Jump to content

Iweus

Membres
  • Posts

    189
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Iweus

  1. Salut ! J'étais au Stadium hier, et en effet, il y avait une super ambiance. Le parcage des Indians était plein à craquer et ça a chanté jusqu'au bout. A reste, je serai moins dur que vous sur le match. C'est très difficile de jouer contre une équipe regroupée qui joue le contre. Particulièrement quand cette équipe a quelques bons joueurs dans l'équipe. En vérité, il n'y a pas eu de seconde mi-temps tant les caennais se sont appliqués à hacher le jeu par des fautes, des roulades et des pertes de temps intempestives. Ils l'ont tenté, c'est passé. Tant mieux pour eux. Et évidemment, même constat que la plupart d'entre vous, à savoir que ça se passe du côté de Sylla les trois fois. Il avait l'air bon en début d'année, mais à mon humble avis, ça tient surtout du fait qu'il a très peu de tâches défensives et qu'il peut briller offensivement face à des défenseurs de Ligue 2. Hier soir, on l'a vu à son vrai niveau face à des joueurs pas trop manchots, c'est à dire, une tanche.
  2. Je suis d'accord, on perd le match à l'aller, lis je n'y trouve pas les memes raisons. Les Nantais nous mettent bois sur bois, sur taquet, sur pigne, sur bois et l'arbitre n'a rien dit. Ils ont fait ce qu'ils ont voulu, au milieu, on était obligés de jouer en reculant avec des petites chicotes par derrière en prime. Et là, autant je suis d'accord qu'il y avait penalty sur la main, autant Bastien a tenu son match et Nantes se baladait nettement moins sans pouvoir nous péter en deux toutes les trente secondes. Et c'est à mettre à son crédit. Au final, ça ne donne pas du tout le même match alors que Nantes a appliqué la même tactique et le même pressing qu'à l'aller(très rigoureusement d'ailleurs). À savoir, nous presser pour nous forcer à jouer en reculant, casser les lignes, coulisser à trois sur les couloirs et harceler le porteur de balle. Je suis extrêmement déçu qu'on rate la montée. On était bon, pas assez, pas flamboyant. Mais on se fait sortir par une équipe rigoureuse et appliquée qui a la chance d'avoir Blas très bon sur un match et demi et pas mal de chatte sur l'arbitrage sur l'ensemble des deux matchs. Espérons qu'on aura un joli projet en Ligue 2 pour l'an prochain et que ça filera la rage aux joueurs. PS: ah oui, et Dupé est très très moyen comme gardien. Très sympathique comme garçon néanmoins.
  3. Le commentateur qui invente des règles. Où on apprend qu'il faut qu'il y ait intention pour faire faute.
  4. L'arbitre de ligue te dit qu'il y a faute. Mais ça ne s'est pas vu. Tant mieux pour les caennais.
  5. Si t'en trouves un, je suis preneur aussi, je n'ai trouvé que le multiplex.
  6. Ma mère a longtemps travaillé avec les handicapés mentaux, moi-même j'ai payé une partie de mes études en faisant veilleur de nuit dans les institutions. Hé bien, fort de ces expériences, je peux vous affirmer que Vakoun Bayo est au minimum déficient intellectuel léger.
  7. Nan, elle semble sévère. Semelle c'est jaune automatique. Deux semelles = deux jaunes.
  8. Il la voit pas, l'arbitre est derrière, il ne voit que le défenseur qui éloigne le ballon.
  9. Deux semelles dans le même match, c'est bien Bafo, t'es un champion. Perso, je le trouve pas terrible dans le jeu aussi. On peut s'en passer. Si un pigeon veut nous le prendre à 5M et +, je l'amène en solex, fut-ce à Saint-Petersbourg ou Astana.
  10. Je nous trouve solide en défense et je j'ai l'impression qu'il ne manque pas grand chose pour que les combinaisons offensives soient efficaces. je vous trouve durs.
  11. Bayo qui attend qu'Antiste soit hors-jeu pour faire la passe. Quel talent.
  12. Ils quadrillent nos positions avec beaucoup de succès, mais ils vont y perdre des plumes. Si on ressort vite la balle, c'est dans la poche.
