Jump to content

Toulousain à Bordeaux


mario

Recommended Posts

comme dirait notre poete, Toulouse to win :baroque:

Faut venir voir les quais sur Bordeaux c'est superbe ;)

Ca confirme bien ce que je pense de Bordal. Y'a les quais épicétout. Ca me fait quand même beaucoup rire, quand je parle de Bordeaux à quelqu'un qui aime cette ville, la personne répond toujours "non mais quand même, les quais c'est beau".

J'ai vu des roux noirs!

Ils devaient être super beaux. B)

on appelle ça un pneu, kon0.

:crylol:

Link to comment

Ca confirme bien ce que je pense de Bordal. Y'a les quais épicétout.

En même temps, les quais traversent toute la ville donc bon :ninja:

Mais c'est vrai que la majorité des belles choses sont sur les quais (place de la bourse, pont de pierre, miroir d'eau, quinconces, les quais en eux-mêmes etc...)

Mais un peu plus loin dans la ville, il y a des choses jolies comme Pey-Berland, St André, le grand théatre, la grosse cloche etc...

Après c'est sur que c'est pas Paris, c'est beaucoup plus petit donc beaucoup moins de choses à voir.

bordeaux-place-pey-berland.jpg

cathedrale-saint-andre.jpg

bordeaux_grand_theatre.jpg

164009.jpg

porte_cailhau.jpg

bordeaux_porte_bourgogne.jpg

Link to comment

Par contre c'est marrant comme les toulousains ont une dent contre les bordelais, alors que le bordelais se foutent totalement de leurs voisins haut garonnais, disons qu'il y a aucune animosité :grin:

Link to comment

Par contre c'est marrant comme les toulousains ont une dent contre les bordelais, alors que le bordelais se foutent totalement de leurs voisins haut garonnais, disons qu'il y a aucune animosité :grin:

C'est clair. Dans leur esprit, la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe. On finira sous-préfecture, moi je dis. :)

On a un sentiment d'infériorité inavoué, c'est clair. En plus, il ne se justifie pas. Il faudra changer dans nos têtes. Sinon, je ne donne pas plus d'une génération, pour le grand Stade Toulousain de Novès, finisse comme a fini le grand Béziers de Raoul Barrière. Avec Bordeaux à la place de Montpellier.

Link to comment

C'est clair. Dans leur esprit, la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe. On finira sous-préfecture, moi je dis. :)

On a un sentiment d'infériorité inavoué, c'est clair. En plus, il ne se justifie pas. Il faudra changer dans nos têtes. Sinon, je ne donne pas plus d'une génération, pour le grand Stade Toulousain de Novès, finisse comme a fini le grand Béziers de Raoul Barrière. Avec Bordeaux à la place de Montpellier.

Il y a quand même de grandes différences. La proximité géographique n'est pas la même, et Toulouse est une plus grande ville que Bordeaux.

Et puis, je ne pense sincèrement pas qu'il y ait un complexe d'infériorité envers les Bordelais. C'est juste que certains Toulousains ne peuvent pas les blairer.

Link to comment

Ca confirme bien ce que je pense de Bordal. Y'a les quais épicétout. Ca me fait quand même beaucoup rire, quand je parle de Bordeaux à quelqu'un qui aime cette ville, la personne répond toujours "non mais quand même, les quais c'est beau".

donc, Toulouse c'est le Capitole et puis c'est tout ^_^

Link to comment

donc, Toulouse c'est le Capitole et puis c'est tout ^_^

J'ai pas l'impression que ce soit la seule chose qui vienne à la bouche des Toulousains quand on parle de leur ville.

Link to comment

J'ai pas l'impression que ce soit la seule chose qui vienne à la bouche des Toulousains quand on parle de leur ville.

sauf que dans ton post précédents :

1. les quais épicétout, c'est ce que tu penses toi

2. tu mentionnes quelqu'un qui aime cette ville, pas spécifiquement un bordelais donc

et en suivant, pour Toulouse, tu parles des toulousains ; et moi je renverse ton propos, si on se positionne en tes 1 et 2 précédents, c'est évident que l'on résumerait Toulouse en son Capitole et point final.

Donc, si tu penses que Toulouse c'est bien plus que ça, et tu aurais raison, accepte aussi, sans mauvaise foi, que Bordeaux soit plus que ses quais ;)

Link to comment

J'ai pas l'impression que ce soit la seule chose qui vienne à la bouche des Toulousains quand on parle de leur ville.

c'est jamais ce qui me vient en premier à l'esprit, mais plutot la Basilique.

Link to comment

sauf que dans ton post précédents :

1. les quais épicétout, c'est ce que tu penses toi

2. tu mentionnes quelqu'un qui aime cette ville, pas spécifiquement un bordelais donc

et en suivant, pour Toulouse, tu parles des toulousains ; et moi je renverse ton propos, si on se positionne en tes 1 et 2 précédents, c'est évident que l'on résumerait Toulouse en son Capitole et point final.

Donc, si tu penses que Toulouse c'est bien plus que ça, et tu aurais raison, accepte aussi, sans mauvaise foi, que Bordeaux soit plus que ses quais ;)

Pour le 1, j'en ai aucune idée, je connais très peu Bordeaux, je ne peux donc pas décemment dire que Bordeaux est belle ou moche. Les quais sont beaux, c'est vrai. Le reste, je ne connais pas beaucoup. Mais les quais sont l'unique chose qui revient quand on parle de Bordeaux, ça me fait juste marrer, et ça donne vraiment l'impression qu'il n'y a que ça. (D'ailleurs, je pense que c'est pas pour rien si les Bordelais qui m'ont fait "visiter" la ville ne m'ont emmené presque que sur les quais :ninja: )

Pour le 2, j'ai dit "les toulousains" en pensant à ceux qui aiment Toulouse, tout comme je pense à ceux qui aiment Bordeaux dans le 1. Je ne suis pas convaincu que ces personnes te citeraient le Capitole en premier, et en tout cas ne te citeraient pas que ça.

