée sur ce taux dans un contexte de mode de vie "occidental". Autre mauvaise nouvelle, les chinois parlaient de 8-10 jours de réanimation en moyenne, en Europe ça tourne plutôt autour de 15-20 jours .. Différences génétiques par rapport au virus ou informations tronquées, il est bien trop tôt pour en tirer des conclusions définitives. On attend maintenant les évaluations chinoises (car ils ont des cas plus anciens et donc du recul) sur la solidité dans le temps des anti-corps, et les possibilités de réinfections d'une personne qui a déjà rencontré le virus ...
  11. pas d'accord trop simpliste . .. si au lieu, de crier au complot ou mensonge d'état, mais plutôt de réfléchir, les gens s'apercevraient que soit ils ont les info depuis le début, soit que personne n'en savait rien de sûr, il y a quelques semaines et donc on ne peut parler de mensonge . le virus n'est étudié que depuis moins de 3 mois en Chine encore moins ailleurs. On est champion des polémiques, ça s'est dans notre ADN, ailleurs en Occident, la situation est sûrement meilleur c'est une évidence. 1- c'est quoi le mensonge sur le nombre de masques? les bons chiffres ont été dit dès le début (110 M) . et qu'il fallait les réserver en priorité aux soignants. Stock annoncé (stock stratégique n'est plus gérer ni contrôler par l'état depuis au "mieux" 2013, vive la décentralisation) , capacité de production connu (en augmentation mais marginale vu les besoins globaux), incertitude sur les capacités des pays producteurs à honorer les commandes (ça était dit que les usines étaient dans la zone critiques en Chine, et que la production avait chuté et la conso des pays asiatiques explosée). De l'autre coté, nombre de soignants connus, après si aucun journaliste n'a posé les "bonnes questions" au début ou que la plupart des gens n'ont pas été capables d'eux même de faire les calculs. On a préféré faire de la polémique à savoir où est passer le stock de la H1N1. Malheureusement les premiers retours d'expérience dans le grand Est ont montré que la consommation de protection était supérieure au prévision, ça a encore plus tendu l'alimentation pour les généraliste. 2- le port du masque pour la population générale est toujours en discussion chez les spécialistes : - il n'y a pas de "vrais masques" de dispo pour tout le monde. Hors confinement, il faut 3 masques par jour pour 60 M de personnes. - pas mal de gens n'ont pas encore compris à quoi servent les différents types de masques en dehors des FFP2/3, ils ne protègent pas mais limite la propagation. - dans la phase de confinement, ce n'est pas un sujet pour les gens confinés, il faut les réserver au gens qui sont obligés d'avoir des nombreux contacts. - la plupart des gens utilisent mal leur masque (Ils les portent très mal et ne savent pas les enlever ni les mettre.), c'est du gâchis . De plus, les autorités sanitaires craignent que les gens qui porteraient un masque soient trop confiants, et adoptent des comportements plus à risque. Et je ne parle pas des risques de la filière de traitement des déchets. on retrouve déjà les masques dans les poubelles recyclages, mais bon c'est pas la faute des gens, c'est un mensonge d'état de ne pas savoir recycler les masques - c'est normal de réfléchir à leur utilisation plus large, en vue d'un déconfinement, surtout du fait qu'on va avoir une production de masque alternatifs à destination du grand public, elle sera largement insuffisant pour l'instant mais elle va se développer dans le temps, avec des masques à usage multiple . Bon il va falloir trouver la matière première etc, il y a du boulot, et surtout matière à de nouvelles polémiques 3) pour la 2eme vague, c'est encore plus clair, ça a été évoqué explicitement dès le premier discours de Macron, il a été dit qu'on n'était pas dans une stratégie de suppression (comme la Chine), mais de lissage du pic, stratégie d'atténuation et donc par définition qu'on n'aurait pas assez de contaminés pour atteindre l'immunité troupeau. Depuis, les "experts" doutent même de la solidité de l'immunité troupeau dans le durée ( en gros le virus est encore plus dangereux qu'imaginaient précédemment, car anti corps non durable et/ou mutation les rendant inefficaces ). on va faire fabriquer par des industries française 10 000 respirateurs de plus pour mai, ça serait juste pour faire tourner les usines des copains du Président ? je me souviens aussi de notre premier échange sur le sujet, où je t'avais dit que si ce virus était aussi contagieux que la grippe, on serait de facto dans la merde. je me suis trompé il est apparemment largement plus contagieux que la grippe de l'autre coté, je n'avais pas imaginé un confinement généralisé en Occident, ce qui va permettre de sauver par mal de monde au final (on sauve une grosse moité des cas très graves quand les réa ne sont pas débordées) et on gagne du temps en vue de la mise au point de vaccins ou de traitements (plus ou moins efficace) .... bref, je suppose que c'est le même qui ont moqué Roselyne Bachelot qui maintenant crient aux mensonges d'état ...
