Jump to content

$$$ ? $$$


satu

Recommended Posts

TOULOUSE (AFP) - L'équipe de football de Toulouse (L1) aborde la saison 2005-2006 avec de nouveaux joueurs dont le club attend

"une plus-value pour l'équipe"

afin de franchir un palier.

:megaphone:

Et sinon, les joueurs, la tactique, la forme physique, ça va ?

$$$ TFC $$$ supporters $$$ stadium $$$ transferts $$$

Petit cours délivré par "Les Echos" :

Comment est calculée la plus-value ?

La plus-value est déterminée grâce à un certain nombre de calculs. Le principe est celui déjà posé par le régime antérieur : la plus-value brute est égale à la différence entre le prix de cession et le prix d'acquisition.

Le prix de cession à retenir est le prix réel, tel que stipulé dans l'acte. Il est majoré des charges et indemnités supportées par le vendeur, les indemnités d'assurance consécutives au sinistre partiel ou total d'un immeuble ne sont pas prises en compte. Il est réduit sur justificatif du montant de la taxe sur la valeur ajoutée acquittée et des frais, supportés par le vendeur à l'occasion de cette cession.

Le prix d'acquisition à retenir est le prix effectivement acquitté par le cédant, tel qu'il a été stipulé dans l'acte. Il est majoré d'un certain nombre de frais et de dépenses diverses limitativement énumérés :

- charges et indemnités mentionnées au deuxième alinéa du I de l'article 683 du CGI (il s'agit de toutes les charges en capital ainsi que de toutes les indemnités stipulées au profit du cédant à quelque titre que ce soit qui sont retenues pour leur montant réel sur justification) ;

- frais afférents à l'acquisition à titre gratuit y compris les droits de mutation à titre gratuit ;

- frais afférents à l'acquisition à titre onéreux retenus soit pour leur montant réel sur justification, soit forfaitairement pour les immeubles (à l'exclusion des meubles et des parts). Dans ce dernier cas, ils sont fixés à 7,5 % du prix d'acquisition ;

- dépenses de construction, de reconstruction, d'agrandissement, de rénovation ou d'amélioration retenues soit sous certaines conditions pour leur montant réel, soit forfaitairement à 15 % du prix d'acquisition à la condition que le contribuable cède le logement plus de cinq ans après son acquisition ;

- frais de voirie, réseaux et distribution imposés par les collectivités territoriales ou leurs groupements dans le cadre du plan d'occupation des sols ou du plan local d'urbanisme, ces frais s'ajoutent, sur justificatif, au prix d'acquisition pour le calcul de la plus-value imposable ;

- frais acquittés pour la restauration et la remise en état des biens meubles.

Le calcul de la plus-value imposable

La plus-value brute est réduite d'un abattement de 10 % pour chaque année de détention au-delà de la cinquième pour les immeubles et les parts de sociétés à prépondérance immobilière et de la deuxième année pour les meubles.

La plus-value brute réalisée lors de la cession d'un cheval de course ou de sport est réduite d'un abattement supplémentaire.

Il est précisé que les délais de possession doivent être calculés par périodes de douze mois depuis la date d'acquisition jusqu'à la date de cession.

La moins-value brute n'est en principe pas prise en compte sauf, sous certaines conditions, en cas de vente d'un immeuble acquis par fractions successives.

Un abattement fixe de 1.000 euros est opéré sur la plus-value brute, corrigée le cas échéant de l'abattement pour durée de détention et des moins-values imputables. Il ne s'applique pas aux plus-values réalisées lors de la cession d'un bien meuble.

Frais retenus pour une acquisition à titre gratuit :

Lorsque le bien a été acquis à titre gratuit (reçu en héritage ou en donation), les frais sont retenus pour leur montant réel sur justification, à condition d'avoir été effectivement supportés par le cédant et ils s'entendent exclusivement :

- des frais d'acte et de déclaration (y compris les honoraires du notaire) afférents à ce bien ou droit ainsi que, le cas échéant, des frais de timbre et de publicité foncière ;

- des droits de mutation payés relatifs à ce bien ou droit. En cas de mutation par décès, les droits de mutation à titre gratuit afférent au bien aliéné se trouvent généralement inclus dans les frais globaux ayant grevé l'ensemble de l'actif successoral. Dans ce cas, les droits de mutation sont pris en compte à proportion de la fraction de leur valeur représentative des biens ou droits.

Ainsi, un contribuable ayant reçu un actif net successoral de 1.000 dont 400 est afférent à l'immeuble cédé, pourra retenir, en majoration du prix d'acquisition du bien (400), les droits de mutation à titre gratuit payés (40) à proportion de la valeur représentative de ce bien. Ces frais sont évalués à : (400 x 40) / 1000 = 16 (application de la règle de trois).