  13. Joseph Ducuing, les vrais savent.
  14. Je peux pas saquer ce mec, putain.
  15. Pour connaître un peu la mentalité "cité", je te fais un résumé rapide de l'affaire: - Odsonne s'est acheté un paintball fusil à pompe parce que c'est un ado attardé et que les armes c'est drôle. Il propose à son copain Mathieu de venir jouer avec lui. Ils font des tours dans la ville et tirent sur des murs de parkings à la recherche d'un chat ou tout autre animal errant. Odsonne chauffe Mathieu, qui, lâche de petits pets de stress à chaque fois qu'une bille de peinture atteint un objet. Finalement, Odsonne pose Mathieu chez lui. Sur le trajet du retour, Odsonne le génie n'est pas rassasié de sa session de tir avec Mathieu. Ils n'ont tiré sur aucune cible mouvante, pas même un pigeon. Odsonne jette un œil par la fenêtre et aperçoit un passant, la cinquantaine. Il attrape son fusil et tire. Pan dans l'oreille. Le passant relève la plaque et va porter plainte. Les policiers prennent la déposition. Ils tapent le numéro d'immatriculation dans leur logiciel de recherche. Bingo, Odsonne Edouard, 1 rue des enfants gâtés. Ils le convoquent. Bien évidemment, Odsonne nie en bloc, il n'était que le conducteur. Il ne pouvait pas tirer, il conduisait. Non, c'était son ami Mathieu qui avait dû toucher un passant lorsqu'il avait tiré. Lui, il n'y était pour rien. D'ailleurs, il conduisait, comment aurait-il pu tirer ? Au fur et à mesure qu'Odsonne livre sa version des faits, il se met à y croire, comme s'il écrivait sa mythologie personnelle en temps réel. Il se demande même s'il n'y a pas un peu de racisme dans la démarche des policiers. parce que lui, il conduisait. En sortant de l'interrogatoire, Odsonne contacte Mathieu: "Ouais, Math ? Tsé, la session paintball là ? Ouais, ouais, ouais, voilà frère. Bin en fait j'sors de chez les chtars là, t'as touché quelqu'un et ils croient qui'c'est moi là frère. Quoi ? Ouais, je sais que t'as tiré que contre des murs, c'est c'que j'leur ai dit wesh, mais ça a dû ricocher ou quoi, ya un mec qui porte plainte, là. Il faut que tu passes, t'expliques que toi, voilà, t'as tiré sur un mur et tu sais pas d'où t'as touché quelqu'un ou quoi, mais que t'es désolé et que t'as pas fait exprès. Il va rien t'arriver wesh. j'leur ai dit que t'avais juste tiré sur un mur, t'inquiètes kho. En tous cas, moi je conduisais, j'ai pas pu tirer". Mathieu est allé chez les flics, en bon benêt, dire qu'il était désolé s'il avait tiré sur quelqu'un, patati patata. Déposition prise. Le flic en charge du dossier, lis la déposition de Cafaro, puis celle de la victime disant que l'agresseur était un homme noir de 20 ans seul. Il rigole un bon coup. Ça monte en correctionnel, le juge rit un bon coup. Cafaro n'est même pas poursuivi, Edouard est condamné. Voilà voilà.
  16. Salut, j'avais du temps à tuer avant le match de ce soir alors je me suis adonné à l'un de mes péché mignon, les statistiques. A titre personnel, j'aime bien raisonner en terme "d'importance de but", parce qu'un but du 1-0 à la 87eme n'a pas la même valeur qu'un but qui arrive à 8-0. Alors j'ai examiné les types de buts scorés par les attaquants européens qui ont sévis au moins cinq fois dans leur championnat respectif (Ligue 1, Liga, Calcio et Premier League) et j'ai attribué un nombre de point à chaque but. J'ai catégoriser ces buts comme suit: But avantage: Il s'agit, comme son nom l'indique, d'un but qui donne l'avantage au score, il vaut quatre points. Exemple: Un but marqué à 0-0 ou 1-1 (en situation d'égalité en fait). But égalisateur: Tout pareil, c'est marqué dessus, il vaut trois points. Exemple: Un but marqué à 0-1 ou à 1-2 ou encore à 2-0, si le score final est 3-3. But de confort ou de remontée + : - Les buts qui donnent un avantage de deux buts SI cet écart se réduit à 1 à la fin du match. Exemple: un but marqué à 1-0, puis l'adversaire réduit le score à 2-1 (résultat final). - Les buts mis lors