  12. tous les pays ne comptent pas les morts covid de la même façon à ce stade. En maison de retraite , on vient de les inclure dans le décompte d'un "coup" (sur 2 jours en fait ) ... De toute façon, il y a beaucoup plus de morts partout que ces décomptes là, les épidémiologistes feront leur travail statistique plus tard comme pour les autres épidémies . il y a aussi beaucoup plus de contaminés .. sinon l'Italie à ce jour, c'est "juste le double" (je ne sais pas s'ils comptent juste l’hôpital ou aussi les maisons de retraite, morts à la maison) Gros doute sur les chiffres chinois, les espagnols nous ont lâché depuis plusieurs jours, on a les Anglais qui déboulent et les usa nous déposent dès demain
  13. je pense que tu n'as pas compris la stratégie des Pays Bas et de la Suède, ce n'est pas d'avoir moins de morts, mais de les avoir rapidement quitte en avoir nettement plus que les voisins, et être débarrassé de la menace une bonne fois pour toute. Si l’immunité est provisoire et que le vaccin n'arrive pas ou s'il est "saisonnier" , et bien leur pari sera totalement perdu. les UK ont d'abord suivit la piste Pays-Bas mais quand ils ont refait les calculs suite aux retours de terrain italiens, ils sont tombés sur un total théorique de 500 000 morts en 3-4 mois ... donc ils sont revenus sur la stratégie de la plupart des pays européens (comme la France), mais ils vont payer le retard au confinement ...
  14. ils ont dit qu'il fallait finir c'était tout à ma connaissance, elle sort d'où cette date du 3 Aout, de l'UEFA ou de déduction ? pour moi la date peut bouger sans problème, plus personne n'est à 1 mois près surtout par rapport à une annulation pure et simple. Après je pense que leur message c'est qu'aucun championnat ne doit être annulé, libre à chacun de le finir comme il peut, avant une certaine date qui peut encore flotter en fonction de la situation , quitte à valider le classement au moment de l'interruption. De toute façon, ça va reprendre à huit clos, dont ça devrait être jouable dans quelques mois.
  15. Jusqu'ici, les Pays-Bas et la Suède sont les 2 seuls pays "riches" à avoir fait le choix de se laisser submerger totalement, en ne confinant que les personnes à risque. Ils misent sur l'immunité de masse "ou troupeau", (60% d'infectés au doigt mouillé d'experts, pour une mortalité de 1% à la louche avec des réanimations surement saturées ). Seul l'avenir dira si l'immunité est suffisamment longue pour que ce pari très risqué en vaille la chandelle, ou bien si le virus reviendra quand même (de l'étranger ou résiduel) car l'immunité sera trop faible ou trop courte... Les experts ne savent pas grand chose, et tout le monde navigue à vue . pour info, les tests actuels sont très fiables quand ils indiquent "positif", beaucoup moins quand ils indiquent négatifs car cela dépend d'où est logé le virus dans le corps et du stade de l'infection, certains experts concèdent jusqu'à 30% d'erreur dans ces cas là... Donc un seul test négatif actuel n'est pas une garantie absolu loin de là ..
×
×
  • Create New...