Les droits de mutation supportés par le donateur pour le compte du donataire ne peuvent s'ajouter au prix d'acquisition.

Exemple de calcul de la plus-value immobilière pour un bien acquis à titre onéreux:

Un particulier vend le 20 janvier 2004 une résidence secondaire acquise dix ans plus tôt. Aucune exonération particulière n'est applicable.

Le prix de vente est de 120.000 euros et le prix d'achat de 400.000 F (60.980 euros).

Il a réalisé des travaux : réfection du système électrique l'année de l'acquisition (30.000 F soit 4.753 euros) et changement de la chaudière l'année suivante (7.000 F soit 1.206 euros).

Calcul de la plus-value brute :

Prix de vente : 120.000 euros

Prix d'acquisition : 60.980 euros

Frais d'acquisition : Forfait de 7,5 % : 4.574 euros

Majoration du prix d'acquisition pour travaux : Forfait de 15 % : 9.147 euros

Prix d'acquisition corrigé : 74.701 euros

Plus-value brute : 120.000 - 74.701 = 45.299 euros

Calcul de la plus-value imposable :

Abattement pour durée de détention : taux de l'abattement : 5 ans x 10 % = 50 % soit 45.299 euros x 50 % = 22 650 euros

Abattement fixe : 1 000 euros

Montant de la plus-value imposable : 45.299 - (22.650 + 1.000) = 21.649 euros

Par Bernard Le Court

http://www.lesechos.fr/patrimoine/impots/placements/6.htm

Conclusion :

"plus-value" s'applique à "patrimoine" s'applique à "bien immobiliers" s'applique à... "objets"... ne s'applique pas à "joueur de foot" !!!

Faut arreter les conneries !

Link to comment
Conclusion :

"plus-value" s'applique à "patrimoine" s'applique à "bien immobiliers" s'applique à... "objets"... ne s'applique pas à "joueur de foot" !!!

Faut arreter les conneries !

<{POST_SNAPBACK}>

tu as tort ! cela s'applique parfaitement à un joueur de foot

la plus value s''applique à des actifs (exple bien immobiliers). Or dans une entreprise les actifs sont notamment les machines et outils de production.

tu prends donc un club de foot, qui est unn entrprise et qui se doit donc d'être rentable, ses actifs sont notamment les joueurs. Ce sont eux qui produisent les produits de l'entreprise, à savoir le jeu. Ces joueurs s'apprécient ou se déprécient comme n'importe quel autre actif d'une autre société.

ceci dit, effectivement comme dit beto marcico, ici le terme a été employé pour dire que le nouveaux devaient apporter plus de valeur à l'équipe... donc plus-value est correct !

Link to comment
ceci dit, effectivement comme dit beto marcico, ici le terme a été employé pour dire que le nouveaux devaient apporter plus de valeur à l'équipe... donc plus-value est correct !

<{POST_SNAPBACK}>

... correct, à part qu à mon humble avis, il s'agit juste d'une metaphore, et qu en aucun cas il ne s'agit d'argent.

... enfin, il me semble... :wacko:

Link to comment
...  correct, à part qu à mon humble avis, il s'agit juste d'une metaphore, et qu en aucun cas il ne s'agit d'argent.

... enfin, il me semble...  :wacko:

<{POST_SNAPBACK}>

Un air de métaphore ?

Une plus-value de famille ?

Une métaphore de famille ?

Un air de plus-value ?

faites votre choix !

:wacko:

Link to comment

Il y a aussi le concept de plus-value développé par Marx qui est la différence entre la valeur du bien produit et le salaire donné au prolétaire (inférieur à la valeur du bien produit).

C'est sur la plus-value que se fonde l'exploitation des prolétaires par les capitalistes et elle est à la base du profit réalisé par ces derniers.

En ce sens, et en considérant les joueurs comme de la main d'oeuvre, le concept de plus-value peut être appliqué à un club de football.

:wacko:

Link to comment

ouh lalala, la police de la pensée vient de frapper... :wacko:

Tu sais, Satu, les journalistes utilisent souvent des mots ou des expressions dans un contexte différent afin d'imager leurs phrases. C'est ce que l'on appelle une "métaphore"...

C'est un peu comme quand on dit "l'aigle des açores" au lieu de "Pauleta"... en vrai, c'est pas un aigle, mais un joueur de foot.

:wacko:

Link to comment
ouh lalala, la police de la pensée vient de frapper...  :wacko:

Tu sais, Satu, les journalistes utilisent souvent des mots ou des expressions dans un contexte différent afin d'imager leurs phrases. C'est ce que l'on appelle une "métaphore"...

