Jump to content

Topic JJGoldman !


GandhiWallemme

Recommended Posts

Jean-Jacques GOLDMAN est tellement énorme, avec michael jones à ses côtés, qu'il mérite largement un topic !!

Sur ce topic, on peut parler des news de jjg, et de jones, et aussi de cabrel (grand monsieur de la chanson :diable: ou mondino stéphane)

Bon, je ne regarde pas la star'ac, mais ma mère m'a appelé pour me dire de venir voir TF1, parcequ'il y avait.....michael jones, évidemment, c'était le prof, mais qui chantait "le frère que j'ai choisi", écrite par goldman, et il était accompagné par...JJG ! Ca tuait ce duo, ils sont vraiment énormes ces deux-là.

A noter que prises et reprises, le dernier album de jones, vient de sortir, et c'est une pure merveille, je le conseille à tous !!

Vive jjg, jones, et francissssse cabrel !

Link to comment
Capture : Le frère que j'ai choisi

Suffit de descendre un p'tit peu la page, de cliquer et de monter le son.

<{POST_SNAPBACK}>

J'arrive pas à l'ouvrir, ça reste bloqué sur un ptit écran noir :diable: comment on fait ? :diable:

Autrement, Site de Michael Jones !!

Site sympa de JJG

Site sympatoch de Cabrel

Quelqu'un aurait la date de la tournée de michael jones à toulouse ??

Fiche rapide de mondino stéphane

Link to comment
Tu fais "enregistrer sous"  ici

C'est un lien direct vers la capture vidéo.

<{POST_SNAPBACK}>

Au fait, t'aurais pas la suite, ils chantent une chanson ces 2 phénomènes après, je sais plus laquelle c'est :ramon-drapeau1:

Par contre, jones a sorti un album il y a 7-8 ans a peu près, qui s'appele "A consommer sans modération", et ya pas d'embrouilles, faut vraiment l'écouter sans modération !!!

Toutes les chansons de l'album sont excellentes :ninja:

La route est longue

Vivre pour mourir

Fleur de St. Gilles

Déjà demain

Le blues du piano bar

Sans rancune

et plein d'autres vraiment super :ramon-drapeau1:

Link to comment

sondage très récent (Aout 2003) :

Jean-Jacques Goldman fait partie des trois personnalités préférées des Français. C'est ce que révèle un sondage IFOP paru dans le Journal du Dimanche. Comme en 2002, le chanteur arrive sur la 3ème marche du podium derrière l'indéboulonnable Abbé Pierre ( :( ) et Zinédine Zidane (faudrait le remettre à jour le sondage ... :doh: )qui prend la place de David Douillet. Suivent David Douillet (justement), Soeur Emmanuelle, Johnny Hallyday, Mimi Mathy, Renaud, Florent Pagny et Jean-Paul Belmondo...

Carrière de jjg :

Jean-Jacques Goldman fait désormais partie du patrimoine français au même titre que Johnny Hallyday, la baguette, le béret, la Haute-Couture ou les Champs Élysées.

Jean-Jacques est né à Paris où tout petit, il étudie le violon, le piano et la guitare. Pendant toute son adolescence, il joue dans différents groupes en suivant ses études à EDHEC et la fac de sociologie. Entre 75 et 79, Jean-Jacques joue et chante dans le groupe Taï Phong qui réalisera trois albums.

A la dissolution du groupe en 80, JJG entame une carrière solo avec un premier album Il suffira d'un signe, le phénomène Jean-Jacques Goldman prend son envol. Les vingt années suivantes, la France tombe amoureuse de ce jeune garçon qui lui propose des chansons simples et bien foutues.

JJG réalise quinze albums dont quatre avec Carol Fredericks et Michael Jones ses deux acolytes du début des années 90 : un nombre incalculable d'albums vendus et de concerts. Jean-Jacques est également à l'originedes Enfoirés en collaboration avec Coluche en 85 avec la chanson des Restos du coeur.

Parallèlement à sa carrière internationale, Jean-Jacques trouve le temps et la passion d'écrire pour les autres: Céline Dion ( :) ), Johnny Hallyday, Patricia Kaas, Marc Lavoine, Florent Pagny, Khaled ( :vomi: ) ou Gérald de Palmas. Après un long moment d'absence en solo, JJG sort Chansons pour les Pieds fin 2001. Il part ensuite en tournée et rapporte en 2003 l'album Un tour ensemble.

