Jump to content

Actualités politiques


Recommended Posts

Pour des PME frontalières (je parle pas des TPE), la tentation est grande si le système local devient trop restrictif. Si demain mes charges augmentent démesurement ou si mes bénéfices sont taxés anormalement, alors qu'à côté c'est plus souple, je ne vois pas l'interêt de rester, patriotisme ou pas. Je veux bien être solidaire et ocntribuer à la bonne santé financière de mon pays, mais si les risques que je prends ne sont plus rémunerateurs, je vais pas tenter le diable non plus. Et attention, quand je parle de "rémunérateurs", je parle pas de m'en foutre plein les fouilles...

Après, pour les grandes entreprises, faut pas oublier qu'ils sont quand même des employeurs en quantité, et que délocaliser n'est qu'une formalité pour eux (malgré les pressions des syndicats) et rien de tel pour faire plaisir à l'actionnariat que de réduire les coûts et augmenter les bénéfices.

C'est un véritable tour d'équilibriste qu'il faut savoir réaliser pour ponctionner ce qui est ponctionnable, en froissant le moins possible ceux qui peuvent payer et ceux qui voudraient qu'on prélève toujours plus.

Putain, j'aimerai pas être Président de la République...

oui bon aprés je pense que même le NPA fait la différence entre une PME et une grosse entreprise .

Je pense pas que tu sois visé dans les propos de Poutou .

Link to comment

Pour des PME frontalières (je parle pas des TPE), la tentation est grande si le système local devient trop restrictif. Si demain mes charges augmentent démesurement ou si mes bénéfices sont taxés anormalement, alors qu'à côté c'est plus souple, je ne vois pas l'interêt de rester, patriotisme ou pas. Je veux bien être solidaire et ocntribuer à la bonne santé financière de mon pays, mais si les risques que je prends ne sont plus rémunerateurs, je vais pas tenter le diable non plus. Et attention, quand je parle de "rémunérateurs", je parle pas de m'en foutre plein les fouilles...

Après, pour les grandes entreprises, faut pas oublier qu'ils sont quand même des employeurs en quantité, et que délocaliser n'est qu'une formalité pour eux (malgré les pressions des syndicats) et rien de tel pour faire plaisir à l'actionnariat que de réduire les coûts et augmenter les bénéfices.

C'est un véritable tour d'équilibriste qu'il faut savoir réaliser pour ponctionner ce qui est ponctionnable, en froissant le moins possible ceux qui peuvent payer et ceux qui voudraient qu'on prélève toujours plus.

Putain, j'aimerai pas être Président de la République...

j'entends bien ce que tu décris, mais franchement ça touche quel pourcentage des entreprises :confus:

il y a des milliers et des milliers de pme qui ne partiront jamais du pays, tout ce qui est alimentaire par exemple, tu vas pas délocaliser la boulangerie à irun ^_^

je pars du principe que la nature ayant horreur du vide, si des entreprises partent, d'autres les remplaceront, quoi qu'il arrive...

en plus il me semble quand même que les grandes entreprises bénéficient de suffisamment de coups de pouce fiscaux pour pas avoir tant envie que ça de délocaliser, tant que le boss pété de thunes peut faire semblant de vivre en belgique, tout roule :ninja:

Dans tous les pays dont je connais un peu l'économie il y a une forte corrélation entre gouvernement de droite et accroissement de la dette ce qui est normal puisque c'est pour l'économie libérale un élément du cercle vertueux: baisse des impôts notamment sur les hauts revenus => déficit => dette => réduction des dépenses publiques et des effectifs de la fonction publique => services publics inefficaces => privatisation.

Poutou, si tu me lis, je te vends mon schémas à 40 , tu auras l'air moins con avec cette démonstration qu'avec ton annulation de la dette :)

nan mais c'était juste une vanne (ah merde on a pas le droit :ninja: ), tu sais bien que je suis d'accord avec toi sur ce genre de sujet ^_^

Link to comment

Dans tous les pays dont je connais un peu l'économie il y a une forte corrélation entre gouvernement de droite et accroissement de la dette ce qui est normal puisque c'est pour l'économie libérale un élément du cercle vertueux: baisse des impôts notamment sur les hauts revenus => déficit => dette => réduction des dépenses publiques et des effectifs de la fonction publique => services publics inefficaces => privatisation.

Poutou, si tu me lis, je te vends mon schémas à 40 , tu auras l'air moins con avec cette démonstration qu'avec ton annulation de la dette :)

Par contre, je suis assez naïf et j'ai un peu de mal à suivre à gauche, mais ils proposent quoi eux dans ce cas de figure ? (ma question est sérieuse, et j'ai la flemme de regarder ce qui s'est fait dans le passé ou dans d'autres pays gouvernés par les socialistes)

j'entends bien ce que tu décris, mais franchement ça touche quel pourcentage des entreprises :confus:

Les PME de moins de 250 salariés, au nombre de 2 088 000

A supposer que cela concerne ne serait ce que 5% des entrerprises, ça ferait quand même un trou. Les PME sont des entreprises entre 50 et 249 salariés, je me doute bien que le boulanger va pas délocaliser...Il préferera fermer boutique si on le ponctionne de manière exagérée, et que personne n'est interessé pour reprendre.

