Jump to content

Article sur Sadran


Tigana

Recommended Posts

FOOTBALL. ENTRE BILAN ET PERSPECTIVES, LE PRÉSIDENT DU TFC NE CHANGE PAS SA STRATÉGIE : IL BÂTIT, PIERRE APRÈS PIERRE. C'EST SON MOTEUR. ET SA PASSION.

Olivier Sadran ne connaît pas la marche arrière

Olivier Sadran vit en permanence « dans le schéma du pire ». Ce jeune homme de bientôt 36 ans a du football, et plus particulièrement du TFC, « une approche sportivo-économique d'une entreprise de spectacle à part entière ». Il se considère même comme « un producteur de cinéma ou de théâtre » qui délivre, au Tef, dont il détient 85 % des actions, une centaine de fiches de paie. De la rigolade à côté de ses autres activités, qui pèsent plusieurs centaines de millions d'euros, restaurations d'avions, de trains, bases de vie en Afrique, gestion de crèches privées, golf et hôtel de golf à Albi, les eaux d'Alet, dans l'Aude, « un secteur en difficultés », etc. « Je n'arrive pas à quantifier mon temps et je ne suis pas excessivement méthodique. Ma base, c'est qu'on ne dévie pas de la stratégie. Après, c'est de la confiance. Et j'ai un rôle fédérateur et dynamiseur ».

Patrick Boudreault

--------------------------------------------------------------------------------

«Je suis tombé dans le football par hasard»

Le bilan. « Faire mieux tous les matins que la veille, c'est un sacré challenge. La saison dernière, nous avions dégagé un peu plus de 2 M d'euros de bénéfice, et 1,5 cette saison. Hors actif joueurs, nous avons plus de 10 M d'euros de fonds propres, en quatre années. Les gens vont me dire que ça n'a rien à voir avec le football, mais c'est ce qui peut nous permettre, si besoin est, d'attendre que le soleil revienne

En contrepartie, nous venons de prendre des risques financiers énormes, plus de 8 M dans les transferts. Peu de clubs en France, sauf Monaco, peuvent se targuer d'en dire autant.

Sur un plan purement sportif, on peut nourrir des regrets, oui, mais il faut prendre la saison dans la globalité. A trois points près, que nous pourrions avoir en plus, nous finissons là où nous devions être.

Nous avons, dans la première partie de la saison, largement roulé dans la zone rouge et nous avons été très lents sur la dernière partie, mais chacun sait que nous avons eu des blessés en quantité importante.

Personne ne se souvient déjà plus que nous avons fait toute cette saison avec des jeunes qui n'étaient même pas pros, trois et même quatre titulaires. Comme quoi le pari d'Erick Mombaerts d'allier formation locale et compétitivité extérieure peut marcher.

L'autre grand élément de notre saison, c'est la victoire en Gambardella. C'est historique, et obtenu avec des gamins qui, en termes d'émotion, nous ont fait revivre ce qu'on a connu à Angers, quand nous sommes montés du National en mai 2002.

Les perspectives. Nous devons franchir les paliers de façon progressive. Supposez un instant que nous soyons champions de France : le club est mort ! On serait actuellement en guerre pour garder nos jeunes, on redémarrerait la saison avec des gens frustrés. Là, nous avons touché du doigt nos lacunes.

Nous avons plein d'atouts : d'abord une région de football, avec un potentiel monstrueux. Nous avons attiré plus de 500 000 spectateurs au Stadium ! Il y a ici un pouvoir d'achat et une capacité à consommer qui nous intéresse d'autant plus que nous sommes le club de foot qui a, géographiquement parlant, le moins de concurrents. Avec le Stade Toulousain, il y a une vraie complémentarité. J'adore le rugby et j'aimerais bien en avoir les mêmes valeurs de combat et de solidarité.

Nous avons, ensuite, un stade beau mais pas fonctionnel du tout. Il n'est pas confortable, pas vertical, des places ont un angle de vue catastrophique. Je veux qu'il soit confortable, fait pour les familles.