Link to comment

On finira sous-préfecture, moi je dis. :)

Depuis Théodoric c'est plus souvent l'inverse qui s'est produit. Bordeaux et Toulouse sont deux villes assez proches qui ont une histoire et un développement très différents voire opposés. Il est évident qu'il y a là des sources d'oppositions.

Maintenant qu'est-ce qui coule à Toulouse? La Garonne. Donc évidemment une certaine concurrence avec l'autre grande ville sur le fleuve.

Qu'est ce qui coule à Bordeaux? La Garonne certes, mais peut-être que ce qui marque le plus les bordelais c'est la façade atlantique. Et alors l'opposition se fera plus avec Nantes qu'avec Toulouse.

Pas besoin de chercher un je ne sais quel complexe d'infériorité :rolleyes:

Link to comment

Depuis Théodoric c'est plus souvent l'inverse qui s'est produit. Bordeaux et Toulouse sont deux villes assez proches qui ont une histoire et un développement très différents voire opposés. Il est évident qu'il y a là des sources d'oppositions.

Maintenant qu'est-ce qui coule à Toulouse? La Garonne. Donc évidemment une certaine concurrence avec l'autre grande ville sur le fleuve.

Qu'est ce qui coule à Bordeaux? La Garonne certes, mais peut-être que ce qui marque le plus les bordelais c'est la façade atlantique. Et alors l'opposition se fera plus avec Nantes qu'avec Toulouse.

Pas besoin de chercher un je ne sais quel complexe d'infériorité :rolleyes:

non. Nantes est en concurrence avec Rennes, pas avec Bordeaux.

Le transport maritime européen ne se fait pas sur notre façade atlantique : les villes sont tournées d'avantage vers l'interieur.

Link to comment

Depuis Théodoric c'est plus souvent l'inverse qui s'est produit. Bordeaux et Toulouse sont deux villes assez proches qui ont une histoire et un développement très différents voire opposés. Il est évident qu'il y a là des sources d'oppositions.

Maintenant qu'est-ce qui coule à Toulouse? La Garonne. Donc évidemment une certaine concurrence avec l'autre grande ville sur le fleuve.

Qu'est ce qui coule à Bordeaux? La Garonne certes, mais peut-être que ce qui marque le plus les bordelais c'est la façade atlantique. Et alors l'opposition se fera plus avec Nantes qu'avec Toulouse.

Pas besoin de chercher un je ne sais quel complexe d'infériorité :rolleyes:

Le post de Mario disait que l'antagonisme des toulousains envers les bordelais n'avait pas de réciprocité. Comme certainement celui des biterrois envers les montpelliérains. Les toulousains se moquent éperdument d'être traités de doryphores par les habitants des villes moyennes de Midi-Pyrénées. Moi j'en tire des conclusions...

Ca fait déjà un moment que se dessine une grande région administrative Sud-ouest, comme dirait O.S. Les grands fonctionnaires d'état planchent dessus depuis un bon moment. Et il me semble que plusieurs centres administratifs et/ou judiciaires ont déjà été transférés à Bordeaux.

Link to comment

Le post de Mario disait que l'antagonisme des toulousains envers les bordelais n'avait pas de réciprocité. Comme certainement celui des biterrois envers les montpelliérains. Les toulousains se moquent éperdument d'être traités de doryphores par les habitants des villes moyennes de Midi-Pyrénées. Moi j'en tire des conclusions...

Ca fait déjà un moment que se dessine une grande région administrative Sud-ouest. Les grands fonctionnaires d'état planchent dessus depuis un bon moment. Et il me semble que plusieurs centres administratifs et/ou judiciaires ont déjà été transférés à Bordeaux.

par contre tes craintes sont à mon avis infondées au moins dans le moyen terme. la région midipyrénées est suffisament grande pour ne pas avoir à craindre ce que tu décris. Les plus visés par un remodèlement sont les Normandie (quelle blagueur en a fait 2?), la Picardie et l'Alsace.

Link to comment

par contre tes craintes sont à mon avis infondées au moins dans le moyen terme. la région midipyrénées est suffisament grande pour ne pas avoir à craindre ce que tu décris. Les plus visés par un remodèlement sont les Normandie (quelle blagueur en a fait 2?), la Picardie et l'Alsace.

Sur le moyen terme, effectivement, rien ne se concrétisera. En revanche, à l'échelle d'une ou deux générations, nous aurons droit au problème. Et il me semble que la course est lancée. Il faudra éviter que le qualificatif de "belle endormie" ne s'adresse plus à Bordeaux, mais à Toulouse.

Link to comment

Sur le moyen terme, effectivement, rien ne se concrétisera. En revanche, à l'échelle d'une ou deux générations, nous aurons droit au problème. Et il me semble que la course est lancée. Il faudra éviter que le qualificatif de "belle endormie" ne s'adresse plus à Bordeaux, mais à Toulouse.

je suis pas sûr. Mais tout dépend des echelles territoriales qui sont conservées. Pour l'instant, les régions ont une forte légitimité européenne. Si on arrive à supprimer le département, je pense pas qu'on agrandisse les régions. En tout cas ça irait à contrecourant d'une ceraine décentralisation.

Après, rien ne dit qu'on reste dans cet philosophie là dans 30 ans, c'est sûr, mais rien ne me semble indiquer actuellement qu'on puisse envisager un tel scénario.

Avec la réforme territoriale qui est passée en décembre 2010, c'est plutot le département, et, dans une moindre mesure, la commune (pour amener petit à petit à des communautés de commune) qui sont visées.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...