Jump to content

Ligue 1: le Toulouse FC plus que jamais...


marco

Recommended Posts

Ligue 1: le Toulouse FC plus que jamais candidat au maintien

TOULOUSE (Reuters) - Arrivé in extremis en 16e position de la L1 la saison passée, le Toulouse FC, revenu du purgatoire du National puis de la D2 pour des raisons autant sportives que financières, espère bien cette saison assurer son maintien dans la cour des grands.

C'est d'aileurs dans ce but que le bouillonnant président du club toulousain :diable: , Olivier Sarant, a choisi de maintenir en place l'entraîneur du club des bords de Garonne, Erick Mombaerts, réputé pour son goût du jeu autant que pour son sens de l'économie. Un sens de l'économie passant par une confiance aveugle dans les jeunes espoirs, forcément moins onéreux.

"Notre ambition est avant tout de créer une identité de jeu afin de poursuivre notre projet sportif", explique ce dernier avant d'attaquer la saison à venir sur les "chapeaux de roues" comme il le souhaite presque autant que ses "petits gars".

"Notre défi passe par un bon début de saison afin que le souci de récolter des points ne nous empêche pas d'être sereins", dit ainsi le coach toulousain.

"Pour notre deuxième saison consécutive en L1, je souhaiterais évidement qu'on fasse mieux que l'année dernière. Le tout devra surtout satisfaire nos supporters, ce qui passe par de belles victoires", conclut Erick Mombaerts.

Qui dit belles victoires dit aussi des buts. Là ou justement pêcha le TFC la saison passée avec sa dernière place du championnat au nombre de buts inscrits.

C'est dans ce but que le TFC a su, à l'intersaison, s'offrir les services d'un buteur potentiel de choix en la personne de Daniel Moreira, que devrait alimenter en ballons Stéphane Dalmat, revenu de l'Inter de Milan et qui compte sur son retour en France pour asseoir une possible place en sélection nationale.

MARQUE DE FABRIQUE

"Le challenge toulousain m'a semblé intéressant et j'avais envie de revenir en France pour mieux montrer encore certaines choses", explique-t-il, refroidi par ses expériences anglaise puis milanaise.

"C'est vrai que je n'ai pas réussi partout où je suis passé. Je n'ai pas toujours eu la confiance de mes entraîneurs. A Toulouse, je crois que ce sera différent. Et la présence de jeunes bourrés d'envie sera plus que motivante", dit encore l'ex-Milanais, prêté pour deux ans.

Car c'est effectivement la présence de jeunes qui risque de demeurer la marque de fabrique du TFC pour la saison à venir.

Des jeunes issus du centre de formation maison et qui ont réussi à prendre la barre du navire quand celui-là s'enfonça dans les abîmes des compétitions nationales.

Ces jeunes, bien sûr, seront là cette saison encore. Et d'autres, toujours issus de la fabrique locale, tels que Benoît Benvegnu, Albin Edondo, Daniel Congré, Henri Bedimo, Julien Sola ou Benjamin Psaume, vont venir grossir leur rang.

"Ils constituent une manne irremplacable" dit d'eux Erick Mombaerts. "La jeunesse, c'est idéal pour fournir le jeu que je demande et que l'on pourrait très facilement résumer: du jeu, du jeu, et encore du jeu."

Prudent, le coach toulousain a tout de même pris soin ausssi, à l'intersaison, d'étoffer son effectif par un peu de sang nouveau.

Ainsi arrivent sur les bords de Garonne, des hommes tels que Nicolas Douchez, qui vient de Châteauroux, Dominique Arribagé, un ancien de la maison parti tenter sa chance à Rennes. Mais aussi Pantxi Serieix, tout droit venu du vivier d'Auxerre, ou encore Thibault Giresse, un autre ancien parti voir du monde une saison du côté du Havre.

De ces recrutements mêlés à une promotion interne conforme à l'esprit de ce club pourrait naître une mayonnaise toulousaine épatante aussi bien que décevante.

source

Link to comment

la conclusion est bateau nulle a chier jai horreur de ca, ya rien qui se degage a la fin "compte tenu des arguments precedemment énoncés, on peut donc esperer que ca marchera ou alors que sinon ca marchera pas.."Merci le journaliste, pour dire ca tu peux plutot f***** ta g*****.

Link to comment
la conclusion est  bateau nulle a chier jai horreur de ca, ya rien qui se degage a la fin "compte tenu des arguments precedemment énoncés, on peut donc conclure que ca marchera ou alors que sinon ca marchera pas.."Merci le journaliste, pour dire ca tu peux plutot f***** ta g*****.

Tu sais toi si ça va marcher ou pas?

Dis moi le, je stresse comme un malade alors que peut-être tu as la réponse...

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.