Jump to content

olivier sadran


Guest rael31

Recommended Posts

Guest rael31

Olivier Sadran

Le patron du fast-foot

C'est un martien sur la planète foot. Mais si le patron du TFC reste discret, ce n'est pas pour regarder passer les plats. Portrait du restaurateur Olivier Sadran, chef des violets, en mécanicien de la pompe à fric.

Le foot, il ne connait que quick. Ne lui parlez ni tactique, ni technique : les 4.4.2, reprises de volée et autres petits ponts,

il s'en tape comme du premier ballon offert par sa mémé à Noël.

En dehors du business, Sa pasion c'eat plutôt le golf. Et pour le coup, ça swingue grave. En reprenant le TFC en juillet 2001, Olivier Sadran a mis la balle dans le bon trou. Un trou... financier, d'environ 23 millions d'euros, creusé par l'ancienne équipe. Celle du promoteur immobilier Jacques Rubio et de l'avocat du club Bernard Decker, à qui la justice réclame des comptes. Inconnu du grand public, le Pdg de Catair Olivier Sadran a étonné tout le monde en décrochant la direction du club. Sauf l'adjoint au maire chargé des sports jean-Claude Paix et le et le maire lui-même Philippe Douste-Blazy.

TFC à cent sous

Quand le TFC se retrouve sans le sou, la mairie est bien embêtée. Elle est en effet partenaire du club et y accorde à ce titre plusieurs centaines de milliers d'euros. Avec une èquipe qui fait rien qu'à perdre, ça fait cher de la minute de publicité. Ça simplifie en tout cas la tâche des supporters. Quand ils sont mécontents, c'est devant le Capitole qu'ils vont manifester. Ces supporters sont par exemple venus y réclamer une solution municipale pour éviter la disparition du club. En Grand Chambellan de la thune de la Cité, Douste Blazy imagine refourguer la patate à TFl. Mais la télé de maçon ne se laisse pas impressionner par les stars de ce club de quartier. Quant au lunetier Affeflou, pas fou, il passe son tour. C'est alors qu'il y a de l'arc électrique dans les neurones à Douste : il imagine la 50 lution Sadran.

De très belles actions

C'est que le bonhomme est en économie le gagnant que Douste rêve d'être en politique. A 21 ans, le très fringant Olivier Sadran a déjà monté deux affaires dont une revendue à Sodexho. L'autre, c'est la société Catair à Blagnac qui livre ses'plateaux-repas aux compagnies aériennes. Qui plus est le PDG de Catair n'ignore rien du dessous des cartes municipales du TFC. La petite souris qui l'informe sur les comptes à dormir debout du club n'est autre que son épouse, conseillère juridique chez l'avocat du club, Maître Decker.

Avec plus d'un million d'Euros de promesse de subventions municipales durant 6 ans, l'affaire est vite emballée. Le TFC d'Olivier Sadran aura pour partenaires la fine fleur du grand patronat régional. Comme le croupier en chef du Casino de Salies-du-Salat qui lorgne sur l'ouverture d'une maison de jeux à Toulouse. Comme encore le roi de la résidence immobilière, Monné Decroix. Comme enfin le grand couturier des mannequins albigeois Teddy Smith. Et en guest star le considérable Christophe Tortora, arriviste de 25 ans à peine, recyclé dans le papier glacé avec Toulouse Mag, le mensuel des courants d'air.

Il faut être foot pour payer plus

Avec de tels artilleurs, le pari de remonter en Dl d'ici 2006 est quasiment déjà gagné. Il y a bien quelques obligations légales comme celle de ne pas céder d'actions avant cette date. Mais ça n'empêche pas le patron de Teddy Smith de dormir, qui n'a pas attendu pour céder les siennes à Sadran, de ce fait seul maître à bord.

Ce maître-là a déjà revu à la baisse les salaires des Revault, Lièvre, Prunier qui ne taperont plus dans la balle que pour 40 % de leurs émoluments antérieurs. Singulièrement, la méthode plaît aux joueurs : «C'est plus du tout le même club», philosophe l'un d'entre eux en se retenant de citer Kierkegaard (N.D.L.R. Srene, 1813-1855). «Y a eu un grand coup de propre de fait. A l'entrainement, tout le monde a le sourire. Avant, y avait tout le temps des coups tordus. Là le président fait les déplacements avec nous».

