Jump to content

Asha31

Membres
  • Posts

    5840
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

8790 profile views

Asha31's Achievements

  1. Retour du stadium , je bois un coup avec les potes pour fêter ça , donc je vais faire court: performance immense, VdB monumental , quel kiff. Quand à ceux qui , après une victoire historique , chouine encore, vous êtes juste des grands malades
  2. Quelle démonstration depuis les tribunes, les auxerrois sont au fond du seau , il faut continuer !!!
  3. Exact, c'est la principale différence, il me semble que l'on aura plus d'options qu'eux sur le banc et la fin de match peut faire la différence. Ils ont deux joueurs hors norme devant avec Hein et Charbonnier , qu'il faudra tenir. Hein devrait être du côté de Desler , plutôt une bonne chose quand on connaît la rigueur et la combativité de notre danois. Et il faudra surveiller Charbonnier comme l'huile sur le feu.
  4. Si il n'est finalement pas aligné, lesviolets vont vraiment passer pour des couillons.
  5. Drôle de décision, il doit être sacrément fort à l'entraînement. Pas une minute de jeu en pro cette saison, et il est balancé titulaire dans le plus gros match de la saison...
  6. Et lesviolets qui balancent la compo de Montanier la veille... Furlan peut les remercier.
  7. Depuis le début de saison, Auxerre contre les "gros" effectifs de ce championnat, c'est 4 matchs (Ajaccio, PFC, Sochaux, Nîmes) , 4 nuls, aucune victoire, 3 buts marqués. Dont deux 0-0 contre Sochaux et Ajaccio, un match nul à Paris et le plus récent, un 2-2 face à Nîmes , alors qu'ils menaient 2-0 à la mi-temps. Ils sont également sur une dynamique assez moyenne : 3 matchs nuls , dont un 0-0 avec un rouge pris à Quevilly, et une petite victoire 1-0 contre Rodez à domicile sur le mois passé. Bref, Autret parle en interview d'une équipe qui peut rouler sur le championnat, mais les faits sont là : pour l'instant, c'est très loin d'être flamboyant quand il y a de l'adversité en face.
  8. On est la 2e ou 3e équipe de Ligue 2 en terme de possession et de passes, mais aussi une de celles qui dribble le moins: on a moins de joueurs qui prennent des initiatives sur des accélérations individuelles, on cherche la verticalité par la passe plus qu'en portant le ballon, on joue en bloc haut, avec une vraie volonté de jouer proche les un des autres.. tout cela fait qu'on a un jeu qui n'appelle pas nécéssairement un volume de courses à haute intensité très important. Pour moi c'est plus une question de style que le révélateur d'un manque.
  9. Je pense que l'on a tous les ingrédients pour voir un très beau match Furlan est connu pour son jusqu'auboutisme en terme de jeu, ses équipes sont incapables de mettre le bus, et jouent avant tout pour avoir le ballon et le faire vivre. Je ne vois pas les Auxerrois nous attendre en bloc, au contraire ça va jouer, et plutôt haut je pense, ce qui est une excellente nouvelle pour nous, notamment défensivement, il nous sera plus facile de défendre plus bas sans monopoliser le ballon, et Nicolaisen notamment sera bien plus à l'aise si il n' pas trop d'espace dans son dos. Ado tardivement de retour de trêve internationale, les absences combinées de Brecht et Stijn, deux dépositaires de notre jeu, je pense que Montanier va changer son fusil d'épaule et laisser le ballon aux Auxerrois pour jouer rapidement les transitions avec N'goumou , Ratao et Rhys devant. Ce qui peut être intéressant quand on sait la capacité de Genreau et VdB à trouver des solutions de passes en profondeur. La question étant, comment va-t-il animer son 11, notamment au milieu? On devrait en tout les cas voire un match avec du jeu et des occasions
  10. Les gens qui se branlent sur le foot de cette équipe d'Espagne, je ne comprends vraiment pas. Le ballon 70% du temps, mais incapables de se créer la moindre situation par du jeu dans les 30 derniers mètres adverses. C'est simple, ils sont très fort à la relance, très fort à la construction, mais une fois qu'il y a du répondant tactiquement et physiquement dans le milieu et la défense d'en face, ils sont littéralement incapable de créer du danger. On ne concédait déjà pas une occasion , il a suffit en seconde mi-temps qu'enfin la seconde ligne de pressing s'accorde avec la première , et que l'on arrête de se chier dessus à la relance, pour les démonter dans les transitions. Si tu as autre chose que ce mongolien de Mbappé devant , on peut leur caler un 3-1 ou un 4-1 pépère en leur donnant une leçon de football . Depuis qu'il a le corps d'un athlète de haut niveau (soit depuis 2/3 saisons), c'est un des 3 ou 4 meilleurs joueurs du monde.