Mais bon, on parle là du cas extrême dans lequel le NPA verrait son candidat propulsé à l'Elysée.

Link to comment

Par contre, je suis assez naïf et j'ai un peu de mal à suivre à gauche, mais ils proposent quoi eux dans ce cas de figure ? (ma question est sérieuse, et j'ai la flemme de regarder ce qui s'est fait dans le passé ou dans d'autres pays gouvernés par les socialistes)

En France, exactement la même chose puisqu'il ne faudrait pas oublier que c'est Jospin qui a lancé la RGPP.

Link to comment

A supposer que cela concerne ne serait ce que 5% des entrerprises, ça ferait quand même un trou. Les PME sont des entreprises entre 50 et 249 salariés, je me doute bien que le boulanger va pas délocaliser...Il préferera fermer boutique si on le ponctionne de manière exagérée, et que personne n'est interessé pour reprendre.

Mais bon, on parle là du cas extrême dans lequel le NPA verrait son candidat propulsé à l'Elysée.

nan mais même si poutou est élu (lolilol), jamais le npa ne s'en prendra aux petits patrons boulangers ^_^

moi, c'est juste le coup de faire peur en disant que les entreprises vont se barrer qui m'interpelle, c'est hyper souvent utilisé, comme le coup de la fuite des gens riches...j'ai du mal à croire que c'est autre chose qu'une manuvre de la droite pour éviter de revoir la fiscalité des plus riches (particuliers et grandes entreprises)...

Link to comment

Oué enfin dans les 2 cas, c'est surtout de la démagogie :grin:

c'est surtout de l'arnaque -_-

y'a des tas de rapports qui prouvent que les très riches paient moins d'impots proportionnellement que les classes moyennes et les pauvres...on fait comme si c'était normal et comme si c'était super génial que ces gens très riches restent vivre en france, genre c'est une fleur qu'ils nous font, si c'est pas du super foutage de gueule ça :shock:

Link to comment

c'est surtout de l'arnaque -_-

y'a des tas de rapports qui prouvent que les très riches paient moins d'impots proportionnellement que les classes moyennes et les pauvres...on fait comme si c'était normal et comme si c'était super génial que ces gens très riches restent vivre en france, genre c'est une fleur qu'ils nous font, si c'est pas du super foutage de gueule ça :shock:

Jamais entendu ce genre de commentaires. :confus:

Link to comment

Big Bros, la délocalisation, c'est pas si simple. Tu délocalises comment, toi, la grande distribution, les services, etc... ce sont des entreprises qui ont besoin d'être là où il y a des débouchés. Bon par contre, ça se transforme probablement en augmentation des prix, pour que le bénéfice soit stable.

La solution, c'est la nationalisation de la grande distribution, dont les bénéfices sont assurés puisque la population est obligé d'y passer. Et hop. Fini la dette. :rolleyes:

Link to comment

Si tu lis ce qu'il y a en gras t'y vois pas plus clair ?

désolé de pas avoir pu répondre avant, il faut de temps en temps que je me penche sur mon boulot quand même :ninja:

et bien non, je trouve cet argumentaire et cette comparaison avec les réquisitions pendant la guerre parfaitement obsolète, pour la bonne et simple raison que les créanciers de l'état français sont en grande partie des autres états (et non des personnes physiques du style patron véreux si on veut caricaturer), comme la Chine, le Japon ou des pays du Golfe Persique, et les banques centrales de ces pays nous achètent des obligations afin de nous permettre de bénéficier de quelques liquidités.

Tu crois vraiment qu'on peut dire comme ça aux autres pays : "bon les gars, merci pour tout mais désolé là, on ne vous remboursera pas ce qu'on vous doit, ni les sommes empruntés et encore moins les intérêts...allez à la prochaine et sans rancune !!" :huh:

Link to comment

désolé de pas avoir pu répondre avant, il faut de temps en temps que je me penche sur mon boulot quand même :ninja:

et bien non, je trouve cet argumentaire et cette comparaison avec les réquisitions pendant la guerre parfaitement obsolète, pour la bonne et simple raison que les créanciers de l'état français sont en grande partie des autres états (et non des personnes physiques du style patron véreux si on veut caricaturer), comme la Chine, le Japon ou des pays du Golfe Persique, et les banques centrales de ces pays nous achètent des obligations afin de nous permettre de bénéficier de quelques liquidités.

Tu crois vraiment qu'on peut dire comme ça aux autres pays : "bon les gars, merci pour tout mais désolé là, on ne vous remboursera pas ce qu'on vous doit, ni les sommes empruntés et encore moins les intérêts...allez à la prochaine et sans rancune !!" :huh:

j'ai pas dit que j'y croyais, c'est Poutou qui y crois, moi je t'explique juste comment il compte faire et pour moi c'est clair dans ces déclarations . Il veut réquisitionner largent la ou il se trouve .