La méthode attire aussi les bailleurs de fond. Le pharmacien des phlébites Pierre Fabre remplace cette année Orange comme sponsor principal sur le maillot. C'est ce que le directeur général du club Henri Hugues, passé du rugby agenais au TFC, appelle du «business plan». La Ligue elle-même y va de son écot. Ce sera 2 millions d'euros de droits télévision. Quant au grand supporter pétrolier TotalFinaElf, il embraye : en moins de temps qu'il n'en faut pour indemniser un vulgaire sinistré, 600000 euros seront versés pour réparer les dégâts d'AZF au Stadium.

S'il ne comprend toujours pas ce que tirer un corner veut dire, Olivier Sadran sait au moins ce qu'est encaissé des pépettes; Des pépettes plutôt que des buts. Vivement la première division !

Link to comment

on en a parlé des centaines de fois de cet article. Oui Sadran est un bizness man et il vaut mieux en ligue 1. Après le reste sur le fait qu'il n'y connaisse rien au foot... en fait la première version de cet article a été écrit au moment de la reprise du tfc par os, et il a montré qu'il s'y connaissait suffisamment pour réussir à faire monter le club en ligue 1.... donc aucun intérêt cet article.

Link to comment
on en a parlé des centaines de fois de cet article. Oui Sadran est un bizness man et il vaut mieux en ligue 1. Après le reste sur le fait qu'il n'y connaisse rien au foot... en fait la première version de cet article a été écrit au moment de la reprise du tfc par os,  et il a montré qu'il s'y connaissait suffisamment pour réussir à faire monter le club en ligue 1.... donc aucun intérêt cet article.

<{POST_SNAPBACK}>

C clair c est du déja vu ca on s en fou ! Vaut mieux etre businessman que rien du tout (Rubio et consorts...) :thumb:

Link to comment
???

Je me trompe peut-etre mais il me semble que OS avait un tres bon niveau de footballeur en jeunes !!! Donc je doute qu'il ne connaisse rien en foot !!

<{POST_SNAPBACK}>

d'autant qu'on lui demande pas de jouer au foot mais de gérer le club :thumb:

Link to comment
???

Je me trompe peut-etre mais il me semble que OS avait un tres bon niveau de footballeur en jeunes !!! Donc je doute qu'il ne connaisse rien en foot !!

<{POST_SNAPBACK}>

J'avais lu sur ce forum qu'il jouait au niveau régional plus jeune.

Donc OS sait ce que corner signifie, on peut pas en dire autant de tous les présidents de L1 :crylol:

Link to comment
J'avais lu sur ce forum qu'il jouait au niveau régional plus jeune.

Donc OS sait ce que corner signifie, on peut pas en dire autant de tous les présidents de L1  :crylol:

<{POST_SNAPBACK}>

il jouait en cadet national, ce qui est un excellent niveau déjà :crylol:

et puis même, un club de foot est une entreprise, donc c'est pas forcément ce qu'on lui demande.

il est pdg de catair mais est-ce qu'il sait faire la cuisine?

est-ce que tout les patron des grandes boites doivent savoir faire comme les employés? non bien sur, ils doivent savoir gérer, manager, et être des financiers

OS est pour l'instant parfait dans son rôle !!

Link to comment
il jouait en cadet national, ce qui est un excellent niveau déjà  :blink:

et puis même, un club de foot est une entreprise, donc c'est pas forcément ce qu'on lui demande.

il est pdg de catair mais est-ce qu'il sait faire la cuisine?

est-ce que tout les patron des grandes boites doivent savoir faire comme les employés? non bien sur, ils doivent savoir gérer, manager, et être des financiers

OS est pour l'instant parfait dans son rôle !!

<{POST_SNAPBACK}>

Cadet nationnal c'est exactement ça !!!

C'est clair qu'il est très bon dans son rôle de président. Il a toujours dit que le rôle du terrain n'appartenait qu'à EM.

N'empêche, il connaît le foot et doit l'apprecier à sa juste valeur (pas comme il le décrive dans l'article :( )

Link to comment

Pour moi ca reste surtout un excellent communiquant, et ca c'est excellent son discours a fait venir des joueurs de qualité comme Moreira pour citer le + voyant... Donc que demander de mieux... Il est aussi respecté par ses collègues pourtant plus agé et expérimenté que lui.

En + il donne à ce club (comme aux eaux d'Alet) une image régionale occitane... Ca redonne au club une identité qu'il avait perdu!

Par contre je regrette un peu des discours ou évènements récents qui veulent mettre le TFC à un niveau qu'il n'a peut être pas encore, on ressent la différence par rapport au début. Mais bon on a encore besoin de grandir! A notre vitesse.

