Jump to content

article de la dépêche


zaza

Recommended Posts

Article paru le 17/08/2004

FOOTBALL/D1 FÉMININE. 38 JOUEUSES ONT DÉCIDÉ, HIER SOIR, APRÈS UN VOTE À BULLETIN SECRET DE NE PAS REPARTIR CETTE SAISON. LA CRISE EST PROFONDE.

Le TFC FÉMININ se perd dans une impasse

Avec qu'elle équipe le TFC abordera-t-il la reprise du championnat de D1 féminine le 29 août prochain ? C'est la question qui se pose toujours puisque la position des joueuses n'a pas varié d'un pouce depuis la non-reconduction du contrat de leur entraîneur Jean-Pierre Bonnet (lire nos éditions précédentes), l'homme par qui le foot féminin à Toulouse a atteint les sommets (Ndlr : 4 titres nationaux, une demi-finale européenne).

Le blocage est bien réel et la situation n'a pas évolué hier. Convoquées par courrier au Stadium, les joueuses des équipes de D1, D3, DH, 16 ans et 13 ans du TFC, certaines accompagnées de leurs parents, ont été invitées par Robert Gély, président de l'association du TFC et Hugues Henry, directeur général, à se prononcer à bulletin secret si oui ou non elles souhaitaient continuer à jouer avec le TFC.

Le résultat du vote a été sans appel : 38 non, 5 oui. Rajouté à l'ensemble des dirigeants et entraîneurs démissionnaires (14 personnes), le foot féminin au TFC bat sérieusement de l'aile. Que va-t-il advenir de cette section ? Sa disparition ? « Non, le TFC continue », se borne à déclarer sans rajouter la moindre précision Robert Gély. « On va repartir et le foot féminin au TFC va continuer d'exister. Il y aura une équipe pour la reprise », avance Hugues Henry avant de lâcher : « Je regrette simplement que les joueuses majeures aient pris la main et influencé les jeunes. Il y a un noyau dur qui a fait le choix de saborder la section. Elles assumeront leur choix. » Du côté des joueuses, on a surtout le sentiment d'assister à un énorme gâchis. « On a enlevé la pièce maîtresse de l'échiquier dans quel but ? », s'interroge Myriam Saïdi, une des porte-parole des joueuses. « J'ai le sentiment qu'en 2004, le football féminin ne rapporte rien On aurait voulu détruire ce qui a été bâti depuis de longues années, on ne s'y serait pas pris autrement. » La déception est grande, l'amertume domine chez les joueuses qui se sont entendues dire hier par Hugues Henry « qu'aucune lettre de sortie ne sera délivrée. »

ELLES DEMANDENT L'AUTONOMIE À LA FFF

Mais dirigeants et joueuses démissionnaires sont bien décidés à ne pas s'en laisser compter. « On veut retrouver notre autonomie, qu'ils nous laissent tranquille », confie un dirigeant en colère. En ce sens, une lettre a été envoyée dès hier au président de la FFF, Claude Simonet (avec copie au TFC) demandant de sortir au plus vite de cette situation de blocage en permettant aux féminines du TFC de retrouver leur autonomie administrative et financière afin de redémarrer la saison. Un ultime recours pour tenter de sortir de l'impasse dans laquelle le foot féminin d'élite se trouve aujourd'hui au TFC. Car le 29 août approche à grands pas. Les dirigeants du TFC seront-ils capables de bâtir un effectif décent ? Et avec quelles joueuses les mutations étant closes depuis le 1er juillet « Il y aura bien une équipe », affirme Hugues Henry. Beaucoup demandent à voir. Une chose est sûre : le foot féminin toulousain ne méritait pas une telle crise. S'en relèvera-t-il ?

Xavier Thomas

--------------------------------------------------------------------------------

« Se battre pour les couleurs d'un club qui nous ment sans arrêt est impossible »

Une saison blanche se profile si la Fédération n'accède pas à la requête du « collectif de défense des intérêts des féminines du TFC » : devenir autonome, quitter le giron du club toulousain et évoluer en D1 (lire ci-dessus). Les joueuses restent fermes dans leurs décisions. Y compris celles qui se verraient privées de compétition internationale. Sabrina Viguier capitaine des violettes en fait partie : « Je ne jouerai pas l'Euro 2005. Avec cinq joueuses et sans les co-équipières qui permettent en championnat d'évoluer au niveau international, c'est compromis toute façon. Et comme on ne nous délivre pas de lettres de sorties pour jouer dans un autre club ».

