Jump to content

Gollum

Membres
  • Posts

    16703
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Gollum

  1. Mais que "ça ne reste pas dans les mémoires" ne signifie pas que c'est moins important. Pour ma part, je pense que la différence entre une équipe qui monte et une autre qui pourrait mais ne le réussit pas, c'est la concentration. Sur chaque action de chaque match. Toute défaite vient toujours d'un pressing que tu as négligé, une frappe que tu as foirée, un contrôle que tu as manqué, une passe que tu as oublié de faire, etc.
  2. Ceci dit, si Ratao s'avance bien vite aussi, avec Ngoumou de l'autre côté, ça peut faire mal .
  3. Ben, les erreurs en attaque se paient de buts que tu ne marques pas. Or, l'idée est de marquer plus que l'adversaire. Je n'achète donc pas l'idée que les erreurs défensives seraient plus graves que celles des attaquants... Et il faut aussi se rappeler que Diakité n'a pas toujours fait l'unanimité, ici. Et c'est un euphémisme... Soyons (un peu) patients...
  4. Trois matches pas terribles et déjà un problème Nicolaisen ? Les premiers matches d'Onaiwu n'étaient pas formidables et celui d'hier, pas terrible du tout. On a un problème Onaiwu ? J'attends, pour ma part, de voir Nicolaisen dans un match plus relevé, à plus haute intensité parce qu'il est des défenseurs paradoxaux qui ne sont jamais aussi bons que quand c'est difficile et le sont un peu moins quand ce n'est pas compliqué. Après ces matches là, sans doute pourra-t-on se faire une idée mais à titre personnel, j'ai du mal à (déjà) considérer que la cellule de recrutement s'est trompée. Ne serait-ce que parce qu'elle se trompe assez peu...
  5. Oh merde !!!!!!!!!!!!! Moi qui croyais à une bourde télévisuelle, genre Bein like, sortie de je ne sais où !! Bon ben au temps pour Gollum Lecouillon (je cache aussi mon nom administratif, d'ordinaire), alors .
  6. Deux joueurs en un, pour ainsi dire .
  7. C'est pas si sûr. Je continue de penser que ça peut être disputé, en haut. Entre les bons et les mauvais, on commence à y voir nettement plus clair, mais entre les bons et les bons, je ne saurais être catégorique. Mais j'espère naturellement me tromper lourdement parce que pour l'heure, comme je l'écrivais tantôt, y'a Toulouse et les autres. .
  8. Appelez-le Pugaard (si on en croit l'incruste de l'Équipe donnant le nom du premier buteur toulousain du soir...).
  9. Bah, en début de championnat, Dijon était quand même annoncé parmi les favoris (même si j'ai dit ne pas avoir été plus que ça impressionné par leur recrutement). Du coup, tu peux te dire qu'avec un coach dont on a expérimenté le potentiel de (re)mobilisation et un traumatisme de la descente éventuellement en train d'être digéré (parce que Dijon, comme nous avant eux, c'est salement descendu en L2...), ça peut faire un truc un peu détonnant. Perso, je me méfie. Et je doute que de notre côté, on n'ait pas un coup de pompe tôt ou tard... Ceci dit, je préfère notre place à la leur, hein .
  10. Et j'ajouterais, bigrement intelligent.
  11. C'est ça. Hésitant, manque criant d'autorité. Et pour un DC, le manque d'autorité, c'est emmerdant...
  12. Par la même occasion, s'il peut nous en dire plus sur Pugaard, le premier buteur toulousain du soir, je suis preneur .
  13. Paris sera un poursuivant sérieux et surtout, Garande est en train de refaire sa spéciale remontée avec Dijon... (et j'ajoute qu'Ajaccio se fait quand même bien sucrer le pénis, ce soir...)
  14. Quelle marge... Retors en début de rencontre mais pas plus. Tôt ou tard, c'est comme si le TFC devait marquer, inéluctablement, et conserver ensuite... Y'a un petit côté PSG dans cette équipe toulousaine. On peut toujours s'amuser à mégoter, trouver que ci, que ça, qu'untel pourrait faire mieux bref, faire semblant de se faire peur ou presque. Mais en définitive, la L2 est un championnat qui se joue à 19 et que Toulouse regarde de (tout en) haut... Pourvu que ça dure quand même.
  15. ah mais le nombre dans la surface est une chose : cette équipe se projette, effectivement. Elle se projette, elle se replie... elle court, comme nous l'avons tous noté. Mais techniquement, je reste sur ma faim. Onaiwu a raté tous les ballons qu'il a essayé de contrôler (et d'ailleurs, c'est sur un de ses contrôles manqués qu'on ouvre le score ). Les latéraux ont aussi eu du déchet (il me semble que les deux derniers matches de Dessler sont un peu en dessous des précédents). Brecht, en revanche, a élevé le niveau entrevu ces derniers temps.
  16. Spierings n'a surtout pas joué au début, comme par hasard quand notre jeu était moins maîtrisé. Depuis qu'il est titulaire, cette équipe a trouvé rien moins que son équilibre. Mais bon, je répète, question de goût...
  17. Chacun ses goûts . Les deux sont excellents, de toute façon.
  18. Très sévère... Lent, non. Il a été assez en vue et a fait mal à la défense adverse. La répétition des efforts, c'est un vrai souci, la précision technique aussi (il n'est pas le seul). Mais sa rentrée n'est pas "catastrophique".
  19. Pour moi, c'est carrément celui de ce début de saison...
  20. Je parlerais plus de fulgurances que de niveau élevé. C'est déjà très, très bien car si en plus de jouer vite et de se déplacer partout, cette équipe alignait les passes comme le PSG, elle remporterait tous ses matches fingers in the nose. Mais justement, Brecht, Ado, Healey (bien sûr), Desler, Sylla ont trop de déchet pour que l'ensemble de la partie soit techniquement fluide.
  21. Ah, merci Dide !! J'avais peur de manquer le fil de l'actualité . Blague à part, le cas Ainu'u va finir par poser problème... À partir de sa rentrée, le Stade se fait défoncer en mêlée. Et le souci, c'est que je n'ai jamais vu ce jeune garçon ne pas se faire défoncer en mêlée. Et je dis bien "défoncer", pas simplement "dominer". Au point que le Stade doive inventer sa vraie fausse blessure en fin de match et consentir àjouer avec un mec de moins... Je pense qu'on va voir venir un pilier droit assez vite... Ou alors, qu'Ainu'u fasse du joug jour et nuit...
  22. Oui, et ce sera forcément reconduit, ne serait-ce que pour conserver Ngoumou en super sub(encore qu'à ce titre, Ratao offre aussi une option). Mais attention, les déplacements grenoblois n'étaient pas très compliqués à neutraliser . Parfois voire souvent, on sous-estime le mérite de notre équipe (or, elle est vraiment forte, pour cette L2). Mais il faut aussi réaliser que l'adversaire était faiblissime (je ne pense d'ailleurs pas que le coach grenoblois fera de vieux os).
×
×
  • Create New...