Je ne lui jeterai pas la pierre, il nous fait avoir ce que peu de clubs ont: la stabilité!

Link to comment
Guest tou_lou_sain

Qui il y a 4 ans aurait parié sur un tel parcours du TFC :

National, champion de L2, L1 (16ème), L1 (13ème)

Tout ça sous la houlette de 2 hommes, Sadran et Mombaerts.

Et en conservant pas mal de joueurs (Revault, Lièvre, Emana, Giresse, Taïder, Aubey, Dao, ...).

Et, en plus, Sadran doit mieux jouer au foot que la quasi totalité des présidents de L1 ou L2 ...

Tant qu'on l'aura à la tête du TFC avec à ses côtés un homme de la valeur de Mombaerts, on ne risquera pas de connaître les turbulences de 2000-2001.

Link to comment
En revanche, le staff toulousain ne digère toujours pas l'épisode Achille Emana. Si ce dernier devrait selon toute vraisemblance rester dans l'effectif du TFC, la méthode employée par l'Olympique lyonnais pour tenter d'enroler le Camerounais fait encore beaucoup parler sur les bords de la Garonne. "Je ne suis pas un enfant de choeur, je n'incrimine personne, mais on peut s'interroger sur une attitude qui consiste à allumer des feux un peu partout, contacter des joueurs, pour ensuite décevoir leurs rêves" a ainsi affirmé le président du TFC Olivier Sadran.

Il me tarde de reprendre Aulas est une vraie salope au Stadium :grin:

Link to comment
Il me tarde de reprendre Aulas est une vraie salope au Stadium  :grin:

<{POST_SNAPBACK}>

Que font les modos!! de tels propos sont inadmissibles!! Vous n'effacez que ceux qui ne pensent pas comme vous!!!

Ceci dit longue vie à notre président.....et espérons qu'il le reste longtemps :D

Pas vrai président! dites nous que vous ne vendrez pas le tèf quand il aura une valeur "marchande"

Link to comment
Que font les modos!! de tels propos sont inadmissibles!! Vous n'effacez que ceux qui ne pensent pas comme vous!!!

Ceci dit longue vie à notre président.....et espérons qu'il le reste longtemps  :grin:

Pas vrai président! dites nous que vous ne vendrez pas le tèf quand il aura une valeur "marchande"

<{POST_SNAPBACK}>

Ah&#33; ah&#33; vive les modérateurs

Link to comment
Que font les modos!! de tels propos sont inadmissibles!! Vous n'effacez que ceux qui ne pensent pas comme vous!!!

Ceci dit longue vie à notre président.....et espérons qu'il le reste longtemps  :D

Pas vrai président! dites nous que vous ne vendrez pas le tèf quand il aura une valeur "marchande"

Sois aussi objectif que tu peux l'être sur les performances du TFC et avoue que bien qu'étant un bon et intelligent gestionnaire Aulas, le pédant Aulas, aime la mettre à tous ce qui l'ennuient dès qu'il le peut :lol2:

Et je chanterai avec plaisir :grin:

Link to comment
Que font les modos!! de tels propos sont inadmissibles!! Vous n'effacez que ceux qui ne pensent pas comme vous!!!

Ceci dit longue vie à notre président.....et espérons qu'il le reste longtemps  :D

Pas vrai président! dites nous que vous ne vendrez pas le tèf quand il aura une valeur "marchande"

<{POST_SNAPBACK}>

:grin:

Link to comment

Une autre façette de notre président :

« Une dizaine de crèches BébéBiz dici à 2006 »

Olivier Sadran PDG de BébéBiz, dont la première crèche interentreprises a ouvert ses portes le 29 août. Comment est né le concept de BébéBiz ?

Jai eu lidée il y a quatre ans, quand je me suis aperçu que dans mon entreprise, Catair, des salariées rencontraient des difficultés pour faire garder leurs enfants.

Comment fonctionne la crèche interentreprises ?

Celle de Basso Cambo est ouverte aux salariés de quatre entreprises du quartier, dont Freescale et Siemens, ainsi quaux bénéficiaires de la mairie. La crèche interentreprises est financée par les sociétés, qui versent une quote- part, par les investissements et aides de la Caisse dallocations familiales, et par les contributions des familles.

Dautres crèches BébéBiz vont-elles ouvrir ?

Une dizaine dici à 2006, dont deux à Blagnac et Roques- sur- Garonne en décembre 2005. Nous avon s également des projets à Montpellier et Paris.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...