C'est un peu comme quand on dit "l'aigle des açores" au lieu de "Pauleta"... en vrai, c'est pas un aigle, mais un joueur de foot.

:wacko:

<{POST_SNAPBACK}>

C'est Mombaerts qui dit ça, pas les journalistes !

Et la métaphore est très "sadranienne"

Link to comment
Il y a aussi le concept de plus-value développé par Marx qui est la différence entre la valeur du bien produit et le salaire donné au prolétaire (inférieur à la valeur du bien produit).

C'est sur la plus-value que se fonde l'exploitation des prolétaires par les capitalistes et elle est à la base du profit réalisé par ces derniers.

En ce sens, et en considérant les joueurs comme de la main d'oeuvre, le concept de plus-value peut être appliqué à un club de football.

:wacko:

<{POST_SNAPBACK}>

Exact !

Jacques Attali a meme ecrit un bouqin a ce sujet, présenté dernierement sur LCI.

Conclusion : EM est Marxiste

:wacko:

Link to comment

J'ai été aussi surprise par ce mot. PLUS VALUE ce n'est pas le journaliste qui là mis mais c'est la réponse de EM.

A lire certains, ils pensent que Les joueurs sont une marchandise :thumb::wacko: Sur qu'avec des raisonnement comme celà pour moi L'équipe ne peut pas progesser, car tu achètes, tu vends...... Comment on peut construire une bonne équipe pour être éventuellement Européen :wacko:

Si le TFC à cette optique ^_^ ??

Croyez moi certains ont l'amour du maillot et seraient ou resteraient bien :ninja:

On va rester sur la PLUS VALUE au niveau du JEU OFFENSIF :jongle: mais j'avoue que EM à des phrases très bizarre.

Link to comment
Bah franchement s'il faut qu'il annalyse tous les mots qu'il prononce il va pas lui rester beaucoup de temps pour entrainer l'equipe ! allez on passe a autre chose, ciao !

<{POST_SNAPBACK}>

le choix de ce terme n'était pas inncocent.

Sadran l'avait déjà sorti chez Luis Attaque...

Link to comment
J'ai été aussi surprise par ce mot. PLUS VALUE ce n'est pas le journaliste qui là mis mais c'est la réponse de EM.

A lire certains, ils pensent que Les joueurs sont une marchandise  :)  ^_^ Sur qu'avec des raisonnement comme celà pour moi L'équipe ne peut pas progesser, car tu achètes, tu vends...... Comment on peut construire une bonne équipe pour être éventuellement Européen  :wacko:

Si le TFC à cette optique  :ninja: ??

Croyez moi certains ont l'amour du maillot  et seraient ou resteraient bien  :thumb:

On va rester sur la PLUS VALUE au niveau du JEU OFFENSIF  :thumb: mais j'avoue que EM à des phrases très bizarre.

<{POST_SNAPBACK}>

Mais non les joueurs ne sont pas des marchandises, ils sont des machines servant à produire la marchandise (le jeu, les buts, les points). Sachant que nous en tant que (tele)spectateurs on est des consommateurs et on achete donc la marchandise (le match en fait).

Mais on n n'achete pas les joueurs... ^_^ comme on n'achete pas les machines qui produisent les auto..

malheureusement zaza le foot est un business comme un autre maintenant, et on sait bien que si on veut un bon club faut un bon business :jongle:

sur ce : allez le tef !! :wacko:

Link to comment
J'ai été aussi surprise par ce mot.

A lire certains, ils pensent que Les joueurs sont une marchandise  ^_^  :wacko: Sur qu'avec des raisonnement comme celà pour moi L'équipe ne peut pas progesser, car tu achètes, tu vends...... Comment on peut construire une bonne équipe pour être éventuellement Européen  :wacko:

regarde l'OL :ninja:

Link to comment

Avec tout ça on ne regarde plus si le maillot est mouillé ou pas à la fin du match.

On compte betement les points, le fric, la plus-value, les parts de marché, le potentiel économique, etc...

Ceux qui mouillaient le maillot ne sont plus forcément dans l'équipe...

Link to comment
Avec tout ça on ne regarde plus si le maillot est mouillé ou pas à la fin du match.

On compte betement les points, le fric, la plus-value, les parts de marché, le potentiel économique, etc...

Ceux qui mouillaient le maillot ne sont plus forcément dans l'équipe...

<{POST_SNAPBACK}>

Fauré :wacko:

Je suis d'accord mais si on ne gardait que ceux qui mouillent le maillot, est-ce que l'equipe existerait encore à ce niveau?

mais faut pas exagérer non plus, on en a gardé beaucoup de ceux qui mouillent le maillot (revault, lievre, etc) et on en a viré des qui mouillent pas (dalmat)

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...