Dès cette saison, il y aura un plan de circulation, des parkings délimités et une forte sécurisation des abords. Sans omettre la future bouche de métro. Et nous étudions également un parking sur les berges de Garonne, sur le site d'EDF, avec passerelle piéton vers le Ramier.

Enfin, nous investissons dans deux écrans géants de 40 m2, qui s'ajouteront aux 70 écrans existant dans les buvettes du stade.

Et nous serons le seul club de France à utiliser une nouvelle panneautique, dans le stade, celle que l'on voit de temps à autre au Stade de France.

Les ambitions.J'ambitionne de faire du TFC une marque reconnue et respectée. Je veux que, dans dix ans, l'image du club soit plus forte que celle du joueur qui arrive, qu'ici, quand on y rentre, on respecte un mode de fonctionnement, un peu ce qui se fait à la Juventus : si la voiture de Trezeguet n'est pas une Fiat, elle ne rentre pas au centre d'entraînement. Parce que le centre, c'est chez Agnelli, donc chez Fiat. Et Trezeguet ne râle pas, personne ne l'a entendu.

Nous essayons de grandir à chaque fois. Mathieu, on ne sait pas si ce sera un succès ou un échec. Mais c'est un des plus grands espoirs du football français, qui représente très bien le football moderne. Si on l'a eu, c'est qu'on est allé plus vite et plus loin que les autres clubs. On l'a payé cher, mais c'est son prix, et tout était réglé en 48 heures, c'est comme ça que nous fonctionnons.

Les principes. Je suis tombé dans le football par hasard. Ce n'était pas écrit, pas prévu. J'y prends un certain plaisir, et c'est très important dans le boulot. Qui dit plaisir dit aussi difficultés. Je suis là parce que j'aime bien les choses qui se construisent, je suis un compétiteur dont la devise est « toujours mieux faire ». Quand on a démarré avec notre bande de gamins, sans même un ballon, sans recruter, on a eu énormément de chance. Ca tombe bien, je suis toujours dans le schéma « on va devoir batailler, on va être dans la m ». Mais on peut également réussir et rester ce qu'on est. Ca me plaît assez.

Notre modèle économique est plutôt lyonnais, le formatif est plus nantais - car il y a un fonds - qu'auxerrois, qui me semble être un leurre

Nous sommes peut-être naïfs, utopiques ou vachement déconnectés. Mais on rigole, même quand on n'a que douze points. Et on n'oublie jamais que la terre ne tourne pas autour du championnat de Ligue 1 »

--------------------------------------------------------------------------------

RECRUTEMENT

Encore un milieu droit

Pour impressionnant qu'il soit, le recrutement du TFC n'est pas terminé ! Après Mansaré (Montpellier), Santos et Mathieu (Sochaux), les dirigeants toulousains se sont attelés à la recherche d'un milieu droit, plutôt expérimenté. Mais, compte tenu du fait qu'il a été beaucoup investi sur les venues des deux joueurs sochaliens (8 M environ), l'enveloppe transfert est vide.

Le club s'est donc mis àl a recherche d'un joueur libre, ou prêté pour la saison. On sait qu'il s'intéresse de près à l'ancien Toulousain Laurent Batlles, ainsi qu'à Fabrice Fiorèse, deux joueurs de l'OM.

La situation actuelle du club marseillais (passation de pouvoir entre Jean Fernandez et Philippe Troussier, prérogatives de José Anigo et Pape Diouf) ne plaide pas pour une solution rapide, d'autant que la concurrence est rude. Mais il y a la nécessité de désengorger le pléthorique effectif marseillais (36 joueurs sous contrat).

LE POINT

Arrivées : Mansaré (milieu gauche ou attaquant, Montpellier, 4 ans), Santos (attaquant, Sochaux, 3 ans), Mathieu (milieu ou défenseur gauche, Sochaux, 4 ans).