  11. La reprise ratée de Rhys (sur laquelle était également Brecht) ,le ballon en retrait que Genreau loupe alors qu'il est seul, la tête raté d'Ado à un mètre du but sur la remise de Nicolaisen, la reprise d'Ado qui doit faire but, contrée par..Rhys, l'énorme occasion d'Ado en face à face, servit par Spierings, la tête de Nicolaisen au dessus, qui d'ailleurs se fait au passage boxer la gueule par la sortie maladroite du gardien (je pense qu'avec la var, ça fait péno)... 5/6 occasions très nettes de marquer , sur un match à l'extérieur, on est loin d'un match sans occasion. On est terriblement maladroits , mais dans le jeu, les occasions sont là.
  12. On va dire à sa décharge qu'il n'est jamais aligné dans sa position préférentiel, à mon sens en second 9 entre les lignes. Mais bon, il n'empêche qu'il doit faire bien mieux sur le temps de jeu qui lui ait donné.
  13. Je pense surtout qu'en terme de jeu, il y a une attente démesurées née de l'excellente prestation de Grenoble. Mais contre Grenoble, on venait d'intégrer Genreau, de décaler Brecht, la surprise tactique était totale pour l'adversaire , et ça a en plus créé une émulation dans le collectif. Ce soir là, c'était flamboyant, mais évidemment que derrière les adversaires allaient prendre note et s'y adapter. Amiens a un bon coach, Caen aussi, ils ont fait le taff pour ne pas se faire bouffer comme Grenoble. Il ne faut pas oublier que cette équipe a recomposée intégralement sa base arrière , son animation offensive , a perdu des garçons qui faisaient d'énormes différences individuelles. Les équipes de la saison dernière qui dominaient le championnat en produisant beaucoup de jeu , Troyes et Clermont, avaient "profité" de la première année covid pour garder des effectifs presque inchangés d'une saison sur l'autre. Et même ces équipes là sur certains matchs pouvaient sortir des prestations très moyennes voire être dominées par plus petit. On les trouvait impressionnantes, et pourtant elles n'ont jamais fait un trou de 10 points sur leurs poursuivants. Ce que réalise le Tef en terme de résultats est absolument remarquable, et en terme de jeu , on pleurniche dés que ce n'est pas fluide et spectaculaire, comme si c'était un minimum, mais produire du jeu en Ligue 2, c'est difficile, c'est loin d'être la norme pour plein de raisons. L'objectif , c'est la montée, donc les exigences envers cette équipe doivent aller dans ce sens : du sérieux, de la régularité , être solide, durs à battre et à déséquilibrer, se mettre en situation de marquer et de gagner. On peut disserter une heure sur telle ou telle situation mal jouées , tel ou tel fait de jeu, chouiner qu'on est pas assez ceci ou cela, au final , tout nos adversaires nous craignent, nous jouent comme le match de l'année, et louent notre niveau de jeu. Et personne ne fait mieux que le TFC en 11 matchs. Quand je relis le torrent de messages pessimistes ou inquiets sur l'arrivée de Montanier, la gestion du mercato, le bilan après le premier match d'Ajaccio, tout ceux qui annonçaient une saison de transition où on allait difficilement jouer les premières places etc... Je me dis que beaucoup de supporters ont la mémoire sacrément courte. Tout à fait d'accord. Un exemple sur Sylla qui me paraît intéressant sur son impact qui se voit peu: son énorme match contre Grenoble, où Brecht est énorme, tout le monde le retient surtout lui, alors qu'il profite de l'énorme boulot de Sylla qui lui gratte des ballons très haut, lui propose sans arrêt des appels et du mouvement... d'ailleurs Brecht le dira dans la vidéo du vestiaire.
  14. Pour le coup, contre Auxerre, il va devoir innover. Je pense qu'il fera entrer Diarra au milieu, et l'absence de Brecht sera l'occasion de donner sa chance à Rataô dans le trio d'attaque. J'espère qu'il prendra le pari d'abandonner le ballon aux Auxerrois, qui sont redoutables en contre.
  15. Ouaip , je l'ai trouvé physiquement bien mieux, plutôt dominant au duel, et je lui ai trouvé des attitudes de leader.
×
×
  • Create New...