Jump to content

Gollum

Membres
  • Posts

    16740
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

14963 profile views

Gollum's Achievements

  1. C'était le cas samedi, en effet. De loin son match le plus décevant. Mais je ne généraliserais pas car de depuis le début de saison, je trouve, au contraire, qu'il montre de l'intelligence et de la disponibilité. Sans être expert du foot australien, je ne suis pas sûr que cela caractérise la culture footballistique nationale des Socceroos .
  2. Tu as mal pris une remarque qui ne t'était pas destinée . Elle avait une portée très générale et ne visait vraiment personne, pas même Nico, dont j'avais un peu raillé le post initial, et qui a très bien répondu. Ce que je voulais dire, c'est que moi aussi, comme vous au fond, la compo ou le système choisis peuvent me laisser perplexe (et la forme de Brecht me laisse perplexe). Mais autant je n'hésitais pas, pour le coup, à donner des leçons de coaching à Casanova ou ses successeurs, autant pour ce qui concerne Garande ou Montanier, les doutes de Gollum sont obligés de faire profil bas.
  3. Disons qu'un coach n'est peut-être pas tributaire de la logique de l'instant, du qu'en dira t'on voire de surprises qui s'expriment plus volontiers après le match qu'avant. Brecht n'a pas été bon et donc après coup, on peut lui préférer Ratao (dont je n'ai, au demeurant, pas aimé l'entrée). Mais ça, c'est après (même si le niveau de Brecht fait indiscutablement question). Je pense aussi que prétendre jouer partout de la même façon, avec la même équipe, est une erreur. S'adapter à l'adversaire me paraît préférable, ne serait-ce que pour le surprendre, a fortiori lorsque l'adversaire en question est coaché par un type qui n'est pas un bleu. Pour autant, quand un coach a les résultats de Montanier, je me garde de prétendre lui donner des leçons...
  4. C'est tellement évident ! D'ailleurs, si cette truffe de Montanier n'avait pas de la merde dans les yeux, il obtiendrait peut-être de meilleurs résultats . Mais bon, il s'obstine et résultat, le TFC végète à la première place du classement. Fait chier, tiens.
  5. En contrepartie, les Castrais ont bien dégusté .
  6. C'est marrant les curseurs. Moi, je l'ai trouvé plutôt pas mal . Mais cet avis tient au fait que j'ai entériné, depuis fort longtemps, que Diarra est tout ce que l'on veut mais justement pas, de près ou de loin, un latéral et encore moins un latéral piston "alla Montanier". Du coup, quand je l'ai vu percuter, parfois avec bonheur, récupérer quelques ballons voire bloquer quelques contre attaques sur son côté, j'ai trouvé ça bien.
  7. Que l'on ne soupçonnait pas ? S'il est une caractéristique absolument saillante de cette équipe, c'est son caractère. Je ne suis pas sûr que cela ait jamais existé au TFC. Je n'ai pas mémoire d'une telle équipe de "gagnants". Y'a même un petit côté stade toulousain dans cette équipe. De l'humilité, de la froideur, de la résolution. Un caractère en acier trempé... Oui. Et c'est un peu ce qu'on disait du TFC de Garande quand il avait lui-même l'opportunité de doubler Clermont et Troyes. Le parallèle est intéressant : quand nos adversaires ont l'opportunité de faire mal, ils la laissent passer. Il ne faudra évidemment pas leur donner trop de ces opportunités mais dans la rubrique "les planètes sont alignées", ça se pose là.
  8. Garande a dit exactement la même chose, la saison dernière...
  9. Ce but de Healey . Non seulement ça nous rapporte un bon point dans l'absolu mais compte tenu du scénario, c'est jouissif. Je m'attendais à un match compliqué, on l'a eu -les ex coaches de L1 ne nous réussissent pas et ça ne m'étonne pas- mais c'est aussi un match qui montre à quel point cette équipe est pleine de ressources. À l'intersaison, je pensais qu'on avait perdu trop gros sur le plan offensif. Mais Healey est meilleur que l'an dernier et Ngoumou est en train de faire mal. En y ajoutant Ratao voire Onaiwu, c'est à se demander si cette équipe a vraiment perdu en talent. D'ailleurs, Brecht est très en deçà de son niveau de la saison dernière et on en pâtit à peine... En revanche, on pâtit (encore) d'une pelouse dégueulasse et... d'une erreur d'arbitrage. Mais contrairement à d'habitude, je n'en veux pas à l'arbitre sur ce coup là. À vitesse réelle, le péno se justifie et je préfère un arbitre qui laisse jouer et prend ses responsabilités, que tous les névrosés du sifflet qui nous ont pourri tant de matches. Non, le vrai "scandale", c'est que l'arbitre ne puisse pas s'appuyer sur la VAR mais bon, il paraît que la VAR, c'est pas bien et ça dénature le foot . L'autre souci, c'est cette première période d'une rare indigence. Pas de rythme, de la baballe ronronnante, un Spierings franchement en difficulté, rien à part les éclairs de Ngoumou. On peut évidemment rater une MT, a fortiori quand on remet les pendules à l'heure ensuite. Mais il semble quand même que les coaches adverses, quand ils connaissent leur sujet, aient trouvé la clé pour neutraliser notre milieu (d'autant que sur une pelouse aussi pourrie, défendre est plus facile). J'ai rarement vu Spierings, VdB, Genreau et Brecht aussi simultanément médiocres qu'en cette première période... On est toujours emmerdés quand l'adversaire a du répondant physique et du punch ; il serait donc judicieux de ne pas lui donner l'occasion de prendre les espaces et de nous piquer en contre (après tout, nous aussi on a le droit de jouer bas et compact). Heureusement, à l'instar de quasiment toutes les équipes de L2, cette équipe parisienne est d'une faiblesse technique assez peu soupçonnable... Healey aussi est parfois étonnant, sur le plan technique. Y compris quand il exécute une frappe en pivot, du pied gauche, en demi volée. Un but gerdmüllerien, un chef d'oeuvre...
  10. Ça va alors. Passer des lois plus ultra-libérales que Sarkozy, ça ne disqualifie pas une vocation de gauche .
  11. Un Chirac de gauche, c'est plus à gauche que Chirac ? À moins que tu parles de Franck Dubosc dans Camping, bien sûr (#culturegénérale) .
  12. Je crois qu'on a gagné trois fois 1-0, en plus du 6-0. Y'a effectivement comme un déficit... Mais c'est peut-être dû au fait qu'on a aussi gagné par 4-0, 4-1 et 4-2. Alors OK, ça fout un peu le merdier mais en contrepartie, c'est mieux pour la différence de buts. On peut pas tout avoir .
  13. Des erreurs excusables qui peuvent coûter cher, face à un autre adversaire que cet Auxerre là. C'est l'un de mes rares bémols, sur le match d'hier. Ceci dit, au fil du match, il est clairement monté en puissance, peut-être parce que son but lui donne confiance.
  14. Moi, j'ai trouvé qu'il avait fait du Sylla. Avec Onaiwu à gauche, il est carrément bon. Avec Ratao hier, aussi. Au fond, c'est avec Brecht devant lui qu'il a le plus de mal. Mais ce qu'il montre depuis le début de saison est indiscutable, n'en déplaise à certains...
×
×
  • Create New...