d'un désavantage au score contribuant à obtenir une victoire, un nul ou une défaite avec un écart de -1, ce type de but vaut deux points. Exemple: des buts marqués à 0-3 ou 0-4 dont les résultats finaux des matchs sont 2-3, 3-3, 3-4 ou 3-4, 4-4, 5-4... But de confort ou remontée - : - Sont comptabilisés les points qui donnent plus d'ampleur au score et permettent donc à l'équipe d'asseoir sa domination (dans la limite d'un écart de +2). Exemple: un but marqué à 1-0, 2-1, 3-2... Et amenant ainsi les scores à 2-0, 3-1 ou 4-2. - Les buts marqués lorsque l'équipe est dominée au score sans toutefois que l'équipe n’obtienne mieux qu'une défaite avec un écart de deux ou plus à la fin du match, ces buts valent un point. Exemple: Un but marqué à 0-4, résultat final 1-4 ou 2-4. But pour la galerie: Un but marqué alors que l'écart est d'au moins deux et qui n'entre pas dans les catégories au-dessus. Exemple: Le but du 3-0, du 7-4, du 4-1.... Dans l'ordre ces buts valent donc 4,3,2,1 et 0 points. Facile. J'ai choisi ces valeurs parce qu'un but avantage fait gagner deux points à l'équipe du buteur (de nul à victoire) et perdre deux points à l'adversaire (de nul à défaite), donc 2+2=4. Idem pour le but égalisateur, il fait gagner un point à son équipe (de défaite à nul) et perdre deux points à l'adversaire (de victoire à nul=, donc 1+2=3. Pour les autres types de buts, c'est nettement plus arbitraire, mais ça me semblait plutôt équilibré. Bref, en cumulant les valeurs des buts, on obtient un "score d'efficacité". Exemple: Ludwig Golluminho à marqué 5 buts: 2 avantages, 1 égalisateur, 1 confort - et un but pour la galerie. Il obtient donc 2 x 4 points + 1 fois trois points + 1 fois 1 point + 1 fois 0 points; au final 12 points. Ça permet de comparer l'efficacité globale des buteurs (selon mes critères, bien entendu). J'ai également fait les calculs en croix pour le nombre de minutes passées sur un terrain nécessaires à un joueur pour qu'il marque un but (minutes jouées divisées par le nombre de buts) et la valeur moyenne d'un but marqué par un joueur (score d'efficacité divisé par le nombre de buts marqué). Bref, après ces explications laborieuses, pour des idées assez simples, je vous laisse avec le tableau, en espérant qui vous intéressera. PS: Si vous trouvez des critères qui vous paraissent plus justes ou des failles dans ma méthode, n'hésitez à me le dire. Idem si vous voulez que je vous envoie directement le tableur Excel si vous voulez jouer avec ou le modifier.
  17. En fait, pour la corrélation négative, c'est assez exceptionnel cette année (ce sont les stats de mi-saison). Les dernières années, Sirigu, Trapp et Subasic dominaient le classement et le sainté européen correspondait à l'apogée de Ruffier (Top5). Du reste, il est vrai que l'écart d'xGoals/but encaissé entre un gardien de "bon niveau" et de "mauvais niveau" n'est pas énorme. 1,1 contre 0.9, mais sur une saison à 50 Xgoals subis, le premier encaisse 45.5 buts et le second 55.5. Ce qui fait tout de même une différence notable. Le souci, c'est que pour avoir un aussi bon ratio, il faut choper un gardien Top5/6 ce qui ne me parait pas évident. Je te rejoins donc, je ne pense pas qu'il soit pertinent de mettre beaucoup d'argent sur un gardien Top7/8 quand on peut avoir un Top11/12 pour la moitié du prix ET investir à côté en défense. Ça se calcule, tout est une question d'opportunité sur le marché des transferts. Quant à la côte de Lafont, je crois qu'elle est très bonne, il est toujours dans les wonderkids de FM et cités dans des équipes connues pour la clairvoyance de leurs recruteurs (la Roma avec Monchi, par exemple). Et si je connais ses statistiques, d'autres les connaissent. Et gardien Top10 de L1 à 17 ans, Top5 à 18 ans et 104 matchs pro à 19 ans, c'est tout de même une jolie carte de visite. En dessous de 15 millions (ça me parait énorme, moi aussi), je pense qu'on se ferait -rationnellement- endoffer.