Départs : Clerc (retour prêt Lyon), Dalmat (retour prêt Inter Milan), Suarez (Guingamp), Clément (Montpellier), Braizat (fin contrat, Cannes), Sola (fin contrat, Toulon ?).

A l'étude : Fauré, Eduardo (Le Mans?).

--------------------------------------------------------------------------------

PROGRAMME

Cinq matches amicaux

La reprise de l'entraînement est fixée au mercredi 22 juin au Stadium, soit la semaine prochaine. Dès le lundi suivant, le 27, les joueurs partiront en stage à Luchon, où les rejoindront Mathieu, qui se marie le 25, et Mansaré, qui en aura terminé avec les éliminatoires de la CAN et du Mondial 2006. Santos, qui dispute actuellement la Coupe des confédérations avec la Tunisie en Allemagne, devrait rejoindre le TFC un peu plus tard.

En attendant la première journée de Ligue 1, le 30 juillet prochain (calendrier à venir), cinq matches de préparation doivent être joués dans le grand Sud, les 9 (à Brive contre Nice), 12, 16, 19 et 23 juillet. Le club en communiquera le détail d'ici la fin de cette semaine.

--------------------------------------------------------------------------------

DU TAC AU TAC

« Je suis dur, mais juste »

Olivier Sadran s'est prêté au jeu du questionnaire décalé.

Quel est votre meilleur souvenir sportif ?

Angers, le jour où sommes montés du National en Ligue 2 (Ndlr : le vendredi 17 mai 2002).

Et le plus mauvais ?

Ajaccio cette année (Ndlr : le mercredi 26 janvier). Nous n'avions pas les valeurs de combat.

Quel est votre stade préféré ?

De loin le stade Geoffroy-Guichard à Saint-Étienne.

Avant de l'emporter contre Lyon le 4 juin, le TFC avait disputé et perdu, en 1972, une finale de coupe Gambardella. Savez-vous contre qui ?

Non (Ndlr : Monaco, 2-1).

En quelle année le TFC a-t-il gagné la coupe de France ?

En 1957, contre Angers (6-3).

Quel est votre sport préféré en dehors du football ?

Le ski.

Quel est votre sportif préféré ?

Ayrton Senna.

Quel type de football aimez-vous ?

Le combat.

Êtes-vous plutôt bavard ou plutôt discret ?

Plutôt discret.

Êtes-vous bière, vin ou whisky ?

Vin.

Que chantez-vous sous la douche ?

Je chante mal.

Avez-vous une devise ?

Dur, mais juste.

Qui emmèneriez-vous sur une île déserte ?

Ma famille. Mais je n'irai pas sur une île déserte.

Si vous deviez tout de même y aller, qui n'emmèneriez-vous pas ?

Je ne sais pas. Ah, si, la bêtise !

Link to comment
Putain me marie le même jour que Mathieu, on va faire la teuf ensemble

<{POST_SNAPBACK}>

Je viens avec vous alors parce que moi aussi je me marie le 25  B)

<{POST_SNAPBACK}>

Felicitations! :ninja::ninja:

Et sinon merci pour cet article tres interessant!!

Link to comment
Instructif cet article :o

Par contre pitié, ne me cassez pas le Stadium pour en faire un stade aussi laid que Geoffroy Guichard  :ninja: Pour ce qui est de l'ambiance c'est autre chose. B)

<{POST_SNAPBACK}>

Il a pas tort si le stadium est beau, il est pas très fonctionnel. Je sens bien qu'il va le racheter à la Mairie si il continue à investir dessus.

En tout cas me tarde dans 10 ans pour voir ou l'on sera :ninja:

Link to comment

Si j'ai bien suivi Jex et Trodlabal se marie le 25 avec comme invités Dennis et Mat31... Et tout ce beau monde croisera Jérémy à la mairie (pour un peu que vous vous mariez à la même mairie).

Bon mariage et bonne fiesta.

Sinon génial cet article.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...