Lilas Traïka, Marie-Ange Kramo sont aussi internationales et à l'instar des co-équipièresdémissionnaires n'envisagent pas de jouer « pour un club qui ment sans arrêt et qui est en train de détruire un travail de longue haleine auquel il n'a jamais participé. »

Marie-Joëlle Kramo après une saison à Saint-Brieuc, toujours en D1 était revenue pleine d'espoir au TFC : « Il est hors de question que je rejoue dans une structure dont Jean-Pierre Bonnet, qui m'a permis d'évoluer au plus haut niveau, ne fait pas partie. » De son côté Virgine Desalle, internationale, transfuge lyonnaise en 2002 est retournée dans sa région. Comme d'autres joueuses repérées hors département, qui étaient prêtes à quitter leur famille pour jouer dans le club quadruple champion de France.

Krim Khetah

Link to comment
Sabrina Viguier capitaine des violettes en fait partie : « Je ne jouerai pas l'Euro 2005. Avec cinq joueuses et sans les co-équipières qui permettent en championnat d'évoluer au niveau international, c'est compromis toute façon. Et comme on ne nous délivre pas de lettres de sorties pour jouer dans un autre club ».

encore une fois, quel gachis :rolleyes:

La Depeche donne un article plutôt orienté du côté des filles ou je rêve ?

Link to comment

on dirait que ce t'amuse cette histoire zaza!!!t'es une joueuse toi??

franchement ,on voit bien que ces des filles parce que des mecs n'auraient jamais reagit comme ca!!

maintenant faut reprendre et vs partirez tte l'année prochaine puisque vs pourrez!!

Link to comment
franchement ,on voit bien que ces des filles parce que des mecs n'auraient jamais reagit comme ca!!

qu'est ce que tu en sais, chubee? quand des mecs vivront la meme situation on verra comment ils reagiront. mais comme ca ne risque pas d'arriver puisque c'est toujours les filles qui subissent les discriminations dans les clubs, on pourra jamais voir et on pourra toujours dire qu'avec les mecs au moins y'a pas d'embrouilles. facile!

si on voit cette affaire comme la simple non-reconduction de contrat d'un entraineur quelconque, c'est sur, on peut croire que les filles en font trop. mais dans cette histoire, cela va chercher beaucoup plus loin que ca!

a mon avis, les clubs feminins feraient tous mieux de rester independants, comme juvisy par exemple qui fonctionne tres bien. c'est dommage quand meme d'en arriver la.

Link to comment

parce que les mecs ils ne st pas autant attacher que ca a leur coach, ils fonctionnent pas autant a l'affectif que les filles et ds le sport de haut niveau, l'affectif il faut le mettre de cote de tps en tps!!!

mais comme tu dis c'est dommage d'en arriver la!!

Link to comment

La différence aussi c'est que les filles n'en vivent ps. Donne leur 100 000 francs par mois et ellese foutent de qui les entrainent!

Faut être réaliste un peu! Si les mecs n'étaient ps sous contrat ils l'ouvriraient et bien plus que les filles!

Link to comment

Elles sont ps sous contrat, elles ne peuvent simplement ps partir parce qu'elles ont été averties le 1er juillet, le lendemain de la date officielle pr démissionner et que Henry leur a dit qu'ils ne délivraient aucune lettre de sortie!

Si c'est ps prendre les gens pour des cons...

Link to comment
on dirait que ce t'amuse cette histoire zaza!!!t'es une joueuse toi??

franchement ,on voit bien que ces des filles parce que des mecs n'auraient jamais reagit comme ca!!

maintenant faut reprendre et vs partirez tte l'année prochaine puisque vs pourrez!!

<{POST_SNAPBACK}>

Non crois moi chubee c'est loin de m'amuser, je trouve même celà déplorable venant d'un club de foot de la 4ème ville de France. Comme les joueuses, et beaucoup de personnes ont à l'impression qu'on veut "saboter" le FOOT FEMININ, et je ne comprends pas pourquoi ?

Link to comment
beaucoup de personnes ont à l'impression qu'on veut "saboter" le FOOT FEMININ

<{POST_SNAPBACK}>

comme tu dis c'est une impression!!!alors revenez a la realité et reprenez le terrain de l'entrainement!

ds le communique le tef le dit bien qu'ils s'occuperont toujours des feminines mais pas avec un mec qui faisait tous (bonnet) le foot c'est une entreprises maintenant et si tu ecoutes pas le pdg tu gicles, normal!

Link to comment
si tu ecoutes pas le pdg tu gicles, normal!

<{POST_SNAPBACK}>

le pdg n'a pas tous les droits non plus :o

de toute facon comment se faire un avis sans connaitre toutes les informations.

c'est clair que moi j'aimerais bien qu'elles rejouent toutes pour le TFC.

Link to comment
"ELLES DEMANDENT L'AUTONOMIE À LA FFF " : mais avec quel argent elles fonctionnent ?

<{POST_SNAPBACK}>

Elles demandent l autonomie financiere c est a dire: la subvention de 250 000 euros ; rester TFC et ne rendre de compte a personne! voila en resumé en fait on controle mieux le flux financier,si tu vois ce que je veux dire..........

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...