  18. Ils essayent tous de vendre Mandanda en numéro 1, ça me rend malade. J'adore regarder les stats des gardiens, je trouve que c'est le poste où les statistiques ont le plus de sens. Avant, je ne regardais que les pourcentages de tirs arrêtés par rapport aux frappes cadrées subies, et je peux vous affirmer que Mandanda était TOUJOURS en deçà du Top10, voire carrément avec les relégables. Depuis quelques temps, l'outil statistique s'est affiné, grâce aux expected goals. Et bien les choses n'ont pas changées, Mandanda est toujours une tanche, documents à l'appui: Mais il ne cesse d'être encensé, ça me dépasse. Je ne me l'explique pas. La seule chose qui plaide en sa faveur, ce sont les "Big chances", c'est à dire les grosses opportunités de marquer pour un attaquant. Il est plutôt performant dans le domaine. Mais pas exceptionnel non plus. Si quelqu'un a une piste pour expliquer sa côte de popularité semblable à celle d'un dictateur rwandais en période d'élections, je suis preneur. (Petite anecdote d'ailleurs, il est difficile de trouver ces stats, souvent j'ai dû les faire moi-même, et bien lors de mes recherches passées, j'avais réussi à trouver un article [en 2013-2014, par là, de mémoire] intitulé "Pourquoi Mandanda est le meilleur gardien de L1 la preuve en stats" ou en effet, il avait le meilleur ratio sur moins d'une douzaine de match. Et à la fin de cette saison, il avait terminé en dehors du Top10, comme d'hab) Il y en a un autre qui est très mauvais, même plus mauvais que Mandanda et à la queue du classement des xgoals subis/ buts encaissés, c'est Costil. Lui, il a des stats de naze. Nos gardiens numéro 2 et 3 donc. Bon, pour éviter le HS, je vais parler de Lafont deux minutes. Bein lui, j'avais regardé dès son arrivée, ses stats étaient pas mirobolantes (ventre mou), la saison suivante à peine meilleures... Et en fait, il a continué de progresser sans que je m'en rende compte, le salopiot. Et la dernière fois que j'ai maté (vers mars/avril), il était quatrième meilleur gardien de L1. Avec des stats plus qu'honorables et une défense en bois. Donc, clairement, je pense que la question de son remplacement est cruciale et qu'il ne faut en aucun cas le brader.
  19. J'étais au stade. Je pense que j'ai voulu minorer le traumatisme en me remémorant un quart de finale. Je me souviens encore du second but de Brandado. La frappe était si lente, et si axiale, que j'aurais eu le temps d'envahir la pelouse, prendre ses gants à Valverde et l'arrêter. Je m'en veux encore. Mea culpa, je n'avais pas saisi qu'on parlait de Casa entraîneur des gardiens.
  20. Je demeure persuadé que Mathieu Valverde nous a coûté plusieurs places au classement et une défaite contre l'O.M en quart de finale de coupe de la ligue. Il avait l'un des ratios expected goals/frappe repoussée les plus désastreux qu'il m'ait été donné de voir. Mais Carasso c'était pas mal tout de même.
  21. Quand vous vous envoyez une multitude de fions à travers la gueule avec une efficacité douteuse, c'est pour filer une métaphore du jeu Yanick Cahuzac ? Parce que c'est confondant.
  22. Tout pareil que toi! Sauf que pour le troisième, j'ai du mal à voir qui. Somalia à la rigueur ? Mais ce qu'il nous fait gagner en ballons récupérés, il nous le fait perdre lors de la construction. En contre-attaque, ça passe, mais quand il s'agit de faire circuler le ballon, c'est la catastrophe. Debève a tenté Boisgard. C'était quand même très limité. Blin, c'est très léger dans la circulation de balle. Cahu, idem. Bein, il nous reste la pioche.
  23. Je souscris globalement à l'analyse. On pourrait en faire quelque chose SI. Oui mais la potentialité d'application pratique des SI relatifs au positionnement de Sanogo et à son efficacité relèvent plus de la science-fiction pure qu'autre chose. Ce grand mec chiant volontaire, ça emmerderait des défenseurs dans la surface pendant que le reste de l'équipe se ferait balader. Je rejoins donc Gollum, qui est-ce qu'on est en mesure de balader ? D'autant plus, que l'aisance de Smogogo dans la surface laisse pantois. Il ne sait pas quoi faire de ses putains de grandes échasses, même en (très) bonne position. Ce qui implique, qu'il faudrait qu'on ai le luxe de vendanger. Bref, incompatibilité de fait. +1 du coup
×
×
  • Create New...