Link to comment

En 99 j'étais de passage dans un pub de Narbonne (Le Talgo), ce soir là Jones donnait un concert... simple coïncidence sans doute :confus:

Comité restreint... une 100aine de personne environ, j'ai pu discuter un moment avec le personnage trés accessible, à la fin de la conversation il mit la main dans sa poche, en sortie un médiator qu'aussitôt il me tendit.

5 ans aprés je joue toujours aussi mal de la guitare, mais le médiator n'est pas à vendre :diable:

Link to comment
  • 4 weeks later...

Toutes les ébènes ont rendez-vous

Lambeaux de nuit quand nos ombres s'éteignent

Des routes m'emmènent, je ne sais où

J'avais les yeux perçants avant, je voyais tout

Doucement reviennent à pas de loups

Reines endormies, nos déroutes anciennes

Coulent les fontaines jusqu'où s'échouent

Les promesses éteintes et tous nos vux dissous

C'était des ailes et des rêves en partage

C'était des hivers et jamais le froid

C'était des grands ciels épuisés d'orages

C'était des paix que l'on ne signait pas

Des routes m'emmènent, je ne sais où

J'ai vu des oiseaux, des printemps, des cailloux

En passant

Toutes nos défaites ont faim de nous

Serments résignés sous les maquillages

Lendemains de fête, plus assez saouls

Pour avancer, lâcher les regrets trop lourds

Déjà ces lents, ces tranquilles naufrages

Déjà ces cages qu'on attendait pas

Déjà ces discrets manques de courage

Tout ce qu'on ne sera jamais, déjà

J'ai vu des bateaux, des fleurs, des rois

Des matins si beaux, j'en ai cueilli parfois

En passant

:shock:

Link to comment
Toutes les ébènes ont rendez-vous

Lambeaux de nuit quand nos ombres s'éteignent

Des routes m'emmènent, je ne sais où

J'avais les yeux perçants avant, je voyais tout

Doucement reviennent à pas de loups

Reines endormies, nos déroutes anciennes

Coulent les fontaines jusqu'où s'échouent

Les promesses éteintes et tous nos vux dissous

C'était des ailes et des rêves en partage

C'était des hivers et jamais le froid

C'était des grands ciels épuisés d'orages

C'était des paix que l'on ne signait pas

Des routes m'emmènent, je ne sais où

J'ai vu des oiseaux, des printemps, des cailloux

En passant

Toutes nos défaites ont faim de nous

Serments résignés sous les maquillages

Lendemains de fête, plus assez saouls

Pour avancer, lâcher les regrets trop lourds

Déjà ces lents, ces tranquilles naufrages

Déjà ces cages qu'on attendait pas

Déjà ces discrets manques de courage

Tout ce qu'on ne sera jamais, déjà

J'ai vu des bateaux, des fleurs, des rois

Des matins si beaux, j'en ai cueilli parfois

En passant

B)

<{POST_SNAPBACK}>

:grin: t'as pas choisi la plus gaie :shock:

Celle-là est superbe aussi :grin:

Frères (Jones jjg)

Je viens des plaines

Je suis des montagnes

Ces terres-là sont les miennes

Ce sont nos campagnes

A nous depuis la nuit des temps

Nous y étions avant

Nous combattrons pendant 1000 ans

Jusqu'au dernier sang

Les mêmes cris, mêmes discours

Les mêmes dialogues de sourd

Contraintes et semblables aussi

Identiques au fond de la nuit

Frères, la même jeunesse, même froid sous la même pluie

Frères, mêmes faiblesses, la même angoisse aux mêmes bruits

Frères, frères de pleurs, frères douleurs

Du même acier dans les mêmes ventres déchirés

Je reçois des lettres

Chaque semaine

Les mères s'inquiètent

Elles font des prières

J'ai une photo de ma femme

J'ai aussi le goût de ses larmes

Après, quand tout sera fini

Quand la victoire aura souri

Après, la vie la belle vie

Bientôt quand tout sera fini

Frères, mêmes tremblements, même peur et même fusil

Frères, mêmes talismans, même alcool pour un même oubli

Frères, frères d'instant, frères d'histoire

Gravés sur la même pierre glacée sans mémoire

Frères, même anonymat, frères d'absurdité

Frères, frères d'attente au fond des mêmes tranchées

Frères, frères de sang, frères de mal

De pulsions libérées du fond du même animal

Du même animal

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...