Link to comment

j'ai pas dit que j'y croyais, c'est Poutou qui y crois, moi je t'explique juste comment il compte faire et pour moi c'est clair dans ces déclarations . Il veut réquisitionner largent la ou il se trouve .

se renflouer en refusant de payer ses dettes, c'est un bien beau principe :wacko:

Link to comment

se renflouer en refusant de payer ses dettes, c'est un bien beau principe :wacko:

T'as dû mal comprendre. Le principe, c'est "les gens qui font des sous seulement en exploitant l'endettement des autres sont des criminels qui ne servent à rien pour la société". Et je pense que l'inverse est difficilement soutenable étant donnée la démonstration que la financiarisation de l'économie a faite ces 15 dernières années.

Link to comment

c'est surtout de l'arnaque -_-

y'a des tas de rapports qui prouvent que les très riches paient moins d'impots proportionnellement que les classes moyennes et les pauvres...on fait comme si c'était normal et comme si c'était super génial que ces gens très riches restent vivre en france, genre c'est une fleur qu'ils nous font, si c'est pas du super foutage de gueule ça :shock:

pour une personne physique c'est vrai qu'on s'en fout un peu qu'elle vive en France ou à l'étranger.

par contre le raisonnement n'est pas le même pour les entreprises, et les exonérations fiscales accordées aux grosses boites se font le + souvent en contrepartie du fait qu'elles s'engagent à rester sur le territoire français (et donc à ne pas délocaliser avec toutes les conséquences que ça peut avoir sur l'emploi en France, les taxes pro, etc..)

Link to comment

T'as exemple avec registered, nationalisation sans contrepartie .

Non, le sans contrepartie, c'est une méprise. Mais c'est sûr que le proprio s'en tirera pas avec la même fortune.

Link to comment

T'as dû mal comprendre. Le principe, c'est "les gens qui font des sous seulement en exploitant l'endettement des autres sont des criminels qui ne servent à rien pour la société". Et je pense que l'inverse est difficilement soutenable étant donnée la démonstration que la financiarisation de l'économie a faite ces 15 dernières années.

là je suppose que tu parles de ceux qui, dans les marchés financiers, spéculent à la baisse sur l'économie de tel ou tel pays et contribuent de la sorte à dégrader encore plus ladite économie ?

je suis d'accord que ces mecs là sont des criminels en puissance qui ne méritent rien d'autre que la taule.

sauf que ce ne sont pas eux qui sont concrètement les créanciers, et ce n'est pas à eux que les états endettés doivent rembourser leur dette..

Link to comment

Non, le sans contrepartie, c'est une méprise. Mais c'est sûr que le proprio s'en tirera pas avec la même fortune.

Surtout que dans la plupart des cas même divisée par 2 ou 3, ça restera une fortune. Tiens, si pendant la nuit prochaine quelqu'un enlève 50% de la fortune de Betancourt ou Lagardère, ils s'en rendront à peine compte. Ça modifiera pas vraiment leur train de vie en tous les cas.

Link to comment

:shock:

Mais bien sûr. Tu veux plutôt dire qu'ils vont modifier quelques habitudes, mais rester à une qualité de vie très agréable. Dire qu'ils ne vont pas s'en rendre compte, c'est quand même un peu de l'abus.

Sinon pour recentrer, Beber peut il nous faire un résumé des candidats déclarés, potentiels, points forts et faiblesses de chacun ? Je voulais le faire avant que ce topic ne soit crée, puis j'ai eu la flemme, encore une fois.

Link to comment

Ce n'est pas d'aujourd'hui que les très riches se délocalisent pour ne pas payer d'impôts. Ca a commencé en Angleterre et aux Etats-Unis au milieu des années 70. C'est d'ailleurs pour ça que Wilson en Angleterre et Carter aux USA, qui représentaient la gauche social-démocrate de redistribution, se sont retrouvés dans la merde : l'argent des impôts qui avait été budgétisé ne rentrait plus. Donc, les caisses étaient archi vides. Le dollar du coup, était tombé très bas, et la redistribution ne pouvait plus se faire. Devant ce fait accompli, on s'est retrouvé avec Reagan et Thatcher aux commandes. Ils ont vendu la vaisselle de famille et le trousseau de la mariée pour renflouer les caisses. D'où les grosses vagues de privatisation, entre autres.

Les très riches qui se volatilisent dans les paradis fiscaux, c'est ça le problème. Peut-être devrait-on les bombarder. :ninja:

A propos des nationalisations d'après guerre, tous les patrons ne furent pas des collabos style Louis Renault. Ils ne furent pas non plus grugés par le peuple trotkyste, mon Poutou Robin des bois, puisqu'on leur délivra des actions des entreprises nationalisées, le tout bien sûr sans droit de vote. De toute façon, il n'y avait pas le choix, puisqu'il n'y avait plus d'argent. Ils n'y perdirent pas, loin de là.

De toute façon, il est très facile de dire tout ce qu'on veut ou de promettre n'importe quoi, quand on est sûr de ne pas être élu. Il est même recommandé d'en faire des tonnes, des millions de tonnes. Sinon, on se retrouve comme le PC en 81, qui s'est retrouvé au gouvernement à l'insu de son plein gré et qui en est mort. :)

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.